2014 11 04 cm

41 réponses à to “Conseil municipal du 10/11/2014 à 17h (Ouest France)”

  • Musette says:

    @ Florence :
    Oui, j’ai connu les détails dans la suite. Mais, ces crues à répétition sont tout de même inquiétantes. Un grand nombre d’entre elles sont tout de même lié à un urbanisme mal pensé et trop dense.

  • florence vignaud says:

    Bonsoir Musette,
    En ce qui concerne cette maman ainsi que ses 2 enfants décédés dans le nord du Gard, ils rentraient à leur domicile et sont passés, en voiture, sur un petit pont immergé et les violentes pluies d’hier soir ont fait gonfler la rivière d’un seul coup ! C’était une crue très soudaine et c’est redescendu aussi vite, malheureusement, ils sont passées à ce moment là .

  • Musette says:

    Je viens de lire sur la page d’accueil de mon opérateur, que 6 personnes sont mortes lors des intempéries dans le sud, dont une jeune mère de famille et ses bébés. Ces graves accidents se multiplient ces derniers temps. Les maires entendent les mêmes nouvelles que nous, non ? On aimerait que l’évidence des risques s’insinue durablement dans leur crâne.

  • Fauxfautais99 says:

    « Un nécessaire bilan politique à effectuer » Suite

    Par Nicolas HELARY, président de l’association Vendée Ecologie et observateur de l’ensemble des débats du procès Xynthia.

    Cause 2 : La croyance aveugle en la toute puissante ingénierie face à la nature imprévisible…
    http://www.vendee-ecologie.org/?p=1938

  • monique94 says:

    Barbâtre
    L’après-Xynthia : le sous-préfet des Sables d’Olonne fait suspendre un permis de construire

    http://www.lecourriervendeen.fr/2014/11/12/lapres-xynthia-le-sous-prefet-des-sables-dolonne-fait-suspendre-un-permis-de-construire/

  • Musette says:

    Merci à Fauxfautais, pour ce lien vers un rapport très intéressant et qui pointe le politique, sans rien effacer des responsabilités locales, où qu’elles soient. Elle fait un sort à cette tarte à la crème entendue mille fois et exaspérante :
    « En tout état de cause, en matière d’urbanisme littoral, ce n’est pas la demande qui crée l’offre mais bien l’offre qui amène la demande. Il convient donc de s’interroger sur la vision politique plus que répandue qui consiste à voir dans le littoral un territoire comme un autre et aux possibilités de développement illimité. »
    Merci aussi pour le respect dû aux victimes, à qui l’on doit de tirer les conséquences de la catastrophe, comme d’ailleurs s’y emploiera l’Avif.
    Honte enfin aux sénateurs qui cherchent à faciliter le bétonnage des côtes. On l’a déjà écrit ici.

  • Fauxfautais99 says:

    « Un nécessaire bilan politique à effectuer »

    Par Nicolas HELARY, président de l’association Vendée Ecologie et observateur de l’ensemble des débats du procès Xynthia.

    « Par respect pour les victimes, nous devons tirer les enseignements de la catastrophe. Les conséquences de la tempête doivent engager des modifications de fonctionnements politiques et administratifs. Ce « recueil d’impressions politiques » non exhaustif s’articulera autour de l’identification de 5 causes du drame qui sont apparues sous différents aspects au cours de la procédure.

    Ces analyses seront publiées à raison d’un chapitre par semaine d’ici au délibéré du tribunal le 12 décembre prochain. Aujourd’hui le premier des 6 chapitres… »

    http://www.vendee-ecologie.org/?p=1931

  • Jean-Pierre says:

    L’autre intérêt de ces pouces, ça me permet de voir tout de suite les post’ que j’ai déjà lu…
    Bonne initiative qui incitera même sous pseudo, ceux qui veulent s’exprimer quelque soit leurs opinions… où à disparaitre, n’en ayant pas le « courage »…

  • Renaud Pinoit says:

    Voila, c’est fait plus de pouce rouge… restons TOUS positifs.

  • KIWI says:

    A Monique94

    La faute aura peut être sauvé les habitant de Cagnes sur mer Bravo Un maire à notre cause à qui le suivant?

  • KIWI says:

    A VENDRE

    On voit bien là que notre procès si il n’y a pas de prison fera qu’en France on a rien faire des gens et que comme beaucoup d’endroits c’est le fric qui prime et comme a la faute ils se dépêchent de vendre avant que l’état un jour prennent enfin des décisions définitives .
    On voit donc combien l’avif a une carte à jouer comme le dit Renaud, nationale tellement l’avif est née pour que cela ne recommence jamais plus et que l’on sache pourquoi cela a été, pourquoi comme vous, Vendre de pauvres gens ont sangloté au procès car ils n’avaient pas pu sauver ses voisins, qui je vous le rappelle, les avait vus mourir sous ses yeux.

    IL NE FAUT PLUS QUE CELA RECOMMENCE AILLEURS QUE LES MAIRES PRENNENT ENFIN L’ETAT AUTREMENT QUE POUR UNE VACHE A TRAIRE QUAND ILS VEULENT DES SUBVENTIONS

    QUE LES MAIRES SE FORMENT (PLUS DE PETITS GARAGISTES QUI NE SAVENT PAS TELLEMENT ILS MANQUENT D INSTRUCTION POUR COMPRENDRE LES COURIERS de 4 Préfets

    MES COLLEGUES DE L AVIF ONT FAIT UN TRAVAIL REMARQUABLE A LA FAUTE, SUR PLACE

    Le procès rendra justice mais il ne faut pas su leurrer RM refusera encore cette justice. Et l’AVIF aura encore besoin de vous tous pour la soutenir

    Il faut reconnaître que de mémoire d’anciens il n’y a que rarement été vu un tel groupe de personnes dans un même combat. Notre groupe de parties civiles a été d’une dignité exemplaire, et le cordon de policiers (réclamé par RM!!!)a très vite été rappelé ne laissant qu’un policier ou deux à la sortie du tribunal. De quoi ou de qui avait peur RM. Cela faisait 4ans et demi qu’il aurait du prendre un beau cocard!!! tellement il avait menti sur les médias et partout ET NOUS AVAIT MEPRISE
    Mais qui de notre groupe de sinistrés se serait abaissé à faire cela ; PERSONNE

    A TOUS LES AUTRES

    Vous êtes gentils de parler de sms!! mais croyez vous que ma Belle mère de 88ans connaissent ce terme même. Elle qui n’a jamais voulu de magnétoscope!!!

    Les gardes champêtres dans le temps passaient sur les marchés , dans les rues, dans les quartiers, il y avait des panneaux d’affichage, des voitures à haut parleur. Si le téléphone ne marche plus que faire. Il devrait exister un appareil qui sonne chez les gens tant que ceux ci n’ont pas appuyé et s’être fait reconnaître vocalement AVEC MUTATION DU MESSAGE LA OU ILS SEN VONT. Un peu comme RM quand il quittait le navire il aurait dû avoir son message partout ou il était

    Les voisinages c’est bien , mais tiens un exemple, la voisine de ma Belle mère (encore elle) est en très mauvais état et tombe souvent, elle a un bip qui appelle un centre qui ce même centre rappelle les voisins qui appellent d’autres voisins car ils sont trop vieux pour remonter cette vieille voisine et ma Belle mère elle même ne peut plus la relever, donc cela se finit quand ils appellent les pompiers. L
    Donc il y a toujours une défaillance du système et il faut parer à tout
    *Je pense quand je lis qu’il existe 6 heures pour prévenir, pensez vous que notre amie qui a une fille très handicapée puisse arriver toute seule en 6 heures à s’organiser.
    $
    Tout fout le camp, cela est dû au fait que plus personne ne connaît trop ses voisins et c’est de comités de quartier et de soutiens de quartier mais de personnes vaillantes qu’il vous faudra bien, afin de pallier aux lacunes de la mairie, car on l’a bien vu, il se peut que le système soit défaillant. Mon avis c’est que votre maire doit organiser d’urgence des comités de quartier, avec échange de coordonnées. et les mettre à jour régulièrement(population vieillissante)
    La faute sur mer n’est pas si grande il faut que le maire connaisse tous les gens et leurs particularités (Alzheimer, handicap physique, psychique, maladies vieillesse) tiens le mot me revient pour tout ce que je décrit : SOLIDARITE
    En un mot tout ce que l’on a manqué nous les sinistrés après Xynthia

  • Fauxfautais99 says:

    Si le « procès Xynthia », même avant le verdict, a pu servir à ramener quelques maires à la raison c’est déjà un grand pas de franchis.
    Je souhaite bien du courage et je remercie Renaud et les autres membres du bureau de l’AVIF qui ont décidé de donner une ampleur nationale à leur action. Au niveau local l’AVIF a pleinement rempli ses missions en soutenant les victimes pendant quatre ans, en obtenant un mémorial digne de ce nom et en représentant plus de cents parties civiles et une cinquantaine de victimes lors d’un procès qui devrait faire date.
    Que cette expérience profite à d’autres associations face à d’autres « Marratier » et « Babin » en puissance qui sont légions.

  • monique94 says:

    « En tant que maire de Cagnes-sur-Mer, je ne veux pas me retrouver comme celui de la Faute-sur-Mer(poursuivi en justice, ndlr) » expliquait Louis Nègre dernièrement devant les habitants du Val de Cagne. « Aujourd’hui, nous devons prendre au sérieux ce risque »ajoutait-il en annonçant le lancement concret du PAPI

    http://www.nicematin.com/cagnes-sur-mer/lutte-anti-inondations-a-cagnes-limpossible-bataille.1977480.html

  • Musette says:

    À La Faute sur mer, avoir du courage, c’est attaquer les victimes d’une abominable catastrophe, taguer les maisons de ceux qui s’en occupent, menacer les femmes de tournantes, comme sur ce blog.
    Quand la commune sera sécurisée et les clivages vaincus, on pourra reparler de la levée de l’anonymat. Au train où vont les choses, ce n’est pas demain la veille !

  • plus de pouce vert et rouge bien,mais le courage pour certains ,c’est sous un pseudo. mais mr étienne Egron à raison.encore un petit effort mr Pinoit, merçi d’avance

  • etienne Egron says:

    Bonjour
    il conviendrait maintenant de supprimer l’anonymat sur le blog !!!

  • Musette says:

    Bravo ! Une initiative, Renaud, que j’attendais depuis longtemps, ne plus avoir ces pouces verts et rouges, qui sont de la fausse démocratie. Rien ne vaut un échange avec des mots, et même des photos ou des vidéos.

  • Jean-Pierre says:

    Bienvenue à l’expression directe…
    Enfin une occasion pour les « EX pouces rouges » de s’exprimer autrement…!!!
    Aller, du courage, c’est le moment de se lancer, vous êtes les bienvenus dans le débat…

  • vendre says:

    bonsoir ,
    pour tous,à la tranche on laisse faire,pas de ppri etc,etc,
    motif: il reste des lotissements a vendre en zone innondable.
    j’ai failli tomber dans le piege (j’avais signé).
    bien voir avec un NOTAIRE SERIEUX (ils sont rares)

    a bientôt.

  • Renaud Pinoit says:

    L’Avif, n’est plus une association locale Fautaise. Elle avait des missions statutaires la liant à la Vendée et à la commune, mais son domaine de compétence s’est élargie à la France entière suite à un vote à la dernière assemblée générale.

    Pour répondre au commentaire suivant http://www.lafautesurmer.net/2014/10/30/point-presse-xynthia-faute-mer-prevention-inondations-les-digues-loisirs-golf-9-trous-sudvendee-infotv/#62603 de fauxfautais99 à 16h27, l’association (n’en déplaise à certains) s’engage dans un « combat » national, et non politique comme il est dit à tord localement depuis des lustres.

    Actions pour le bien de tous, ne pas oublier, respecter les lois, assurer la sécurité des citoyens, dans le domaine des inondations, voila les nouveaux mandats de l’Avif.

    Nous nous occuperons des abus et des non conformités sur les PPR, PLU, PAPI etc… liés aux inondations en France.

    L’année 2015 (post procès) sera, au grand dam de certains locaux, les biens pensants, ceux qui détiennent « la » vérité, une année d’action pour l’Avif. (Vous faites partis finalement d’une de nos motivations à agir, certes mince, mais existante).

    Pour finir, et la je parle en « admin » du blog, si les « pouces rouges » ne débattent pas plus que ça de leur point de vue, je supprimerai cette fonction sous peu.

    Ps: n’oubliez pas que sur internet personne n’est vraiment anonyme.

  • Musette says:

    Brigitte, la seule personne qui pourrait mettre un terme à tout ça, c’est RM lui même. Sa déambulation quotidienne, au prétexte de courses dans le village à la recherche de ses soutiens, en dit long sur ce qu’il cherche à maintenir coûte que coûte.Qu’on le porte, qu’on le supporte, qu’on le plaigne, qu’on lui parle de complot contre lui. C’est entretenir savamment le clivage. A vrai dire, il n’a jamais aimé que sa propre image et n’a que faire de l’avenir de La Faute. Il est lourdement responsable d’une tragédie. N’importe qui normalement accessible à la culpabilité raserait les murs. Non, il veut continuer à régner sur le village. C’est comme une maladie chronique…

  • brigitte says:

    Les pouces rouges ne sont pas bien graves dans leurs conséquences. Les paroles écrites sur ce blog par les « négationnistes » non plus, dans la mesure où on peut y répondre.

    Mais les faux bruits et médisances qui circulent sur les marchés, chez les commerçants ou dans les bistrots sont bien plus pernicieux. On « taille un costard » à tous ceux qui refusent de voir RM en victime. Les témoins de bonne foi de ces scènes n’osent pas intervenir (et c’est sans doute mieux) de peur de perdre un client ou de faire partie à leur tour des « pestiférés ». L’exemple donné par Jean Pierre n’en est qu’un parmi tant d’autres.

    Le jugement ne mettra malheureusement pas un terme à tout cela. Il faudra des années avant de retrouver la sérénité. Qui en est responsable ? Ceux qui ont dénoncé les abus et erreurs des édiles ou ceux qui entretiennent le déni malgré les preuves apportées au Tribunal ?

    Certains d’entre nous ont pris un risque en s’exprimant ouvertement, il nous faudra l’assumer jusqu’au bout. Mais ce que je trouve particulièrement inadmissible c’est qu’on enfonce ceux qui ont souffert cette terrible nuit et qu’on ne leur reconnaisse pas, au moins, le statut de victime en leur montrant du respect. Les avocats de RM ont eu la décence de le faire !

  • Fauxfautais99 says:

    Ah, ces pouces rouges. Quoiqu’on dise, même si on parle de la météo, ils ne sont pas d’accord. Quelques uns, parfois limite trolls, osent dire pourquoi mais n’aiment pas non plus recevoir des pouces rouges, s’estimant censurés.
    Cette opposition systématique, cette volonté de contrer même la parole de victimes ayant ému la France entière, restent une énigme pour ceux qui ont eu à s’intéresser à ce village. Lors du procès Xynthia, M. Marratier s’est étonné de ne pas se reconnaître dans l’image qui lui était renvoyée de lui-même par les témoignages de cinquante parties civiles. Pour corriger cette image ses avocats se sont évertués à systématiquement témoigner de leur compassion envers les victimes avant de les interroger. Ils ont poussé M. Marratier à leur demander pardon, ce qu’il a bien voulu faire, parce qu’il fallait bien qu’il le fasse quoiqu’on pense de la sincérité de cela.
    Mais ces fautais qui viennent sur ce blog pour continuer à entretenir cette fracture, parfois conseillers municipaux, ont-ils compris qu’ils ne font que décrédibiliser encore plus la sincérité de ces paroles. Ont ils compris que puisque une partie non négligeable de ce village reste dans le déni du danger, la haine de ceux qui en parlent, il faudra bien qu’un jugement mette un terme à cela.

  • Musette says:

    Bravo, Renaud ! Je salue une nouvelle fois l’ingénieur que tu es, derriète le Web Master, ce que l’on sait moins.. Oui, tu auras des pouces rouges. Je sais que tu n’en as cure.
    Moi, j’admire – sans flagornerie – ce que l’expertise nous apporte. D’autres s’en sentent diminués. Tant pis.
    Merci Renaud.

  • Renaud Pinoit says:

    On avance, sirène en test, bon pour le moment tout le monde n’est pas localement dans son rayonnement sonore, mais faisons confiance aux élus pour dé-multiplier cette source d’information qui est conforme au PCS.

    Pour le reste, je reste convaincu, qu’alerter la population locale, je veux dire sur les lieux, sans déclaration préalable dans une mairie, via sms reste possible (généralement les sms passent, même si les données vocales ne passent pas).

    Au lieu d’envoyer un sms à ceux qui se sont déclarés en mairie, j’ai soumis une proposition d’envoyer un sms à tout ceux qui étaient reliés à un relais local sans distinction (Faux, vrai Fautais, vacanciers, étrangers…).

    Un haut fonctionnaire de l’état chargé de la prévention des villes et villages de France, que j’ai vu cet été, m’a dit que nous ne pouvions pas géolocaliser les téléphones portables car la CNIL s’y opposerait, chose que les opérateurs téléphoniques font à chaque seconde.
    A voir les fadettes (factures détaillées) qui contiennent les emplacements d’appels des téléphone mobiles, on peut se demander si il n’y a pas deux poids deux mesures.

    D’autre part, un marégraphe disponible sur le Lay ne sert pas à grand chose si il ne fonctionne pas (comme en ce moment) et surtout si il ne sert uniquement qu’à vérifier les prédictions du SHOM (Service hydrographique et océanographique de la marine) comme il m’a été dit.
    Encore l’état en réaction et surtout pas en action.

    Une surcote se détecte même à marée basse et si c’est le cas, cela laisse minimum 6 heures de réaction pour donner l’alerte et agir en conséquence. Et bien non, pas question d’utiliser officiellement ces outils.

    Avec toute les plus grandes difficultés, car les données restent propriétés de l’état (le SHOM), j’ai pris l’option de récupérer sur un serveur qui donne les données des marées calculées et sans autorisation, à des fins d’établir un prémisse de système d’alerte que vous retrouvez sur ce blog.
    Les surcotes sont calculées suivant des formules qui ont été établies par le CETMEF et le BRGM.
    Tout ceci pour dire que si on veut on peut.

    J’irai même dire que ce type d’indicateur, finalement pas trop difficile à mettre en place si les autorités ne s’y opposent pas, pourrait faire gagner de temps, supprimer certaines fausses alertes, confirmer les autres et finalement sans réel surcoût pour nos impôts.

    Maintenant, je suis sur d’avoir sur ce message des pouces « rouges » qui par la même occasion montreront leur manque de civisme face aux risques encourus.

    Bien à vous.

  • Fauxfautais99 says:

    Puisqu’on en parle, nous venons de recevoir un message vocal d’alerte, mail et SMS vigilance jaune vague/ submersion en raison du fort coefficient de marée et vent de sud-ouest.

  • Fauxfautais99 says:

    Etant dans la bassin du Lay, je suppose que La Faute est aussi concernée par ce PPRL.

    Concernant le PCS, l’argument martelé par M. Marratier et ses défenseurs était qu’il ne pouvait pas faire de plan communal de sauvegarde car il n’y avait pas de PPRI approuvé. Or je constate qu’à La Tranche il y a un PCS comportant un DICRIM en l’absence d’obligation réglementaire puisqu’il n’y a pas de PPRI ni PPRL approuvés.

  • BIL says:

    Bien que Fautais je peux contribuer en partie à donner des éléments de réponses à vos questions : à La tranche pas de PPRI mais un PPRL :
    http://www.latranchesurmer.fr/spip.php?article1364
    voir ce lien , extraits : Le Préfet de la Vendée a ainsi prescrit l’établissement d’un PPRL sur votre commune, par arrêté du 22 février 2012. Les études d’aléas, qui ont été menées de façon concertée avec les acteurs locaux depuis cette date, ont permis d’élaborer un projet de PPRL.

    Ce projet de plan de prévention des risques littoraux (PPRL) « Bassin du Lay » sera soumis à la concertation publique du 17 novembre 2014 au 16 janvier 2015.

  • monique94 says:

    Musette,
    « La commune n’est pas concernée à ce jour » est un euphémisme pour dire qu’il n’y a pas « à ce jour » de PPRI mais on peut lire aussi sur ce PCS :

    « La commune de La Tranche-sur-Mer est concernée par le Dossier Départemental des Risques Majeurs (2005) :
    pour le risque inondation terrestre en niveau 3 (commune soumise à l’aléa sans enjeu humain),
    pour le risque inondation maritime en niveau 2 (commune où le risque – enjeu humain –n’est pas encore clairement défini),
    pour le risque érosion littorale en niveau 2 (commune où le risque – enjeu humain – n’est pas encore clairement défini),
    pour le risque feux de forêt en niveau 1 (risque avec enjeu humain),
    pour le risque sismique en zone de sismicité modérée (commune où le risque – enjeu humain– n’est pas encore clairement défini).
    La commune a fait l’objet de 14 arrêtés de reconnaissance de catastrophe naturelle, 11 au titre des inondations, et 3 au titre des mouvements de terrain. »

  • Musette says:

    Je ne comprends pas cette phrase. Le risque inondation est patent à La Tranche. La Mer est remontée partout, grignotant les plages. Des enrochements ont été faits sur la côte, après Xynthia pour protéger des maisons où l’eau arrive au bout des jardins.Bizarre…

  • monique94 says:

    sur le PPRI rien vu depuis cette phrase dans le PCS (mis à jour en juillet) disponible sur le site de la ville.

    « La commune n’est pas concernée à ce jour par un Plan de Prévention des Risques (PPR). Un PPR risques littoraux et feu de forêt devrait prochainement être prescrit. »

  • brigitte says:

    Monique, à propos de La Tranche,où en sont-ils du PPRI?

  • monique94 says:

    multiplier les alertes ne doit pas être bien difficile, à La Tranche en cas d’alerte météo orange on reçoit appel vocal + sms + mail

  • brigitte says:

    Anne,
    Il me semble que le message d’alerte est enregistré sur le répondeur au cas où on ne décroche pas. Donc trois appels semblent suffisants.
    Pour les personnes qui n’ont pas de ligne fixe et qui ne captent pas très bien le réseau, il est vrai que le SMS serait une solution plus sûre. Mais multiplier les procédures d’appel est peut-être un peu compliqué.
    Laurent Huger nous a promis lors de la réunion d’octobre de faire le nécessaire auprès des opérateurs téléphoniques pour que toute la commune soit couverte convenablement. Ce serait un grand progrès pour tous.
    En effet, en cas de coupure de courant, les lignes fixes dépendant d’internet ne fonctionneront pas et mon amplificateur de réseau non plus!
    C’est pourquoi les responsables de quartier semblent indispensables.

  • Anne says:

    Depuis la réunion d’information d’octobre, je me demandais justement si on entendait la sirène depuis les Amourettes, vers le parking de la rue du Puits.
    Apparemment la réponse est non !
    D’autre part, j’ai entendu à l’entrée du pavillon des dunes quelqu’un dire (il avait l’air d’être de la mairie) que si le téléphone n’était pas décroché au bout de 3 appels, il n’y avait plus d’autre tentative. A vérifier, mais ce n’est pas très rassurant.
    Nous ne captons pas très bien non plus, donc que se passera t-il en cas d’alerte si nous n’entendons pas la sirène et ne sommes pas appelés ??? C’est un peu inquiétant… Ne faudrait-il pas envisager des envois de SMS (en principe ils passent mieux).

  • brigitte says:

    Kiwi,
    pour les sourds, les malentendants, les personnes à mobilité réduite etc… il a été prévu un réseau de proximité.
    Les volontaires pour prendre cette responsabilité peuvent s’inscrire en mairie.

  • Musette says:

    Ça doit être mon cas. kiwi..,
    Mais, rien,que dalle !
    Et je suis plus près que Brigitte.

  • KIWI says:

    OUF DEPUIS QUE JE RECLAME DES ESSAIS

    mais si Brigitte tu es obligée de t’acheter un amplificateur, c’est quand même mieux que si tu avais besoin d’un sonotone!!!! allez un peu d’humour.

    Mais que fais t on justement pour les gens qui sont sourds et malentendants?

  • Musette says:

    Pas de sirène entendue ce jour…

  • brigitte says:

    Bonne initiative effectivement.
    Je suis sans doute un peu dure d’oreille mais chez moi, je n’ai rien entendu….J’étais pourtant dans le jardin.

    Conclusion : en cas d’alerte, l’appel téléphonique est primordial.
    Mais autre problème, le portable ne passe pas! J’habite vraiment au bout du monde!
    Pour 20 € je viens de commander un amplificateur de réseau chez mon fournisseur téléphonique. On verra si ça marche.

  • Lafautakidon says:

    Une grande première à La Faute :
    ESSAI DE SIRENE ce mercredi 5 novembre à midi
    BRAVO BRAVO BRAVO !!!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
novembre 2014
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci