Commune de la Faute-sur-mer après la tempête Xynthia © Max PPP – 2015

Non, répondent deux sénateurs dans un rapport dévoilé ce mardi, selon Le Parisien. Les opérations de réfection des digues traînent en longueur et le risque d’inondation n’est toujours pas suffisamment pris en compte dans les documents d’urbanisme.

 

Premier raté, selon les sénateurs François Calvet (Les Républicains) et Christian Manable (PS) : de nombreux repères de crue n’ont toujours pas été installés. Dans les communes touchées par la tempête, « l’État en avait distribué 2.000, mais seuls 295 ont été posés à ce jour », écrivent-ils.

Autre problème : la lenteur de la réparation des digues. Au moins 45 km de digues devaient été renforcées, 23 km rehaussées et 8 km créées. Or depuis 2013, seuls 10 km de travaux ont été effectués. Le rapport pointe du doigt « la multiplicité des intervenants et les coûts financiers qui pèsent sur les collectivités locales ».

Un système d’alerte peu efficace

Les communes concernées doivent par ailleurs se doter de plans locaux de prévention des risques d’inondation (PPRI). Mais d’après les auteurs du rapport, « les représentants de l’État » rencontrent des « difficultés » pour les élaborer et les faire approuver. Exemple, le PPRI de la Faute-sur-Mer, l’une des villes les plus touchées par la tempête Xynthia en 2010, a « encore été annulé le 29 janvier dernier ».

 

Quant au système d’alerte, reposant principalement sur des sirènes datant des années 1950, il est « en cours de modernisation ». 5.000 nouvelles sirènes doivent être déployées. Mais les sénateurs préconisent un système de SMS spéciaux pour alerter la population, comme il en existe au Pays-Bas ou en Israël.

 

Par France Inter avec agences

Une réponse à to “A-t-on vraiment tiré les leçons de la tempête Xynthia ? (France inter)”

  • Musette says:

    Bon, je mets ce commentaire ici :
    Dans la colonne de droite, vu 2 feuillets « Menu » et « Evénementiel ». Hé, bien je suis allée voir ce nouveau restaurant de l’Aiguillon, le long du Lay. Repris et très joliment rénové par Julie et sa famille, ce restaurant autrefois sans grâce, mal fichu, a été réinstallé avec goût avec une vue, enfin, très agréable sur le Lay. On attend avec impatience une terrasse au sud. « Julie dans sa cuisine » donc, prépare une cuisine fraîche, simple, agréable, avec de bons produits locaux. Ambiance agréable, service sympathique.
    Je ne pouvais qu’encourager cette jeune femme qui se lance.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
juillet 2015
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci