René Marratier, l'ancien maire de La Faute-sur-Mer lors du procès en appel à Poitiers. / © José Guédès
René Marratier, l’ancien maire de La Faute-sur-Mer lors du procès en appel à Poitiers. / © José Guédès

Huit ans après la tempête Xynthia qui avait fait 31 morts et 29 blessés en 2010 à La Faute-sur-Mer et l’Aiguillon-sur-Mer dans le sud-Vendée, c’est la fin du long parcours judiciaire. Le pourvoi en cassation formulé par l’association des familles de victimes a été rejeté.

Le pourvoi avait une valeur symbolique forte pour l’association des familles de victimes.

Au delà de la peine décidée en appel jugée trop clémente, l’AVIF voulait que la responsabilité personnelle de René Maratier l’ancien maire de la Faute-sur-Mer soient engagée. Ainsi que celle de son adjointe à l’urbanisme Françoise Babin. Qu’ils ne se cachent plus derrière leur mandat.

Juridiquement, il fallait donc requalifier la notion de faute détachable, cette subtilité qui engage non plus l’élu mais la personne.

Au terme du procès en appel de Poitiers en avril 2016, l’ancien maire avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et son adjointe à l’urbanisme relaxée. La faute personnelle n’avait pas été retenue, la Cour estimant que celle-ci n’était pas détachable de la mission d’élu.

En première Instance, aux Sables d’Olonne, René Maratier avait pourtant écopé de quatre ans de prison ferme.

Après le procès en appel de Poitiers, l’AVIF et d’autres parties civiles dont la commune de la Faute sur Mer, s’étaient pourvues en cassation mais sur le volet des intérêts civils afin que les indemnisations à la charge de l’Etat, de la commune de La Faute sur Mer et de l’Association de la Vallée du Lay soient payées par l’ancien maire et son adjointe. Pourvoi rejeté donc.

Quatre familles viennent de recevoir les indemnisations. Ce devrait être le cas pour les 28 autres dans le courant du mois de mai.

« On accepte la décision de justice à 100% déclare Renaud Pinoit, Président de l’AVIF. On s’y attendait un peu. On a reposé la question, la réponse n’est pas celle qu’on attendait mais on a une réponse. Il faut qu’à un moment ça s’arrête, il y a une lassitude et puis il faut aussi penser à se reconstruire. »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

66 − 64 =

Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Loading

Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci