1 2 »

L’ancien maire de La Faute-sur-Mer a été mis en difficulté, ce mercredi matin, par la déposition du président de l’association des victimes de Xynthia, Renaud Pinoit.

Mercredi matin, à l’issue des dépositions des deux médecins légiste et psychiatre (voir vidéo), les dépositions des parties civiles débute. Le premier à se présenter à la barre est Renaud Pinoit, président de l’Avif (association des victimes de La Faute). Des dégâts matériels, ce chef d’une entreprise informatique domicilié dans le centre-ville en a subi très peu. En revanche, il est psychologiquement très marqué. « Je connaissais 15 des 29 victimes », indique t-il à la barre du tribunal correctionnel.

Au matin du drame, un ami vient le voir. « Il me dit qu’on dénombre dèja 9 morts dans les lotissements près de la mer ». Dès lors, Renaud Pinoit va se démener pour prêter main-forte aux victimes de la tempête.  Avec quelques amis, ils créent l’association des victimes de La Faute, pour apporter une aide matérielle et psychologique aux personnes les plus touchées. Mais très vite, il est déconcerté, voire scandalisé par le comportement du conseil municipal et de son maire, René Marratier. « C’était le chaos et on ne le voyait pas. Nous lui avons demandé plusieurs entrevues, sans réponse. On faisait confiance à nos élus, mais c’était le néant total ».

Minute de silence refusée

La colère de l’Avif atteint son paroxysme, lorsque, au cours du premier conseil municipal publique réuni après le drame, une minute de silence est refusée aux proches des victimes. « Impossible également de se voir attribuer un lieu pour ériger une stèle à leur mémoire », poursuit Renaud Pinoit. Les clans qui se sont formés au cours des années précédentes, sur fond de politique locale, ont-il pu dicter leur conduite à certaines personnes ? «  Nous, on pensait que ce malheur allait ressouder tout le monde  », se désole le président de l’Avif. Au contraire, les lendemains de Xynthia ont provoqué des divisions encore plus profondes. Divisions que la candidature individuelle de Renaud Pinoit, aux dernières élections municipales, ont probablement aggravé.

« Je ne suis plus le même homme »

Appelé à la barre pour s’expliquer sur cette supposée absence de réaction, l’ancien maire de la commune, René Marratier, déjà malmené par le président du tribunal, la veille, explique qu’il ne supporte plus les accusations dont il fait l’objet. « Mais pour qui veut-on me faire passer ? se lamente t-il. Moi aussi j’ai été victime, moi aussi j’ai perdu des amis ». Il ne peut retenir quelques sanglots en assurant que « depuis le drame, je ne suis plus le même homme ».

Des propos qui n’émeuvent pas plus que ça Corinne Lepage, l’une des avocates des parties civiles. « Des faits ! Pas des sentiments ! » adresse t-elle à l’intention du prévenu.

Malheureusement, ni le juge ni les avocats des parties civiles ne seront convaincus par les explications de René Marratier. Visiblement sonné par cette déposition qui l’accable et envahi par l’émotion, l’ancien maire a de plus en plus de mal à trouver ses mots. « Nous n’avons pas failli à notre mission… On a fait ce que l’on avait à faire », plaide t-il difficilement. L’un de ses avocats lui vient en aide en lui posant quelques questions précises auxquels son client répond de manière laconique.

Après trois jours d’audience, le procès s’annonce très éprouvant pour l’ancien maire de La Faute, qui semble focaliser l’attention du juge et les accusations des parties civiles.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 23 = 25

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
septembre 2014
L M M J V S D
« Août   Oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci