ppri-mairie

16 réponses à to “Communiqué de la Mairie à propos du PPRI de la Faute sur Mer”

  • BILDAN says:

    @BIL

    Autant de textes très intéressants qu’il n’est plus possible de commenter depuis le mois de Novembre dernier…

    Mais je relève la dernière phrase de conclusion du texte :
    ( http://espacepolitique.revues.org/3256#tocto1n5 )

    « L’exemple de La Faute sur Mer montre l’intérêt d’un tel outil. Le désastre de 2010, qui prouve que le risque digue n’est pas une vision de l’esprit, n’y empêchait pas certains acteurs locaux de faire comme si les digues étaient fiables dans l’absolu, en repoussant l’évolution attendue du zonage PPR. L’une des questions majeures est en effet : comment faire pour vivre en situation d’incertitude, tout en cherchant à la réduire le plus possible, et en augmentant l’acceptation de politiques qui peuvent remettre en cause les intérêts d’acteurs locaux, donc très conflictuelles ?  »

    Avant Xynthia la cote marine de référence était de 3.90mNGF et la digue était là pour ça et pas plus.
    A noter que le SHOM indique, dans ses tables, que le niveau des Plus Haute Mer Astronomique (à LA ROCHELLE et hors phénomène météo) est (pour un coef de 120) de 6.86-3.503 soit 3.36mNGF…
    Le niveau de l’océan a atteint, lors de Xynthia, une altitude proche de 4.5mNGF due à une surcote exceptionnelle de près de 1.5m…
    La digue n’a pas failli c’est l’océan qui a changé les règles …
    Ce qui a manqué dans la connaissance du risque digue, c’est la surveillance du niveau de l’eau et le déclenchement d’une alerte lorsque ce niveau atteignit 3.4m par exemple, ce qui arriva près de 2 h avant l’heure normale de la pleine mer. (PCS absent , propriétaire-exploitant des digues inconséquent…)

  • BIL says:

    Pour ceux , nombreux ici , à La faute sur Mer que ce sujet intéressent, vous pouvez commenter directement le projet de décret sur la réglementation relative à la sécurité à l’efficacité et à la sureté des ouvrages de prévention des inondations (à la prise en compte des digues dans les PPRI) : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/reglementation-relative-a-l-efficacite-et-a-la-a767.html

  • BIL says:

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/27-07-2011.pdf
    Circulaire du 27 juillet 2011 NKM : extraits : 6.1. Qualification de l’aléa dans les espaces situés derrière les ouvrages :
    Dans le cadre de l’élaboration du projet de PPR, le principe qui doit guider l’action est qu’une zone protégée par une digue reste une zone inondable.
    Pour etudier ce problèùme voir également : http://espacepolitique.revues.org/3256
    Qu’est-ce que le risque digue ?

    13
    Le risque digue reconnaît juridiquement les limites des travaux de protection et de correction, comme les digues, et même leur contribution involontaire à la production de désastres. Nous reprenons ici la définition que donne le CRED (2009) d’un désastre : tout événement pour lequel on identifie au moins « dix tués, cent personnes affectées », outre « la déclaration d’un état d’urgence et l’appel à une aide internationale ». Ce type d’événement peut se produire lorsque les digues sont considérées comme suffisamment sûres. La consultation des registres de délibération des Conseils municipaux, comme à La Faute-sur-Mer (Pigeon, 2012), confirme que cette tendance est dominante, tant auprès des élus que des citoyens. Et il est délicat pour les ingénieurs de reconnaître les limites des ouvrages. Ces derniers contribuent à la sécurisation pour des inondations de

  • BILDAN says:

    Selon le document du CETMEF du mois de Mai 2012 :
    http://www.eau-mer-fleuves.cerema.fr/IMG/pdf/AGj_Web_R12-08_DirectiveInondations_040712_cle71c81d.pdf

    L’élaboration des PPRI doit tenir compte des ouvrages de protection.
    « L’aléa submersion marine doit être déterminé de la manière la plus réaliste possible, et prendre en compte dans une certaine mesure le rôle de ces ouvrages de protection sans pour autant les considérer comme infaillibles »

    Dans ce document il n’est question de principe de « TRANSPARENCE » que dans le cas où l’hypothèse de la ruine totale de la digue est retenue…

    « Le choix du scénario de défaillance doit provenir des éléments techniques fournis par le gestionnaire (dans le cadre de la réalisation des études de danger), qui abordent ces deux types d’analyse. »

    Le confortement des digues engagé dans le cadre du PAPI devrait être pris en compte dans la nouvelle rédaction du PPRI. Le PPRI invalidé avait été rédigé avant que ces règles d’élaboration soient réfléchies et rédigées.

    Si la seule hypothèse possible est la ruine complète de la digue, alors il est inutile de réaliser de telles protections.

  • Musette says:

    Ben, dis donc, heureusement que tu es là Renaud, avec tes compétences professionnelles, personnelles, et ton souci de la sécurité de tous…. Merci Renaud.

  • Renaud Pinoit says:

    Le marégraphe est toujours hors service.
    Les valeurs ici même sont données sur des calculs effectués par le Cetmef en tenant compte de plusieurs paramètres (direction et force du vent, pression, marée, et position du port de la Faute) qui ne demande qu’a être vérifiés par des données réelles du marégraphe.

  • brigitte says:

    Bildan,

    Il me semble que les mesures données par le marégraphe de l’Aiguillon sont données par Renaud au même endroit que les heures et coef de marées. Ces données seraient-elles erronées?

    Je ne doute pas que nous serons sous haute surveillance lors de ces grandes marées et lors des grandes tempêtes prochaines. Mais qu’en sera-t-il sur la durée? Il faudra rester très vigilant

  • bigornaute says:

    Samedi 14/02 10h50 sur fr3 pays de loire

  • BILDAN says:

    Bientôt un an que le marégraphe est installé sur le pont de l’Aiguillon et il n’est toujours pas possible d’obtenir une seule mesure sur internet.
    Est-il vraiment en fonctionnement ? Y-a-t-il quelqu’un qui s’en préoccupe, à la mairie, à la préfecture, au ministère?
    le 20 Février prochain marée de 118… Le 21 Mars marée de 119… Même si la hauteur d’eau prédite (hors phénomène météo) n’est « que » de 3.30 mNGF il serait souhaitable d’avoir un appareil prévu pour mesurer la hauteur d’eau réelle pour éventuellement permettre de donner l’alerte!

  • brigitte says:

    Les repères de crue commencent à être mis en place dans la commune.
    Pas très esthétiques mais indispensables.

  • brigitte says:

    Il y a lieu de s’inquiéter pour La Faute de l’annulation de ce PPRI.

    Pour ceux qui n’ont toujours pas lu le jugement rendu aux Sables d’Olonne, je rappelle que la seule faute reprochée à l’Etat est la modification du zonage opérée en 2004 pour ne pas handicaper le développement de la commune. Cette modification opérée par deux fonctionnaires a été qualifiée de « clandestine » et d’ « injustifiable ». Elle a entrainé la constructibilité de certaines zones qui n’auraient pas dû l’être (pages 132-133).

    Etant donné le tollé général soulevé par les défenseurs de RM et des Babin concernant le laxisme et la responsabilité de l’Etat dans le drame Xynthia, il y a fort à parier que celui-ci va « ouvrir le parapluie » dans la rédaction du nouveau PPRI. Je suis très pessimiste sur le classement du centre bourg qui pourrait bien redevenir rouge…

    Qui en portera la responsabilité?

  • brigitte says:

    @ Bil,
    Le premier PPRI fautais approuvé par anticipation en 2007 avait une durée de vie légale qui était dépassée avant même que le nouveau de 2012 entre en action. Je pense qu’il est impossible d’y revenir. Il semble donc que les délais de mise en conformité des habitations soient eux aussi caducs. Il n’y a pas de quoi s’en réjouir car les caprices de la nature ne sont pas soumis à toutes ces tracasseries administratives !

    Par contre, cela risque de poser un problème pour ceux qui attendent leur subvention pour l’étage refuge : plus de PPRI=plus de base légale pour des subventions. Espérons que ceux qui ont fait leur dossier avant le jugement administratif pourront en bénéficier.

  • BIL says:

    Question : si ce PPRI est annulé ce devrait être le précèdent qui s’applique ???
    et si il n’y en a plus les délais prescrits aux habitants des zones rouges pour se mettre en conformité sont repoussés dans l’attente du suivant ??
    Simples questions de quelques voisins………Help!

  • Lafautakidon says:

    Un vice de forme qui ne manque pas de fond !
    C’est ce même vice de forme exprimé par un Agent de l’Etat, à la barre du Tribunal des Sables d’Olonne, qui a mené les juges à prononcer le jugement que l’on sait.
    Ces élus qui reprochaient à l’Etat de les empêcher d’avancer,
    n’ont pas cessé pendant cinq semaines de les avoir laisser faire !!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

12 − 11 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci