Archive pour mars 2020

Sa candidature divisait le village de la côte vendéenne. L’ancien maire condamné après la tempête Xynthia pour homicides involontaires n’a pas été élu par les habitants lors du premier tour des élections municipales.

L'ancien maire de La Faute-sur-Maire n'a pas été élu lors du premier tour des élections municipales 2020.
L’ancien maire de La Faute-sur-Maire n’a pas été élu lors du premier tour des élections municipales 2020. © Radio France – Guillaume Gaven

Le candidat soutenu par le maire-sortant, Laurent Huger, et ses collistiers ont tous été élus au premier tour des élections municipales à La Faute-sur-Mer (Vendée) ce dimanche 15 mars 2020, avec un taux de participation de 75%, très élevé par rapport aux autres communes du département. Par ce vote, les habitants ont largement refusé la candidature de René Marratier, l’ancien maire pendant la tempête Xynthia qui a coûté la vie à 29 habitants morts piégés par les eaux dans leur maison dans la nuit du 27 au 28 février 2010. Il avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et à l’interdiction d’exercer une fonction publique, notamment pour homicides involontaires. 

Un scrutin plurinominal

En tout, 15 postes de conseillers municipaux étaient à pourvoir. Comme La Faute est une ville de moins de 1.000 habitants, il s’agissait d’un scrutin majoritaire, plurinominal et à deux tours. Les électeurs avaient la possibilité de choisir sur les deux listes quinze noms. Ce sont ceux de la liste de Laurent Huguer qui ont tous obtenu la majorité des suffrages exprimés. Il n’y aura donc pas de second tour.

Lors du premier conseil municipal, les conseillers vont voter pour désigner le maire. Si Laurent Huger obtient la majorité absolue, il deviendra le nouvel édile de La Faute-sur-Mer« Ça prouve aujourd’hui que les Fautais ont tourné définitivement la page, on n’a pas de colistier de René Marratier ni René Marratier qui soit élu, ça veut dire qu’aujourd’hui, on passe à autre chose », a salué le candidat soutenu par le maire-sortant Patrick Jouin. 

Participation 75,42%

  • Jean-François GIRARD 61,03% 437 votes 
  • Laurent HUGER 60,47% 433 votes 
  • Sandrine LEYS 60,33% 432 votes 
  • Jean-Claude PENICAUD 59,63% 427 votes 
  • Marie-Pierre COEFFET 59,49% 426 votes 
  • Patrick COLLIN 59,35% 425 votes 
  • Emmanuel DUPUY 59,35% 425 votes 
  • Cyrille LE CAM 59,21% 424 votes 
  • Bernard FLICHY 59,07% 423 votes 
  • Colette LOPEZ 59,07% 423 votes 
  • Nicolas BOISSEAU 58,79% 421 votes 
  • Pascal DABRETEAU 58,51% 419 votes 
  • Marielle ETIENNE 57,96% 415 votes 
  • Samuel VEILLARD 57,96% 415 votes 
  • Marie-Thérèse ALLAND 57,82% 414 votes 

——————————————————————————————————————–

  • Christophe MOQUAIS 40,08% 287 votes 
  • Pierre MARTIN 39,24% 281 votes 
  • René MARRATIER 38,68% 277 votes 
  • Jean-Pierre BOGUET 38,54% 276 votes 
  • Philippe CAILLAUD 38,40% 275 votes 
  • Mikaël LE GUERN 38,40% 275 votes 
  • Emilie FRUITIER 37,98% 272 votes 
  • François MASSIOT 37,15% 266 votes 
  • Lydia BOUALI 36,87% 264 votes 
  • Marie-Claude MORISSET 36,73% 263 votes 
  • Christian COLINET 36,17% 259 votes 
  • Claudie LE CENDRIER 35,89% 257 votes 
  • Christian LEPAGNOT 35,19% 252 votes 
  • Angèle PECHEUX 35,05% 251 votes 
  • Bernard MOULINEAU 34,35% 246 votes 
  • Luc BAUDILLON 8,37% 60 votes 
  • Votes blancs/nuls1,10% 8 votes 

Inscrits 960

Abstentions 24,58% 236

Votants 75,42% 724

Exprimés 74,58% 716

Mise à jour : 16/03/2020 02:51 (Source : Ministère de l’intérieur)

Après 400 bulletins sur 724 dépouillés 23h55

Voir
https://www.ouest-france.fr/elections/resultats/vendee/la-faute-sur-mer-85460/ pour avoir les résultats définitifs

A l’occasion 10 ans de la tempête Xynthia, une messe s’est déroulée au sein de la chapelle Sainte-Thérèse de La Faute-sur-Mer, en présence de 80 personnes. Les noms des 29 victimes ont notamment été énumérés. Cette cérémonie a été célébrée par l’évêque de Luçon, Monseigneur François Jacolin. Au-delà d’un message de soutien aux familles et aux sinistrés, il a rappelé l’importance de la solidarité exprimée lors du drame.

10 ans après le drame, un hommage a été rendu aux victimes de la tempête Xynthia. Une commémoration s’est tenue à La Faute-sur-Mer. Une minute de silence a été observée avant un lâcher de 29 pigeons symbolisant chacune des victimes vendéennes de la tempête. La cérémonie a été présidée par la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne. Reportage Pierre Dalicieux.

Élus, pompiers, sinistrés, proches des 29 habitants qui ont perdu la vie, piégés chez eux par l’eau, se sont retrouvés au mémorial de La Faute-sur-Mer ce dimanche matin, devant la stèle où les noms des disparus sont gravés en lettre d’or, en présence de la ministre Élisabeth Borne.

 La Vendée a rendu hommage ce dimanche 1er mars 2020 aux 29 victimes de Xynthia il y a dix ans à La Faute-sur-Mer.
La Vendée a rendu hommage ce dimanche 1er mars 2020 aux 29 victimes de Xynthia il y a dix ans à La Faute-sur-Mer. © Radio France – Victoria Koussa

Serrés les uns contre les autres sous des parapluies, des dizaines de sinistrés se sont tendus des mouchoirs, se sont pris dans les bras au moment où Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire, a prononcé les noms des victimes, ce dimanche 1er mars 2020, au mémorial de La Faute-sur-Mer (Vendée). Roger Arnault, 74 ans, Paulette Benezra, 75 ans, Ismaël Bounaceur, 5 ans, Maggy Gautreau, 63 ans, Raphaël Tabary, 2 ans… La liste des 29 habitants qui ont perdu la vie dans la nuit du 27 au 28 février 2010, piégés chez eux dans leur quartier inondé, reste la douleur de tout un village qui continue de les pleurer, dix ans après. 

Trois proches de victimes ont déposé une gerbe de fleurs devant la sculpture représentant une mer apaisée. - Radio France
Trois proches de victimes ont déposé une gerbe de fleurs devant la sculpture représentant une mer apaisée. © Radio France – Victoria Koussa
La ministre de la Transition écologique et solidaire a salué les pompiers de la Vendée. - Radio France
La ministre de la Transition écologique et solidaire a salué les pompiers de la Vendée. © Radio France – Victoria Koussa
Les familles des victimes et les sinistrés se sont retrouvés au mémorial et se sont soutenus pendant la cérémonie. - Radio France
Les familles des victimes et les sinistrés se sont retrouvés au mémorial et se sont soutenus pendant la cérémonie. © Radio France – Victoria Koussa

Une présence qui dérange

La colère a néanmoins gagné certains proches de victimes en croisant René Marratier, l’ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), condamné après Xynthia à deux ans de prison avec sursis et à l’interdiction d’exercer une fonction publique, qui se présente aux prochaines élections municipales. « Rester la tête haute comme il le fait, est-ce que c’est normal ?! » s’est indignée la petite-fille d’une victime, après avoir pris à partie l’ancien élu. 

La cérémonie du dixième hommage aux victimes de Xynthia s’est tenu ce dimanche 1er mars à La Faute-sur-Mer (Vendée), en présence d’Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire. Lâcher d’oiseaux, dépôts de fleurs et discours ont été au programme.

Dimanche 1er mars 2020, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne est venu rendre hommage aux disparus de la tempête Xynthia en Vendée il y a 10 ans.
Dimanche 1er mars 2020, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne est venu rendre hommage aux disparus de la tempête Xynthia en Vendée il y a 10 ans. | MARC ROGER / OUEST-FRANCE

DIMANCHE 1 MARS 2020

13h24Notre direct sur la dixième cérémonie d’hommage aux victimes de Xynthia à La Faute-sur-Mer est terminé. Nous vous remercions de nous avoir suivis.

13h17 Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer : « Les victimes et les territoires ont encore besoin d’accompagnement »

Vidéo intégrée

12h44Les discours finis, la ministre échange avec les famillesLes prises de paroles sont désormais terminées. Après un point presse, la ministre Elisabeth Borne échange désormais avec les habitants de La Faute-sur-Mer, dont les sinistrés.

Elisabeth Borne échange avec les habitants de La Faute-sur-Mer, dont les familles de victimes.

12h31 » Il y a eu un après Xynthia »

Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique et de la solidarité :  » Il y’a eu un après #Xynthia. L’Etat et les communes n’ont cessé d’agir. Maintenant nous allons chercher les meilleures solutions face au risque de submersion »

Voir l'image sur Twitter

12h30Elisabeth Borne : « Nous ne pouvons pas nous contenter de recueillement »La ministre insiste sur ce qui a suivi le drame de Xynthia, une forme de prise de conscience. « Nous ne pouvons pas nous contenter de recueillement. Oui, la mémoire nous oblige à tout faire pour éviter que ça se reproduise un jour », insiste-t-elle. Il y a eu un après Xynthia. L’État et les communes n’ont cessé d’agir. On va chercher les meilleures solutions face aux risques de submersion. »

Elisabeth Borne s’exprime.

12h25 « L’humanité dans la tempête »Au fil de son discours, Elisabeth Borne insiste sur la volonté « d’exprimer la solidarité de la Nation envers les familles et le territoire ». Elle rappelle l’élan de solidarité qui a suivi la nuit dramatique du 27 au 28 février 2010. « Cette humanité dans la tempête, c’est aussi celle de tous les Vendéens, appuie la ministre. C’est l’esprit Vendéen. »

12h22 Elisabeth Borne prend la parole Après la prise de parole du représentant de l’association des Victimes des inondations de La Faute-sur-Mer, la ministre de la Transition écologique s’exprime. « La Vendée, un territoire qui s’est toujours relevé même après Xynthia », débute-t-elle avant de revenir sur les circonstances du drame.  « Xynthia est un drame intime pour vous famille. Pour les communes, pour l’État, c’est une catastrophe », poursuit la ministre.

12h13Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer : « On peut se relever » Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer, prend la parole. « Oui nous avons besoin de compassion ici, commence-t-il. Il faut accélérer la protection des territoires 
Il faut protéger la planète. Innover et écouter les élus locaux responsables. »
 Puis de l’assurer devant l’assemblée  : « Un territoire comme le nôtre peut se relever. Il ne faut pas être dans le déni. On peut se relever. »
 Celui qui ne se représente pas à l’élection du poste de maire glisse un dernier message à l’adresse des Fautais : « Soyons fiers, jamais résignés. Vous méritez le mieux »

« L’humanité dans la tempête »Au fil de son discours, Elisabeth Borne insiste sur la volonté « d’exprimer la solidarité de la Nation envers les familles et le territoire ». Elle rappelle l’élan de solidarité qui a suivi la nuit dramatique du 27 au 28 février 2010. « Cette humanité dans la tempête, c’est aussi celle de tous les Vendéens, appuie la ministre. C’est l’esprit Vendéen. »

12h22 Elisabeth Borne prend la parole Après la prise de parole du représentant de l’association des Victimes des inondations de La Faute-sur-Mer, la ministre de la Transition écologique s’exprime. « La Vendée, un territoire qui s’est toujours relevé même après Xynthia », débute-t-elle avant de revenir sur les circonstances du drame.  « Xynthia est un drame intime pour vous famille. Pour les communes, pour l’État, c’est une catastrophe », poursuit la ministre.

12h13Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer : « On peut se relever » Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer, prend la parole. « Oui nous avons besoin de compassion ici, commence-t-il. Il faut accélérer la protection des territoires 
Il faut protéger la planète. Innover et écouter les élus locaux responsables. »
 Puis de l’assurer devant l’assemblée  : « Un territoire comme le nôtre peut se relever. Il ne faut pas être dans le déni. On peut se relever. »
 Celui qui ne se représente pas à l’élection du poste de maire glisse un dernier message à l’adresse des Fautais : « Soyons fiers, jamais résignés. Vous méritez le mieux »

Patrick Jouin, maire de La Faute-sur-Mer, et Elisabeth Borne, lors de la cérémonie devant la stèle hommage aux victimes.

12h07Les discours vont commencerAprès la diffusion d’un diaporama sur les années précédentes, les discours vont commencer au Pavillon des dunes. Le maire de La Faute, Patrick Jouin, commence.

Les discours vont commencer.

12h0510 ans après le drame, il y a ceux qui sont restés à La Faute et d’autres sont partisAprès la tempête, la question de rester ou de partir s’est posée pour les habitants de La Faute-sur-Mer. Nous avons donné la parole à différentes personnes ayant choisi de quitter la commune ou bien de continuer à y vivre.

11h57Le Pavillon des dunes se remplitSelon nos reporters sur place, environ 300 personnes assistent à la cérémonie d’hommage aux victimes de Xynthia. Elles prennent place dans le Pavillon des dunes où se poursuivra la cérémonie avec des discours.

Environ 300 personnes investissent le Pavillon des dunes pour la suite de l’hommage aux victimes de Xynthia.

11h48Sur Twitter, Elisabeth Borne rend hommage aux victimesPrésente à la cérémonie, la ministre de la Transition écologique a posté sur Twitter la vidéo du lâcher d’oiseaux en hommage aux victimes.

Elisabeth BORNE@Elisabeth_Borne

Il y a 10 ans, la tempête #Xynthia frappait tragiquement la Vendée. C’est avec beaucoup d’émotion que je suis venue honorer la mémoire des 29 victimes de la Faute-sur-Mer, auprès de leurs familles et des habitants, encore profondément marqués par cette catastrophe.

Vidéo intégrée

11h4510 après, La Faute-sur-Mer a changéDix ans après le drame, la commune de La Faute-sur-Mer a dû se relever, panser ses plaies et imaginer la vie d’après. 674 maisons ont été rasées, l’État n’a pas tergiversé. Et le village a vu sa population plonger de 1000 à 700 habitants. Reportage sur la vie à La Faute-sur-Mer aujourd’hui.

Les familles des victimes déposent à leur tour des fleurs sur la stèle construite en hommage aux disparus #Xynthia

Vidéo intégrée

11h31La cérémonie devant la stèle s’achèveLes personnes réunies vers la stèle vont maintenant se diriger vers le Pavillon des dunes pour écouter les discours. Certains restent pour déposer des fleurs sur la stèle.

Des fleurs sont déposées sur la stèle aux victimes de la tempête Xynthia à La Faute-sur-Mer.

11h26 Un lâcher d’oiseaux pour les victimes

Symboliquement, la cérémonie devant la stèle s’achève par un lâcher d’oiseaux. Les élus sont ensuite allés saluer les familles.

29 oiseaux sont lâchés en hommage aux 29 personnes décédés #Xynthia

Vidéo intégrée

11h23Les noms des 29 victimes lus par la ministreAprès une prise de parole de François Anil, de l’association des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer, le nom des 29 victimes a été lu par Elisabeth Borne.

La Ministre, Elisabeth Borne énumère un à un le nom de 29 disparus de La Faute-sur-Mer

Vidéo intégrée

11h15Une minute de silence pour les victimes

Une minute de silence est respectée à La Faute-sur-Mer en hommage aux victimes de #Xynthia

Vidéo intégrée

11h13Dépôts de gerbes au pied de la stèleAprès les familles, les élus du département et de la région ont tour à tour déposé des gerbes aux pieds de la stèle en hommage aux victimes. Elisabeth Borne a également déposé des fleurs.

Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique, déposant une gerbe de fleurs au pied de la stèle en hommage aux victimes de Xynthia en Vendée.

11h09

Les familles des disparus déposent une gerbe de fleurs en hommage aux victimes #Xynthia

Vidéo intégrée

11h05Elisabeth Borne est arrivéeLa ministre, représentante du gouvernement, est arrivée sur les lieux de la cérémonie d’hommage aux victimes. Les parapluies sont sorties, la pluie et le vent étant très forts ce dimanche matin à La Faute-sur-Mer.

La Ministre de la transition écologique et de la solidarité, Elisabeth Borne vient d’arriver sur le lieu de receuillement #Xynthia

Vidéo intégrée

11h00La commémoration va bientôt débuterLa ministre de la Transition écologique et de la solidarité est attendue pour lancer la commémoration. « Il n’y a pas une journée où je n’y pense pas », confie une femme parmi le groupe des familles des victimes.

Les familles des victimes de la tempête Xynthia en 2010 en Vendée.

Pompiers, officiels et familles se recueillent devant la stèle en hommage aux victimes #Xynthia

Vidéo intégrée

10h54Les familles se rassemblent autour de la stèleÀ quelques minutes du début de la cérémonie, des dizaines de personnes sont présentes au niveau de la stèle en hommage aux victimes. Les familles sont présentes.

Avant la cérémonie, les familles et les officiels se réunissent près de la stèle.

« On sera toujours là, à chaque commémoration » rapporte Martine Beauget-Taris qui a perdu ses deux parents il y a 10 ans. #Xynthia

Vidéo intégrée

10h46 « Les deux ou trois jours avant la date, c’est toujours compliqué »« En dix ans, on n’a pas raté beaucoup de commémorations », remarquent Jeannine et Marie-Thérèse. Elles étaient présentes à La Faute-sur-Mer il y a dix ans. « L’eau s’est arrêtée à la barrière, se rappelle Jeannine. Mais on a perdu des personnes. Les deux ou trois jours avant la date, c’est toujours compliqué. On essaye de passer au-dessus. C’est un traumatisme pour ceux qui l’ont vécu. »

Un premier hommage hier

Hier, samedi 29 février, un premier hommage aux victimes a eu lieu à La Faute-sur-Mer. Des familles sont venues déposer des roses à l’emplacement des maisons où 29 personnes ont perdu la vie dans la nuit du 27 au 28 février 2010.

10h38 « Se souvenir de ce qu’il s’est passé » Sur place, les premières personnes venues assister à l’hommage arrivent. « C’est important de se souvenir de ce qu’il s’est passé, expliquent Pierre et Thérèse, en attendant le début de la commémoration. Nous avions une résidence secondaire qui a été détruite. Nous n’étions pas à La Faute-sur-Mer ce jour là. Mais on est là pour honorer les personnes décédées et être présents pour ceux qui restent. »

10h24Les images de la terrible tempête Xynthia en Vendée, il y a dix ansDans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia a balayé la France faisant 47 morts. À La Faute-sur-Mer, 29 habitants sont décédés. Retour sur cette dramatique nuit.

Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia a provoqué la mort de 53 personnes en France dont 29 sur la seule commune de La Faute-sur-Mer (Vendée). Sans compter les dégâts matériels. Les images de l’époque disent l’ampleur de la catastrophe.

10h12 La marche annulée Une marche devait avoir lieu, à 10 h 30, entre le square Colonel-Arnaud-Beltrame et le mémorial des victimes. Cependant, face à la tempête Léon et les pluies abondantes, la marche a été annulée. La cérémonie commencera à 11 h, devant la stèle. Elle se poursuivra ensuite au Pavillon des Dunes.

10h01Une cérémonie en présence de la ministre de la Transition écologique et solidaireLa ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, sera présente pour cette commémoration.

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne. (Crédit : AFP)

10h00 Bonjour à toutes et à tous. Nous allons suivre ensemble la dixième cérémonie d’hommage aux victimes de la tempête Xynthia, qui se tient aujourd’hui à La Faute-sur-Mer, en Vendée.

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire participe ce dimanche 1er mars à la dixième cérémonie d’hommage aux victimes de la tempête Xynthia à La Faute-sur-Mer (Vendée).

Pas de marche à cause de la météo

Ce dimanche matin, la cérémonie devait débuter à 10 h 30 par une marche depuis le square Colonel-Arnaud-Beltrame. Les participants devaient cheminer à pied par la digue pour rejoindre le lieu de commémoration. Face aux intempéries, la marche est annulée. La cérémonie a débuté à 11 h devant la stèle en hommage aux 29 victimes de Xynthia. Des fleurs ont été déposées. Elle s’est ensuite poursuivie au Pavillon des Dunes.

Dans son discours, l’actuel maire de La Faute-sur-Mer Patrick Jouin a assuré qu’un « territoire comme le nôtre peut se relever. Il ne faut pas être dans le déni. On peut se relever. »

La ministre Élisabeth Borne a quant à elle « exprimer la solidarité de la Nation envers les familles et le territoire » saluant la solidarité qui a fait suite au drame. Elle a également insisté sur la nécessité de se protéger face aux risques de la nature. « Nous ne pouvons pas nous contenter de recueillement. Oui, la mémoire nous oblige à tout faire pour éviter que ça se reproduise un jour, a-t-elle déclaré. Il y a eu un après Xynthia. L’État et les communes n’ont cessé d’agir. On va chercher les meilleures solutions face aux risques de submersion. »

En raison de cette commémoration, le boulevard du Lay sera fermé à la circulation à partir du chemin des Œillets jusqu’à la route de la Pointe d’Arçay. Le parking de la commémoration sera situé sur le parc et la porte des Chardons.

Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête avait soufflé la Vendée. La commune de La Faute-sur-Mer a payé un lourd tribut avec le décès de 29 personnes. Dix ans après, les souvenirs restent vifs pour les habitants.

Samedi 29 février, les proches des victimes sont revenues sur les lieux du drame déposer des fleurs en leur hommage. Un site qui a aujourd’hui complètement changé. « Ces fleurs sont une façon d’honorer les personnes disparues. C’est important aussi pour les familles. Certaines n’ont pas reconnu l’endroit. Ça a tellement changé », constatait samedi Élisabeth Tabary, qui perdu son mari et son petit-fils lors de cette terrible nuit.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2020
L M M J V S D
« Fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci