2014 10 18 xynthia

18 réponses à to “Un procès marathon des réponses et des doutes (Ouest France)”

  • Musette says:

    Je ne suis pas sûre du tout que ce soit cela qui ait permis que Monsieur Jacobsoon d’obtenir cette qualification.L’absence d’enrichissement personnel, direct ou indirect, de récidive,a plutôt joué en sa faveur. La faute de service également retenue. La repentence, authentique, sonne d’une certaine manière.La fausse aussi.Mais, en droit, elle ne se marchande guère…

  • Lafautakidon says:

    La plaidoirie des avocats de la défense m’a semblée plus destinée à assurer leur propre promotion que la défense de leurs clients.
    Avant de demander la relaxe, il eut fallu reconnaître la « faute simple ».
    C’est ce qu’a plaidé l’avocat de M. Jacobson, en cela très différente de celles de ses confrères, après que son client ait reconnu, à la barre, sa « faute ».
    La possibilité leur en a été encore offerte à la clôture de l’audience.
    Il faut ici rappeler, comme l’a indiqué le Procureur, qu’en droit pénal la faute simple vaut acquittement pour un élu.
    Dommage …

  • brigitte says:

    Et bien haltaufeu vous devez être satisfait de la composition de ce nouveau conseil municipal !
    Le maire n’a que 58 ans et n’a donc pas atteint l’âge « officiel » de la retraite et il est entouré de L Huger, B Paulin, S Veillard, JC Pénicaud et F Beugné qui me semblent satisfaire vos critères.

    Pierre G, il faut bien reconnaitre que Mme Babin n’a jamais eu le « capital sympathie » réservé à RM. Elle est arrivée en fin de liste aux élections de 2008 ce qui ne l’a pas empêchée d’être la première adjointe. Sans RM, elle n’aurait jamais conservé ce poste aussi longtemps et serait peut-être tombée sur un os lors de la construction des lotissements maudits ! Maintenant, on peut se demander si c’est uniquement l’amitié qui a poussé RM à la garder sur sa liste….

    Pour P Babin, c’est un peu plus compliqué. Il me semblait plutôt bien vu de la population avant le drame. Je pensais même que sa nomination à la tête des Chauveau était un tremplin pour un poste plus important dans la commune. On a pu voir lors du procès sa véritable personnalité. Incapable de prendre ses responsabilités la nuit du drame (même pas en aidant son plus proche voisin qui a traversé hébété son jardin) et imbuvable dans son comportement à la barre. Son mépris vis-à-vis de l’autorité du Tribunal a été un révélateur pour beaucoup d’entre nous.

  • haltaufeu says:

    Les retraités ont construit leur existence, ce sont les actifs d’aujourd’hui qui doivent conduire leur avenir avec le soutien , le respect des plus anciens, pas sous leur direction.
    @ jean pierre du 93
    Précision je respecte le terme populaire tant qu’il n’est pas dévoyé car utilisé à toutes « les sauces » pour tromper les autres.

  • Pierre G says:

    Le fait de proposer une condamnation ferme à l’encontre de notre ancien Maire émeut certains localement, celles des consorts Babin beaucoup moins et encore moins celle du fonctionnaire de la DDE. Pourquoi ?

    Ce qui est clair dans cette histoire c’est qu’on a voté pendant plus de 20 ans pour un « pauvre petit maire » qui à l’intelligence très basse, voir même idiot comme il l’a dit au procès avec l’appui de ses avocats et la nous passons pour plus idiot que lui de n’avoir rien vu et de l’avoir soutenu majoritairement pendant ses 4 mandats, voir plus pour certains qui le soutiennent encore.

    Marratier a t’il été le dindon de la farce à insu de son plein grès ? Possible me direz vous, mais dans ce cas, n’aurait il pas mieux fait de dénoncer certains agissements de la famille Babin connus de tous au tribunal avec l’aide de ses avocats, voir beaucoup plus tôt avant Xynthia si son intelligence le permettait?

    Ils furent solidaires dans leur défense, cela les mènera de ce fait à une solidarité des peines BABIN+BABIN=MARRATIER.

    Il faut parfois savoir la remettre humblement dans sa culotte pour ne pas passer pour un con.

  • brigitte says:

    M Boguet, que ce soit l’homme ou le Maire, c’est RM qui a divisé la commune.

  • brigitte says:

    A l’expression « ont pris le pouvoir » je préfère « ont pris des responsabilités » car c’est bien de cela qu’il devrait s’agir.

    Haltaufeu, le respect ne se mesure pas au fait que les gens soient retraités, commerçants, pêcheurs, implantés depuis des générations, nouveaux venus … ou au fait qu’ils portent des vestes mao bien coupées ou non! Personnellement, j’ai d’autres critères.

    La commune de La Faute sur Mer a voulu se développer en accueillant de nouveaux résidents. Ceux-ci ont autant de droits que les anciens mais pas plus non plus ! On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. C’est parce que ce développement a été beaucoup trop rapide que cela pose un problème à certains.
    L’histoire de La Faute, l’amour de cette commune, ne sont pas réservés aux « anciens ». A contraire, je dirais même que ceux qui ont fait le choix d’habiter ici ont fait aussi l’effort de comprendre l’histoire de ce village.
    C’est sur cette diversité que nous devons aujourd’hui nous appuyer pour reconstruire une unité. Ce sera long…

  • Musette says:

    Je crois me souvenir que les conseillers municipaux de la liste de RM sont pour l’essentiel retraités.

  • Jean-Pierre MONTREUIL says:

    « …Ah bon… Ya une différence entre la droite et la gauche..!!!??? »

    Le col Mao est un peu passé de date…!!! on en est plutôt « coco-capitalo »

    De temps en temps je m’interroge sur la signification des mots, alors je prends mon dico…
    Populaire: Issu du peuple, appartenant au peuple.
    Peuple: Ensemble de personnes vivant en société sur un même territoire et unies par des liens culturels, des institutions politiques.

    Le peuple français. (Le peuple est, avec le territoire et l’organisation politique, l’un des trois éléments constitutifs de l’État.)

    Et puis comme l’édile déchu aime les citations, en voici une:

    On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.
    Abraham Lincoln (près de Hodgenville, Kentucky, 1809-Washington 1865)

    Déchu: Avoir perdu sa force, son crédit, sa réputation

  • je suis d’accord avec haltaufeu,tout faire pour que la commune avance.mais quand on lit les messages de certaines c’est l’homme que l’on enfonce et pas le maire.après tiens la commune est divisée?

  • haltaufeu says:

    Les retraités, les résidents secondaires qui se sont mis en résidence principale à La Faute (dont ceux qui ont pris le pouvoir avec PJ), peuvent aider, j’en fait parti. Mais ils doivent soutenir, respecter ceux qui vivent et travaillent à l’année dans notre commune, ils ne sont ni pécheur, ni commerçant, ni artisan, ni salarié de la commune ou des entreprises, ils ne doivent pas se substituer à eux. Je pense aussi que l’intérêt communal doit prévaloir avant les postures de droite ou de gauche.
    Mais la veste Mao bien coupée, du « populaire » mis à toutes les sauces dans toute la communication municipale c’est une posture de gauche, certes nuancé par la voiture….
    Quand à Musette son dernier post est éloquent, elle ne connait que les retraités comme capable de gérer la commune….

  • Musette says:

    Remarquons que pour certains, même le simple énoncé d’un texte de loi fait voir rouge. C’est dire où ils en sont…
    D’accord avec toi Brigitte, il y a à La Faute même, un vivier de gens à la retraite, qui ont eu des carrières magnifiques et qui sont très diplômés. Seulement, le pauvre petit élu que nous sommes, sans bac, comme il a voulu nous le faire savoir, n’aurait jamais été les chercher, car son système monarchique se serait écroulé et les petites affaires avec, si on a bien tout compris à l’enquête de gendarmerie et le déroulé des arguments au procès. Ce faire passer pour un con a aussi ses limites.

  • brigitte says:

    Haltaufeu, je trouve que vous avez une bien piètre opinion de vos concitoyens Fautais !
    Les compétences existent chez les « vrais », les « faux » et les « secondaires » ! Il suffit d’avoir envie d’aller les chercher, ce qui n’a pas été le cas sous le règne Marratier, celui-ci ayant trop peur de perdre de sa superbe face à des personnes ayant tout simplement du bon sens et de l’honnêteté. Personnellement, j’ai beaucoup de reconnaissance pour le conseiller qui a rejoint la majorité de l’équipe municipale après les élections. Il a fait preuve de bon sens.
    Une seule personne a cristallisé (et cristallise encore) l’animosité personnelle dont vous parlez. Quant aux « deux grandes sensibilités » auxquelles vous faites allusion, elles se réduisent aussi aux pro et anti RM. Il suffit d’écarter le RM des affaires publiques pour avoir une vision bien différente de l’avenir. Gauche ou droite, tant qu’on ne bascule pas dans les extrêmes, cela m’est particulièrement égal lorsqu’il s’agit des affaires communales.
    Et je tiens à vous rassurer sur un point : ni Brigitte, ni Musette, ni Kiwi (qui n’habite plus sur la commune) n’ont l’intention de briguer un mandat aux futures municipales !
    La reconstruction de La Faute est possible à condition de tirer un trait définitif sur un passé municipal qui n’est à l’honneur d’AUCUN Fautais.

  • haltaufeu says:

    Dans une commune comme la notre, trouver des compétences disponibles des deux grandes sensibilités, au moins, croisées avec l’origine des personnes, je veux dire ceux qui travaillent et vivent avec leurs familles à l’année et d’autre part les résidents secondaires. Sans oublier les rancœurs et animosités interpersonnelles qui existaient bien avant la catastrophe….tout ceci relève de la quadrature du cercle. Brigitte, Musette, renaud, kiwi vous ne pouvez l’ignorer…
    Alors tant que vous resterez dans ce registre la reconstruction de La Faute sera impossible.

  • Musette says:

    @ Brigitte : l’inéligibilité découle des condamnations d’un élu de la Pépublique. J’ai lu aussi qu’il est question d’agraver ces peines précisément pour ceux qui ont commis des délits dans l’exercice même de leur fonction.

    *Ce que prévoit la loi aujourd’hui

    Les élus qui sont condamnés pour des fraudes dans leurs comptes de campagne, ou encore pour des déclarations mensongères sur leur situation patrimoniale, peuvent être condamnés à trois ans d’inéligibilité. En cas de condamnation pénale, un élu peut être condamné au maximum à dix ans d’inéligibilité pour des crimes (meurtre, viol, etc.), et à cinq ans pour des délits (comme c’est le cas pour la fraude fiscale

  • brigitte says:

    Les législateurs devraient se pencher sérieusement sur les questions suivantes (mais la plupart des députés ne sont-ils pas maires eux aussi ?)
    – On a bien compris, et le procureur l’a souligné dans son réquisitoire, que le Préfet est impuissant devant l’obstination d’un Maire. Il dépend de sa hiérarchie et si son ministre veut le dialogue, il ne peut agir en force. Même le PPRI imposé en 2007 ne portait que le nom de projet et devait encore être discuté avec les élus et remanié dans un délai de 3 ans. Bien entendu « nos » élus Fautais ont encore freiné les décisions. Quand il s’agit de la sécurité de la population, on comprend mal qu’on laisse la main à quelques élus qui se défaussent le jour du procès en plaidant l’incompétence et même l’intelligence limitée !

    – Cinq mandats, c’est beaucoup trop ! Surtout lorsque les décisions importantes ne sont prises que par deux ou trois personnes. Dans leurs auditions lors de l’enquête, les autres conseillers municipaux ont déclaré (il a été cité au procès Mme Tarrery et M Jacquet qui en étaient au moins à leur troisième mandat) qu’il n’y avait jamais eu de véritable discussion avec les membres du Conseil municipal sur les tenants et les aboutissants du PPRI, sur la mise en danger. Inconcevable quand on sait que ce document va limiter les constructions sur la commune et gérer la sécurité des habitants. Si la tête du conseil municipal avait évolué durant ces 25 ans, ce PPRI en « discussion » depuis 2001 avec la Préfecture, aurait sans doute eu une autre « publicité » auprès du public. Et on aurait trouvé un conseiller municipal désintéressé financièrement et avec un niveau intellectuel suffisant pour tirer la sonnette d’alarme. La fonction de Maire devrait se limiter à deux mandats !

    – Quant aux peines requises lors du procès, j’ai été très surprise qu’elles ne puissent pas intégrer l’inégibilité, celle-ci étant réservée aux prises illégales d’intérêt (qui ont été écartées de ce procès). Il me semble que RM et les consorts Babin ne sont dangereux que dans la mesure où ils occupent des responsabilités. Là encore, le législateur a matière à réflexion.
    Ces questions m’amènent à conclure que les citoyens doivent rester vigilants dans la confiance qu’ils accordent à leurs élus. Pas facile quand on a envie de vivre tranquillement une retraite bien méritée.
    Pour l’anecdote, j’ai découvert lors du procès monsieur Raoul Mestre, avocat et homme politique. Un hurluberlu qui venait défendre des parties civiles et qui a conclu, après avoir bien fait rire le public lors de sa plaidoirie, à une relaxe des prévenus… Il s’était présenté aux législatives sous l’étiquette du MODEM et j’avoue avoir été tentée par son programme. Ouf, on l’a échappé belle.

  • KIWI says:

    Il faut faire en sorte que notre expérience serve d’exemple mais comment faire prendre conscience de tout ces pouvoirs dangereux des maires à l’état, pourquoi si ce n’eqst politique les laisser faire à coup de millions d’euros des projets gigantesque et dangereux comme à Brétignolles, je suis catastrophe d’apprendre que les maires ont la dernière parole sur les préfets??????!!!!!

  • Musette says:

    Ce promoteur cynique se trompe…pour l’instant. C’est vrai que dans une génération,certains se seront évertués à faire oublier que cette cuvette a été lourdement mortifère. Le Mémorial de l’Avif, obtenu de haute lutte, vient marquer la hauteur d’eau atteinte dans ces lieux. Faudra -t’il y essaimer des bestioles et des plantes rares pour que les écolos les défendent contre les promoteurs ? Un golf est prévu parait-il sur ces lieux endeuillés…Ce n’est pas une bonne idée, c’est une idée passe partout technocratique, qui réduit le lieu à un espace disponible rentabilisable quelconque, en oubliant que des gens y sont morts, dans des conditions particulièrement atroces, et d’autres s’en sont sauvés, marqués à vie.
    Que le cynisme soit de mise chez les promoteurs, et les marchands de tout poil, dont acte. Que les citoyens soient vigilants à les empêcher de sévir à nouveau et que l’Etat tire les leçons de cette histoire et repense sa légitimité face aux élus, dans la protection des populations dont il a la charge.
    Pour autant que le libéralisme et les lois européennes le lui permettant. Vaste débat!…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

3 + 2 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci