1 2 »

Alain Jacobsoone, ancien directeur adjoint de la DDTM de Vendée (direction départementale des territoires et de la mer), était auditionné aujourd’hui par le tribunal dans le cadre du procès Xynthia qui se tient aux Sables d’Olonne.

Alain Jacobsoone est l'un des prévenus du procès Xynthia © Plavaud - MaxPPP
© Plavaud – MaxPPP Alain Jacobsoone est l’un des prévenus du procès Xynthia
La fin des auditions des prévenus a lieu ce vendredi.
A la barre, Alain Jacobsoone explique la chronologie des évènements. Le PPRI n’était pas appliqué à la Faute sur Mer.

« Je suis de permanence lors du passage de la tempête, je suis appelé vers 17h le samedi. On m’informe que la Vendée est en alerte Rouge avec risque de submersion ».
« Je note Noirmoutier et L’aiguillon-sur-Mer comme zones particulièrement exposées afin d’appeler les élus sur place pour les informer des risques. 

Je n’ai pas noté la Faute sur mer. C’est pour cela que je n’ai pas prévenu Monsieur Marratier

Le président : « Vous étiez inquiet ? »
AJ : « Inquiet, non. J’étais sur une incertitude quant aux risques de rupture d’ouvrage. »

« A 3h48 le dimanche, le directeur de cabinet du préfet m’appelle, il me signale des inondations à l’aiguillon et à la faute, et me demande d’envoyer un agent sur place. Le lundi, on est déjà passé dans l’après-Xynthia. Le ministère me demande un rapport.
Lors de l’enquête les enquêteurs me demandent qu’elles sont les élus que j’ai prévenu. Je leur redis que j’avais appelé les mairies de l’Aiguillon et de Noirmoutier. 

Vérifications faites, une note démontre que l’on m’avait bien demandé de prévenir La Faute sur Mer. Je ne l’ai pas fait.

Alain Jacobsoone est poursuivi pour homicides involontaires et mise en danger de la vie d’autrui.

L’audience reprendra Lundi matin avec le début des plaidoiries des avocats des parties civiles.
Le procès doit se terminer le 17 octobre prochain. Le délibéré sera rendu le 12 décembre.

41 réponses à to “Procès Xynthia : « On aurait dû être plus vigilant quant à la mise en place du PPRI » (France 3)”

  • Jean-Pierre MONTREUIL says:

    Pour jean-pierre boguet en réponse du post du 12 octobre 2014 à 9 h 48 min ou vous dites à mon attention:
    « JP Montreuil,comme moi, penchez vous sur l’histoire de la commune,depuis 1953,et des actions de tous les maires,vous pourrez juger et je ne cherche pas de compassion pour les prévenus,juste un peu d’équilibre entre les histoires dans notre commune »

    Aujourd’hui j’ai assisté au réquisitoire du Procureur de la République, et ai attendu d’en avoir la certitude pour vous répondre; à suivre cet élément.

     » M. Lafaye a pointé du doigt la « frénésie immobilière » et « l’urbanisation à outrance » qui se sont emparées de la commune sous le mandat de M. Marratier (1989-2014) avec une augmentation de 48% des constructions de lotissements sur des terrains agricoles dans les années 1990. »

    Pour ce qui est de la perception que j’avais de votre personne et d’échanges que je ne trouvais pas très digne de l’élu que vous êtes, j’avoue que vos derniers « post » se montrent beaucoup plus constructifs et vous en félicite.

  • nouveau says:

    Mr Boguet
    Merci de vos réponses .Donc 107 maisons sont ou vont être mises aux normes et sécurisées.
    Reste à analyser ce nombre par rapport à la quantité éligible
    Cordialement

  • à nouveau, brigitte et autres; dans le cadre du PPRI entre juillet 2012 et mars 2014 le nombre de surélévation,zone refuge,niveau refuge,75 et dans le meme temps 9 permis de construire de maison individuelle.
    comme promis voilà les informtions

  • Lafautakidon says:

    C’est Jacouille la Fripouille qui attend …des visiteurs, tiens !

  • Vif Nant says:

    Un assureur ne peut pas lors d’un sinistre ne pas respecter le contrat souscrit. Pour ne pas indemniser il faudrait soit une clause spécifique dans le contrat, soit que l’assureur saisisse, après le sinistre, le BCT section assurance des catastrophes naturelles, pour déroger à ses obligations du fait du non respect des prescriptions du ppr. Dans la pratique cette possibilité n’est jamais utilisée pour les contrats de particuliers. Pour l’instant le non respect des prescriptions d’un ppr n’a pas de conséquence en matière d’assurance. Pour autant, la réalisation d’un niveau refuge reste indispensable à la mise en sécurité des personnes.
    hhttp://www.bureaucentraldetarification.com.fr/BCTINDEX

  • KIWI says:

    N’oubliez pas que tous les facteurs sont réunis sauf l’ampleur du vent pour p&r exemple les mêmes conditions reviennent comme a Xynthia. Il est impératif de ne pas seulement compter sur quelques personnes pour vous prévenir vous alerter. Toute une équipe doit se mobiliser pour la surveillance des digues, comme l’ont fait les Anil et d’autres, fautais vous devez vous prendre en charge et aider votre municipalité avec une équipe solide qui ne repose pas sur un seul homme.
    J’ai constaté que JP Foucaud en a pris plein la gu…e avec M.Babin « c’est pas moi le responsable, c’est Foucaud qui devait surveiller ». Un seul homme avec ses petits bras!!! MOBILISEZ VOUS un Plan de sauvegarde ne fait pas tout s’il n’est pas accompagné d’une mobilisation de la population. ( Exemple, ma Belle mère âgée de 88 ans ne comprend pas toujours l’importance de ce coup de fil.) Des gens mobilisés doivent être responsable de un ou deux voisins…
    Pour moi, les essais ne seront pas assez efficaces pour sauver la vie de tous, et les mêmes conditions que Xynthia serait catastrophiques s’il revenait. Une réunion officielle de tous est impérative.

    Dans le sud depuis 2002 ils pratiquent le plan communal de sauvegarde(vu à la télé) ce jour un seul décès.

  • à Brigitte:il sera fait un rappel,déjà évoqué dans les réunions d’urbanisme,toute l’équipe veille au grain
    bonne soirée

  • brigitte says:

    @ nouveau,
    Je parlais effectivement de l’assurance habitation. Peut-être ne vérifieront-elles pas si les travaux sont faits mais en cas de sinistre, les assurés risquent d’avoir de très mauvaises surprises et ne pourront pas arguer de l’argument « je ne savais pas, on ne m’avait pas expliqué ».

    Puisque M Boguet semble prendre son travail très au sérieux, peut-être serait-il utile, un an avant l’échéance, de recenser les habitations non conformes et de leur envoyer une petite lettre de rappel…

  • à BILDAN et jean-pierre MONTREUIL:çi cela vous dis,nous pouvons nous entretenir de vive voix,sans problemes pour vos pseudos,comme déjà avec d’autres personnes dont j’ai respecté le pseudo,juste pour voir que je ne suis pas le taré, comme le pense musette

  • KIWI says:

    A nOUVEAU

    C’est cela que l’AVIF s’efforçait d’informer au marché les dimanches suivant Xynthia, avec interdiction s’y être, nous faisant évacuer p&r le garde champêtre. Vous êtes arrivé au bon endroit si vous ne savez pas quoi faire à la Faute. L association Avif n’a pas été là que pour les familles sinistrées, un boulot énorme presque professionnel de non professionnels mais presque tellement ils connaissent tous les tenants et les aboutissants de chaque cas. L’association est encore ouverte à tous et pour tout le temps, puisque il restera toujours la protection à défendre à la faute sur mer.

  • nouveau says:

    Merci à Mr Boguet et à Brigitte de la réponse à compléter comme Mr Boguet s’y est engagé.Sauf erreur de ma part il n’y a pas eu de communication officielle sur le suivi de cette opération.Brigitte qu’entendez vous par la notion d’assurance que vous évoquez,s’agit il de l’assurance habitation que pourrait dénoncer les compagnies au terme des 5 ans ?

  • à BIGITTTE:toute demande ne comportant pas le relevé du geomètre est automatiquement rejetée,nous élpuchons sérieusement les demandes et demandons,si possible que les pièces de survie se fondent dans le style de la commune.

  • Renaud Pinoit says:

    Il serait peut être temps de faire tous confiance à la justice, défendre les uns ou les autres reste bien évidemment au débat, mais nous sommes dans un état de droit.
    Attendons patiemment le 12 décembre.
    Ce qui a été fait est une chose, ce qui sera fait localement en est une autre.
    Je convie les Habitants locaux à venir au procès « pour voir et écouter », ceux qui ne jugent que par « qu’en dira t’on » n’auront qu’une vision très réduite, forcément tronquée et erronée de cette affaire.
    La science infuse est un don que les ignorants mettent en avant pour sortir d’un débat.
    Restons humble et à notre place.

  • brigitte says:

    Merci M Boguet pour ces renseignements.
    Il conviendrait aussi de rapporter ce nombre à celui fort élevé de maisons qui doivent se mettre en conformité.
    Légalement, il reste trois ans pour le faire. Mais attention, la préfecture ne viendra pas vérifier que les travaux ont été faits. Cela a bien été dit lors de la présentation du PPRI.
    C’est de la responsabilité des propriétaires et il faut bien insister car, en cas de nouvelle catastrophe, non seulement ces habitations seront dangereuses mais elles ne seront pas assurées!

  • à mr BRUNO LEYS:et oui je controle tous ces éléments,le soir de ce désastre,je range la voiture dans le boxe sur le port car une grosse tempete de vent est annoncée.discussion avec des anciens sur ce port,pas question de grosse marée,mais si cela se passe comme en 40et41 10cm d’eau.rappel pas de barrage,une rivière 300m de large et 18m de profondeur,parole d’anciens.resultat 1.20m d’eau dans le boxe.un barrage ouvert et une rivière entretenue auraient limités ce désastre. si vous le désirez nous pourrons en parler de vive voix.

  • à nouveau:sous la municipalité actuelle et depuis la mise en place de la commission d’urbanisme 32 permis de pièces de survie furent deposés et accordés,en respectant les normes ,pour les autres avant le changement de maire ,je me renseignerais lors de la prochaine réunion, n’étant conseiller,mais en parcourant la commune ,vous verrez le nombre important de celles çi,

  • KIWI says:

    A BRUNO LEYS

    BRAVO pour votre analyse? Mais toute ressemblance avec notre village est étrangère à celui ci
    Et pourtant c’est bien de cela dont il a été question pendant des années. Tout, tout était dominé par la famille. Organisation de la fête tous les soirs depuis des lustres empêchant ces pauvres fautais de dormir jusqu’à plus d’heure tout l’été, buvette des nantis tenues par les nantis devant ces pauvres commerçants agards qui voyaient boire leur clientèle, et remplir les caisses pleines des nantis (il faut dire qu’avec son night club, il avait pas envie de rentrer pour ouvrir la mairie à 9h le lendemain , alors, il fallait se chauffer pour ouvrir la boite à nanas et faire la java,
    Les gens se plaignaient, faisaient des associations pour retrouver le calme, mais rien n’y fit, certains même en sont morts d’avoir dû laisser le roi et sa bande règner sur les jours et les nuits fautaises.

    Des amis il en avait beaucoup, même ce grand belge qui eut le droit (qui m’avait été refusé) d’ouvrir une gargote sur la plage, même qu’il habitait à l’école et passait dans la cour de celle. LOcation prévue pour les maîtres ou pompiers. …….

    La drogue! à quoi pensez vous? À cette petite chose pour laquelle ce bel ami de M… a récolté 9 ans de prison fermes. Oh comme vous êtes mesquin.

    Je ne parlerai pas du personnel (e) de la mairie détourné à des fins personnelles qui passait d’intérim à autre intérim, car ceci ne nous concerne pas , enfin presque, puisque ce personnel était quand même payé par nous et peut être détourné de sa mission première!!!!!

    Des voies électorales que l’on a voulu m’acheter au noir????? Pas grave si ce n’est de savoir qui aurait payé si j’avais accepté, la mairie ou la personne elle même.
    Quant à laisser sa bande voter pour ses propres intérêts quels qu’ils soient au conseil municipal!!! A quoi bon de toute façon ils étaient entre amis et l’issue aurait été la même!!!
    Ah si j’oubliais l’employée municipale qui a été sauvagement accusée d’avoir volé dans la caisse concernant les recettes en monnaies des taxes de séjour, alors que depuis des années elle était là à son poste, sous d’autres maires. La clef deux personnes en dehors de M…. avaient la clef, l’employée et le 1er secrétaire scribe du roi!!!, mais la bande a préféré se débarrasser d’une personne encombrante somme toute .eh bien celle ci n’a jamais repris son poste bien qu’innocentée

    De là à ne pas comprendre des côtes qui ne figurent nulle part par oubli ou autre c’est normal à leur petit niveau on ne comprend pas tout BRUNO on subi!!!

    Mais fautais. Dormez tranquilles à présent. Tout va bien !! Tout va mieux

    IL A BIEN VOULU NOUS DEMANDER PARDON!!!!!

  • Bruno LEYS says:

    A Monsieur Boguet
    Depuis 1953 il s’est passé pas mal de choses dans notre petit village…
    Je suis sûr que quand vous vous asseyez aux commandes de votre char à voile vous avez pris connaissance de différentes choses: est-ce que la marée est haute ou basse, d’où vient le vent, est-ce que les roues de mon engin sont gonflées, la voile est-elle bien gréée… Vous prenez connaissance de la météo, vous vérifiez que la plage n’est pas occupée par des vacanciers… Vous connaissez les règles de sécurité élémentaires qui vont vous permettre de pratiquer votre sport favori. Vous êtes responsable. Vous n’attendez pas que le préfet vous envoie un courrier pour vous dire comment lâcher un peu de toile si le vent forcit. Vous n’avez pas besoin que le capitaine de pompiers vous tienne la main pour virer devant un obstacle. Vous savez anticiper. Vous vivez depuis suffisamment de temps dans un village au bord de l’océan pour en connaître les aléas. Vous faites du bateau, vous connaissez des pêcheurs, vous avez parlé avec eux. Vous avez de l’expérience et vous savez la mettre à profit. Normal.
    Si un coup de vent auquel vous ne vous attendiez pas vous envoie bousculer un autre char, je suis certain que vous vous précipiterez pour l’aider à se redresser après lui avoir présenté vos excuses. Vous ne lui direz pas « c’est pas de ma faute j’ai jamais vu autant de vent en 53 ans, c’est de la faute de l’administration qui ne m’a pas envoyé à temps le bulletin météo, à l’Aiguillon je connais des gens qui ont fait bien pire, personne ne m’a jamais dit que ça pouvait être dangereux, je ne suis qu’un pauvre homme un peu simple qui n’habite à La Faute que depuis quarante ans… » etc… Pas normal.
    Vous auriez été maire la veille de la tempête vous n’auriez pas quitté votre mairie de la journée. Vous auriez rassemblé vos amis et leur auriez donné l’ordre de faire évacuer les zones dangereuses. Vous n’auriez pas attendu que l’administration vous donne le top pour réagir. Vous auriez mis votre ciré pour aller constater en pleine nuit avec votre équipe l’évolution de la situation et en apprenant le terrible sort de certains de vos administrés vous auriez su trouver les mots à dire avec toute votre sincérité. Normal.
    Depuis 1953 il s’est passé pas mal de choses dans notre petit village…
    Il faut admettre l’évidence.

  • Bruno LEYS says:

    Histoire à ne pas mettre entre toutes les mains.
    Connaissez vous le terrible « GANG DES COUILLES», celui qui sévit depuis de longues années tout près de chez vous, source de bien des malheurs ? C’est un gang très organisé, un peu comme la cosa notra. Avec ses chefs, ses sous chefs et ses hommes de main. L’anthropologie du groupe peut se résumer simplement. Au bas de l’échelle rampent les « COUILLES MOLLES ». Elles font partie du gang mais on leur demande surtout de ne rien faire. Elles sont intégrées au groupe en lui donnant leurs voix, tout en respectant la loi du silence (paradoxal, non ?). Elles sont bêtes. En échange elles gravitent autour des chefs et grappillent quelques avantages. Dans ce groupe il existe un sous groupe : « CEUX QUI SE MORDENT LES COUILLES ». Encore plus bêtes. Ce sont les niais qui pensaient avoir acquis certains privilèges en rejoignant « la famille » mais qui se retrouvent le bec dans l’eau après l’échec de leurs combines. Au dessus, dans la hiérarchie, brillent « CEUX QUI SE SONT FAIT LES COUILLES EN OR ». On pourrait aussi les appeler « LES COUILLES AUX DENTS LONGUES » mais ça ne serait pas très correct. Des individus sans foi ni loi qui, depuis des générations, ont porté le déni au rang d’évangile pour assouvir leur soif de richesse. Enfin, au sommet de la pyramide, au top, king of the king, le maestro, la couille pensante, le chef du « GANG DES COUILLES» : celui qui n’en n’a pas, « CELUI QUI N’A PAS DE COUILLES» ! Immédiatement après avoir commis une connerie énorme il n’a pas eu les couilles de le reconnaître, incapable d’exprimer le repentir sincère d’avoir failli à sa mission. « CELUI QUI N’A PAS DE COUILLES» va attendre des années avant de proclamer enfin : « Je veux BIEN … etc ». Bassesse, et lâcheté !
    C’est ainsi, notre pauvre village a été aux mains d’une bande de couilles pendant des années. Pleurons nos amis, nos voisins, nos familles, victimes de leur bêtise.

  • Musette says:

    @ Monsieur Boguet
    A toutes fins utiles, et j’en finirai là, une menace de viol en réunion a eu lieu sur ce blog concernant une contributrice en des termes tels que notre administrateur a décidé de mettre en place le nouveau système d’identification, pour mettre un terme aussi à l’envahissement de posts répétitifs sans aucun intérêt.
    Je ne me souviens pas que vous ayez protesté avec nous.
    Enfin, pour ma part je respecte les contributeurs qui ont une expertise que je n’ai pas.Ils m’apprennent des choses et m’aident à réfléchir.Contrairement à beaucoup des « amis » de Marratier auto revendiqué idiot, le mépris pour le savoir et la pensée sont constants. On se demande bien pourquoi.

  • nouveau says:

    à Mr Boguet ,conseiller municipal
    Pouvez vous nous indiquer après 2 ans de la mise en place du PPRI le nombre et % de niveaux refuge réalisés sur la commune de la Faute, cette mesure ayant été rendue obligatoire .
    Merci

  • KIWI says:

    A BIL
    Ca n’aurait rien changé a la faute sur mer car M……. ne conteste pas qu’il ait été prévenu par la préfecture!! Mais tout simplement comme d’hab il aurait fait ce qu’il veut si la météo l’avait prévenu : … manger au restaurant!!…puis
    peut être aurait il été à Luçon chez des amis la nuit, quelqu’un (on ne sait qui, peut être une des secrétaires perdue, qui aurait confondu mairie et maison du maire!!! aurait téléphoné de chez lui, à sa boite deux fois la nuit!!! (peut être pour lui dire qu’à la faute ça bardait le 28 et que sa maison avait quelques eaux et qu’il serait judicieux qu’il rentrât à la maison pour prévenir ses sbires d’aller voir la digue, (lui surveillant ses camions!!!!! A Luçon comme des amis de’ ses amis me l’ont confirmé il y a 3 années, il aurait diné deux fois le bougie!!!!!( comme par exemple quelqu’un à qui j’aurais vendu une maison, mais ont ils dit la vérité? ( Menteur contre Menteur!!) On ne saura jamais la vérité.

    Mais tout ceci n’est que pure fiction et ne peut en aucun cas concerner quelqu’un que l’on puisse reconnaître (la formule doit être différente à la télé!!)

    Donc tu vois Bil de toute façon on était condamné à connaître la même situation si la météo avait prévenu le maire.
    Du reste, quand le roi n’est pas là il doit bien déléguer à ses subalternes de faire pour lui, mais ni le maire, ni les adjoints n’ont bien compris les messages du préfet. C’est incroyable comme cette ancienne municipalité comprenait les ordres quand cela les arrangeait ou allait dans le sens de leurs petits arrangements, et ne comprenaient rien de rien PARFOIS. Mais ce parfois a provoqué 29 MORTS.

    DENI C EST PAS MOI C EST LES AUTRES. Mais dans ce cas pourquoi demander un faux pardon (les journalistes n’ont pas été dupes grand merci)
    si on a rien a se faire pardonner???????

    Pas besoin de papier aux parties civiles quand elles ont été sincères et qu’elles parlaient avec leurs tripes.

    Besoin d’une grande bafouille dictée ECRITE pour celui qui veut BIEN demander pardon ne parlant pas avec ses tripes puisqu’il n’en a pas? PARDON DE PACOTILLE POUR LE BOUFON QUI PARADAIT DEPUIS PLUS DE 4 ANS, SA COUR AUTOUR? M2PRISANT ENVERS LE MALHEUR AUI S ETAIT ABATTU SUR SA COMMUNE ET A CAUSE DE QUI RECALCITRANT AUX ORDRES ETATIQUES NOUS A FAIT CONDAMNER

  • à relir votre message du 5 octobre 2014 de 12h10 j’ai bien lu,mais il est vrai votre intelligence dépasse celle de beaucoup d’entre nous.

    pour jpMontreuil,comme moi, penchez vous sur l’histoire de la commune,depuis 1953,et des actions de tous les maires,vous pourrez juger et je ne cherche pas de compassion pour les prévenus,juste un peu d’équilibre entre les histoires dans notre commune

  • BIL says:

    Effectivement , certains se sentent mal à l’aise compte tenu du nombre de maisons construites dans des zones inondables….sans PPRI…..

  • souris85 says:

    Je complète le post précédent de BIL les reportages montrent à la tv , des maires et adjoints visiter les sinistrés, demander ce dont ils ont besoin, prendre des nouvelles s’enquérir des dégâts et du moral de chacun .. j’ai vu aussi des administrés interpelés des élus …mais le résultat est là : pas une seule victime alors que l’eau est montée à 2m dans les maisons à certains endroits !
    Faut dire que la population a été avertie aussi toutes les procédures avaient été mises en place!
    Et pas un seul maire pour dire que le PPRI ne pouvait empêcher le passage des fortes dépressions… On ne demande pas aux maires de faire la pluie et le beau temps Monsieur Marratier !

  • BIL says:

    Histoire de divertir les « bloggeurs » un peu tendus….:
    Pour ceux ,Fautais , attentifs qui suivent le procès en cours et en particulier la gestion des crises (Alertes, Diffusion, surveillance des digues,etc…)vous avez remarqué que, actuellement lors des crues dans le sud on nous indique que les services de Météo France alertent directement les élus (maires?) et que les les pompiers font des patrouilles sur les digues Tres surprenant ces méthodes qui évoluent après Xinthia , sans doute.

  • Musette says:

    Vous même, Monsieur Boguet, relisez mes posts. Encore faudrait-il que vous les compreniez, vous qui comprenez à contre sens un article de Ouest France ! Inquiétant pour un conseiller municipal. Mais il est vrai que vous êtes sur la liste d’un type limité intellectuellement et qui s’est revendiqué comme tel.

  • Jean-Pierre MONTREUIL says:

    C’est qui ce monsieur Boguet…????!!!

    Ça serait bien si ce monsieur pouvait enrichir le débat qui a cours ici pendant ce moment exceptionnel d’explication judiciaire.

    Monsieur Boguet, pourriez vous, si vous en avez la capacité, dût à votre proximité visiblement amicale avec l’ancien Maire mis en examen, et les autres ex membres du conseil municipal précédent, nous dire en quoi ces personnes pourraient nous inciter à avoir de la compassion à leur endroit eu égard à ce dont il sont accusés.

    Vous aurez je n’en doute pas tous les arguments pour nous faire réviser notre jugement à leur encontre.

    Je vous remercie pour votre implication constructive au sein de ce blog et attends avec impatience vos réponses certainement très pertinentes.

  • c’est vous qui l’avez écrit ,quand au lieu d’écrire sous pseuso, avez répondu menaces et viol, alors relisez vous avant de répondre nous verrons qui est le plus malhonnete.mémoire sélective comme d’habitude

  • Musette says:

    Vous êtes, monsieur Boguet, un conseiller Municipal intellectuellement très malhonnête. Vos propos sur le viol en dise très long sur vous. Vous êtes indigne de vos fonctions.

  • BILDAN says:

    @Jean-Pierre Boguet
    Oui, enfin un qui reconnait avoir fait une boulette le jour où il n’aurait pas fallu…
    Mais les principaux acteurs refusent d’admettre qu’ils ont tout de même manqué à leur devoir pendant de très nombreuses années. L’ignorance à des limites, mais ceux là: ils osent tout! comme le dit si bien Lino Ventura dans « les tontons flingueurs » (c’est à cela qu’on les reconnait).
    Ils ont réussi à aller jusqu’au bout des capacités de constructibilité de la commune. Ils ont réussi à liquider tout leur stock…

    Un plan communal de sauvegarde n’aurait pas empêché la catastrophe. Mais il faut savoir qu’une catastrophe envisagée, peut, grâce à un plan, être limitée à des dégâts uniquement matériels.
    Vous pouvez prendre connaissance du PCS de Sommières dans le Gard (4500 habitants), qui connait encore une fois une Vidourlade. Ce PCS n’a rien à voir avec les 4 pages fournies par la Mairie de La Faute.
    http://www.sommieres.fr/download/ACCES_DIRECT/Envirt_&_risques__sommieres_pcs__maj_17-04-09.pdf
    Vous pourrez y voir : LE DISPOSITIF COMMUNAL DE GESTION DE CRISE

    Le site de la commune de La Faute présente seulement le Compte rendu de la réunion de lancement du Plan Communal de Sauvegarde (PCS), datant du 6 octobre 2010.
    http://www.lafautesurmer.fr/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-68.html

  • enfin un fonctionnaire honnete dans toute cette histoire,pas mal de choses revoir

  • KIWI says:

    A Maia
    Il a oublié de prévenir la faute, la commune notée « la plus dangereuse » de la vendée!!! INCROYABLE MAIS VR1I JACOBSON N A PAS LU M.RAISON

  • Maia says:

    @ Brigitte,
    merci pour ces informations que j’ignorais et qui sont parcellaires, comme tout ce qui touche à cette association très nébuleuse et hermétique, même si je connais la Faute depuis 1971. Personnellement je m’étais déplacé à la fin des années 80, route de la Tranche pour obtenir le règlement de l’ASA, comme précisé sur les documents reçus, payer c’est une chose mais savoir dans quel contexte, c’est mieux, mais la femme que j’avais vu m’avais répondu que ce n’était pas le bon moment (revenez plus tard!!oui, mais quand? pas de réponse!)vu l’accueil, je n’ai jamais récidivé.

  • brigitte says:

    L’ASA des Chauveau possédait depuis sa création 1860 (je crois qu’il y avait une quarantaine de propriétaires à La faute à l’époque) des chemins (une partie du boulevard de la Forêt),voiries (par exemple la rue des Voiliers) et bien entendu une grande partie de la digue EST.
    Le partage des travaux entre l’ASA et la commune n’a jamais été très clair. Je pense que l’aire de pique nique a été réalisée par la commune mais ce serait à vérifier.
    Il faut tout de même relever une particularité : la rue des Voiliers, sur laquelle débouchait les lotissements inondés appartenait à l’ASA et, à ma connaissance il n’y a jamais eu d’accord signé avec les lotisseurs pour le permettre. Mais comme on l’a bien compris lors du procès, tout cela fait partie des petits arrangements entre amis….

  • Maia says:

    @ Brigitte
    Merci de votre réponse, mais je ne saisi pas bien le rapport avec les digues,je n’en ai pas vu cet endroit!! Et vous?. C’est à cela que mes (nos) 12 euros annuels et obligatoires ont en partie servi? Donc une partie de l’argent versé pour les digues à été détourné de son usage originel. »qu’est ce que c’est que ce binz? »

  • brigitte says:

    @ Maia,
    Cette aire de pique nique existe toujours. Elle est tombée dans l’escarcelle de la commune en même temps que tous les biens fonciers de l’ASA des « Chauveau »

  • Maia says:

    @Brigitte
    dans l’administration, il est très rare que quelqu’un soit « viré », de plus il ne faut pas faire de vagues et pour terminer quand on veut se séparer de quelqu’un, la seule façon c’est de lui donner une promotion pour qu’il aille oeuvrer ailleurs.

    @Tous
    j’essaie de me rappeler, il me semble qu’au début des années 2000, une aire de pique-nique avait été crée route de la pointe d’Arcay coté paire, juste avant la rue des dunes en venant du centre. J’ai pour souvenir qu’une pancarte en bois indiquait que cette aire avait été financée par l’ASA des marais. Cette aire n’existe plus aujourd’hui.
    Ai-je le souvenir défaillant ou quelqu’un peut-il confirmer? Merci

  • brigitte says:

    Selon la déposition de M Morisseau, il a demandé à la mairie puis à la DDE le niveau de référence et n’a obtenu aucune réponse ni d’un coté ni de l’autre!
    M Jacobsoon dit avoir mal interprété les ordres du Préfet mais cela ne l’a pas empêché de monter en grade après Xynthia!
    C’est incompréhensible qu’après autant de bourdes accumulées par les services de l’Etat, il n’y ait pas eu au moins des sanctions administratives.
    Certains avaient-ils intérêt à ce qu’on ne creuse pas trop les choses?

  • Maia says:

    Ce monsieur a oublié d’appeler La Faute!! Même pas fichu d’exécuter un ordre!!

    Bravo pour une personne que nos impots paient 7500 euros par mois!!

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/2014/09/15/les-sables-dolonne-ouverture-du-proces-xynthia-551372.html

    Cette affaire est lamentable à tous les niveaux; incompétence, amateurisme, appât du gain, carriérisme et j’en passe!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

− 4 = 2

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci