1 2 »

Poitiers

Une goutte de politique vient de se diluer dans le dossier du procès en appel de la tempête Xynthia avec la confirmation officielle du changement d’avocat général à quelques semaines du début des débats.

Fausses confidences

Ce n’est désormais plus Jean-Paul Garraud, mais Thierry Phelippeau, ancien procureur de Vannes, qui sera chargé de prendre les réquisitions au nom du ministère public lors de ce procès qui s’ouvre le 16 novembre prochain. Pourquoi un tel changement, présenté par certains comme un «  débarquement  » ?
C’est là que la politique s’invite. Si à Poitiers Jean-Paul Garraud est un haut magistrat, président national de l’association professionnelle des magistrats, en Aquitaine et en Gironde, c’est un ancien député UMP, battu en 2012, et toujours actuellement conseiller régional Les Républicains et élu municipal d’opposition à Libourne.
Depuis le printemps dernier, dans la coulisse du procès Xynthia, des parties civiles s’étonnaient de sa désignation pour requérir des peines contre l’ancien maire de La Faute-sur-Mer lui-même étiqueté UMP. Jamais d’interrogations publiques, mais plutôt une petite musique insidieuse glissée dans les oreilles des journalistes.

Réserves

La désignation de Jean-Paul Garraud n’a jamais posé de problème à la hiérarchie judiciaire. Ses engagements sont connus, et, à aucun moment, il n’a semblé inopportun de lui confier le soin de requérir.
« J’étais le seul avocat général en poste à la cour d’appel de Poitiers, c’était donc effectivement à moi qu’il revenait de le faire. J’avais alors dit oui, mais en émettant des réserves », indique Jean-Paul Garraud.
« Compte tenu de mon étiquette politique, je ne voulais pas que cette question puisse créer une polémique et pollue le procès. »

Cap sur Monaco

La donne change visiblement quand le magistrat postule pour le poste de procureur général à Monaco au début de cette année.
L’éventualité de son départ aurait alors été anticipée par la Chancellerie avec la nomination, devenue effective en septembre, d’un autre avocat général, Thierry Phelippeau.
Sauf que Jean-Paul Garraud n’est jamais parti à Monaco. Candidature bloquée, dixit une source proche du dossier, par la Garde des Sceaux contre laquelle Jean-Paul Garraud ferraille souvent lorsqu’il chausse sa casquette de secrétaire national en charge de la Justice au sein des Républicains. « Son nom n’était même pas sur la liste des trois noms présentée aux autorités monégasques », assure un magistrat. Un recours hiérarchique a été formé contre cette décision.
Du coup, le parquet général de Poitiers se retrouve doté de deux avocats généraux… et la charge du procès Xynthia change de mains.
« Comme il est fréquent quand il y a de grands procès, la Chancellerie nous alloue des moyens supplémentaires, nous avons un avocat général supplémentaire. Compte tenu des dossiers déjà suivis par M. Garraud, il a été décidé de ce changement », explique Julien Wattebled, substitut général en charge la communication à la cour d’appel.

Suivi

Depuis son arrivée, Thierry Phelippeau, « se consacre à 100 % à ce procès. Il ne fait que ça », enchaîne-t-il. Sous entendu, pas de problème pour «  digérer  » ce colossal dossier de vingt-deux tomes malgré ce changement de dernière minute.

E.C.

3 réponses à to “Une goutte de politique dans le procès Xynthia (lanouvellerepublique.fr)”

  • Lafautakidon says:

    En complément à mon message d’hier soir, il faut aussi rappeler un point FONDAMENTAL
    La procédure pénale est une procédure ECRITE
    Cela signifie que le jugement est rendu en fonction des documents ECRITS qui lui sont remis, tant par l’Avocat Général, que par les Avocats.
    Les échanges verbaux lors de l’audience sont là pour permettre une bonne compréhension par les Juges des conclusions qui leur ont été remises.

  • Lafautakidon says:

    Rien de politique dans tout cela, juste de l’Administratif.
    Je m’explique: le Tribunal est composé de trois parties principales.
    – les Avocats: chacun d’entre eux représente et défend son, ses, clients
    – le Ministère Public: Procureur en première instance, Avocat Général en appel, il représente l’ETAT et sa hiérarchie, le Ministère.
    Rappelons que c’est lui qui est à l’origine du procès.
    – les Juges, enfin: ils représentent la Justice,
    et ne sont soumis à aucune hiérarchie.
    Ce sont eux qui rendent le Jugement en première instance, l’Arrêt en appel
    Alors, il est où le problème ? chacun à sa place !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

93 − = 88

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
octobre 2015
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci