La Faute-sur–Mer et la pointe d’ Arçay, ici en 2013. | Archives Ouest France

Maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), la commune endeuillée par la tempête Xynthia en février 2010, Patrick Jouin demande le soutien de ses collègues. Il s’estime abandonné, en particulier par la Smacl, l’assurance des collectivités locales.

À quelques jours du 8e anniversaire de la tempête Xynthia, qui avait fait 29 morts à La Faute-sur-Mer (Vendée) dans la nuit du 27 au 28 février 2010, le maire, Patrick Jouin, vient d’adresser un courrier à l’ensemble de ses collègues maires pour dénoncer l’attitude de la Smacl, assurance mutuelle des collectivités locales.

« Elle refuse, dit-il, de respecter son engagement contractuel et donc d’assurer La Faute-sur-mer » en soutenant « une prétendue clause d’exclusion des dommages causés par des infiltrations, refoulements ou débordements d’eau de mer, pour une commune littorale lors d’une catastrophe naturelle. »

« La commune ne doit pas être une nouvelle fois victime »

« La Smacl, poursuit-il, après avoir pourtant réglé les frais irrépétibles mis à la charge de l’ancien maire, laisse à ce jour la commune seule pour se défendre face aux jugements et aux condamnations désormais exécutoires du tribunal administratif. »

« Cela n’est pas acceptable, ajoute l’élu, la commune ne doit pas être une nouvelle fois victime. Cette fois-ci, il s’agit de ses contribuables, les indemnités demandées représentant près de 10 fois le budget communal de fonctionnement. »

« Je ne peux plus rester silencieux »

Selon certaines estimations, le montant total pourrait approcher les 20 millions d’euros. « Je ne peux plus rester silencieux, poursuit Patrick Jouin en s’adressant à ses homologues, et je veux vous alerter. Nous attendons une attitude digne des assurances lors des catastrophes naturelles que, malheureusement, nous avons parfois à connaître. »

Dès hier soir, le maire de La Faute-sur-Mer recevait une première lettre de soutien, signée du maire de Villers-Saint-Martin, dans le Doubs.

Patrick Jouin a succédé à René Marratier, l’ancien maire, condamné, lors du procès Xynthia, à deux ans de prison avec sursis pour homicides involontaires et mise en danger de la vie d’autrui.

L’Association des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer, qui représente 115 parties civiles, a formé un pourvoi en cassation. Thierry Spinosi défendra leurs intérêts.

Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), sollicite le soutien de ses homologues maires. @GALLOIS Eric

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

79 − 72 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
février 2018
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci