1 2 »

La commune de la Faute-sur-Mer après la tempête Xynthia © MaxPPP – 2014

Après les plaidoires des parties civiles pendant deux jours, le procureur va prendre ce mercredi matin la parole au tribunal des Sables-d’Olonne. Lundi, Corinne Lepage, qui représente 120 proches des victimes et rescapés de la tempête, a stigmatisé la « cupidité » des élus de la Faute-sur-Mer, choisissant d’urbaniser la commune au détriment de la sécurité.

Vingt-neuf personnes sont mortes le soir de la tempête dans cette petite ville de Vendée, dans une zone construite derrière une digue submergée par les eaux. Au vu du déroulement du procès, même si de nombreuses questions ont été soulevées sur la responsabilité de l’État, l’accusation devrait particulièrement charger les deux principaux prévenus : l’ancien maire, René Marratier, et son ex-première adjointe, Françoise Babin.

 

Tout au long du procès, le procureur Gilbert Lafaye, n’a guère caché ses convictions quant à la responsabilité des deux principaux prévenus. « Vous n’êtes pas un petit mairie », a-t-il ainsi lancé la semaine dernière à René Marratier, dont c’est la ligne de défense constante. Pour lui, l’ancien maire a fait le choix de nier, de cacher même le risque liés aux inondations, pour mieux développer la Faute-sur-mer.

Dysfonctionnements de l’État et responsabilités individuelles

« Le risque est un épouvantail pour un futur habitant et pour un futur électeur, et vous le savez », a également lancé Gilbert Lafaye, donnant le ton de ses réquisitions à venir.

 

Françoise Babin, qui cumulait les fonctions de première adjointe chargée de l’urbanisme, propriétaire de nombreux terrains et gérante d’agence immobilière, sera également dans sa ligne de mire. Même si elle n’est pas poursuivie pour prise illégale d’intérêts, le procureur n’a pas manqué de faire part de ses doutes quant à sa probité.

Malgré les dysfonctionnements de l’État, mis en lumière au cours du procès, l’accusation ne devrait pas dédouaner les deux élus de leur responsabilité individuelle dans les conséquences dramatiques de la tempête.

Le procès se terminera vendredi. Le délibéré est attendu le 12 décembre prochain.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

+ 39 = 44

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci