AFP Pierre commémorative en souvenir des victimes de la tempête Xynthia à la Faute-sur-Mer

Cinq ans après le passage meurtrier de la tempête Xynthia à La Faute-sur-Mer, la petite commune vendéenne, meurtrie et divisée, veut retrouver son image de station balnéaire où il fait bon vivre, dans l’espoir de ramener touristes et habitants.

Gros bourg « sinistré », passé de quelque 1.000 habitants l’hiver, en 2010, à 750 cinq ans plus tard, La Faute-sur-Mer a vécu « beaucoup de chocs », le traumatisme des 29 morts lors du passage de Xynthia, dans la nuit du 27 au 28 février 2010, puis celui de la démolition décidée « arbitrairement par l’Etat » de 600 maisons, soit « 20% de notre territoire », « comme si une bombe était tombée » dessus, résume le maire élu en 2014, Patrick Jouin.

Pour l’édile, la « reconquête » passe par une « remise en scène de la commune dans sa partie la plus meurtrie », la « cuvette de la mort » où ont péri les victimes de Xynthia et où dominent cinq ans plus tard tas de gravats et herbe haute.

Le projet de réaménagement de cette zone dévastée, voté en conseil municipal en décembre pour un coût global de 10,5 millions d’euros, prévoit la construction d’un golf d’une vingtaine d’hectares, d’un centre équestre, ainsi que d’un parc en lieu et place de l’ancien camping municipal. Objectif: « élargir l’offre touristique, pas seulement en juillet et août, mais de Pâques à la Toussaint ».

Le projet fait consensus car « la population a compris que l’élan est nécessaire », assure M. Jouin, même si le contexte est « compliqué », le vote étant intervenu trois jours après la condamnation de l’ancien maire de La Faute-sur-Mer, René Marratier, à quatre ans de prison ferme pour homicides involontaires.

– ‘Un passé qui nous torture’ –

Déjà vives lors de la mise en examen de M. Marratier, en avril 2011, les tensions ont été exacerbées durant les cinq semaines du procès, entre les partisans de l’ancien maire et les familles de victimes qui s’étaient constituées parties civiles.

AFP Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer, le 25 février 2015

Seulement sept des quelque 120 parties civiles n’ont pas quitté La Faute-sur-Mer, selon François Anil, sinistré de Xynthia et membre de l’association des victimes, l’Avif, partagé sur l’opportunité d’un golf, à la fois signe d’une « avancée » mais « violent » pour les familles.

« Il ne faut pas sanctuariser, il ne faut pas faire non plus n’importe quoi (…). Il y a cinquante ans, des endroits ici étaient désertiques, sans maisons, c’était pour de bonnes raisons car des tempêtes, on en a deux ou trois par siècle », rappelle-t-il.

Doutant du pouvoir d’attractivité et donc de la rentabilité d’un golf dans cette commune à l’image ternie, Luc Baudillon, agent immobilier à la retraite, aurait lui, au risque de se « faire des ennemis », imaginé « des marinas ou un système de maisons flottantes » car « aujourd’hui, on sait construire dans des zones à risques » et « le but, c’est de ramener des habitants ».

Depuis 2007, la station balnéaire a perdu le tiers de sa population, un déclin amplifié après Xynthia, et « 7/8.000 personnes l’été ». « Forcément, ça a une incidence sur l’économie », insiste le Fautais, vice-président de l’association, qui a obtenu fin janvier l’annulation par la justice administrative du plan de prévention des risques d’inondation (PPRI), pour empêcher « l’arrêt de toute construction » et du développement de la commune.

Golf ou pas golf, « c’était indispensable d’aller de l’avant (…). Je ne pense pas que la réconciliation soit pour demain, mais on a besoin de nouveaux projets pour évincer un peu ce passé qui nous torture depuis cinq ans », fait valoir M. Baudillon.

« La pire des choses serait de geler la totalité du projet », abonde le maire de La Faute-sur-Mer, qui table sur un achèvement des travaux d’aménagement en 2019.

AFP

 

20 réponses à to “Cinq ans après Xynthia, La Faute-sur-Mer veut retrouver une image positive (AFP)”

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    C’est pratique, maintenant nous avons les interventions de « jupette », en tant que vrp du blog des anciens : même plus utile d’y aller, elle nous porte la bonne parole !
    Bien cordialement

  • Jupette says:

    Cinq ans de souvenirs ne s’effacera jamais. La tristesse de cette journée appartient à tous pour ce moment de recueillement et de sagesse.
    Belles paroles du site Demain La Faute….

    Bon dimanche à tous.

  • brigitte says:

    Décidément, on se sent facilement offensé chez les soutiens de RM.

    M Piquant, Président de l’Office de tourisme et vice-président de cette nouvelle association a déjà demandé des excuses publiques à M Jouin pour des propos soit disant déplacés d’un de ses adjoints à l’AG et maintenant on demande des excuses pour la mise en doute de la paternité d’un texte ! Décidément, la réconciliation est mal partie….

    Petit come-back en ce qui concerne l’OT : les deux nouveaux élus au CA (RM et PM) ont été déclarés persona non grata dans cette instance sous peine d’annuler officiellement des élections douteuses. M le Maire a sainement réagi.

    Quant au nouveau contenu du blog, il se complait dans le soutien aux condamnés. Pas un mot sur la commémoration de demain qui devrait rassembler tous les Fautais!

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous
    Je suis allé consulter cet autre blog…
    Outre le soutient affiché aux personnes condamnées par la Justice, j’y ai retrouvé la patte des « trolls » que nous avons subit ici.
    Des « contributions » qui tournent en boucle, sans analyse factuelle, sans réflexion, et sans projet.
    Le passé nauséabond, la négation des faits, le refus d’ouverture.
    C’est « édifiant » !, et halteaufeu, et stopthefire, et les autres pseudos schizophrènes qui vont enfin pouvoir exprimer tout leur fiel en toute liberté.
    Pour ma part, je n’y vois aucun inconvénient : j’ai bien intégré qu’une micro poignée d’individus prétendait être au dessus des autres (« faux-fautais », juges,lois, victimes, …) et il est normal qu’elle s’exprime.
    Pour autant, considérant que c’est cette même micro poignée d’individus qui a maintenu Monsieur MARRATIER en place, dans un intérêt bien compris de bénéfices partagés, je ne lui accorde aucun crédit.
    A défaut de changer, il ne reste qu’à attendre qu’ils disparaissent naturellement pour que l’avenir de la commune s’envisage plus sereinement.
    Chacun se fera sa propre opinion.
    La mienne est définitivement négative, et je ne ferai pas partie des 12 pauvres hères qui se sont abonnés à la news letter de ce blog pourri !
    Cordialement et bonne soirée à tous

  • Musette says:

    J’ai lu, Monique, les propos indignés de RM commentant sa condamnation, livrés au Figaro. Pas très habile de mon point de vue, cette attaque des magistrats, de la Justice et de l’Etat en une seule phrase ! Trop fort Néné…
    Je retiens le meilleur de ses déclarations, qu’il ne porterait pas les 29 morts, ça on l’avait déjà compris, et surtout cette phrase magnifique de lucidité :
    « «J’aurais mieux fait de ne jamais être maire», conclut-il.  »
    C’est exactement ce qu’on dit depuis 5 ans. Plus les 25 ans antérieurs Un vrai bail, pour ne pas dire un vrai bagne.

  • Jupette says:

    Ce Cher Monsieur ne fait pas faire ses textes par d’autres, je peux vous l’assurer.
    Ce n’ai vraiment pas bien de dire cela sans savoir.
    J’espère que vous aurez assez de courage pour vous excuser, il me semble que vous parler sans le connaître.

    Ayons un peu de respect.

  • Fauxfautais99 says:

    « Cinq ans après, La Faute-sur-Mer vit sans plan de prévention des inondations

    La commune vendéenne honore dimanche 1er mars la mémoire des 29 victimes de la tempête Xynthia qui l’a frappée il y a cinq ans, dans la nuit du 27 au 28 février 2010 » …

    http://www.la-croix.com/Actualite/France/Cinq-ans-apres-La-Faute-sur-Mer-vit-sans-plan-de-prevention-des-inondations-2015-02-27-1285618

  • Musette says:

    Faisons le test de la volonté de réconciliation. Voici le lien de ce blog : http://www.lafautesurmer.net/.
    A mettre sur le site de « Demain La Faute ». Et qu’on ne nous dise pas q’on n’a pas lu ce message, on ne le croira pas.
    Pour ce qui concerne ce nouveau site : Ca commence moyen, quand la lettre du Président n’est pas écrite par lui et quand on situe que la responsabilité du désastre sur une entité abstraite : Le Lay ! Pas facile que ce présumé responsable vienne à Poitiers.

  • bigornaute says:

    les pointus
    mairie de l’aiguillon
    28 02 2015
    http://youtu.be/TQAKtHPyWO8

  • monique94 says:

    Alexis dans quel état tu erres, Renaud a déjà mis le lien 2 posts plus bas

  • Lafautakidon says:

    @ Alexis : »dans quel étagère »? celle du haut, elle n’est pas accessible aux petits !

  • alexis devilez says:

    @jupinette : Quel est l’adresse du blog svp? Je ne l’ai pas trouvé.

    @TOUS (vraiment tous)
    Si l’envie de bien faire est une vertu et une qualité, n’oublions pas que « l’enfer est pavé de bonnes intentions ». Arrêtons de pointer l’autre du doigt, c’est de vous dont je parle, sans grande exception, moi même inclus.

    Nous sommes tous soumis à cet état d’âme : celui de penser que l’autre est plus vil, plus faible, plus crédule, plus intelligent donc plus dangereux, moins informé, moins cultivé, moins expérimenté donc plus dangereux, plus de ci ou de plus ça, de moins de ci, de moins de çelà… Bref on n’en finit pas, puisque par définition nous avons tous un point de vue différent (dans les moindres détails). Ne nous en effrayons pas trop. Reflechissons !

    J’apprécie de faire parti du conseil des sages, même si, récemment, je ne participe plus de manière directe aux débats. Je sais que de nombreuses contributions y participent, y siègent avec des apports dans cette commune.

    Il n’en demeure pas moins, selon moi, que les « meilleures » des idées se forgent dans l’époque, dans l’opportunité, dans la dynamique, des visions qui manquent cruellement à la Faute.

    Il manque une atmosphère qui se prête à être heureux, à être créatif, productif. On n’est pas si heureux quand on se voile la face, quand on voudrait que des choses existent alors qu’elles n’existent plus. C’est pire que de ne plus rêver.

    Je crois sincèrement qu’il ne faut pas chercher à recréer le passé, mais à créer un avenir serein. Et il ne passe pas par la niaiserie, mais par l’acceptation que d’autres univers intellectuels existent : l’artistique, le social, le sportif, l’humaniste, le cartésien, le musical, le pictural, le commercial…

    Aucune idée n’est nulle ou absurde en soi. Par contre, certaines semblent inadéquates dans l’immédiat. D’autres méritent tellement de discussions quelles en deviennent crédibles. Nul n’a la réponse.
    A vouloir bien faire, on peut créer des situations insoupçonnées de complexité.
    Il ne faut surtout pas laisser des mots se faire passer pour des idées.
    Un conseil peut être: redéfinissez vos mots…Et ensuite, réfléchissez vos idées

    Il faut rejeter les fausses bonnes idées, et peut être accepter l’absurde ?
    Qui suis-je ? Dans quel état j’erre ?

  • Renaud Pinoit says:

    Soyons beau joueur voici le lien du site en question
    https://votrelienfautais.wordpress.com/
    Brigitte je ne peux qu’adhérer à ce point de vue, mais une fois de plus la lecture du jugement doit être trop longue, ou trop compliquée pour certains.
    Bref chacun est libre de se faire une opinion, mais en connaissance de cause et non par science infuse, avec de plus l’excuse de l’age « qui fait que l’on sait, point le débat est clos » ou alors uniquement avec le point de vue médiatique, Ouest France a dit…
    Ps: j’ai passé une sale soirée ce soir avec ceux qui détiennent « la vérité ».

  • brigitte says:

    Pour réconcilier, il faudrait surtout arrêter de soutenir les individus qui ont été reconnus responsables par la justice, en première instance, de graves négligences ayant entraîné le décès de 29 personnes dans la commune et la ruine de celle-ci.
    On ne peut reconstruire que sur des bases saines.

    Faire une association qui se reconnait elle-même comme politique dans ses statuts et qui réunit les soutiens à l’ancien Maire pourquoi pas. Faire apparaître sur le site le lien aux pétitions en faveur des condamnés, c’est un droit. Mais prétendre être une force de réconciliation dans ces conditions est pour le moins surprenant… pour ne pas dire mensonger.

  • Jupette says:

    Pour réconcilier, il faudrait arrêter la critique. Certaines personnes se nourrissent de ça. Connaissant la Faute, il y a des articles intéressants sur le blog. Un autre blog vient de se créer et je pense qu’il va dans le bon sens. Demain la Faute, une très bonne idée. Deux mains qui se rencontrent? Quelle belle idée .Vivement les vacances a la Faute.

  • BIL says:

    Toujours s’informer : un lien pour se rendre compte que d’autres communes sont confrontées aux mêmes problèmes que nous .
    http://www.arles-info.fr/2015/02/25/la-reunion-publique-lance-la-concertation-sur-le-plu/

    information, pédagogie indispensable face à la complexité des précautions que l’état multiplie pour se « couvrir »

  • Elfes says:

    Bonsoir à tous,

    Les projets sont forcément nécessaires, mais il est évident que celui du golf ne fait pas l’unanimité !
    Il semblerait que cela n’ait pas été entendu par l’équipe municipale.
    Après voir assumé les millions d’Euros empruntés par l’ancienne équipe pour réaliser les travaux d’aménagement de l’avenue de la Plage, il va falloir faire face au coût de l’aménagement de la zone déconstruite.
    Sans douter du financement issu des divers strates étatiques (commune, communauté de communes, département (communauté de départements ?), région (communauté de régions ?), Europe, … il n’en demeure pas moins que l’argent n’a qu’une seule source : le contribuable.
    Et le contribuable que je suis aurait de très loin préféré financer un projet de nature fort différente.
    Il existe déjà plusieurs golfs autour de la Faute, et leur équilibre financier n’est pas probant.
    De plus, pourquoi les golfeurs jouiraient-ils des deniers publics pour leur loisir, plus que d’autres catégories ?
    En effet, sur de telles surfaces, et avec autant d’argent, tous les aménagements sportifs sont imaginables, non !?
    De fait, il y aurait également un centre équestre ! Pour la même population (touristique)?
    Pourtant d’autres propositions, comme celle de créer une vigne aurait permis à la Faute de créer de l’emploi, de la richesse, et une spécialité, le tout à moindre frais !
    Projet autrement plus porteur, tant sur le plan économique, écologique et touristique, et qui s’inscrit dans la durée.
    Faut-il comprendre que ce projet faisait trop « terroir » pour une équipe qui préfère investir nos deniers dans des loisirs « bourgeois » ?
    Car, c’est bien connu, il y a pléthore de touristes nantis qui n’attendent que ces équipements de golf et d’équitation pour venir dépenser leur argent sur la commune de la Faute !
    Ou bien, ces projets sont juste le souhait de quelques uns, pour leur propre profit ?
    Merci de noter que ce n’est pas une affirmation, mais bien un questionnement.
    Si aucun d’entre vous a des éléments de réponse, je serais fort aise de les découvrir.
    Bonne soirée.

  • Musette says:

    Pour activer la réconciliation, il faudrait que RM quitte La Faute, cesse de comploter et ne penser qu’à lui. Vaste problème. Il est Luçonnais, qu’il y retourne, d’autant qu’il y a un très bon ami en la personne du Maire, dont on a bien senti les petits arrangements entre eux.
    Dernier conseil, si la présence de RM aux commémorations a été très difficile ces dernières années, elle le sera encore plus cette année puisque, même frappé d’appel, un jugement lui a attribué des responsabilités très lourdes dans la mort et les blessures de ses administrés. ne pas infliger sa présence aux familles serait salutaire…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci