Élus, pompiers, sinistrés, proches des 29 habitants qui ont perdu la vie, piégés chez eux par l’eau, se sont retrouvés au mémorial de La Faute-sur-Mer ce dimanche matin, devant la stèle où les noms des disparus sont gravés en lettre d’or, en présence de la ministre Élisabeth Borne.

 La Vendée a rendu hommage ce dimanche 1er mars 2020 aux 29 victimes de Xynthia il y a dix ans à La Faute-sur-Mer.
La Vendée a rendu hommage ce dimanche 1er mars 2020 aux 29 victimes de Xynthia il y a dix ans à La Faute-sur-Mer. © Radio France – Victoria Koussa

Serrés les uns contre les autres sous des parapluies, des dizaines de sinistrés se sont tendus des mouchoirs, se sont pris dans les bras au moment où Élisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire, a prononcé les noms des victimes, ce dimanche 1er mars 2020, au mémorial de La Faute-sur-Mer (Vendée). Roger Arnault, 74 ans, Paulette Benezra, 75 ans, Ismaël Bounaceur, 5 ans, Maggy Gautreau, 63 ans, Raphaël Tabary, 2 ans… La liste des 29 habitants qui ont perdu la vie dans la nuit du 27 au 28 février 2010, piégés chez eux dans leur quartier inondé, reste la douleur de tout un village qui continue de les pleurer, dix ans après. 

Trois proches de victimes ont déposé une gerbe de fleurs devant la sculpture représentant une mer apaisée. - Radio France
Trois proches de victimes ont déposé une gerbe de fleurs devant la sculpture représentant une mer apaisée. © Radio France – Victoria Koussa
La ministre de la Transition écologique et solidaire a salué les pompiers de la Vendée. - Radio France
La ministre de la Transition écologique et solidaire a salué les pompiers de la Vendée. © Radio France – Victoria Koussa
Les familles des victimes et les sinistrés se sont retrouvés au mémorial et se sont soutenus pendant la cérémonie. - Radio France
Les familles des victimes et les sinistrés se sont retrouvés au mémorial et se sont soutenus pendant la cérémonie. © Radio France – Victoria Koussa

Une présence qui dérange

La colère a néanmoins gagné certains proches de victimes en croisant René Marratier, l’ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), condamné après Xynthia à deux ans de prison avec sursis et à l’interdiction d’exercer une fonction publique, qui se présente aux prochaines élections municipales. « Rester la tête haute comme il le fait, est-ce que c’est normal ?! » s’est indignée la petite-fille d’une victime, après avoir pris à partie l’ancien élu. 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
mars 2020
L M M J V S D
« Fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci