Le 2 Mars 2010

Enfin, téléphone et internet !!!

Edité par une société Fautaise glooton.com, le site de lafautesurmer.net devient une source d’image, vidéos et témoignages relatif à la tempête Xynthia qui à dévasté notre chère commune le 28/02/2010.

Toutes images, vidéos, textes sont reproduits ici à des fins de souvenir,  d’analyse et aussi pour venir en aide aux sinistrés qui ont besoin d’images pour les assurances, si toutefois vous êtes propriétaire, d’un texte, vidéo, photo reproduit sur ce site et que vous souhaitez voir retirer cet élément du site, contactez nous le plus tôt possible à catastrophe@lafautesurmer.net.

Ce site est ouvert à tout témoignage, message de soutien etc….

Si vous êtes détenteur de photos ou vidéos de la catastrophe sur la Faute, vous pouvez nous les faire parvenir à catastrophe@lafautesurmer.net afin de les voir publiés sur ce site.

Déclaration Cnil N° 801074

461 réponses à to “À propos”

  • Elfes says:

    @ Rainier
    You can come.
    The town and surroundings are still nice and pleasant.
    Best regards

    Thumb up 14

  • Rainer says:

    Hi,

    How is the town looking at the moment? Heard on the news about the tragedy. We love La Faute sur mer so much and was hoping to come back this summer. Can anybody tell me the situation right now of the town?

    Many thanks and best regards
    Rainer

    Thumb up 7

  • F.E says:

    Info: réunion publique à L’Aiguillon sur Mer Vendredi 24 Février à 18h30 concernant le PPRI ainsi que le Plan Digues.
    Reçu par sms ce jour.

    Thumb up 8

  • jacquotte says:

    c »est avec surprise que j »apprends la démission de Y;Lange à la présidence de l »AVIF.Ce choix n’appartient qu’à lui et je le respecte.je voulais seulement lui dire un grand merci pour son dévouement sans faille.

    Thumb up 15

  • escabourg says:

    ha c’est drôle j’étais seule en ligne.c’est la première fois que ça m’arrive!
    ouf nous voilà deux!!^^
    Sinon j’ai vu hier une émission sur le mascaret en Chine.On y parlait de digues de différentes factures mais en tous les cas il était souligné et répétées qu’elles étaient fort entretenues car les paysans tenaient à leur récolte et leur village.
    Non ce n’est pas une drôle d’idée de vendéen de se protéger avec des digues et de les entretenir….

    Thumb up 15

  • jacquotte says:

    merci à la personne qui à mis en ligne le lien avec le journal des ardennes.
    Vivier au court est très lié avecc la Vendée car pendant la guerre les habltants de Vivier se sont réfugiés à Mareuil.il y a eu beaucoup de mariage entre vivier et mareuil.Mon père était de Vivier et ma mère de Mareuil et pour ma meilleure amie c’était l’inverse.
    Vivier et Mareuil sont d’ailleurs jumelées.c’est une longue histoire d’amour.malheureusement beaucoup de ces couples sont maintenant DCD,mais leurs enfants se souviennent.
    bravo à ces jeunes et merci

    Thumb up 13

  • F.E says:

    Je lance un appel à tous les parents qui voudraient faire passer une belle journée à leurs enfants (âgés de 10, 11, 12, 13 ans) aux Herbiers ce Mercredi 29 Juin à l’occasion du départ du Tour de France; le Secours populaire prend à sa charge le transport ainsi que le pique-nique: initiation au BMX avec animateurs, activités, bref une journée plein air ! Le départ se fera à 9h15 précise devant le Secours Populaire à L’Aiguillon et retour à 18h au même endroit.Il faut être à 8h45 à ce lieu.Pour l’inscription, téléphonez au 02-28-14-19-74 demain à partir de 10h pour qu’il vous soit donner toutes les informations. Il reste des places n’hésitez pas !!

    Thumb up 12

  • Ah oui, je voulais dire à Musette, qu’il n’y a pas « seulement » les prisonniers devant effectuer un travail d’interêt général qui peuvent déplacer les tas de sable…Hi Hi Hi ! en tout cas à La Faute sur Mer… ! !

    Thumb up 16

  • A mon avis, NOS GRANDS RESPONSABLES s’intéressent à ce blog et ont constaté que certains sont des passionnés de DERRICK – F B I portés disparus – etc… (AH AH, petite allusion à votre « conversation de dimanche » Musette, Patrick, entre nous – TRES DROLE) mais en ce qui concerne l’avenir et les grands projets du SUD VENDEE… Il va falloir revoir « l’économie » du département, car je pense (mais je ne suis qu’une petite chose) en ce qui concerne l’avenir des commerces tournés vers le tourisme…..! ! ! ! est ce que ça existe toujours la « reconversion » ? ?
    Bon courage les amis !

    Thumb up 15

  • Musette says:

    Bon, Hé! Bien, comme cela, certains n’auront pas trop loin pour y aller !
    Et puis, on a des travaux d’intérêt général à La Faute : toutes sortes de tas de sable à déplacer… Une aubaine !
    Si cette municipalité avait fait une vraie politique, on n’en serait pas à fantasmer qu’on nous colle des communautés pénitencières sur le territoire, pour pouvoir survivre !

    Thumb up 12

  • lafaute says:

    Vous vous demandez ce que vont devenir les zones noires une fois débarrassées des maisons ?
    (extrait du discours de B. RETAILLEAU, élu Pdt du Conseil Général)
    « je vous propose que nous mettions en place un Contrat de Solidarité
    Départementale pour permettre à ces communes sinistrées de
    rebondir.
    Quant au Sud Vendée, il bénéficiera de notre attention, et, dans
    l’immédiat, nous allons nous battre pour convaincre l’Etat de
    construire une unité pénitentiaire qui pourrait regrouper les deux
    établissements existants en Vendée »

    Thumb up 8

  • Musette says:

    Lu l’article recommandé par Lafaute sur le discours inaugural de Bruneau Retailleau, nouveau président du Conseil Général de Vendée, prenant la succession de Devilliers. On remarque, en effet, le sort fait à nos deux communes sinistrées, la mise en place d’un contrat de solidarité, pour soutenir leur économie. Le Président démissionnaire, n’avait pas eu un mot sur la tempête Xynthia, dans son discours de démission, alors qu’il avait dès le départ, poussé un gros coup de gueule contre la municipalité de La Faute et ses promoteurs, qu’il avait, à l’époque, laissé faire…

    Thumb up 13

  • Soizic29 says:

    Annoncé dans le Ouest France de ce matin 29 novembre 2010 :
    un conseil municipal est programmé le jeudi 2 décembre.

    Thumb up 6

  • lafaute says:

    Pourquoi,comme le préconise Boyardville, La Faute n’a-t-elle pas demandé une expertise indépendante ???
    http://www.xynthia-boyardville-la-perrotine.org/images/stories/ftp_information_pdf/courrier_prfet_11_11.pdf

    Thumb up 3

  • musette says:

    Bonsoir Abasourdi,
    attention les écrits peuvent rester enfouis à des dates anciennes. Essaie aussi de cliquer sur « Plus récents » en haut du texte à droite, et dis nous si ça marche !

    Thumb up 1

  • Brigitte Devilez says:

    Abasourdi,
    je pense que vous avez un problème dans l’utilisation de ce blog car beaucoup de choses ont été écrites depuis le 4 octobre!
    Pour avoir les dernières actualités, cliquez sur l’onglet « home » en haut à gauche. Pour lire les derniers commentaires, cliquez sur la liste des commentaires qui s’affichent à droite. Bonne lecture, vous avez un peu de retard sur les infos.
    A bientôt sur d’autres sujets.

    Thumb up 2

  • Abasourdi says:

    Bonjour,
    Bizarre, bizarre,
    Blogue bloqué, depuis le 4 octobre !
    salut

    Thumb up 3

  • escabourg says:

    On parle de « zone orange » dans l’article:

    « Les zones rouges de Gâvres seront connues avant décembre
    Ouest-France » (voir rubrique presse, en bas à droite)

    « ceux qui seront classés en zone orange auront une marge de manoeuvre mais limitée »

    Quelqu’un a- t- il des infos sur cette couleur?
    C’est quand même curieux ce « jeu » avec les couleurs des zones?
    Si on nous fait tout l’arc en ciel…je vois mal parti la rapidité des dossiers…
    Va t-on se moquer de nous encore longtemps?

    Thumb up 3

  • escabourg says:

    La Faute citée page4 dans un article du Coin -coin d’hier mercredi.
    Les requins bétoneurs sont aussi en méditerranée…si on avait un doute sur l’inhumanité de certains…et bien non ça existe,ce n’est pas virtuel, c’est d’abord le profit,le pouvoir: pauvres hommes.

    Thumb up 5

  • escabourg says:

    Aujourd’hui des nouvelles sur le site de l’AVIF à consulter…sans tarder!

    Thumb up 1

  • Abasourdi says:

    A propo de l’ Expertise Complémentaire :
    Une page blanche !!! n° 50 !

    Voir : Sommaire . Annexes :
    et Aléa : 6.2.3 Liste des habitants rencontrés………………………………50
    Et oui! La page est bien dans le sommaire, mais elle est vide dans le rapport, ou elle a été vidé, ou c’est un oubli, ou il n’y avait plus d’habitants a rencontrer! Allez donc savoir, peut être tous en vacances…! ou est la vérité ?
    Mais qui a eu intérêt à blanchir cette page…? si il y a eu des rencontres.
    Je pense que oui, si non le paragraphe 6.2.3 n’aurait pas été inscrit au sommaire!

    Par ailleurs, pour les habitants du nord de la faute sous les 2.50m d’altitude, l’avenir semble présenter quelques inquiétudes… Page 28 – 4.1.3 !
    Des expropriations à l’étude menaceraient ! Affaire sérieuse à suivre !

    Moi qui étais sur place, je découvre dans ce rapport des vérités, mais aussi des oublies et des erreurs sur les entrées et l’évacuation des eaux.
    Les enquêteurs ne semblent pas avoir consulté, une fois de plus, les personnes directement concernées et qui ont vécu les événements !

    Tous ces experts venus d’une autre planète… nous inquiètent de plus en plus … !
    Cordialement à tous.

    Thumb up 10

  • Brigitte Devilez says:

    Cette lettre du Maire de la Faute (rédigée pour une fois dans un style clair)est envoyée aux fautais. Pour ma part ne l’ayant pas encore reçue, je suis allée la demander à la mairie. elle ne figure pas ( encore) sur le site officiel de la mairie.
    -Il s’y plaint du « peu d’informations parvenues tant sur les causes du drame que sur les conséquences humaines »
    – informe que la municipalité a demandé une révision totale en ce qui concerne les zones de soldarité
    – informe que « la commune fera part de sa désapprobation à l’égard du projet » de PPRI
    – Reprend à son compte les travaux de protection faits sur les digues
    – assure les Fautais que « tout sera mis en oeuvre pour que la commune continue à vivre malgré les coups reçus et ceux à venir, car le combat sera long et difficile et rien n’est gagné d’avance »
    -en PS : « nous ne manquerons pas de vous informer lors d’une réunion publique des élémnents contradictoires que nous allons fournir aux service de l’Etat »

    Thumb up 10

  • patricia berzin says:

    je n’ai pas entendu parler de cette lettre, on la trouve ou ???

    Thumb up 5

  • jacquotte says:

    avez-vous lu la lettre du maire.
    il se pose des questions sur le pourquoi de la catastrophe, et se pose en sauveur.
    a-il oublié que c’est lui qui a fait reporter le précédent ppri pour pouvoir continuer de bétonner la commune(et enrichir certains au passage) et donc que de ce fait (je devrai dire SON fait)il n’y avait pas de plan de sauvegarde qui aurait permis d’éviter tous ces morts.
    dans sa lettre il ne parle toujours pas de plan de sauvegarde,Seulement de l’économie , des digues et de rejeter ce nouveau ppri. c’est reparti pour 10 ans?

    Thumb up 21

  • escabourg says:

    pour remarque ce lien date du 07 juillet.

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    Petite infos sur l’Altitude,là ou est notreproblème:

    L’altitude est l’élévation verticale d’un lieu ou d’un objet par rapport à un niveau de base. C’est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.
    L’altitude est aussi une grandeur qui exprime un écart entre un point donné et un niveau de référence ; par convention, sur Terre ce niveau est le plus souvent le niveau de la mer (ou « niveau zéro »). Les sommets sont associés à une altitude, calculée par divers moyens indirects (géodésie, triangulation). L’altitude est également une donnée exogène utile pour le calcul numérique dans divers domaines : météorologie, physique, biologie En aviation, l’altitude est mesurée en pieds, sauf dans quelques pays tels que la Russie, où elle est exprimée en mètres.

    En France:

    Pour la France (altitude des cartes IGN), il est situé à Marseille, et a été déterminé grâce à 12 années d’enregistrement de marégraphie entre 1885 et 1897.
    Article détaillé : Nivellement général de la France.
    Le nivellement général de la France (NGF) constitue un réseau de repères altimétriques disséminés sur le territoire français métropolitain continental, ainsi qu’en Corse, dont l’IGN a aujourd’hui la charge. Ce réseau est actuellement le réseau de nivellement officiel en France métropolitaine.
    On distingue cependant deux réseaux :
    • NGF – IGN69 pour la France métropolitaine, le « niveau zéro » étant déterminé par le marégraphe de Marseille ;
    • NGF – IGN78 pour la Corse, le « niveau zéro » étant déterminé par le marégraphe d’Ajaccio.
    L’accès aux fiches signalétiques de chaque point peut se faire depuis début 2007 via le géoportail (surcouche « repères de nivellement »).

    Thumb up 8

  • Musette says:

    REDOUTABLE ce blog, il fait même dans le genre 50 millions de consommateurs !
    Les assurances n’ont plus qu’à bien se tenir…
    Y aurait-il une pluvalue de valeurs du côté des mutuelles ?…A suivre !

    Thumb up 4

  • monique94 says:

    Corinne, je précise que dans notre cas la MATMUT a demandé à son expert de lui fournir le relevé hypothécaire avec son compte-rendu d’expertise. Cela lui a pris effectivement un peu de temps mais nous n’avons personnellement eu aucune démarche à faire.
    Continuons ce comparatif pour aider ceux qui ont des assurances sans aucun esprit de solidarité…

    Thumb up 5

  • corinne says:

    Hier, j’ai téléphoné (à nouveau) à mon assurance, ( Les A C M )
    Leger frémissement, le gestionnaire était justement dessus.(oh super, on s’occupe de nous!!)
    Donc, j’ai enfin pu avoir quelques chiffres, et le courrier devait partir hier.

    MAIS, il y a un GROS mais !!

    Ils avaient juste oublié de nous demander un relevé hypothécaire (et pourtant ça fait déjà bien longtemps que je leurs demande si ils ont bien tout les documents afin de finaliser le dossier).
    On me donne un N° de téléphone (qui n’est pas le bon, car celui -ci ne me conduit pas au bon service.
    A force de recherche je finis par avoir ce N° 02 51 50 30 27 qui correspond à la Conservation des hypothèques de FONTENAY LE COMTE.

    Ici on me renvoi sur internet (pour gagner du temps), et obtenir un formulaire de demande de renseignements sommaires urgents, que je dois compléter en double exemplaires et renvoyer à la Conservation des Hypothèques, qui me fera parvenir (d’ici 8 jours au moins car ils sont débordés de travail) mon relevé hypothécaire, que je pourrais renvoyer à mon assurance (A C M).

    Celà dit, vous pouvez obtenir ce document à la mairie de l’Aiguillon sur Mer, si vous êtes sur place, mais ce n’est pas mon cas.

    Donc en résumé, avec un peu de chance à mi-octobre, le dossier assurance devrait (devrait !!!) être clos, et peut-être qu’à Noël, on sera (enfin) indemnisé.

    Vive les A C M !! (Assurance Crédit Mutuel)

    Thumb up 5

  • monique94 says:

    Si vous n’avez pas encore été payé par votre assurance, ne promettez pas seulement de leur faire de la pub, faites le!
    Pour notre part, assurés à la MATMUT, un correspondant unique nous a été attribué avec qui nous avons pu communiquer directement. Nous avons touché deux avances allant jusqu’à la moitié de la somme finale avant même que l’expertise soit finalisée. Pour le mobilier, la MATMUT a accepté sans discuter les factures et devis que nous avons fourni en appliquant une vétusté sur l’électroménager seulement. L’évaluation détaillée des dégats mobiliers a été acceptée le 7 juin et payée dès que l’expert a pu obtenir un document hypothécaire.
    Par ailleurs, la MATMUT nous a envoyé de sa propre initiative, et sans frais, un expert auprès du tribunal d’appel de la cours de Poitier pour expertiser la valeur de notre bien. Cela nous a permis de comparer avec la proposition des Domaines et d’accepter la proposition sans réticence.
    Si vous n’êtes pas satisfait de l’implication de votre assurance, pourquoi ne pas le faire savoir? Dites leur que ce blog existe et que nous nous saurons ainsi mieux chez qui nous assurer quand nous pourrons acquérir une nouvelle résidence.

    Thumb up 10

  • MChristine says:

    bONJOUR CORINNE

    JE NE COMPRENDS PAS QUE TON ASSURANCE TRAINE.quand as tu vu l’expert ?
    il doit chiffrer le mobilier selon ta liste et ensuite il évalue à part les travaux qui seraient nécessaire à la remise en état de ta maison.
    DEPUIS LA TEMPETE , il A EU LARGEMENT LE TEMPS§

    Téléphone lui et dis lui que tu vas lui faire de la PUB SUR INTERNET

    Thumb up 7

  • FOURMENT says:

    Corinne
    Faut tenir ,faut résister dans le temps : ces messieurs n’attendent que cela ,que nous soyons lassés par une situation qu’ils laissent volontairement trainer ,voir pourrir ,sans communiquer avec la population et donc sans la soutenir
    Le maire ce jour a été interviewé ,en toute décontraction : vraiment étonnant ,il n’a pas du tout l’air d’un sinistré et ne semble pas stressé comme la plupart de la réponse à donner aux domaines dont la date limite approche …
    La plupart des propriétaires en zone noire doivent prendre une décision bientôt ,fin sept pour la majorité et début oct pour d’autres pour la réponse à donner aux domainbes or nous ne savons pas ce qui se passe pour les zones noires:
    aucune information depuis ce fameux 8 avril ,aucune information sur ce point important qui concerne prés de 700 maisons et cela depuis plus de 5 mois;
    aucune considération face à l’inquiétude ,aux interrogations et stress que les sinistrés éprouvent depuis plusieurs mois !
    c’est un véritable scandale , la France des Lumières ,la France du 18eme ,à balancer son passeport à la poubelle !!!
    Malgré tout faut résister !!!
    Pour l’assurance , pour ma part ,celle-ci a été réticente et au bout de 4 mois ,je l’ai attaquée en dommage et intérêts et là ,sous 8 jours ,j’ai recu le chèque…
    Faites la même chose ,les assurances sont des escrocs et des prédateurs ,il faut les malmener comme dans un souk !!!

    Thumb up 13

  • Elfes says:

    @ Musette
    Bonsoir,
    Je partage les sentiments de votre mari… à l’égard de La Faute
    🙂
    Bonne soirée à vous, et au plaisir de vous rencontrer

    Thumb up 5

  • corinne says:

    Avez-vous eu tous des nouvelles de votre assurance ?

    La mienne joue les prolongations.
    Je devrais avoir une réponse fin de semaine prochaine, c’est ce qui m’a été répondu il y a environ 10 jours.
    Autant dire que c’est pour demain la réponse …..ou pas!

    Va falloir que ça bouge maintenant, parce que là ça commence à faire long!

    Et entre les Domaines qui me proposent une misère, et l’assurance qui oublie de faire son travail, on va finir par se lasser.

    Thumb up 2

  • FOURMENT says:

    Pessimiste
    si vous avez envie de rester alors il faut tout faire pour rester et se battre pour y parvenir d’autant plus si votre zone a été peu impactée
    je suis aussi en zone de solidarité ,maison principale dans 1 quartier sans vie ,je n’ai pas eu d’eau en pièces de vie ,ce n’est pas une question d’avoir ou non de l’eau chez soi pour avoir le droit de rester(critères de hauteur/vitesse de circulation/temps d’inondation/facilités d’évacuation et secours…) : ce qui compte ,à mon sens ,pour ceux qui sont en zone noire et veulent rester ,il y a 2 catégories :

    a)catégorie de ceux qui n’ont pas été mis en danger lors de Xynthia
    ceux-là doivent exprimer fortement et constamment qu’ils n’ont pas été mis en danger lors du passage de Xynthia (pas ou peu d’eau )et qu’ils sont d’accord malgré tout de remplir les obligations de la zone rouge qui seront arrêtées au futur PPRI(qui va au delà de Xynthia)
    b)catégorie de ceux qui ont été mis en danger lors de Xynthia
    – que s’il y a eu danger avéré lors du passage de Xynthia ,les obligations de la zone rouge selon futur PPRI suffisent et seront mises en oeuvre et respectées pour sécuriser les habitations

    Pour ma part ,je me battrais pour rester : l’Etat doit nous expliquer maintenant qu’il a émis le PPRI (en projet)comment il va faire dans un même quartier pour classer une maison en zone noire alors qu’elle pourrait l’être en rouge
    question: qu’est-ce qui caractérise la zone noire de la zone rouge ?
    exprimé différemment:quels sont les critères qui font qu’une maison est plus en zone noire qu’en zone rouge ?
    quels sont les critères qui feraient que la mise en oeuvre des obligations de la zone rouge pour une construction en zone noire ne soit pas suffisante pour permettre de classer la construction en rouge ?

    il faut résister mais avec un esprit de sécurité : nous ne voulons pas nous suicider ,nous voulons vivre dans nos maisons et en sécurité ,il y a des moyens pour cela et nous sommes prêts à les mettre en oeuvre
    A travers nos maisons classées arbitrairement en zone noire ,c’est notre liberté de penser et de décider que l’Etat veut nous confisquer (pas de communication,pas de présentation,pas d’explication ,pas de discernement,lenteur du processus ,des cartes incorrectes, etc!)
    pour mieux masquer ses incompétences et dysfonctionnements !!!!
    Est-il possible de concevoir que l’évènement s’est produit il y a dejà plus de 6 mois et que nous sommes toujours aujourdhui dans le brouillard et donc dans l’impossibilité de réaliser les travaux de réparation parce que ces messieurs ,dans leurs fauteuils de velours,n’ont encore rien décidé !!
    ils sont partis en vacances en laissant les sinistrés à leur sort !!
    Pauvre France !

    Thumb up 16

  • Brigitte Devilez says:

    pessimiste,
    Envoyez une lettre recommandée avec AR à la préfecture pour demander un délai ( lettre sur le site asso-avif.com).
    Il y a peu de chance que les zones à exproprier soient connues bientôt. Si vous voulez vraiment rester, tenez bon! Vous aurez les mêmes propositions dans le cas d’une expropriation, vous aurez profité de votre maison. Comme vous n’avez pas eu beaucoup d’eau, vous avez une chance de garder votre maison. Bon courage

    Thumb up 9

  • Musette says:

    Pour conforter ce qui de dit sur les vrais et les faux fautais (écrits aussi ailleurs assez drôlement fautaient ..), mon mari qui est venu à La Faute dès 1947 avec ses parents, en passant en barque avec la malle, rejoindre la maison des grands- parents qui la tenaient des leurs (début du XXe siècle), bref, je ne l’ai jamais entendu dire qu’il était un vrai fautais ! Mais amoureux fou de La Faute, ça oui !

    Thumb up 15

  • pessimiste says:

    la question du jour…à vous tous qui êtes sur place…
    RESTER ou QUITTER LA FAUTE ???
    je souhaite rester, mais il n’y a plus grand monde dans mon secteur.
    Je suis en zone de solidarité, mais pas dans la partie la plus inondée.
    Quant aurons nous connaissance des zones d’extrème danger ?
    J’ai jusqu’à début octobre pour accepter l’offre de l’Etat….
    ALors……..???

    Thumb up 4

  • escabourg says:

    Merci Abasourdi pour les précisions:
    J’avais compris « hauteur d’eau dans la rue », sur les murs de la mairie!
    Je comprends le calcul fait, mais effectivement ta phrase était incomplète et m’a induite en erreur.
    Je ne me remettrai pas aux calculs, d’autres le font très bien et pour moi le plus important n’est pas là.

    Pour un phénomène exceptionnel,rare et « prévisible » il existe de multiples solutions de prévisions, d’alertes, de protections et systèmes de secours adaptés au phénomène en question.
    Ce que je crains le plus, ce serait des décisions servant de tremplin pour servir des projets qui négligent le fait que des gens habitent ici et aussi en vivent, y compris l’été, les weeks-end avec les « vacanciers », secondaires , campeurs…
    S’il y a eu des manquements de responsabilité , j’espère qu’ils seront définis et jugés.

    Bonne journée.

    Thumb up 8

  • corinne says:

    A Abasourdi

    Stop !
    Ici témoignent des personnes touchées et meurtries par Xynthia !

    Il n’y a pas à se demander si ses personnes sont de vrais ou de faux, de tels ou tels villages.

    Il serait plus constructif de chercher à trouver des solutions à ce qui nous plane au dessus de la tête.

    Je suis pour ma part résidente secondaire à La Pointe de l’Aiguillon, et je me moque bien de savoir qui est « un vrai » ou  » un faux » Fautais.

    Nous sommes tous sur le même « radeau » si je peux me permettre ce mot, et il serait bien que nous restions unis, afin de trouver « le bon courant qui nous mènera au rivage »sans encombre.

    Donc, stoppez là votre discourt qui ne nous apporte rien, merci par avance.

    Thumb up 15

  • Brigitte Devilez says:

    Comprends pas, qui c’est les FAU(X)-FAUTAIS ?
    Ceux qui ont eu l’idée de construire sur des terrains inondables pour assurer le développement économique d’une commune dont ils veulent le bien ?
    Non, non, … tous ces « promoteurs » sont bien de chez nous !
    Je trouve le terrain glissant…ou plutôt vaseux

    Thumb up 17

  • Abasourdi says:

    A ELFES:
    « ps : j’ai choisi d’avoir une maison à La Faute, et je m’acquitte de mes impôts locaux ; je souhaite sauvegarder mon bien dans une commune vivante ; pour autant, je ne suis ni promoteur immobilier, ni conseiller municipal : je suis avant tout un voisin ! »

    J’accepte ta conclusion qui émane d’un vrai fautais.
    Pour ma part je te confirme que je donne des infos Vraies à des Fautais qui recherche la Vérité ! Rien d’autre.

    Sur ce sujet ce sera mon dernier message, estiment qu’un vrai Fautais, n’a pas besoin de plus d’explications pour s’y reconnaître.

    Je suis très heureux que vous être un vrai voisin et je vous souhaite une très bonne journée.
    Avec mes meilleures salutations.

    Thumb up 2

  • Elfes says:

    @ Abasourdi

    Merci pour votre réponse.
    Celle-ci appelle de ma part les observations suivantes :
    1- « Que recouvre cette notion de « vrais Fautais » ?
    En d’autres termes,
    « Que récupère cette idée formée dans votre esprit »
    Votre re-formulation dénature complètement mes propos.

    2- Je ne vous suis pas dans votre leçon de vocabulaire.

    3- « Si ils sont convaincus de ce que je dis ils sont pour moi de « Vrais Fautais » »
    Votre conclusion a le mérite d’être claire.

    ps : j’ai choisi d’avoir une maison à La Faute, et je m’acquitte de mes impôts locaux ; je souhaite sauvegarder mon bien dans une commune vivante ; pour autant, je ne suis ni promoteur immobilier, ni conseiller municipal : je suis avant tout un voisin !

    Salutations

    Thumb up 8

  • Abasourdi says:

    A Elfes : réponse à votre question :

    « Que recouvre cette notion de « vrais Fautais » ?
    En d’autres termes,
    « Que récupère cette idée formée dans votre esprit »

    Une simple réponse :

    L’adjectif ‘ Vrai ‘ : Qui est réellement ce qu’il doit être, authentique, vient de vérité.

    Vérité : Caractère de ce qui est vrai .Conformité de ce que l’on dit, de ce qu’on pense avec ce qui est ! De ce qu’on dit avec ce qu’on pense ! Idée, propos vrais !
    Recouvre = récupérer ce qui était perdu. Percevoir une somme due
    Notion = idée qui se forme dans l’esprit. Connaissance rudimentaire.

    En conclusion : un vrai Fautais est à la recherche d’une Vérité ! En ce qui me concerne, je donne des infos authentiques à ceux qui cherchent des propos vrais !
    Si ils sont convaincus de ce que je dis ils sont pour moi de « Vrais Fautais »

    A chacun de ce reconnaître !
    Bonsoir et bien Cordialement.

    Thumb up 2

  • Abasourdi says:

    A escabourg :

    Oui , nous parlons de la même chose, sauf que ma petite phrase était incomplète.
    Oui, il s’agit bien de 4.10m pour un niveau maximum en fin de marée repéré sur place par un de mes voisins. Ce n’est pas la hauteur d’eau dans la rue du Boulevard du Lay, mais le repère de la hauteur de la mer en bordure des zones innodées.( laisses de mer)

    Par exemple , dans la rue du Boulevard du Lay, tu peux trouver, sur le plan du PPRI, un repère de 2.96m et faire le calcul suivant ; 4.10 – 2.96 = 1.14 m d’eau dans la rue.En vérifiant sur place , tu devrais y trouver ton compte.

    J’ai mes informations par des gents qui étaient ici sur place dans la nuit du 27 au 28 février, et dans qui j’ai entièrement confiance, ce sont des gents sérieux ! En plus, j’ai évidemment vérifié moi-même avant de vous communiquer cette info.

    Même chose pour les niveaux d’eau déjà connus, il y a de la mémoire vivante encore à consulter, à La Faute et à l’Aiguillon, mais très peu y prête attention. En plus tu peux consulter la page de présentation du PPRI , page 7 aléa 3 et tu vas y trouver un début d’explication.

    Allez, bon travail, et donne-moi tes résultats sur le niveau d’eau du Boulevard du Lay, si tu t’y colles… !
    Cordialement.

    Thumb up 5

  • aujard says:

    il faut que nos deux communes ne face plus qu une pour avoir un espoir de survivre et non a xynthia mais asseaux et aux terribles effets a long therme des attaques de l etat

    Thumb up 6

  • escabourg says:

    A Abasourdi:
    C’est curieux mais moi, même avec un « éventuel gros » effet de vague, bord ou capillarité sur les murs ,je n’ai vu précisément dans ce secteur que des traces à moins de 1m 50 et eu des récits en ce sens ( je n’étais pas là ce 28 février à 4h 20).
    Parle -t- on de la même chose?
    (Je suppose que Bard du lay veut dire boulevard du lay?)?
    En attendant que tu nous donnes plus de précisions,d’où as- tu de telles informations?
    Une fautaise depuis 50ans à la faute…

    Thumb up 2

  • Elfes says:

    @ Abasourdi :
    Bonjour,
    Que recouvre cette notion de « vrais Fautais » ?
    Cordialement

    Thumb up 5

  • Abasourdi says:

    Je précise: 4.11 mètres à 4.20 heures du matin du 28 février 2010 !

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    Pour FOURMENT et aux vrais Fautais :

    L’eau de Xynthia est montée autour de la mairie et de la rue du Bard du Lay à 4.11m précisément à 4 .20 du matin .
    A savoir que l’eau est arrivée par le sud s’écoulant vers le nord en débordant sur l’avenue de l’océan qui est la première dune située aux environs des 4 mètres et partage la commune en deux zones bases.
    A savoir que la borne sur l’encrage du petit pont du côté de la Faute est à 4 mètres .
    A savoir que les anciens de la faute ont toujours connu les mêmes niveaux à chaque débordement du Lay depuis plusieurs générations.
    Pour les cotes vérifiées par l’Expert nous aurons les résultats d’un contrôle GPS avec une précision au cm , en fin de semaine.
    En effet nous avons des anomalies confirmées.

    Meilleurs salutations.

    Thumb up 4

  • jacquotte says:

    a abasourdi

    merci pour ce decryptage.
    en France on aime bien parler par sigles….que la moitié du commun des mortels ne comprends. c’est peut-être pour mieux noyer le poisson….
    au moins ce sera plus clair pour tout le monde

    Thumb up 3

  • Abasourdi says:

    Pour ceux qui cherchent à comprendre, voici de l’aide ! Bon courage !

    Sigles

    A.S.P.I.M. Aire spécialement protégée d’importance méditerrannéenne
    A.P.B Arrêté de protection de biotope
    A.A.P.P. Association agréée de pêche et de pisciculture
    A.C.C.A. Association communale de chasse agréée
    CNASEA Centre national pour l’aménagement des structures des ploitations agricoles
    C.O.S. Coefficient d’occupation du sol
    C.L.E. Commission locale de l’eau
    COP Conférence des parties
    C.E. Conseil d’Etat
    C.I.C. Conseil international de coordination
    C.N.P.N. Conseil national de protection de la nature
    C.S.R.P.N. Conseil scientifique régional du patrimoine naturel
    C.E.L.R.L. Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres
    C.R.E.N. Conservatoire Régional des Espaces Naturels
    C.A.A. Cour administrative d’appel
    D.A.T.A.R. Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale
    D.O.M. Département d’outre mer
    DNP Direction de la nature et des paysages
    D.D.A.F. Direction départementale de l’agriculture et de la forêt
    D.D.E. Direction départementale de l’équipement
    D.I.R.E.N. Direction Régionale de l’Environnement
    D.T.A. Directive territoriale d’aménagement
    DOCOB Document d’objectifs
    E.C.B. Espace classé boisé
    E.N.S. Espace naturel sensible
    E.P.C.I. Etablissement public de coopération intercommunale
    G.I.P.D.L. Groupement d’intérêt public de développement local
    G.I.P.A.T. Groupement d’intérêt public aménagement du territoire
    I.O.T.A. Installations classées, ouvrages, travaux et activités
    I.F.E.N. Institut Français de l’Environnement
    I.F.R.E.M.E.R. Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer
    J.O.C.E. Journal officiel des communautés européennes
    J.O. Journal Officiel
    Loi D.T.R. Loi « développement des territoires ruraux »
    Loi S.R.U. Loi « solidarité et renouvellement urbain »
    MAB Man and biosphere
    M.E.E.D.D.M Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer
    O.N.F. Office national des forêts
    O.G.S. Opération grand site
    U.N.E.S.C.O. Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture
    P.N.R. Parc naturel régional
    P.A.D.D. Plan d’aménagement et de développement durable
    P.O.S. Plan d’occupation des sols
    P.L.U. Plan local d’urbanisme
    P.N.U.E. Programme des Nations Unies pour l’environnement
    R.B.D.D. Réserve biologique domaniale dirigée
    R.B.D.I. Réserve biologique domaniale intégrale
    R.B.D. Réserve biologique domaniale
    R.B.F.D. Réserve biologique forestière dirigée
    R.B.F. Réserve biologique forestière
    RN Réserve naturelle
    RNC Réserve naturelle de Corse
    RNN Réserve naturelle nationale
    RNR Réserve naturelle régionale
    S.A.G.E. Schéma d’aménagement et de gestion des eaux
    S.CO.T. Schéma de cohérence territoriale
    S.D.A.G.E. Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux
    S.A.F.E.R. Société d’Aménagement Foncier et d’ Etablissement Rural
    T.D.E.N.S. Taxe départementale sur les espaces naturels sensibles
    T.A. Tribunal Administratif
    U.E. Union Européenne
    U.T.N. Unité touristique nouvelle
    Z.P.P.A.U.P. Zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Z.P.S. Zone de protection spéciale
    Z.I.C.O. Zone importance pour la conservation des oiseaux
    Z.N.I.E.F.F. Zone naturelle d’intérêt écologique floristique et faunistique
    Z.S.C. Zone spéciale de conservation

    Thumb up 5

  • Roland says:

    Roland dit
    A patricia berzin :

    Chère Fautaise, merci pour vos messages au travers desquels je comprends parfaitement votre angoisse du lendemain bien légitime. Je viens de lire vos messages et ceux de FOURMENT et Abassourdi avec beaucoup d’intérêts que je trouve certainement les plus constructifs pour nous, les vrais Fautaient.
    Moi qui suis Fautais depuis 1964 je reconnais en vous de véritables habitants amoureux de notre très belle cité.
    Dans l’instant et pour vous rassurer, je veux vous dire que la Faute sur mer a toujours connue pareilles attaques de l’océan par le passé. Mais cette fois elle a emporté des vies humaines, par surprise, et dans la nuit. Nous sommes tous meurtris par ce terrible drame !
    Cependant, comme un frère ou un parent que l’on a perdu, nous sommes contrains de continuer la vie à leurs côtés. Soit ici a la Faute, ou soit dans d’autres contrées suivant le choix de chacun.

    Les attaques de l’Océan que nous avons connu avec Xynthia ne sont pas fréquentes, mais ont déjà existé par le passé comme le rappel la page sept alinéas trois du dossier du PPRI.
    A chaque attaque, nos ancêtres ont réparé les lignes de défense et la vie humaine à continué sur cette belle presqu’Il.

    Cela dit, vous et moi, malgré le drame qui nous a frappé, nous avons fait ce choix de rester dans ce paradis de bonheur que nous offre le cadre de vie de cette très belle région.
    Que nous soyons ici a la faute depuis peu, ou depuis notre naissance, nous sommes imprégnés d’une carte mémoire d’une telle richesse humaine et environnementale que nous sommes prêt à faire le maximum pour rester sur notre sol.

    Comme nous sommes nombreux à décidés de rester vivre à La Faute, nous devons nous prendre en charge et bien comprendre qu’un PPRI est inévitable.
    Cependant celui proposé et actuellement affiché en mairie, reste inacceptable en son état actuel. Il présente d’importantes anomalies que nous devons faire modifier sans détoures.

    Dans ce sens, divers initiatives semblent se mettre en cours, mais nous devons comprendre que chacun d’entre nous, et individuellement, doit s’organiser pour assurer sa propre sécurité et de ce fait retrouvera une vie sereine et apaisée dans notre belle cité, La FAUTE Sur Mer.

    Pour ma part, dans mon cartier, et sans attendre la prochaine tempête, j’organise un plan de travail pour, certifier le niveau de planché de chacun et trouver des solutions de sauvetage en cas d’urgence.

    1- Le niveau de planché est indispensable pour organiser sa propre protection dans sa propre habitation. A noter, que cette cote sera très importante pour la mise en conformité de votre logement si un PPRI nous est imposé, le contraire m’étonnerait !

    2- Le plan de sauvetage est à mettre en place avant l’hiver si nous voulons tous dormir convenablement.

    Ces deux choses en place, nous aborderons avec sérénité, l’hiver, qui semble inquiétante pour beaucoup, et la renégociation du PPRI se fera sur des bases d’experts géomètres confirmés sans contestations possibles des créateurs du PPRI !

    J’espère que mes commentaires vont vous aider à vous apaiser. Je reviendrai commenter, car il y a beaucoup de solutions à nos problèmes qui viendront tout naturellement des habitants, ici sur place, ils débordent d’imaginations ! N’attendez pas trop de l’extérieur … ! il y a certain conseillés qui ne connaissent pas notre terrain et notre histoire !

    Pour l’histoire il ne faut pas la cacher, elle sera notre protection future, mais elle ne doit pas être présentée comme un obstacle à vouloir bien vivre à La Faute. Au contraire, elle doit être un argument positif pour maintenir notre cité en « vie ». La vrai Vie!
    Bonsoir et bon courage.

    Thumb up 18

  • patricia berzin says:

    Merci à toi Monique94 pour cette info et du coup, le coup de blues est revenu car, depuis cette foutue tempête, je ne sort presque plus et nous ne sommes même pas allés à cette soirée au pavillon des dunes……
    Pourtant,ce groupe aussi, fait renaitre un peu d’espoir pour tous les amoureux de La Faute….
    A bientôt peut-être….
    Nous, nous n’avons eu « que  » 60 cms mais il est vrai que ça m’a brisée comme beaucoups d’entre nous, et je crains tellement l’hiver qui arrive avec son lot de coups de vent et de marées…..

    Thumb up 4

  • monique94 says:

    ça aussi c’est bien pour les coups de blues

    http://il.youtube.com/watch?v=m4tzQMToYto&feature=related

    Thumb up 1

  • patricia berzin says:

    Bon, je viens d’avoir mon petit coup de blues, et j’ai éprouvé le besoin d’aller réecouter cette belle chanson.
    Je n’y avais pas pensé, mais je l’envoie à tous mes contacts, car, vraiment, ça mérite d’être connu et diffusé largement…. »parce que c’est chacun d’entre nous »……
    Amitiés à tous.
    Patricia berzin
    4 impasse des naiades
    La Faute sur mer

    Thumb up 3

  • patricia berzin says:

    Pour la chanson de Gilles Souchard, il y a un petit moment que des amis de l’aiguillon m’en avaient fait part, je l’ai mise dans « mes favoris » et quand j’ai un petit coup de blues, je l’écoute car ces paroles, venues du coeur reflettent totalement ce que nous ressentons, mon mari et moi sur ce petit coin ou a a eu un jour envie de déposer nos valises pour y finir nos jour paisiblement….
    Alors, Gilles, nous ne te connaissons pas, mais ce serait avec un grand plaisir que nous pourrions nous rencontrer…..
    Et pour tous, allez écouter cette belle chanson,vous qui aimez La Faute, vous vous y retrouverez……

    Thumb up 2

  • escabourg says:

    A Abasourdi:bon, par un autre chemin alors….
    Si tu peux, tape dans recherche google par ex:
    « Lay sage docob » tu as une liste de sites , du descend au 7 ème! et tu cliques dans « Evaluation environnementale schéma d’aménagement et de gestion… »(pdf!)et tiens moi au courant!

    L’enquête publique qui s’y rattache est au programme du conseil municipal à venir de la faute.

    Thumb up 1

  • monique94 says:

    effectivement le 1er lien ne fonctionne pas, mais celui de 11h46 est bon

    Thumb up 1

  • Abasourdi says:

    A Escabourg:
    Je viens de recharger comme indiqué Adobe Reader 9, mais toujours impossible de charger vos liens !

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    Abasourdi:regarde le message de Jacques dans « pétition sur ppri… » et tiens nous au courant.

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    non, pas mieux !

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    a escabourg:
    Une fois de plus , impossible d’ouvrir le lien ! encore dommage !

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    Que l’on nous fasse pas croire que rien n’est étudié ni pensé!ça date de janvier.
    Si tu veux un aperçu des projets sur la baie de l’aiguillon, va voir sur ce site
    Va directement sur les tableaux à la fin ( pages 45 ; 55 ref 10;11…) puis retour plus haut pour « explications ».

    Il est écrit en toutes lettres « recréer des zones humides ».
    ça m’affole, je reprendrais la lecture plus tard….

    http://www.sevre-niortaise.fr/upload/sage/…/1-7_evaluation_environnementale.pdf

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    Pour vous tous:
    Gilles Souchard est notre Ami! Habitant de la Faute depuis plusieurs années reste profondément marqué par son cauchemar ! Sa Chanson est incontournable !
    En mémoire de nos disparus la voici pour vous !
    Voir : YOUTUBE et entrer: A qui La Faute – Gilles Souchard.

    Merci Gilles , de grosses bises à ta petite famille et mille baisés à votre charmante LÜNA que nous avons connu toute petite à la Faute sur mer.
    Aavec nos amitiés de la Part de R et L.

    http://www.youtube.com/watch?v=SbLheqnCcyQ – more videos »

    Thumb up 1

  • patricia berzin says:

    Merci à tous pour toutes les infos transmises ces derniers jours.
    Nous avons choisi de vivre à La Faute depuis deux ans et bien evidemment, comme vous tous, résidents permanents ou pas, on est inquiets.
    Nous avons notre réunion de propriétaires de la résidence ce jour et je vais parler du cabinet Bourgoin.Ceci dit, nous avons peu de chances pour ne plus être en rouge, car nous sommes le long de la digue qui va au barrage du Braud. Celle-ci nous a bien protégés le jour de la tempête, mais c’est la mer qui est venue nous envahir !!!!
    Moi qui habite là à l’année, j’aimerai bien pouvoir communiquer avec vous, et plutôt que de voir passer certains messages qui divisent les uns et les autres,j’aimerai juste qu’on se soutienne pour garder ce petit coin que l’on aime tous et ou on pourrait prendre « le temps de vivre »……
    C’etait mon « etat d’âme » du jour !!!!!

    Thumb up 5

  • escabourg says:

    A Abasourdi, c’était juste pour faire un point de comparaison sur la superficie(20m2) et l’équipement possible et dire qu’on pouvait carrément y vivre même si c’est pas très grand et ça dépend du nombre de personne.
    NB:Les chambres d’étudiant sans cuisine ni salle d’eau sont à 10m2.

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    A monique94 :
    Merci monique94 , mais il m’est impossible de consulter les rubriques de ce cite.
    Les dossiers PDF ne veulent pas ce charger ! Je dois avoir un problème sur mon PC !
    Ou quelqu’un pourrait-il m’expliquer ?
    Merci

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    A ESCABOURG

    Oui mais si tu en fais une chez toi, relit bien les textes du PPRI avant d’y mettre tes étudiants.
    Je crois avoir compris que le règlement si oppose !

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    A FOURMENT :

    Merci pour ton info ! Je connais très bien le cabinet SIAUDEAU – BOURGOIN experts Géomètres à Luçon et à la Tranche , qui a déjà travaillé pour moi par le passé.

    Cet après midi je viens de prendre RDV avec lui pour une expertise la semaine prochaine. avec pas moins de huit logements à contrôler et certifier pour l’instant.

    Evidement tout le voisinage est réconforté par ton message de cet après midi, et tous, te remercient de ta démarche citoyenne sur ce cite.

    Par ailleurs, je confirme ce qui à été annoncé sur ce site, que le renforcement de la digue du pont au rond point de La Faute sera bien terminée à la cote de 5.10 m. De plus l’autre partie du même rond point au barrage du Braud, et qui n’a pas été submergé, est à 5.70 m.

    Merci pour les conseils à découvrir pour construire ou rénover en zone inondable que je vais consulter.

    Voici enfin, de bonnes infos qui vont nous faire avancer !

    Excuse moi pour mon erreur de frappe, ( Froment) je suis très occupé par ailleurs en ce moment et je ne prends pas toujours le temps de bien contrôler mes fautes.

    Encore merci et meilleurs salutations.

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    Exact Monique 94! c’est http://www.asso-avif.com/category/comtech/
    et avec cette doc je peux ,entre autre, comprendre pourquoi parler de 20m2 en zone de survie(ça fait une belle chambre d’étudiant toute équipée)

    Thumb up 0

  • FOURMENT says:

    Abasourdi
    cabinet bourguoin de Lucon ,réactif et efficace;
    150 euros la prestation par maison individuelle avec un rabais à négocier selon le nombre de maisons si groupage
    la prestation comprend la mesure physique de 3 points(axe route/terrain/plancher RDC)avec rapport d’expertise sur extrait plan cadastral
    tel :02 51 56 11 74
    sur le site de l’AVIF ,il y a depuis 48h un doc trés intéressant à parcourir sur construire ou renover en zone inondable
    au fait ,mon nom s’écrit Fourment (pas froment!)
    Bon courage

    Thumb up 3

  • monique94 says:

    à Abasourdi,
    Surement « Comment construire ou rénover en zone inondable » sur le site de l’AVIF http://www.asso-avif.com/category/comtech/

    Thumb up 3

  • Abasourdi says:

    escabourg:
    Pourrais-tu être plus précis sur ta dernière phrase ? Merci !
    de quel  » doc  » parles-tu ?

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    Des infos et des arguments à avoir sur le doc de la commission technique du site de l’AVIF;

    Thumb up 1

  • Abasourdi says:

    A Froment et Elfes:
    je suis entièrement d’accord avec les commentaires de OK !

    Thumb up 0

  • Abasourdi says:

    Merci FROMENT :
    Voilà une très bonne nouvelle pour tous les Fautais qui me réconforte.
    Elle devrait calmer ceux qui nous ont traité d’ IGNARD et de PARANO …
    De mon côté je communique immédiatement ton message à tout mon voisinage pour confirmer la nécessité du passage d’un expert géomètre dans mon cartier.
    Pourrais-tu me dire le coût de l’opération , pour nous, et ceux qui voudraient se lancer dans cette vérification officialisée.

    Merci et meilleurs salutations.

    Thumb up 1

  • FOURMENT says:

    Abasourdi
    l’expert géomètre est passé ce matin et confirme mon analyse :
    NGF axe de la route : selon expert géomètre 3,07m or mentionné à 2,58 sur carte PPRI (erreur 49cm)
    NGF terrain :selon expert à 4,17m or mentionné à 3,38 sur carte PPRI
    (erreur 79cm)
    NGF plancher rez de chaussée : selon expert 4,5m
    cela dit ,j’ai été baptisé « zonard noir » !!!
    voilà un REX à exploiter !!
    naturellement,j’ai organisé un passage de l’expert pour le voisinage et une dizaine d’habitations ont été concernées par ces vérifications ce matin.
    meilleures salutations

    Thumb up 4

  • Elfes says:

    Merci à OK pour ces réponses, ainsi qu’aux autres contributeurs.
    Mais je reste sur ma faim de faire connaissance de quelques uns lors de mes séjours à La Faute, pour discuter de tout ceci (et d’autres choses) de vive voix…
    😉
    Cordialement

    Thumb up 1

  • OK says:

    A Elfes et à tous les lecteurs ;
    Je m’excuse pour les fautes diverses dans le texte, il est tard et j’ai oublié de corriger avant d’envoyer.
    Bonsoir.

    Thumb up 1

  • OK says:

    Bonsoir Elfes :
    Je ne suis pas dans les instances dirigeantes des groupes dominants de notre Commune. Mes sources et mes différents contacts, ici sur place me permettent de te rapporter des infos qui semblent t’intéresser, avec une petite marge d’erreur. Par l’observations et recoupements des bruits de bouches à oreilles, je finis par connaître la vérité.
    Pour simplifier et rendre claire notre communication, j’utilise ici la méthode question, réponse.

    Commentaires Elfes : comme je l’ai dit en me présentant, il s’agit pour moi d’une résidence secondaire… un peu particulière : celle que l’on choisi pour la suite, pour quand on peut prendre le temps de vivre.

    Réponse Ok : Très bien Elfes et tu es le bienvenu à La Faute sur mer. Je te dis très sincèrement que tu retrouveras la qualité de ton chois de vie ici dans cette magnifique région. Mais, je t’invite sans réserves, à conserver la mémoire de Xynthia, et de la transmette à tes descendants pour leurs éviter de disparaitre en plein bonheur. Il n’y a pas plus de danger à vivre à la Faute qu’ailleurs, mais il faut savoir qu’aux périodes d’équinoxes, nous pouvons connaître ici, du très gros et mauvais temps.

    Commentaires Elfes : Je ne comprends pas pourquoi tu dis que la ville va se vider cet hiver ?
    Je croyais qu’environ 900 à 1000 personnes restaient vivre à l’année ; serait-ce les suites de Xynthia qui pousseraient les habitants à s’exiler ???

    Réponse Ok : Oui c’est bien les suites de Xyntia . L’exile a différents motifs, la peur, la Zone de solidarité, (Zone Noire partiellement racheté par l’état) ou il y avaient des résidants en locations et qui se sont relogés à St Michel . Angles , Grues, La tranche, et ailleurs. le choix, d’un nouveau logement impossible à la Faute, car plus de logements disponibles et plus de terrains constructibles. Des logements saisonniers, occupés par des sinistrés et qui ne disposent pas de chauffage pour l’hiver. Les occupants devront trouver un logement chaud dans l’arrière pays. Le travail, des emplois supprimés, et d’autres vont suivre bientôt, etc.…la liste est longue …

    Commentaires Elfes : La carte d’identité de La Faute fait état d’environ 500 résidences principales et 3200 résidences secondaires ; cela représente potentiellement un paquet de gens qui pourraient souhaiter agir pour tenter d’infléchir le PPRI, me semble-t-il.

    Réponse Ok : Oui , en effet , je ne dispose pas des chiffres exacts pour te répondre précisément, mais la carte d’identité de la Faute pour infléchir le PPRI est à reconsidérer à la baisse.( certainement forte). Nous devons simplement attendre le 17 septembre pour connaître le nombre qui souhaitent véritablement agir.

    Commentaires Elfes : On ne peut jamais se mettre à la place des autres, par contre, je peux comprendre que certains veuillent s’éloigner d’un lieu qui leur rappellerait de sinistres souvenirs.

    Réponse Ok : Oui , c’est exactement çà , et nous comprenons parfaitement. Un Grand père ma dit qu’il n’était plus question de faire dormir ses petits enfants dans sa maison qui à connu 2.20m d’eau froide et puante. Le cauchemar !

    Commentaires Elfes : Pour autant, je suis surpris d’apprendre par tes propos la division en 3 de la population (pour/contre/indifférent) le projet de PPRI en l’état.
    Pour = condamner La Faute (pour toujours ou jusqu’à une nouvelle d’opération immobilière ?)
    Contre = agir collectivement (unique possibilité à mon sens)
    Indifférents = je ne peux même pas comprendre (chacun ses limites)

    Réponse Ok : Très exact , mais impossible de connaître réellement les proportions. Ils nous faudrait presqu’un vote. A mon sans et sous réserve ; Pour = est certainement la majorité . Contre = n’est qu’une minorité. Indifférents = indifférents ou angoisse, ils ne réagit pas, pour l’instant, aux thermes techniques que présentent les 30 pages du PPRI. Certains l’ignorent complètement. Cela dit, le nombre des contres et les indifférents devraient changer après le 17 septembre, jour d’ouverture des consultations en mairie.

    Commentaires Elfes : Il est certain que je manque de lumières (dans tous les sens du terme) pour porter sur tout ceci le meilleur éclairage, mais je me sens concerné (pour ne pas dire consterné).

    Réponse Ok : Evidement je te comprends , en attendant d’y voir plus claire , tu peux imprimer l’intégralité du PPRI de la Faute en allant sur le cite de la commune : lafautesurmer.com , si tu ne l’as pas déjà.

    J’ajoute que, Dans la commune circule un document à signer pour demander la révision du PPRI. Ce document a le mérite de proposer une opposition au plan PPRI , mais à mon sans, n’a aucune chance de trouver un bon éco, car incomplet.
    Ce long commentaire, va sans aucun doute générer d’autres commentaires en pour, en contre ou en complément. Quelque soit leurs orientations, nous aurons à apprendre, et nous avancerons.

    Bonsoir et Cordialement

    Thumb up 5

  • monique94 says:

    92 résidences principales en « zone noire », dont une partie avec arrêté de sureté, des résidences principales hors zone noire ayant eu 1m d’eau, inhabitables, il n’y aura pas 1000 habitants à La Faute cet hiver

    Thumb up 2

  • escabourg says:

    Elfes : pourquoi la population à l’année va chuter de moitié?parce que les gens seront logés à l’extérieur de la Faute; leurs maisons ne sont pas en état d’être habitées et si on interdit de reconstruire où vont- ils ? les maisons à vendre à la Faute sont très chères, la plupart des terrains (dents creuses) seraient en zone inconstructibles avec ce ppri.

    Thumb up 1

  • Elfes says:

    @ OK : comme je l’ai dit en me présentant, il s’agit pour moi d’une résidence secondaire… un peu particulière : celle que l’on choisi pour la suite, pour quand on peut prendre le temps de vivre.

    Je ne comprend pas pourquoi tu dis que la ville va se vider cet hiver ?
    Je croyais qu’environ 900 à 1000 personnes restaient vivre à l’année ; serait-ce les suites de Xynthia qui pousseraient les habitants à s’exiler ???

    La carte d’identité de La Faute fait état d’environ 500 résidences principales et 3200 résidences secondaires ; cela représente potentiellement un paquet de gens qui pourraient souhaiter agir pour tenter d’infléchir le PPRI, me semble-t-il.

    On ne peut jamais se mettre à la place des autres, par contre, je peux comprendre que certains veuillent s’éloigner d’un lieu qui leur rappellerait de sinistres souvenirs.
    Pour autant, je suis surpris d’apprendre par tes propos la division en 3 de la population (pour/contre/indifférent) le projet de PPRI en l’état.
    Pour = condamner La Faute (pour toujours ou jusqu’à une nouvelle d’opération immobilière ?)
    Contre = agir collectivement (unique possibilité à mon sens)
    Indifférents = je ne peux même pas comprendre (chacun ses limites)

    Il est certain que je manque de lumières (dans tous les sens du terme) pour porter sur tout ceci le meilleur éclairage, mais je me sens concerné (pour ne pas dire consterné).

    Cordialement

    Thumb up 2

  • OK says:

    Elfes : Es tu habitant à l’année ici à la Faute ? Car cela pourrait être une de nos différences de parcours.

    Je t’informe que la population sédentaire va redescendre à plus de la moitié cet hivers, voir 400 à 450 environ. Cela va poser de très sérieux problèmes à nos commerçants indispensables pour nous tous ici. Depuis le début de la semaine un grand vide humain se déroule autour de nous. Je pense que les habitants saisonniers ne se rendent pas bien compte de ce sinistre vide…

    D’autre part les travaux endiguement ont repris la semaine dernière et génèrent un sentiment d’angoisse nous rappelant les lendemains difficile de Xynthia.
    Par ailleurs nous assistons à un déchirement de la population qui se partage en gros en trois blocs, les pours, les contres et les indifférents à l’équipe municipale et au PPRI .
    Pour terminer , je voudrais quand même te rassurer en de disant, que ma décision de quitter la Faute se fera après une difficile bataille.

    Thumb up 6

  • Elfes says:

    @ OK : Sans connaitre toutes les possibilités offertes par la vase, je m’étonnais du peu de cas qui en était fait, depuis l’ensemble de l’Anse de l’Aiguillon qui s’envase, jusqu’au Lay qui est visiblement moins fluide qu’il ne pourrait l’être (par contre j’ai vu ici ou là un début d’entretien des canaux). Il y a bien des communes qui ont surélevé des terrains… mais l’usage en digue est très intéressant !
    Chacun a son parcours, mais en ce qui me concerne je ne suis pas prêt à renoncer, pour le moment, à ce coin de paradis. J’ose espérer qu’il y aura des initiatives locales … !?

    Thumb up 8

  • OK says:

    Bonjour Elfes,
    Tu as tout compris. Ici l’association et d’autres se concentrent sur le PPRI et sur la remise en état des digues existantes. Mais je n’entend toujours pas le moindre bruit sur un PPRS concernant les moyens de secours très efficaces qui nous a manqué le 27 février 2010 .

    L’enjeu de notre sauvegarde passe aussi par une véritable digue de défense protégeant les deux cités. Nos anciens avaient bien commencé, avec de petit moyens, mais notre vielle génération n’est plus entendu, on continue d’oublier ceux qui nous ont préparé et confié un espace de vie extraordinaire.

    Une armada de camion nous apporte de la caillasse venue d’ailleurs, pourtant nous avons ici sur place des millions de tonnes de vase disponible pour nous faire une très sérieuse défense.
    Je connais des ingénieurs français spécialisés dans ce domaine et qui son scandalisés par ce qui ce passe ici. Dur Dur… L’hivers arrive et la population sédentaire qui était d’environ 1000 personnes va descendre à environ 450 , si on appelle pas çà de la destruction, que l’on m’explique …

    Certains étrangés venus dans la région bénéficier de ce Havre de Paix sont en train de tout détruire… les biens et les générations originaire de la Faute, qui sont je vous le dis complètement désolés !

    Je suis moi même désespéré pour eux ! Et pour moi, j’en suis à envisager la vente de ma maison, même à perte, pour quitter la région, pourtant j’ai de la famille ici dont les racines sont à La Faute.

    Thumb up 10

  • Elfes says:

    @ OK : pour rebondir sur les derniers mots, j’ai eu le sentiment, à la lecture du projet de PPRI de La Faute, que l’Etat avait fait le choix de condamner la commune plutôt que d’envisager les travaux des ouvrages de défense. Je ne suis sans doute pas très bien informé, mais je fais avec ce que je trouve, et suis preneur de toute information à ce sujet.
    Cordialement

    Thumb up 8

  • OK says:

    Sur Home de ce cite « L’Etat sécurise son litoral »

    Je vous livre cet article à méditer !
    La démission d’un maire serait elle déjà oubliée ?
    Il a été publié en bas de la page du Journal Le Monde du samedi 21 Août 2010,
    Suite à une contre – enquête effectuée sur l’Ile de Ré par le journal

    ° ° °
    Je cite :
    « Ce projet , visant alors à rétablir des digues et contre-digues,
    fut considéré comme inutile, utopique »

    « Dans Charon : le scandale d’un drame qui aurait pu être évité, publié par la Gazette Marandaise, en mai, Bernard Bouye, ancien Maire de Charron, rappelle qu’en 1999, un projet de rénovation des digues avait été repoussé.

    En décembre 1999, était évoquée en mairie de Charon , la restauration complète des ouvrages de défense à la mer (…) . Ce projet , visant alors à rétablir des digues et contre-digues pour le siècle suivant afin de garantir les biens et les personnes fut considéré comme inutile , utopique et trop ambitieux… (…).
    Confié à divers organismes, ce plan digue élaboré au début de l’année 2000 ne fut jamais considéré comme une priorité par ceux qui en avaient la maîtrise d’œuvre (…).

    Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, les acteurs du drame étaient réunis : d’un côté, des digues de plus d’un siècle et une faible volonté de reconstruire (…) ; de l’autre , la nature implacable, une forte tempête et la conjonction d’une grande marée.

    Aujourd’hui : une grand-mère et ses deux petits enfants ont été emportés à jamais dans des circonstances épouvantables, 150 maisons (dont certaines ont un siècle ) sont menacées de destruction, mais aussi 50 000 hectares de terres agricoles submergées, des centaines de bêtes mortes noyées.

    A Charon, la configuration du littoral permet pourtant une protection efficace. Les travaux d’endiguement ont été estimés à 1 million d’euros le kilomètre, soit 25 million d’euros pour Charron , si on inclut les contre-digues . Le coût de la délocalisation de toutes les maisons à déplacer peut être estimé à plus de 50 millions d’euros , sans compter leur destruction et la remise en état des terrains, De toute façon, il faudra refaire les digues, sinon les agriculteurs devront se reconvertir. »

    J’ajoute : qu’il est permis de penser que la démission du Maire de Charron après le passage de Xynthia trouve ici une part de sa motivation … De plus, les initiatives du passées par des gents qui ne connaissaient pas les lieux sont de retour pour appliquer leurs idéologies décalées suivies d’erreurs et de manquements… et ensuite se sont les mêmes qui viennent faire porter toute la responsabilité aux Maires et infliger à leurs populations des PPRI douteux …

    Thumb up 3

  • Elfes says:

    @ Brigitte : Merci, j’ai bien noté l’adresse
    @ OK : je suppose que compte tenu des enjeux (ou intérêts), les attitudes sont diverses… mais il y a bien un dénominateur commun à vouloir sauvegarder La Faute, j’espère !?

    Thumb up 3

  • OK says:

    Bonjour Elfes,
    Merci pour ta nostalgie pour la Faute. Tu es le bien venu !
    Mais attention, moi qui fais partie des vrais Fautais, prends garde,
    où tu mets les pieds, tu risques d’être déçu !
    Bon courage.

    Thumb up 3

  • JL says:

    Y a-til moyen d’accéder plus rapidement aux derniers messages de cette rubrique? (j’ai du cliquer 8 ou 9 fois sur ‘entrées plus récentes’.
    Je sais que les responsables du site ont beaucoup à faire, mais s’il est possible de pallier ce léger inconvénient …
    Merci pour tout votre travail !

    Thumb up 5

  • Brigitte Devilez says:

    à elfes,
    N’hésitez pas, écrivez un message sur contact@lafautesurmer.net. Ce sera un plaisir d’échanger avec vous.

    Thumb up 0

  • Elfes says:

    Bonjour à tous,
    Je suis depuis des mois l’actualité de la Faute sur ce site, et je lis avec intérêt les différents échanges qui s’y déroulent.
    Y-a-t-il un annuaire des contributeurs, ou un autre moyen de les rencontrer en direct ?
    Amoureux de la région depuis longtemps, ma famille et moi avons posés notre dévolu sur La Faute où nous avons acheté 2 maisons pour rêver et passer week-end et vacances.
    Xynthia et ses terribles effets ne nous ont pas détourné de nos rêves, par contre les dernières positions des services de l’Etat semblent s’y attaquer plus violemment.
    Outre le plaisir de rencontrer d’autres amoureux (natifs ou d’adoption) de La Faute, je souhaite échanger des informations sur la situation et les moyens d’action envisageables …
    Bien à vous
    C’est pourquoi je souhaiterai

    Thumb up 3

  • Fauto says:

    Comment placer une Photo ou un document Ici ?
    Pourtant en bas du commentaire on nous précise:
    vous pouvez ajouter une image à votre commentaire , en cliquant ici.

    Thumb up 1

  • Fauto says:

    [img]la plage[/img]

    Thumb up 2

  • Fauto says:

    La belle Henriette en Août 2010.

    Thumb up 1

  • abasourdi says:

    Merci Froment ;
    Je viens de me créer des documents clairs et parfaitement lisibles qui me permettent de te confirmer approximativement les chiffres de mes premiers travaux :
    Plusieurs calculs sont possibles, je te donne ici le résultat que de trois :
    ma maison serait à – 0, 10 m , ou – 0,14 m, et le plus surprenant à + 1,16 m … !
    Ma maison est au même niveau que mon terrain, donc pas de changement de calcul pour moi ! Evidement mes voisins sont tous dans un schéma similaire.
    Doucement mais surement je continue à affiner mes travaux !
    Mes chiffres définitifs seront arrêtés après mon relevé précis au Laser.
    Sur d’autres échanges , nous avons été traité de , Parano, d’Ignare et d’être de mauvaise volonté à ne pas vouloir comprendre.
    J’ai évidement à cœur de vouloir essayer de prouver le contraire !
    Bonne journée et mes Meilleurs Salutations.

    Thumb up 1

  • FOURMENT says:

    merci Abasourdi ,trés intéressant :pour ma part, ma maison sur la carte est positionnée à 65cm en dessous de la réalité avec pour impact de passer en rouge donc actions à suivre
    oui , interessant de partager le retour d’expérience car nombre d’entre nous doivent être dans ce cas
    salutations

    Thumb up 6

  • abasourdi says:

    A PROPO de ce Blog :

    Je me pose deux questions :

    1 – Pourquoi sur certains messages il est impossible de cliquer, soit sur la main verte ou soit sur la main rouge,sans résultats, et que pour d’autre, toujours les mêmes, les deux mains restent actives ?

    2 – Comment certains arrivent à insérer des images et des textes sans problèmes ?

    Une personne pourrait-elle nous expliquer ?

    Thumb up 3

  • abasourdi says:

    A PROPO du PPRI :
    FOURMENT : Aujourd’hui je viens de reprendre mes contrôles de cotations en comparaison avec les chiffres indiqués sur le plan de la mairie, j’ai élargi ma démarche chez mes voisins . Aussi je te confirme des différences trouvées de – 0.30m à + 1.20 m. Pour affiner mes résultats je vais avant le 17 septembre utiliser un laser de chantier pour clôturer mon dossier.
    Je te tiendrai au courant de mes conclusions.
    S’agissant de cotes de terrain, j’espère que pour les maisons ils vont nous faire une carte sans défauts , car les altitudes sur les actes notariés semblent avoir aussi quelques problèmes … !
    Bonsoir et à bientôt.

    Thumb up 2

  • Musette says:

    Fourment,
    je ne sais plus quoi penser. Je crois que je vais attendre les infos de l’AVIF sur ces questions. C’est kafkaïen.
    Jacques rapporte par ailleurs des propos du Préfet des Charentes, qui m’ont laissée pantoise….

    Thumb up 1

  • Musette says:

    Oh ? Autant pour moi .Je change de lunettes et je me fais hara kiri ! Non, je rigole .

    Thumb up 0

  • abasourdi says:

    merci Fourment:

    Tu as tout compris ! tu peux consulter aussi dans la rubrique Home de Consultation des projets du PPRI du 24 août 2010 et consulter les commentaires.
    En fait c’est ‘Jsuilfauteur’ qui ma mis la puce à l’oreille, vérifications faites il a entièrement raison , et les différences sont largement supérieures au 10 cm de tolérance annoncée… ! Affaire à suivre !

    Thumb up 0

  • monique94 says:

    Musette, il faut changer tes lunettes, c’était déja là en juillet

    Thumb up 1

  • Musette says:

    Cynisme …confirmé !
    Vient d’apparaitre ( sauf erreur ), sur le tableau lumineux d’informations municipales,  » lla tempête Xynthia a fait 29 morts. Nous ne les oublions pas  »
    La saison commerciale se termine, on peut maintenant parler des morts entre les la météo et les heures d’ouverture de la bibliothèque, que sais-je ! Ça ne gênera plus le commerce..,
    certains me diront : il vaut mieux ça que rien !
    Mais pour moi c’est une fois de plus beurrrk..

    Thumb up 1

  • FOURMENT says:

    Abasourdi:oui,la carte présente des incorections ,une vérification par échantillonnage serait nécessaire via un géomètre ( commun via l’AVIF ?)
    pour Musette et Jacques,je m’interroge sur 2 points (j’ai peut-être raté l’info qq part):

    1) il n’y a pas de définition de zone d’extrême danger clairement définie dans le PPRI d’aujourdhui(tant géographiquement que par nature) : ou se situe la limite entre « aléa trés fort » ( zone rouge )et « extrême danger  » (ex-zone noire)?
    or que l’on revienne nous sortir plus tard cette notion d’extrême danger aprés approbation du PPRI n’est pas concevable et remettrait en cause le PPRI donc la question est:
    comment et à quel moment vont-ils s’y prendre pour traiter les constructions dites en zone d’extrême danger (n’ayant pas eu d’eau pour certaines)pour lesquelles les gens veulent rester ?

    2)il me semble qu’il y a une incohérence dans ce PPRI qu’il conviendrait de corriger:
    la nature de l’aléa permet d’identifier la zone (donc rouge pour aléa trés fort)
    or l’aléa étant défini comme une probabilité sur un risque estimé sur la conjonction de plusieurs paramètres à un moment donné et à un endroit donné (NGF,force et temps de circulation de l’eau)
    question: pourquoi dans le PPRI n’est-il pas pris en considération le NGF Plancher de l’habitation au lieu du NGF du terrain naturel (côte relevée au plan de masse avant construction)?
    En effet ,l’aléa s’il était avéré ,viendrait impacter la sécurité des habitations(et de ses habitants) dans les piéces de vie et non sur le terrain!
    De nombreuses habitations sont « anormalement » positionnées en zone rouge suite à cette incohérence (par ex ,dans ce cas ,combler le terrain permettrait de changer de zone …)
    salutations

    serait qq part au sein de la zone rouge représente des secteur

    Thumb up 2

  • abasourdi says:

    Musette, rien de grave, simplement un mot d’humour sur un problème technique, trop long a t’expliquer et probablement sans intérêt!
    et tu avais téllement raison avec tes 20% sur ta supette !

    Thumb up 1

  • Musette says:

    Abasourdi, qu’entends-tu par « s’est enfoncée d’un mètre » ?je ne me représente pas ce que tu veux dire..

    Thumb up 0

  • abasourdi says:

    Et moi je découvre que ma maison vient de s’enfoncer d’un mètre aujourd’hui sur la carte exposée en mairie! Allez donc savoir pour quoi !
    Un spécialiste pourrait’il m’expliquer ?

    Thumb up 3

  • Musette says:

    Pendant que le PPRI créé les tensions qu’on voit, les affaires continuent.
    Entre le 15 et le 24 août, la traditionnelle  » supette » de chez Leclerc, s’est pris 0,20cts. Ça vous fait la supette à 1,20€, soit une augmentation de 20 %…T’as pas intérêt à avoir une famille nombreuse à qui faire plaisir !

    Thumb up 5

  • jsuilefauteur says:

    A Propo du Ridicule PPRI,
    A Prieur et aux Fautais.

    Tu vois juste Prieur, je suis entièrement d’accord avec toi. En 1810 il y avait 1 ferme, une petite auberge et 5 bâtisses dans le vieux village dit ‘’ le Petit havre ‘’
    Elles sont aujourd’hui dans la zone rouge.
    Donc en cas d’incendie la mémoire de notre petite cité en sera terminée … !

    Le rôle de l’Etat est de nous protéger ! Mais dans ce plan de folie, les fautais doivent bien comprendre que notre Etat se construit une protection pour lui même, lui permettant de nous infliger toutes les punitions qu’il souhaitera …! et de nous faire oublier ses responsabilités du passé… ! Dalleur l’Europe l’accompagne en venant de renforcer ces prérogatives en matière d’expropriation…! sans nous garantir une indemnisation à la hauteur de la valeur des biens avant Xyntia .

    Mais qui sont ces personnages qui souhaitent notre Mort ?
    Ou sont nos Grands Elus départementaux pour nous aider dans notre drame… !
    Comment est-il possible de trouver des habitants de la faute qui soit encore d’accord sur ce cite avec ce PPRI destructeur de 44 pages compréhensible que par ceux qui l’ont instauré…!

    Merci Prieur et bonne journée !

    Thumb up 5

  • patricia berzin says:

    Bien sûr que nous allons nous battre, et là, il va falloir taper fort pour nous faire entendre !!!!.
    J’en ai beaucoup parlé autour de moi, à bon nombre d’amis résidents secondaires qui jusqu’alors étaient plutôt « passifs », mais là on va tous se mobiliser !!!!!
    Nous, nous sommes là à l’année et peut importe, nous aimons tous La Faute et nous n’acceptons pas toutes ces injustices…
    Les 5 millions de personnes qui vivent en France le long du litoral sont-elles en zone rouge ?????

    Thumb up 13

  • Mallouna says:

    Nous n’allons pas nous suicider mais sûrement nous révolter, n’oubliez pas que nous sommes des descendants des Chouans, nous ne nous laisserons pas faire !

    Thumb up 7

  • patricia berzin says:

    J’ai découvert ce jour comme beaucoup que nous sommes en zone rouge à La fAUTE.
    Comme beaucoups, oui, puisque la Faute est rouge à 90%
    Que va t-on devenir, nous n’avons « que » cette maison, résidence principale, et qui ne vaut plus rien, sans compter les travaux qu’il faudra réaliser pour être aux normes !!!!!
    Qu’attendent donc nos dirigeants, que nous nous regroupions dans un petit coin de zone bleu clair pour un suicide collectif à moins qu’ils ne préfèrent des suicides individuels qui, comme par hasardn passent inapperçus……

    Thumb up 11

  • Mallouna says:

    Pour info: le PPRI concernant la commune de l’Aiguillon est affiché en mairie.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    En plus, le 17 septembre, les résidents secondaires seront rentrés chez eux, pour reprendre leur travail .l’accès aux informations s’en trouve compliqué !

    Thumb up 9

  • Musette says:

    Pépé Henri nous fait encore des cachotteries jusqu’au 17 septembre. !
    J’ai failli m’étrangler avec mon café, en lisant le Ouest Fance de ce matin.! Après le PPRI est « confidentiel », mais ne l’est pas de l’autre côté du pont, on a  » ON NE PEUT DEROGER A LA LEGALITE  » dit Marratier !
    Je rêve ! C’est une blague ! Le Préfet dit : « Faîtes connaître et on lui oppose la légalité. !!!
    Les instances de l’État disent : « Ne construisez pas , ce n’est pas conforme à la loi », et Marratier, en gros, dit : « Allez vous faire f…Et des gens sont morts.
    Mais quand il s’agit de préserver leurs vies et s’organiser pour ce faire, il oppose la légalité.
    Moi, je sais pas vous, mais je n’en peux plus de cette ignominie, et de cette perversion !
    AU SECOURS !

    Thumb up 8

  • Musette says:

    Pépé Henri nous fait encore des cachotteries jusqu’au 17 septembre. !
    J’ai failli m’étrangler avec mon café, en lisant le Ouest Fance de ce matin.! Après le PPRI est « confidentiel », mais ne l’est pas de l’autre côté du pont, on a  » ON NE PEUT DEROGER A LA LEGALITE  » dit Marratier !
    Je rêve ! C’est une blague ! Le Préfet dit : « Faîtes connaître et on lui oppose la légalité. !!!
    Les instances de l’État disent : « Ne construisez pas , ce n’est pas conforme à la loi », et Marratier, en gros, dit : « Allez vous faire f…Et des gens sont morts. Mais quand il s’agit de préserver leurs vies et s’organiser pour ce faire, il oppose la légalité.
    Moi, je dais pas vous, mais je n’en peux plus de cette ignominie, et de cette perversion !
    AU SECOURS !

    Thumb up 4

  • leg says:

    Merci beaucoup.

    Thumb up 0

  • Monique94 says:

    Direction Nationale d’Interventions Domaniales
    Brigade Régionale Domaniale
    Trésorerie de Luçon
    16 place du Minage
    85400 Luçon

    Thumb up 0

  • leg says:

    Bonjour,
    Quelqu’un pourrait-il me communiquer l’adresse postale du service des domaines. Par avance, merci.

    Thumb up 0

  • JL says:

    A Jacquotte

    Nous avons quitté la Faute depuis 15j et retrouvons aujourd’hui notre accès Internet. Nous sommes dans le même secteur, mais je ne pense pas que la musique vienne du centre ville. Il y a eu des fêtes dans les grandes maisons (celles avec piscine et hauts murs) en juillet, dont une nuit quasiment complète dans chacune de ces villas qui nous entourent… Je ne sais pas s’il y a eu la même chose ce mois ci!

    Thumb up 0

  • Claude 77 says:

    Vous avez sans aucun doute pris connaissance de l’information parue dans Ouest France du 13 aout rubrique judiciaire et légale de l’avis de publication concernant l’arrêté du 9 aout 2010 qui prescrit l’établissement du PPRN etc…sur La Faute et un autre pour l’Aiguillon. Cet arrêté doit être affiché pendant un mois dans les 2 mairies.
    Vous pourrez lire ce document de 3 pages dans le panneau d’affichage extérieur de la mairie de l’Aiguillon, il est visible depuis le 11 aout à côté du dernier compte rendu du conseil. Je n’ai rien vu d’affiché à La Faute mais à mon âge (3/4 de siècle)la vue baisse.

    Thumb up 4

  • Musette says:

    Il me semble en effet que l’ AVIF n’est pas le bon interlocuteur !
    Quand on voit ce qu’il faut faire – merci Alix- ça laisse songeur, mais ça vaut le coup d’y songer pour 2011…
    Quant au petit doigt de Brigitte, je suis sure qu’il dit vrai ! On n’ est pas à une impudence près. Reste à savoir si l’ensemble des plaintes qui le vise comme maire, puisqu’il a dû choisir un ténor du barreau pour se défendre, même si les plaintes sont contre X, peut en l’état l’empêcher de se représenter ?
    J’imagine que 45 plaintes au pénal, même si les procès sont pour dans quelques années, peuvent faire désordre. Mais je ne m’étonne plus de rien !
    Reste que l’inscription en nombre sur les listes électorales s’imposent en effet comme recours pour mettre un terme à cette folie destructrice !

    Thumb up 7

  • Brigitte Devilez says:

    Monique a raison ,l’AVIF a été crée pour la défense des sinistrés et non pour pour critiquer les choix « culturels » de la municipalité. Donc on peut toujours donner son avis sur ce blog mais pas demander à l’association d’intervenir.
    Il faut que les résidents secondaires s’inscrivent sur les listes électorales de La faute. Ils auront alors leur mot à dire aux prochaines élections car mon petit doigt m’a dit que s’il n’y a pas empêchement, le maire actuel se représenterait…..

    Thumb up 8

  • jacquotte says:

    monique94 a raison
    il ne s’agit pas des conséquences de la tempête.
    l’avif a déjà bien assez à faire.
    il faudra se souvenir de tous les différents qui vous opposent à la municipalité lors des prochaines éléctions.
    il est un peu tard pour faire une action aujourd’hui,la saison sera terminée dans 3semaines.il faudra être très vigilants pour la prochaine.

    Thumb up 8

  • monique94 says:

    L’AVIF ne peut pas aider à résoudre tous les problèmes qui vous opposent à la municipalité et n’a pas été créée pour cela non plus

    Thumb up 5

  • alix2013 says:

    Nuisances sonores
    Réf. Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.
    http://www.developpement-durable.gouv.fr

    1) Faites constater les nuisances sonores par un huissier qui, dans son rapport, pourra se référer aux textes suivants :

    La réglementation en vigueur
    Le code de l’environnement
    „. L’article L 571.6 permet de définir des prescriptions particulières de
    fonctionnement des activités bruyantes.
    „. L’article L 571.18 définit l’infraction de tapage diurne (décret 95-408
    bruit de voisinage, codifié dans le code de la santé publique sous les
    n° R 1334-30 à R 1334-37 et R 1337.6 à R 1337-10-1) et liste les agents
    habilités aux contrôles.
    „. Les articles L 571.17 et L 571.23 à 25 prévoient les contrôles et les
    sanctions administratifs.
    „. Le livre V, titre VII de la partie réglementaire reprend tous les décrets
    pris en application de la loi bruit.
    Le code de la santé publique
    „. Les articles L 1311-1 L 1311-2 permettent aux préfets et aux maires de
    prendre des arrêtés spécifiques de lutte contre le bruit, complétant la
    réglementation de portée nationale.
    „. L’article R 1334-30 définit le champ d’application de la réglementation
    relative aux bruits de voisinage.
    „. L’article R 1334-31 indique qu’aucun bruit ne doit porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme par sa durée, sa répétition ou son intensité (constat sans mesure sonométrique).
    Le bruit de voisinage
    L’article R 1334-32 précise que lorsque le bruit a pour origine une activité (professionnelle ou sportive, culturelle ou de loisirs) organisée de façon habituelle ou soumise à autorisation et dont les conditions d’exercice relatives au bruit n’ont pas été fixées par les autorités compétentes, l’atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme est caractérisée par un dépassement de l’émergence globale. De plus, lorsque le bruit d’un équipement d’une activité est perçu à l’intérieur des pièces principales de tout logement d’habitation, fenêtres ouvertes ou fermées, l’atteinte est également caractérisée lors d’un dépassement des valeurs d’émergence spectrale.
    „
    . L’article R 1334-33 fixe les valeurs maximales d’émergence globale à respecter.
    „. L’article R 1334-34 précise les valeurs limites d’émergence spectrale.
    Pouvoirs du maire (pouvoir de police générale)
    „. L’article L 2212.1 : « Le maire est chargé, sous le contrôle administratif du représentant de l’État dans le département, de la police municipale, de la police rurale et de l’exécution des actes de l’État qui y sont relatifs. »

    „. L’article L 2212 .2 : « La police municipale a pour objet d’assurer le bon ordre, la sûreté,la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment : […] le soin de réprimer les atteintes à la tranquillité publique, telles que les rixes et disputes accompagnées d’ameutement dans les rues, le tumulte excité dans les lieux d’assemblée publique,les attroupements, les bruits y compris les bruits de voisinage, les rassemblements nocturnes qui troublent le repos des habitants et tous actes de nature à compromettrela tranquillité publique. »

    Pouvoirs du préfet (pouvoir de substitution du préfet en cas de carence du maire):

    Les articles L 2215.1 L. 2215.3 : « La police municipale est assurée par le maire, toutefois : […] le représentant de l’État dans le département peut prendre, pour toutes les communes du département ou plusieurs d’entre elles, et dans tous les cas où il n’y aurait pas été pourvu par les autorités municipales, toutes mesures relatives au maintien de la salubrité, de la sûreté et de la tranquillité publiques. Ce droit ne peut être exercé par le représentant de l’État dans le département à l’égard d’une seule commune qu’après une mise en demeure du maire restée sans résultat. »

    Les arrêtés préfectoraux et municipaux
    Ils prévoient des dispositions spécifiques pour lutter contre les bruits de voisinage :
    article L 2 du code de la santé publique, articles L 2212.2 et L 2212.15 du code général
    des collectivités territoriales.
    Le code civil
    „. L’article 1184 : « La condition résolutoire est toujours sous-entendue dans les contrats […]
    pour le cas où l’une des deux parties ne satisfera point à son engagement. Le contrat n’est pas résolutoire de plein droit. La partie envers laquelle il n’a pas été exécuté a le choix ou de forcer l’autre à l’exécution ou d’en demander la résolution avec dommage et intérêts. La résolution doit être demandée en justice […]. »
    „. L’article 1384 : « On est responsable non seulement du dommage que l’on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l’on a sous sa garde. »
    „. Les articles 1382, 1383 et 1384 engagent la responsabilité et la réparation des dommages que l’on cause à autrui, par sa négligence ou par son imprudence, de son fait, du fait des personnes ou des animaux et des choses que l’on a sous sa responsabilité.

    Un guide à destination des maires sur les bruits de voisinage est en
    ligne sur le site Internet du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du
    Développement durable et de l’Aménagement du territoire :

    2) Mettez en évidence (via l’huissier) les effets du bruit sur la santé :
    Les effets biologiques du bruit ne se réduisent pas uniquement au système auditif : il peut également affecter de façon secondaire d’autres centres nerveux et fonctions biologiques et avoir un impact :
    – sur notre organisme (stress, perturbations du sommeil, dilatation des pupilles, accélération du rythme cardiaque, production accrue d’hormones (adrénaline,…), …)
    – et sur notre psychisme : En dehors de la gêne, le bruit ambiant peut avoir un effet sur les attitudes et le comportement social (agressivité et troubles du comportement, dépression, diminution de la sensibilité et de l’intérêt à l’égard d’autrui), ainsi que sur les performances (par exemple, dégradation des apprentissages scolaires), et interférer avec la communication.

    Nuisances sonores nocturnes : l’OMS fixe les limites à 40dB (décibels):

    Un Européen sur cinq est régulièrement exposé, la nuit, à des niveaux sonores qui peuvent être très nocifs pour la santé. Des troubles du sommeil à la crise cardiaque, ce sont les risques encourus pour une exposition occasionnelle à régulière, supérieure à 55 dB. L’OMS Europe en publiant « Night noise guidelines for Europe » apporte la preuve des dommages sanitaires provoqués par le bruit pendant la nuit et propose des limites précises aux Etats membres. Bien que principale nuisance environnementale, le bruit nocturne n’avait jamais encore été l’objet de limites quantifiées dans un objectif de prévention sanitaire.
    La nocivité du bruit, principale nuisance environnementale en Europe, est aujourd’hui documentée : « En se fondant sur une évaluation des bases factuelles scientifiques recueillies en Europe, réalisée pendant six ans par des experts, les pouvoirs publics peuvent désormais justifier avec plus de poids une réglementation de l’exposition au bruit nocturne, et disposent de conseils précis quant aux limites à instaurer. » Trente-cinq scientifiques issus des disciplines médicale et acoustique, ainsi que des partenaires clés tels que la Commission européenne, ont participé à l’élaboration de ces recommandations.

    3) Enfin, l’huissier délivre son constat et vos réclamations au maire et, pour information au préfet. Sans réponse du maire sous 8 jours(ce qu’il faut acter dans le constat d’huissier), l’huissier, dûment mandaté par vos soins, délivre un constat de carence au préfet en lui demandant de se substituer au maire défaillant…
    Bon courage à tous.

    Thumb up 10

  • lafaute says:

    à Zazie;
    Je pense que nous sommes coincés ! car la première personne à qui se plaindre est le maire ! et comme c’est une activité « culturelle » organisée par la mairie cela va être difficile de porter réclamation auprès de cette dernière. Le temps que la pétition soit signée par suffisament de monde, (on peut toujours demander à kiwi… je plaisante !)la saison sera terminée !
    Pourquoi ne pas faire un courrier au maire en mettant le préfet en copie ?
    Peut-être que l’avif peut s’en charger ! car une lettre de quelques particuliers n’aura aucun poids
    pour info voici quelques précisions
    http://www.picardie.sante.gouv.fr/doc/santenv/bruit/bruit_plaq2.pdf

    Thumb up 6

  • Zazie says:

    Ne pourrait-on faire, par le biais de ce site qui est devenu un trait d’union entre les habitants de la Faute et de l’Aiguillon, une pétition contre le bruit des concerts à La Faute? N’y a t’il pas une loi sur le tapage nocturne que les communes doivent appliquer?

    Thumb up 9

  • FwP says:

    Nous avons accepté la proposition des domaines le 29 juin
    Nous avons reçu des demandes d’éléments complémentaire de la part du Notaire le 30 juillet, et il nous propose de signer le vers le 15/9

    Pas de remarque particulière sur le paiement

    Thumb up 0

  • Musette says:

    Mais, c’est qu’il est pudique Pépé Henri, comme dirait Brigitte,c’est qu’il se dévoile pas comme cela à n’importe qui ! C’est qu’il a ses raisons !
    Pépé Henri a deux culottes
    qu’il a perdues dans la flotte
    Pépé Henri a peur que l’on voit son derrière
    et même qu’on aperçoive son devant.
    Hé ! Pépé Henri, montre donc ce que tu caches, si t’es un homme !
    Enfin, pour qu’on en soit sûr.
    Hein, Pépé ? Faut bien qu’on en rit…

    Thumb up 4

  • jacquotte says:

    je viens de lire la réponse du maire à la demande d’entretien de l’avif au sujet du ppri.
    la confidentialité n’existerai que pour la faute? ou est-ce les observations du maire qui sont confidentielles?ou notre vie serait-elle encore mise en danger pour corriger les erreurs « des incompétants » (voir ouest france)??

    Thumb up 5

  • monique94 says:

    Nous avons renvoyé l’acceptation le 29 juin, la date prévisionnelle de rendez-vous chez le notaire est « vers le 30 septembre » et le virement se fera 2 à 3 semaines plus tard mais rien de très sûr quand à ce délai. Les premières signatures chez les notaires ont eu lieu, ce serait bien que les personnes concernées nous en disent plus

    Thumb up 6

  • NADBOR says:

    Bonjour,

    Quelqu’un connaît-il le délai moyen de remboursement entre l’acceptation de la proposition de rachat de son bien par les Domaines ?

    Je vous en remercie par avance.

    Cdlt.

    Thumb up 0

  • lafaute says:

    Concernant le refus du Maire de communiquer sur le PPRI, il fallait si attendre… c’est dans la continuité de son plan de communication !

    Thumb up 12

  • Musette says:

    Je n’imaginais pas, Jacquotte, que le bruit allait jusque là !!! T’ imagines dans le périmètre ! Une amie m’a dit qu’en front de mer, les carreaux vibrent pendant 4h !…
    Pour faire bonne mesure, en consultant le programme des animations uniquement disponible à l’office de tourisme, ( qui s’occupe de la commission animation à la municipalité ?), j’ai vu que tous les jours,
    ou presque, il y avait une animation ( sonorisée) sur la place Dudit !!! Bonjour les dégâts dans le périmètre !
    Bien entendu, ces animations par leurs fréquences, leur heure tardive ( plus
    fort à La Faute qu’à Paris !), les emplacements, tombent sous le coup de la loi. Ça vous étonne, vous ?
    Il faudra que l’on s’occupe de cela devant les tribunaux.
    Ça commence à bien faire !

    Thumb up 10

  • jacquotte says:

    a musette
    j’habite tout au bout de la faute pres du parking de la rue du puits et nous entendons la musique jusqu’a deux heures du matin comme si nous étions à côté.
    on se croirait à Ibiza.à quand la musique sur la plage tous les après-midi?
    en attendant impossible de dormir fenêtres ouvertes.

    Thumb up 14

  • Musette says:

    Ajoutons chère Kiwi que ces « animations »qui sont les seules animations culturelles de La Faute (à part l’association qui présente quelques spectacles à l’église), qui se passent sur le parking du casino, parfois 2 fois dans la semaine, jusqu’à 2h du matin, interdisent de recevoir de la famille ou des amis le week end : pas de dîner dehors, et distribution obligatoire de boules quiès !… Qui peut supporter cela pendant les vacances, en effet, alors que le travail est devenu dur pour tout le monde et le repos impératif!
    Merci Kiwi d’en parler. On est un paquet de gens à en souffrir, d’autant que la municipalité a décidé de modifier l’orientation de l’orchertre, autrefois vers la mer, ce qui atténuait un peu le bruit. Mais, faire du fric est prioritaire sur toute autre considération et nous le savons depuis quelques mois, l’emporte sur la santé publique et la sauvegarde de nos concitoyens.

    Thumb up 12

  • kiwi says:

    chers amis

    si comme certains vous constatez que les plages et vos environnements ne sont plus entretenus, prenez donc des photos et lors de la prochaine élection municipale pensez à le faire savoir.
    Il est b eaucoup plus important pour la municipalité de faire du vram dam jusqu’à 2 voir 3 heures du matin tous les samedis et encore il parait que la semaine c’est pareil en payant très cher du semblant d’animation car ce n’est pas en faisant du bruit que l’on anime mais ce sont des familles qui viennent à la faute et non des teufards!!!donc ces gens ont besoin d’amination pour les petits enfants pour les plus grands
    c’est tout un art d’animer et même le club med si perd
    La culture vous connaissez à la municipalité, l’animation intelligente et culturelle, le respect du sommeil de ses invités, comment voulez vous que des gens qui veulent passez des vacances paisibles, acceptent de revenir l’an prochain alors même qu’ils n’ont pu dormir? surtout que si nous ne sommes plus là les secondaires noirs vous savez ceux que l’on repousse et qui ne veulent pas partir, je disais donc que si nous ne sommes plus là pour certains, il n’y aura sans doute plus que les maisons du centre ou très proches (très bruyantes)qui pourront loger ces mêmes vacanciers, s’ils ne dorment plus pensez pauvres de vous qu’ils auront envie de revenir.
    Chère municipalité vous êtes en train de tout foutre en l’air dans notre belle commune côtière, mais cela vous ne vous en rendez pas compte et quand vous en aurez pris conscience (si ce jour arrive) Il sera trop tard.
    Plages sales, ordures ménagères non relevées sur la plage
    LA FAUTE SUR MER N EST PAS IBIZA (même si certains s’y croient)
    Vous souvenez du vieux club mickey et de ses animations du club de voile (pas cher) combien de nos parents se sont rencontrés grâce à l’animation de la plage
    Pour ma part et je vais faire plaisir à certains, je ne peux plus venir le samedi soir dans la famille car nous ne pouvons plus dormir la nuit, mais combien d’entres nous vont faire pareille. A force de faire partir les habitants combien paieront les impôts et taxes d’habitation. déjà que les locaux ne nous appuient pas beaucoup pour que l’on reste,….

    Thumb up 16

  • puce says:

    a jacquotte
    merci pour les renseignements !

    Thumb up 0

  • jacquotte says:

    reponse à puce
    à la place du camping municipal, il n’y a plus rien et comme il s’agit du domaine maritime en principe la municipalité ne pourra rien faire.
    l’emplacement sur la carte est une anomalie le camping n’a pas été déplacé, du moins actuellement, il n’y aplus de camping municipal.
    quant aux camping cars à l’angle de la rue de l’estuaire et de la rue du puits, eux ils sont biens présents sur une aire de jeux et un parking privé appartenant à l’afu des amourettes masse a, ils n’ont donc rien à y faire

    Thumb up 4

  • JL says:

    Nous allons à la plage des Amourettes, entre la Barrique et les naturistes. Je me suis fait la même réflexion. La Barrique avait pourtant été nettoyée, mais pas les Amourettes (je ne parle pas des algues, mais des mal élevés qui laissent leurs détritus). Et les sacs poubelles sont restés plusieurs jours sur la plage la semaine dernière avant d’être ramassés … Sans parler des morceaux de tapis qui trainent un peu partout !

    Nous repartons bientôt, sans être certains de pouvoir revenir, avec donc un gros pincement au coeur …

    Thumb up 1

  • monique94 says:

    à NADBOR,
    Si tu parles des algues, c’est normal elles ne sont plus systématiquement ramassées. Nous allons à la plage naturiste après la barrique et elle semble nettoyée

    Thumb up 0

  • NADBOR says:

    Je reviens de la Faute sur mer et quelle honte de constater que la plage de la barrique n’est plus nettoyée !!! De plus, cette année augmentation du parking pour stationner près de la plage en sous bois. Après, on va se plaindre que les touristes boudent, bah oui, arrêtez de prendre les touristes pour des vaches à lait…

    Thumb up 3

  • puce says:

    a jacquotte
    je ne comprends pas ! qu ont ils fait a la place du camping municipal ? un parking ?je ne suis pas sur place svp donnes nous un peu plus d explications merci ça nous interresse !

    Thumb up 1

  • jacquotte says:

    allez faire un tour sur le site de la commune , vous serez très surpris de l’emplacement du camping municipal: en plein milieu du carrefour de la rue de l’océan et de la route de la pointe d’arcay.
    ils sont très forts à la faute avec les campings ils avaient déjà réussi le tour de passe passe par je ne sais quel miracle de transformer un terrain privé de l’afu des amourettes en parking pour camping car (répertorié sur un site officiel de caming caristes) l’entretien étant payé par les résidents de l’afu, mais transformer un carrefour en camping……..
    bizarre bizarre

    Thumb up 2

  • jacquotte says:

    réponse à kiwi
    je suis allée à la mairie pour obtenir un laisser passer pour le parking de la cellule de relogement: seules les personnes qui y travaillent ont droit à un badge.
    je continuerai donc de prendre le sens interdit.

    Thumb up 8

  • kiwi says:

    a jacquotte

    tu peux avoir un badge à la mairie pour le parking en prouvant ton domicile de la faute, et l’immatriculation de ta voiture et tu seras libre de rentrer et sortir l’été. Pour cet hiver on sera tellement content après les touristes de voir quelqu’un à la faute (après qu’on aura muré les maisons et écroulés les toits que l’on te fera mettre un tapis rouge) aujourd’hui l’heure est aux touristes il ne faut pas faire tâche en ville et je rappelle que l’on ne veut pas nous voir au marché faire nos pétitions même en payant, XYNTHIA connait pas alors que c’est cela que les touristes veulent voir, eh bien on va leur faire voir. J’en rpofite pour remercier les gens qui me disent venir depuis des années et qui reviendront.

    Thumb up 10

  • escabourg says:

    Musette,
    On est tous là, personne n’oublie.
    Je te fais de gros bisous!

    Thumb up 6

  • Musette says:

    Voilà, c’est le 13 juillet, le feu d’artifice, l’orchestre, ça sent la friture, les gens viennent en famille, et moi, je me sens affreusement triste. C’est comme s’il ne s’était rien passé…Alors, je pense à eux.

    Thumb up 8

  • marco says:

    LES NOMS DES CATASTROPHES SONT EVOCATEURS!!il y eut
    – Xinthia
    – Zahia
    – Carla
    – et actuellement : Nicolas…….

    Thumb up 9

  • jacquotte says:

    petite rebellion
    si vous voulez aller à la cellule de relogement,il faut payer le parking depuis le 1er Juillet.
    moi je refuse et je prends le sens interdit.
    c’est déjà scandaleux de les installer dans un endroit inaccessible en été mais s’il faut payer en plus…….
    je trouve que les habitants de la faute devraient avoir un badge pour ne pas payer les parkings.une portion de route est même payante (plage de la barrique)

    Thumb up 11

  • HA says:

    Information figurant sur le site de la préfecture pour les particuliers

    Pour contacter la cellule chargée des questions d’indemnisation (service de France domaine), composez le
    02 51 45 12 57

    bonne journée

    Thumb up 0

  • monique94 says:

    à NADBOR
    Difficile car chaque évaluateur a un numéro de portable.
    essayez trésorerie de Luçon 16 place du mirage 02 51 56 02 42
    ou M. Debiossac, évaluateur France Domaine, qui était à la cellule indemnisation à La Faute en avril : 02 51 45 12 73
    gerald.debiossac@dgfip.finances.gouv.fr

    Thumb up 0

  • NADBOR says:

    Bonjour,

    Quelqu’un aurait-il le numéro de téléphone des DOMAINES ?

    D’avance merci.

    Thumb up 0

  • jacquotte says:

    réponse à la faute
    je suis en zone de solidarité et apres un enorme nettoyage j’ai pu réhabiter ma maison vers le 10 mars.
    personne ne nous a interdit d’y retourner ou nous a demandé d’en partir.
    il est vrai que nous n’avons jamais vu qui que ce soit de la municipalité( la rue de l’estuaire doit être beaucoup trop loin de la mairie)pas même pour une aide quelconque.

    Thumb up 6

  • lafaute says:

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Un-quart-des-familles-sinistrees-La-Faute-sont-chez-elles-_85001-avd-20100705-58563971_actuLocale.Htm

    On laisse donc les familles se réinstaller en zone de solidarité… je croyais ce cette zone était dangeureuse ?

    Thumb up 3

  • Musette says:

    Merci Brigitte et merci Escabourg !
    Il est temps que je parte en vacances … Où est ce que je suis allée chercher les pâquerettes ?
    Bon, j’ai vu où c’est.
    Allez ! A Dimanche, comme on a dit, parasol compris…

    Thumb up 2

  • Brigitte Devilez says:

    Musette, il ne faut pas confondre paquerettes et PENSEE….L’aire de pique nique se situe le long de la route de la pointe d’arçay, après le grand parking de la rue du puits, sur la gauche en allant vers la pointe.
    il y des arbres mais prévoyez tout de mêm un parassol contre le soleil…ou la pluie!
    A dimanche.

    Thumb up 2

  • escabourg says:

    Musette,
    ce ne sont pas Les Pâquerettes ce sont les Pensées!!
    c’est tout au bout presque de la route de la Pointe d’Arçay ; sur la gauche en allant vers la pointe.
    Je suis loin mais je serai en Pensées avec vous!

    Thumb up 2

  • Musette says:

    Vu dans le nouveau site de l’AVIF que le lieu du pique nique de dimanche est à l’angle de la rue des paquerettes et de la Pointe d’Arçay.
    Sur le plan de La Faute inter actif du site officiel de La Faute, j’ai trouvé des oeillets, des violettes, et d’autres fleurs charmantes, mais point de paquerettes !
    Un petit coup de main à la pauvre Musette égarée dans les fleurs et les oiseaux.
    Merci et à Dimanche.

    Thumb up 0

  • dupuy says:

    reponse a cochard .

    pour les rachats par le domaine ,ou par la suite ,expropriation apres l’ enquete publique .vous étes propriétaire de votre bien jusqu’au moment ou vous aurez perçu l’intégralité de la somme sur votre compte en banque .comme pour la vente a un particulier.

    Thumb up 1

  • Milou, Crimo, Juliobona, Nini, Prévert, amis propriétaires SINISTRES de mobil home,

    Certains, je sais je les connais, nous sommes du même camping… mais, là où nous en sommes, il nous est très important de savoir comment se sont « comportés » les propriétaires ou gérants des autres campings… Nous avons besoin de faire des comparaisons, pour d’une part, étoffer « notre » dossier, quoiqu’il court mon dossier… mais, d’autre part, démontrer aux usagers actuels ou futurs usagers, « CEUX » QU’IL FAUT EVITER… Je sais, j’entends déjà ceux qui m’ont dit : tu comprends on n’a pas le choix… et qui se comportent comme si ils avaient honte par rapport à nous… SI SI ! Croyez moi, vous l’avez, le choix,! ! mais il faut en avoir…. si vous voyez de quoi je parle ! !

    Thumb up 6

  • A Milou, et tous les amis qui ont été propriétaires d’un mobil home à La FAUTE

    En effet, nous sommes dans la même situation, RIEN PERçU encore de mon assurance pour la perte de mon mobil home… et pas remboursée par le camping qui a encaissé le 1er quart de la location annuelle, je « lui » ai demandé le remboursement (à mon avis, il aurait dû le faire AUSSITOT sans « réclamation ») je n’ai même pas eu de réponse, – 1) un mail – 2) lettre Recommandée /AR – toujours rien… et pourtant dans le « contrat » de location ils ont bien noté, « ouverture du 1er/04 au 30/09… et garage mort ET gratuit pour le restant de l’année… »
    Si vous relisez mes 1ères interventions… »nous ne sommes que des petits petits propriétaires de petits petits matériels…. » et voilà ! !
    Mais nous avons à faire à des « gens » qui ont encaissé notre chèque, qui ont effectué des travaux, grâce à nous… qui ont sûrement encaissé des aides… et figurez vous que nos emplacements sont déjà occupés par d’autres mobil homes, donc RELOCATION DU TERRAIN… Ces individus vous avez envie de leur donner quel nom ? ? Au fait, avez-vous eu des solutions de « remplacement » pour vos vacances, la Mairie a nos noms, nos adresses, (double du certificat de catastrophe naturelle) quand on nous répond que nous sommes considérés des Sinistrés comme les « autres »…! CAR POUR MOI, JE N’AI PAS DE SOLUTION, MON BUDGET EST DEPASSé… il sert aux autres (tiens ! je vais le déclarer aux impôts « comme don de charité aux bonnes oeuvres vendéennes ») Pourtant dans la presse écrite, télévisée, la Vendée vous attend….! AH OUI, J’ai oublié, ce n’est pour nous, on a déjà encaissé NOTRE chèque….
    IL EST IMPORTANT QUE NOUS RESTIONS UNIS – IL FAUT FAIRE UNE ACTION COMMUNE ! ! -ON SE MOQUE DE NOUS ! !

    Thumb up 10

  • milou et les autres proprietaires de mobilhome says:

    et quand est il pour nous les sinistres des campings ?
    oubliés !!!
    nous aimerions savoir ; ou en etes vous avec vos assurances , certains n ont rien perçu a ce jour .et ceux qui ont eté dedommages , on n en parle pas , quelle deception ! catastrophe reconnue nationale …vous ne perdrez rien ou peu ..grosse erreur !
    es ce que certains d entre vous avaient réglé en début d année une partie de leur contrat du camping ? avez vous été remboursé , avez vous aussi des problémes ? nous sommes tres nombreux a n avoir plus de mobilhomes !! comment faire pour accelerer et regler les problémes , nous avons eté mis de coté des le départ !
    nos mails a l avif jusqu a maintenant sont restes sans réponses ! les vacances arrivent aussi pour nous tous .

    Thumb up 5

  • Brigitte Devilez says:

    Musette,
    le restaurant l’Oasis a eu sa cave inondée et est classé en zone noire. D’après ce que j’ai entendu dire, il sera vendu aux domaines….

    Thumb up 3

  • cochard says:

    Une question aux sinistrés de la Pointe de l’Aiguillon « Les Sablons ».
    Après avoir reçu votre évaluation des Domaines, avez-vous téléphoné aux domaines afin d’avoir le détail de l’évaluation ?
    Si oui avez vous le prix du M2 à La Pointe pour un terrain constructible ?
    Qui veut bien me donner se renseignement?
    Merci par avance.

    Thumb up 1

  • Musette says:

    Je pense depuis plusieurs mois aux deux soeurs qui avaient repris – avec succès- le restaurant l’Oasis au bout du chemin de la digue à l’aiguillon. Est ce qu’on a des nouvellles d’elles ? S’en sortent -elles? Merci de me donner des nouvelles, si vous en avez.

    Thumb up 0

  • JL says:

    Attention, les tables et les bancs sont pris d’assaut le dimanche. Les gens viennent pour la journée et commencent à s’installer assez tôt me semble-t-il …
    Il faudra apporter son matériel !

    Thumb up 2

  • Musette says:

    Oui, Milou c’est bien la pinède. Il y a des tables et des bancs. De l’ombre s’il fait beau, de la fraicheur s’il fait trop chaud. Bonne idée !…

    Thumb up 3

  • MA says:

    Bonjour
    je partage l’avis de Musette. faisons simple. chacun vient avec son panier
    c’est une tres bonne idée ce pique nique pendant la periode d’été où il y aura plus de monde de présent
    Merci

    Thumb up 2

  • Musette says:

    A Brigitte.
    Tiens, tu verras comment, pour ma part, je fais la fête ! Apéro, chips et saucisson !!! Et autres douceurs …
    Je trouve que le Bureau de l’AVIF en fait assez comme cela. On viendra avec nos paniers, nos chaises, nos saucissons… Profitez aussi de ce moment de dètente et participons tous..Enfin, c’est mon opinion. Et elle est partageable, non ?

    Thumb up 3

  • milou says:

    a brigitte et musette
    pourquoi pas un pique nique dans la pinéde a la faute , un peu plus haut que les  » flots bleus  » !
    a bientot !

    Thumb up 4

  • Brigitte Devilez says:

    Bonjour Musette,
    merci de tes encouragements. Ceux qui sont allergiques aux pique-niques peuvent venir quand même car cela commencera par des infos, ils pourront partir quand ils voudront.Quelqu’un est-il allergique à l’apéro? Pour le lieu, on y réfléchi. Si quelqu’un a des idées, on est preneur (buffet payant prévu par l’AVIF ou bien chacun amène son plat?). On ne demandera pas la carte d’adhérent… donc c’est ouvert à tous.Vous pourrez amener enfants ou petits enfants.
    En ce qui concerne la réunion avec le docteur Bescon, il parait que c’était très bien; je n’ai pas pu y aller et je le regrette; j’essairai de trouver un compte rendu mais bien sûr, cela n’a rien à voir.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    VU dans le site dédié à l’AVIF l’annonce d’un pique nique pour les 11 juillet et 8 août organisé par l’AVIF pour ses adhérents (et autres je suppose) . Je suis vraiment RAVIE que cette idée ait été reprise. Contente de vous connaitre, de parler avec vous. Que du bonheur!
    Chers organisateurs, je suis sûre que vous penserez dans le choix du lieu, au plus âgés, pour leur confort…

    Thumb up 2

  • Musette says:

    A propos de la réunion avec le Docteur Bescond, je n’ai lu aucune information… Un de mes amis m’a dit qu’il n’y avait aucune information vraiment relayée par les 2 comunes, aucune présence des représentants des mairies, une cinquantaine de personnes… Quand on connait les effets post traumatiques à terme, c’est vraiment rageant ! Une bingtaine de personnes inscrites pour les groupes et pour les deux communes, c’est vraiment peu…

    Thumb up 1

  • cochard says:

    Je viens de me relire, pardon pour les fautes d’orthographe oups 🙁

    Thumb up 2

  • cochard says:

    C’est à 8 minutes de la fin plus exactement.
    Les délégués à la solidaritée aussi on été l’objet d’une discution.

    Il est vrai que pour notre problème on avait téléphoné pour parler à l’un d’entre eux, et on nous avait dit que si l’on était toujours vendeurs, ce n’est pas à eux qu’il faut s’adresser, mais écrire au directeur des Domaines.
    Et pourtant, je suis persuadée que notre problème doit être résolu par un délégué à la solidaritée. Oui mais voilà, il est impossible de les contacter, et il semble que personne ne les ai jamais vu en Vendée.

    Thumb up 3

  • lafaute says:

    Donc 1 an pour acheter n’importe quoi, n’importe où et à n’importe quel prix (puisqu’ils flambent dans la région paraî-t-il!)
    Sinon payer…, comme si nous n’étions pas déjà suffisemant perdant dans toute cette catastrophe!

    Thumb up 5

  • cochard says:

    Vu sur :

    http://www.dailymotion.com/video/xdoi0e_seance-audition-de-l-association-de_news

    A 5 minutes de la fin du débat, une personne sinistrée explique que pour les residences secondaire, les personnes qui accepte le rachat de leur propriétée par les Domaines, auront 1 an pour racheter un bien, sinon il y aura une plus value de 27% .
    Ce n’est pourtant pas notifié sur la proposition que m’a faite les Domaines.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    Vu le nouveau site dédié à l’AVIF …
    Renaud, quel talent ! Si vous assurez des formations, proposez vos services à la dame qui s’occupe de la communication à la Mairie … Elle a beaucoup de progrès à faire pour informer ses concitoyens !
    Heureusement que l’AVIF est là avec son site ! Sûrement encore du mauvais esprit de ma part …

    Thumb up 11

  • cochard says:

    A Malvi

    Bonjour,
    une chose est sur pour votre cas, tant que vous n’avez pas signé chez le notaire, vous avez le droit de vous reinstaller sur votre terrain, et celà jusqu’à l’expropriation.
    J’ai entendu dire aussi, que mes voisins à la Pointe de l’Aiguillon accepte la proposition de prix faite par les Domaines. Les Domaines ont aussi demandé à mes voisins de ne plus y aller puisqu’ils ont accepté la proposition.

    Rien n’a été signé, pourquoi n’auraient-il pas le droit d’y aller en attendant la vente ?

    Il y a à la Pointe de l’Aiguillon de grosses différences entre les évaluations de terrains , il n’est sans doute PAS SOUHAITE que les résidents se rencontrent et parlent des prix proposés par les Domaines.

    C’est pourquoi il est très important que nous restions tous en contacte.

    Thumb up 4

  • Musette says:

    A FwP,
    surtout si votre commune recevait une lettre de remerciement pour son généreux don, dîtes- le nous. !
    Qu’on ait une occasion de nous féliciter d’avoir une municipalité à la hauteur de ses devoirs. C’est pas souvent…

    Thumb up 6

  • FwP says:

    A Musette,

    Pour le moment pas de nouvelle de la municipalité de La Faute, mais ça va venir 😉

    Thumb up 4

  • Malvi says:

    Bonjour,

    Je tiens à alerter les personnes qui sont en zone dite noire et qui voulaient un réglement à l’amiable, pour leur bien qui devait être détruit. Je viens d’appeler le service des domaines à la Roche sur Yon, ayant fait toutes les démarches (les experts sont passés etc….) mais surprise, car mon terrain sur lequel il y a une petite « baraque » que les assurances n’ont jamais voulu prendre en compte, ne sera pas pris par les Fonds Barnier et mon dossier ne sera examiné qu’en 2010 ou plus! De qui se moque t’on. Les experts étaient au courant que ce bien n’était pas assuré. Si je n’avais pas téléphoné encore une fois, je n’aurais été au courant de rien comme tout ce qui concerne cette affaire et n’aurais pas pu réagir. J’aimerais qu’on me dise si sur ce bien la commune à encore droit de préemption. Sinon, je pense que je suis encore propriétaire et que les lois ne s’appliquent pas à mon cas. Donc théoriquement je peux en faire ce que je veux (vendre, l’occuper). Et Monsieur le Maire de l’Aiguillon qu’en pense t’il s’il est au courant (pour une fois)!!!! Je suis dépitée.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    A FwP :
    Et qu’ a dit le conseil municipal de La Faute à celui de votre commune pour ce don généreux ?

    Thumb up 7

  • FwP says:

    Le conseil municipal de ma commune a fait un don aux deux communes de l’Aiguillon et La Faute (au travers de leurs CCAS)
    Nous avons reçu une lettre de remerciement très gentille de la part du conseil de l’Aiguillon. Dans l’adversité ils restent très bien élevés
    Bravo à l’équipe de l’Aiguillon

    Thumb up 12

  • MChristine says:

    Pour FwP
    Amitiés pour votre famille
    MC

    Thumb up 4

  • FwP says:

    Voici 4 mois que nous avons été sinistrés et je viens d’avoir au téléphone 2 personnes de ma famille qui ont elle ausi été sinistrés dans le Var …. Je me demande si nous n’avons pas un problème avec l’eau dans la famille?
    Heureusement, comme pour nous que de dégâts matériels …
    En tout cas nous sommes de tout cœur avec les habitant du Var

    Thumb up 8

  • MP de LEPINAY says:

    Juste une énorme pensée pour les victimes de Draguignan, leurs familles et tous les sinistrés.
    Cela nous remémore de tristes images….
    J’espère que l’Etat, cette fois, se montrera plus humain qu’avec nous…

    Thumb up 23

  • prevert says:

    a mr maslin patrick

    vous etes dans l organigrame de l avif et dans la section camping !nini , prevert ginacourtespates, juliobona et d autres avons fait un courrier directement a l avif pour des renseignements , des conseils : c etait il y a 1 mois nous avons laissé des adresses ! a ce jour sans reponses !!

    Thumb up 7

  • Sovédèso says:

    à Lecointe Didier
    Merci pour ton réconfort !
    De belles expressions constructives comme la tienne me réconfortent!
    J’espère que de nombreux citoyens comme toi vont permettre une reconstruction de Notre Chère Faute, dans la Paix !
    Merci encore de t’avoir clairement exprimé sur mon message concernant La banderole et nos chers disparus.
    Ici la vie doit continuer… mais pas dans l’oubli…!

    Thumb up 6

  • lecointe didier says:

    A Sovédézo,

    Ton message du 10 juin est plein de bon sens pour l’avenir de la Faute.
    Je ne suis pas un dirigeant, mais on ressent dans la rédaction du message beaucoup de compassion, et la recherche de la conciliation de tous. J’aime !

    Thumb up 5

  • Bénévol says:

    à GINACOURTEPATTES

    Tous les campings ne pratiquent pas ce genre de politique anti-commerciale pour notre région. Heureusement pour nous !
    Vous avez bien fait de vous exprimer sur votre problème.
    Tous nos campeurs touchés par la tempête sont aussi des sinistrés comme ceux qui n’étaient pas dans leurs maisons.
    Bien regrettable votre cas ! Mais l’AVIF n’est-elle pas là pour aider tous les sinistrés…?
    J’espère qu’elle va vous aider ! L’image de la Faute en dépend !
    Bon courage et tenez nous informé de la conclusion de votre affaire, merci !

    Thumb up 6

  • Océan says:

    ZONE NOIRE: Message aux sinistrés.

    Pour ceux qui sont en zone basse ( dite noire) il existe une expérience à Châtelaillon plage qui a permis de gagner environ 40% sur les estimations de l’état, pour une situation un peut différente et qui date de 15 ans. Elle peut servir d’expérience pour les sinistrés de notre région. Cette affaire est passée devant le juge des expropriations et a permis à ce propriétaire de récupérer beaucoup d’argent que l’état voulait lui prendre.

    Soyez vigilants:

    Ces agents de l’état vont vous sortir des prix de vente d’avant la tempête, des prix réels qui viennent des services fiscaux, mais sélectionnés dans le sens qui les intéressent, à la baisse, et en plus si possible pendant la crise de l’immobilier fin 2008 mi 2009, pour prouver que le prix des maisons était très bas du fait de la crise et pour payer le moins possible … Mais les véritables bases de prix devraient se situer avant la crise …!

    Leur boulot et peut-être même leur avancement de carrière est fait de ça, ils sont payé par l’état pour gagner de l’argent pour l’état, malgré les belles paroles qu’on peut entendre à la TV.

    A vous de jouer, bon courage !

    Thumb up 8

  • cochard says:

    Bonjour,
    quelqu’un aurait-il filmé le discours du Préfet à la réunion du 8 avril à la salle homnisport de l’Aiguillon sur Mer ?
    C’est très important, je vais en avoir besoin pour contester mon évaluation.
    Merci de bien vouloir me l’envoyer à cette adresse

    http://sinistresdelapointe.skyrock.com/

    Thumb up 0

  • Sovédèso says:

    petit rectificatif:

    Dans la phrase suivante lire  » revenus  » en place de recouses.

    Nous sommes dans une zone qui puise ses revenus dans une forte activité touristique, ne l’oubliez pas.

    Thumb up 0

  • Sovédèso says:

    A Propos de la banderole du souvenir !
    Nous sommes tous concernés !
    Voici pour vous le mot d’un citoyen Fautais
    à l’adresse de L’Avif et de la Mairie !

    J’ai suivi avec intérêt dans les rues de la Faute et sur internet les évènements concernant nos deux communes. L’histoire de la Banderole du Souvenir m’a beaucoup interpellé. Je suis comme beaucoup, un Silencieux Fautais et je pense tous les jours à nos 29 victimes tout en réalisant ma journée de travail. J’ai chez moi, affiché la liste complète des noms de tous nos disparus. Un coup d’œil de temps à autre me permet de réveiller en moi la petite lumière qui brille pour eux.
    Cette banderole pour moi n’est pas une obligation, mais je comprends parfaitement la sensibilité de nombreuses personnes qui ont besoin d’un symbole pour les accompagner dans leur deuil et grande souffrance et que nous devons tous respecter. Au travers de mes différents contacts avec les populations de nos deux villages je peux rassurées toutes les familles et leur témoigner que nos disparus ne seront pas oubliés !
    Très touché la semaine dernière, alors que j’étais en
    déplacement, j’avais préparé un commentaire pour faire part de mon point de vue qui allait dans le sens d’un symbole fort que vous exposez dans votre dernier message du 4 juin dernier.  » Une stèle « .
    AVIF: Nous avons retiré la banderole

    Je suis d’accord pour que la communauté soit respectée ainsi que ses dirigeants qui ont parfaitement raison d’organiser la reprise de la vie économique de notre commune. Nous sommes dans une zone qui puise ses recouses dans une forte activité touristique, ne l’oubliez pas. La vie de notre commune et nos impôts sont en grande partie tributaires de ses résultats. Je suis d’accord pour qu’une bonne entente entre l’équipe en charge de la gestion communale et l’AVIF soit mise en place pour la concrétisation d’un point de recueil pour tous.
    Une banderole, c’est bien pour une semaine, mais ensuite il faut passer très vite et sans hésitations à un véritable  » Symbole fort  » pour nos vingt neuf disparus. En association avec la Commune, il serait souhaitable de rechercher un financement et un lieu, concevoir, réaliser, et installer ce Symbole Fort (voir stèle ou monument) de recueillement pour tous, qui à mon sens serait bien placée dans le périmètre du cimetière de la Faute, par exemple.
    Du fait de cette catastrophe exceptionnelle pour la Faute, ce geste de mémoire est indispensable et reste le premier acte fort et une des premières dépenses que la commune doit engager. Cette action serait importante pour harmoniser et restaurer les bonnes relations humaines gravement malmenées en cette période difficile pour nous tous.

    En attendant cette réalisation, et pour que chacun d’entre nous souhaitant se recueillir, je préconise de placer la banderole dans le périmètre du cimetière. Soit sur les arbres ou soit sur le mur au fond du parking du cimetière. Cet endroit est proche du lieu sinistré et au cœur du drame. Il permettrait également de déposer sans danger, les gerbes de fleurs et les petits mots des enfants et petits enfants des victimes. Il me semble pas nécessaire de porter sur cette banderole les noms et l’âge des victimes, seulement le nombre de 29 suffirait.
    Pour informations, j’ai également rencontrés certains touristes qui souhaitaient se recueillir à leur passage à la Faute…

    Ce symbole destiné en premier à la Mémoire de nos 29 victimes et à tous ceux qui ont terriblement souffert dans cette tempête, serait aussi pour rappeler à tous ceux qui s’installent à la Faute qu’elle est parfaitement habitable cette ‘’ Faute Sur Mer ‘’, mais avec des règles de bases indispensables et en toutes connaissances de causes.
    Notre Faute est classée en zone à fort risque de submersion mais à la vue d’autres régions elle me semble pas plus dangereuse.
    Depuis plusieurs années je travaille sur une idée de renforcement de la protection pour nos deux Villages. Sans illusions, mon projet ne verra jamais le jour, car trop couteux, contestable par les écologistes et totalement utopique pour bon nombre d’autorités. Cependant, son existence réelle à la date du 27 février aurait sans aucun doute limité, voir supprimé le nombre des victimes et permis de réduire considérablement les dégâts immobiliers.
    Ce message est simplement une sujétion, une expression, d’un Fautais Silencieux …que je suis, après en avoir discuté avec d’autres Fautais Silencieux… j’en ai décidé son adresse, à l’AVIF et à La Mairie de La Faute sur mer avec pour objectif la volonté d’apporter mon soutient à la construction d’une action positive pour le bien de la collectivité.
    Je vous remercie, Messieurs les Dirigeants, de toute l’attention que vous voudrez bien y apporter.

    Thumb up 15

  • Très émouvant votre message, BENEVOLE ! Soyez tous assurés que nous n’oublierons jamais les 29 disparus, et nous sommes très conscients de vos pertes matérielles. Personnellement je connais et j’ai passé les vacances et les week end à La Faute depuis presque 30 ans… mon fils était petit garçon, lui non plus n’oublie pas les tours de manège, le passage Welcome etc etc….ses copains NOTRE VIE QUOI ! le temps du bonheur ! – Mais savez-vous que nous, les campeurs (Prévert, Nini, Crimo, Juliobona… et tous les autres qui lisent les messages sans oser y répondre…)nous sommes en « pleine bagarre » en ce moment avec le propriétaire de notre camping… Nous avons règlé une partie de notre loyer du terrain pour 2010, précisément 525 € (2100 €/an, sans la taxe de séjour) et ON ne nous rembourse pas cette somme à certains le propriétaire, a répondu qu’il ne rembourserait pas, afin de se dédommager des saletés, (je reste polie – pas lui) qui étaient sous le mobil home…. et pourtant sans se gêner il a récupéré le matériel à l’intérieur des mobil homes et REVENDU ce matériel. A une personne qui s’est déplacée pour réclamer le loyer… Il l’a insultée et a menacé d’appeler la police ! ! De quelles relations « jouit-il » pour se permettre cela ? ? LES ELUS SONT-ILS D’ACCORD AVEC EUX ? ? IL DOIT Y AVOIR UNE ASSOCIATION QUELCONQUE DE « GERANTS DE CAMPING » ON LES LAISSE FAIRE ? ? RECOMMENCER, CONTINUER ? ? Comment voulez-vous que nous ne soyons pas en colère ? Pensez-vous que nous ayons TOUS envie de retourner à LA FAUTE SUR MER….???? – Devinez ? ? —- Mais je suis bien consciente que sur les marchés, dans les commerces 1 000 clients en moins… Alors dites MERCI à ces gens là… Vous voulez l’adresse du camping ? ?

    Thumb up 15

  • Bénevole says:

    à prevert:

    Bonjour chers Campeuses et Campeurs,

    Bénévole et sur place à la Faute et pour vous rassurer la page des résidents n’est pas tournée, nous avons beaucoup de problèmes mais nous devons assurer la reconstruction sans gémir. Pour les équipes en place, le travail est gigantesque et tous ici à la Faute sur mer nous pensons très fort à vous campeurs familiers et appréciés de la population Fautaise. Je peux vous confirmer que votre absence est très significative dans les rues et aux marchés du jeudi et dimanche matin. Cette absence ne passe pas inaperçue croyez le bien, elle va dans un premier temps générer un vide dans les recettes de certains de nos commerçants. Puis la Faute sur mer a une vocation touristique et vous campeurs, vous avez et devez y retrouver votre place pour passer vos vacances et retrouver tout le bonheur que notre belle région vous offre. Vous êtes des acteurs indispensables à la vie économique de nos deux villages. Au passage, j’invite tous nos responsables à ne pas l’oublier. Restons optimistes,tout redeviendra, je l’espère, à la normal, mais il nous faudra du temps. Cependant, la reconstruction du territoire bien malmené par la méchante tempête demande des moyens et du temps. Cette reconstruction passe par des actions prioritaires. Pour certains campings les réparations sont très importantes elles prennent du retard et la courte période disponible avant la saison estivale ne permet pas leur remise en conformité. Mais pour 2011 tout devrait revenir normale. De plus, tous les services ici en places sur la Faute et l’Aiguillon s’activent pour remettre tout en état, mais de nombreux obstacles administratifs, matériels et financiers compliquent et retardent cette grande restauration de nos deux Villages.
    Pour revenir aux résidents nous sommes tous très occupés à soigner nos plaies de cette catastrophe, ceux qui n’ont pas été sinistrés s’activent pour la plus part à aider leurs proches et les autres ont repris leur travail. J’espère que vous reviendrez bientôt dans notre belle commune entièrement soignée.
    Après la lecture de ce message je vous invite tout simplement à une affectueuse pensée d’une minute pour nos 29 décédés et toutes leurs familles. Par avance je vous en remercie et à bientôt !

    Thumb up 7

  • Bénevole says:

    ouff!!!

    Thumb up 1

  • Bénevole says:

    Merci à tous ceux qui ont créé ce Blog.
    Enfin l’expression est devenue possible, mais uniquement pour ceux qui disposent d’une ligne Internet. Et les autres ?
    Cette page n’est pas celle de l’histoire mais celle de l’à propos, c’est l’occasion de rappeler que les trois mois que nous venons de vivre sont une copie conforme de fin 1940 et début 1941 , où dans le vieux village l’eau est arrivée également à la même hauteur.Un grand nombre d’habitants avait tous pris un bon bain de pieds. Après un bon nettoyage des lieux la vie avait repris son cours.Les générations suivantes ont très vite oubliée… Mais voilà, cette fois , le 28 février dernier,l’océan ne nous a pas oublié… Vingt neuf de nos concitoyens ont payé de leurs vies cet oubli de l’histoire par l’homme ! Grave… Je reviendrai certainement m’exprimer sur ce qui à mon sens pourrait bien recommencer…

    Thumb up 5

  • prevert says:

    curieux !!! plus rien sur a propos , certains seraient ils satisfaits !! la page est tournée pour les residents mais pour nous sinistres des campings : que fait on ? doit on se resigner a avoir tout perdus, mobilhomes et tous les souvenirs ! et puis ne plus aller en vacances a la faute !!!

    Thumb up 6

  • nini says:

    merci a alix pour tous ces conseils , enfin quelqu un qui se preocupe des  » campeurs »

    Thumb up 4

  • jacquotte says:

    je suis très en colère.
    la préfecture avait clamé haut et fort que les résidences principales seraient traitées en priorité pour l’expertise et l’estimation des domaines.je suis toujours dans l’attente de leur proposition alors que des résidents secondaires ont déjà les leurs.
    tout va bien dans le fonctionnement des services de l’état.bien sûr quand je téléphone ils sont aux abonnés absents ou sur répondeur mais ne rapellent jamais.
    j’aimerais savoir si d’autres personnes sont dans le même cas

    Thumb up 2

  • ODR says:

    Bonjour,

    Nous sommes un cabinet d’Architecture et de Maîtrise d’œuvre d’Agen dans le Lot et Garonne : O.D.R (Office de Rénovation).

    Tout d’abord, comme tout le monde, nous avons été profondément peinés par le désastre qui touchait beaucoup d’entre vous et par tous les disparus qui ont endeuillés vos familles et à qui nous présentons toutes nos condoléances.
    Par la suite nous avons été choqués par les décisions hâtives des pouvoirs publics qui ont créé ces zones « noires », devenues « de solidarité … » sans aucun discernement et sans réflexion logique.
    Trois mois avant votre drame, notre président faisait un discours en faveur « des constructions dans les zones inondables de notre pays, à condition d’adapter ces constructions pour qu’elles ne représentent pas un risque pour leurs habitants », et bien, il est également possible de rendre la plupart de vos habitations sécurisées par rapport aux inondations.

    La technique existe, elle n’est pas nouvelle, nous n’avons rien inventé, mais il nous a paru évident qu’elle pouvait parfaitement s’adapter à vos villages.
    Vous avez sans doute vu ces reportages sur les « déménageurs de l’extrême » qui transportent une maison d’un lieu à un autre sur de gros camions. Sur le même principe, au Quebec, beaucoup de maisons sont fondées sur de la pyrite (sulfure de fer) qui gonfle avec l’humidité, et des entreprises spécialisées les soulèvent le temps de refaire les fondations et les reposent sur place.
    Vos maisons pour la plupart, sont fondées sur du sable, avec des fondations peu profondes, elles sont souvent en rez-de-chaussée ou R+1, et il est donc techniquement possible de les remonter d’un niveau pour les reposer sur des pilotis en béton. Cela peut paraître utopique, mais pour ces entreprises spécialisées que nous avons consultées cela est tout à fait possible.
    Evidemment, ceci ne pourrait se faire qu’à travers un projet global d’architecture pour que la qualité de l’environnement soit respectée, mais nous pensons que le coté « lacustre » qui en découlerait pourrait donner beaucoup de « charme » à vos nouveaux villages.

    Les avantages nous paraissent nombreux et évidents :
    Le premier, et le plus important, étant de vous permettre de rester dans vos maison, avec vos murs, vos habitudes et vos « racines » pour certains.
    La vie économique de vos villages serait sauvegardée, les infrastructures existantes réparées et ré-utilisées, les propriétaires de terrain ne perdraient pas leur capital, puisque les constructions redeviendraient possible (sur pilotis), enfin, l’Etat et les assurances feraient des économies.
    Une première étude rapide fait apparaître que de tels travaux coûteraient moitié moins cher que les indemnités prévues.

    Pensant que cette idée était fiable, nous en avons fait part le 18 Avril à notre député- maire Jean DIONIS DU SEJOUR, qui lui-même ingénieur de formation de l’Ecole Centrale, à trouvé important de faire part de ce projet au préfet de Charente Maritime, Monsieur MASSE, au Ministre Dominique BUSSEREAU et au Président du conseil général de la Vendée, Philippe DE VILLIERS, pour leur proposer d’approfondir la proposition d’ODR.

    Nous voudrions vous assurer que nous serions prêts à vous aider dans cette démarche, si elle avait votre agrément.
    Nous souhaiterions bien sûr connaître votre opinion à ce sujet et restons à votre écoute par le biais de ce blog.

    (Nous avions déjé laissé ce message sur l’autre blog de votre association (messages de soutien) … ne sachant pas ou vous toucher …. nous avons également communiqué une photo à votre responsable des zones noires, d’une maison relevée sur place et reposée sur des pilotis, en Louisiane après les inondations.Nous pouvons vous l’envoyer par mail.

    Bon courage à tous

    Dominique MARRAUD
    Gérant de l’Office de Rénovation

    Thumb up 4

  • MChristine says:

    Malvi
    je fais partie de la commission zone noire ,et je veux m’occuper spécialement de La Pointe de l’aiguillon. venez nous aider, il nous faut des « têtes » et des « bras »: il y a bcp de travail…

    Thumb up 5

  • cochard says:

    A Malvi

    Bonsoir,
    je suis également résidente à La Pointe de l’Aiguillon, vous pouvez joindre l’une de ces deux personnes qui seront vous renseigner:

    à Marie-Christine BAFFOUX-KAYS, 12 rue de Chilvert,86 000 Poitiers (Commission Zone noire de l’AVIF) , mcmkays@free.fr

    à Marie-Pierre de LEPINAY, 61 Route de la Grande Jetée, 85460 l’Aiguillon/Mer mpdelepinay@yahoo.fr

    Thumb up 4

  • Malvi says:

    Bonjour,

    Il y a déjà 3 mois que la catastrophe se produisait et nous en sommes toujours au même point. Pas de nouvelles concrètes, des blablas, des bruits de couloir, voilà sur quoi nous devons nous contenter. Cela devient un peu lourd à supporter car nous bien évidemment, pleins de scénarios nous passent par la tête. Nous sommes un groupe de sinistrés de la Pointe de l’Aiguillon et je crois que c’est pire, car sur le blog de la Faute il n’est jamais question de cet endroit et pourtant dans ce groupe il y en a qui sont dans l’Association. Que devons-nous penser! Peut-être, qu’à la suite de ce message, nous aurons des renseignements BONS. Merci d’avance si c’est le cas.

    Thumb up 6

  • guillaume says:

    A Alix2013
    je ne suis pas davantage éclairer!! je voulais savoir en fait si les propriétaires, qui vont jusqu’au procès,et quand il n’y a plus de recours car le délai d’expropriation arrive à son terme, si le prix de leur bien était cédé en dessous ou au dessus de ce qui était proposé dans une procédure à l’amiable. Avons -nous des statistiques là-dessus? de compte rendu de procès? Peut-on faire monter le prix de son bien, si on le juge trop bas ou indécent bien entendu, afin d’éviter que l’état ne s’embarque dans des procédures d’expropriation?? a-til un médiateur qui est là pour trouver un prix acceptable pour les deux parties??

    Thumb up 0

  • alix2013 says:

    A Guillaume

    Voir mon message du 19 avril qui présente les différences entre délocalisations et expropriations… et qui répond à vos questions.

    Thumb up 0

  • guillaume says:

    bonjour, je voulais savoir, dans le cas où nous refusons d’une part de partir et d’autre part de ne pas accepter l’indemnisation proposé lors des procédures dites à l’amiable si le montant de l’indemnisation est soit plus faible, soit égale ou soit plus grande lorsque le jugement du tribunal après la procédure d’expropriation est lancée ? Autrement dit votre bien (valeur maison + terrain)est-il toujours déprécié quand son propriétaire s’engage en justice et va jusqu’à l’expropriation??? merci de m’éclairer la-dessus

    Thumb up 0

  • Musette says:

    Ah! Alix, comme c’est beau le droit ! C’est à la fois rigoureux et subtil !! Merci beaucoup de cette réponse dont je pressentais le contenu sans parvenir à l’étayer ! Décidément, vous êtes d’une clarté limpide.. Reste à l’AVIF ou aux sinistrés propriétaires de la banderole de donner une suite à cet acte odieux. Je ne peux vérifier, de là où je suis, s’il y a eu un arrêté. Mon très mauvais esprit me fait penser que non…
    Alors, amis fautais, vous pouvez vérifier cela ! Et donnez une suite à cette affaire si vous le désirez.

    Thumb up 5

  • alix2013 says:

    Au sujet du retrait de la banderole.

    Vous faites état dans plusieurs de vos messages du retrait de la banderole qui représentait, à vos yeux, un hommage aux victimes tout autant qu’une forme de devoir de mémoire de la part des « survivants » de ce désastre.
    La légalité des actes du maire n’est pas à rechercher, en général, dans le Code Civil mais dans le Code Général des Collectivités Territoriales.
    Ce qu’il faut savoir, d’une manière générale :
    Le pouvoir de police est l’un des plus importants parmi ceux que la loi reconnaît au maire. Il fait l’objet des articles L.2211-1 à L.2216-3 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT). Le maire est directement titulaire de ce pouvoir qui ne peut faire l’objet d’une délégation.
    L’article L.2212-2 du CGCT détaille les différents objets auxquels s’applique la police municipale. Cette liste ne constitue qu’une série d’exemples. Le maire pourra prendre des dispositions de police administrative dans d’autres domaines que ceux cités. Il est titulaire du pouvoir de police rurale reconnu par le code civil.
    L’étendue du pouvoir de police :
    le maire peut être amené à émettre une interdiction (stationnement, par ex.), à accorder une autorisation ou à la refuser (organisation d’une course cycliste, d’une manifestation), à édicter une réglementation (zone de stationnement payant).
    Toutes ses décisions se prennent par arrêté. Les arrêtés du maire ont un caractère permanent ou temporaire. Le personnel chargé de faire appliquer les mesures de police est fonctionnaire d’Etat (police, gendarmerie, police municipale, garde champêtre), mais le maire conserve ses pouvoirs en matière de maintien de l’ordre (art. L.2214-4 du CGCT)
    Le maire doit exercer son pouvoir en tenant compte d’un certain nombre de principes :
    * respect du principe d’égalité,
    * pas de discrimination entre les citoyens.

    Toutes les personnes placées dans la même situation dovient être traitées de la même manière. Le maire doit respecter les libertés publiques.
    LA LIBERTE EST LA REGLE, LA RESTRICTION, L’EXCEPTION…

    Le maire ne peut jamais interdire de manière absolue dans le temps et l’espace une activité qui correspond à l’exercice d’une liberté fondamentale pour le citoyen. Le maire doit proportionner rigoureusement le contenu de la mesure de police aux nécessités du maintien de l’ordre public.
    Les arrêtés de police, pour être exécutoires, font l’objet d’une publication et du contrôle de légalité exercé par le préfet.
    La question qui se pose dans votre situation est :
    * Est-ce que le devoir de mémoire à l’égard de victimes de catastrophes naturelles ou de guerre, qui s’exprime par l’affichage d’une banderole ou l’érection d’un monument, constitue-t-il un risque de trouble à l’ordre public ou un préjudice à l’égard d’une ou plusieurs personnes ?
    La réponse est NON.
    Il vous faut vérifier s’il y a eu publication d’un arrêté municipal et, si oui, sur quelles bases réglementaires le maire a justifié de la mise en oeuvre de ses pouvoirs de police.
    Dans le cas contraire, cette mesure resterait injustifiée et donc, contestable…

    Thumb up 13

  • Musette says:

    A Lafaute,
    il me semble que Brigitte Devilez avait indiqué que, dans Ouest France, le maire avait justifié le retrait de la banderole, en arguant de plaintes, et non d’une réglementation quelconque…Que le maire , par ailleurs, utilise la réglementation, pour une fois, et qu’il choisisse de le faire contre les sinistrés, relèverait d’un retournement vraiment tragique et indécent …Le déshonneur, jusqu’au bout, d’une fonction.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    A Lafaute !
    Je comprends votre interrogation, c’est pourquoi je demandais ce que dirait un juriste . J’ai cherché en vain sur Internet dans le code civil. Mais, je n’ai pas trouvé quelque chose de probant. Amis juristes, aidez nous sur cette question.
    Quant à la Mercédès, mais qu’il aille en enfer avec !!! Il ne manquait plus que ça dans la provocation …

    Thumb up 1

  • lafaute says:

    à Musette,

    Je ne sais pas si le Maire avait le droit. La banderole est effectivement la propriété des sinistrés, mais a-t-on le droit d’installer une banderole sans autorisation ? Je pense que ceci est réglementé !
    Ne voyez pas dans mes propos un avis favorable en faveur de la mairie. Je pose simplement la question…

    Thumb up 1

  • FwP says:

    A mauvaise langue, je pense que c’est simplement l’option 1, il a longtemps expliqué pour sa défense avoir été lui aussi sinistré

    Thumb up 3

  • alix2013 says:

    A la Faute,
    Je veux bien prendre contact avec l’AVIF, cela peut se faire dans un premier temps par messagerie puisque j’indique systématiquement mon adresse email.
    Par ailleurs, les réponses sur le blog permettent de toucher tout le monde.
    Mais, si vous avez des questions plus précises à me poser et qui concernent des situations particulières, n’hésitez pas…

    Thumb up 3

  • Musette says:

    A lafaute,
    je ne suis pas sûre que le maire avait le droit. Car les banderoles sont la propriété des sinistrés et n’ont pas été abandonnées sur la voie publique ( à voir avec un juriste). Par ailleurs, il aurait pu négocier (un truc inouï pour ce type), avec les sinistrés pour dire qu’il y avait des plaintes. Un bon maire cherche à faire médiation et à trouver un compromis acceptable par tous . Tout le monde a parfaitement entendu ce que ce retrait voulait dire…On ne peut l’ignorer.
    Pour Brigitte : Une personnalité pathologique comme nous l’avons définie, fait de l’emprise perverse sur ceux qui l’entourent. Le conseil municipal a confirmé,dès la tempête, son entière solidarité. Pas avec les sinistrés, mais entre eux, alors qu’on ne leur demandait rien ! Donc, le chef a obtenu une nouvelle fois ce qu’il exige : une seule tête. Nous verrons ce que ce conseil fera quand la justice fera son œuvre. Je prédis une belle débandade et un sauve qui peut, à la hauteur des enjeux et des sanctions !l

    Thumb up 9

  • lecointe didier says:

    A la Faute a tous sinistrés oui c’est pas facile le plus dur c’est toujours pour ceux qui reste alors pourq’oui empecher hommage aux disparus et ça n’est pas colère mais de l’amour qui voudrait croire qu’avant une saison touristique, nos chers meutris est fait leur deuiel en si peu de temps, alors savez vous que certains qui viennent en juin juillet septembre attendend de voir la banderole en hommage oui ils sont aussi marqué et viendront aussi sotenir l’économie locale, alors laissons les meutris s’exprimer au rond point fleuri

    Thumb up 2

  • lafaute says:

    relire mon message du 21 mai 2010 à 19 h 38 min concernant Alix. merci mille fois pour votre aide et vos conseils… prenez contact avec l’AVIF

    Tout cette histoire concernant la banderole et les victimes me désole profondément, vraiment et sincèrement. je suis de tout coeur avec les familles et amis des victimes.
    Retirer la banderole et les fleurs si rapidement me choque moi aussi.
    Laissons le colère s’apaiser.
    La colère n’apporte rien de bon, ni de bonnes idées
    Personnellement, je pense que le rond-point fleuri pouvait être un lieu de recueillement provisoire. Il fallait bien rendre hommage rapidement et ne pas oublier ces 29 victimes.
    Mais quel autre lieu choisir ?…
    La stèle proposée par la municipalité sur le pont permettait de regrouper les disparus de la Faute et de l’Aiguillon… pourquoi pas ?
    Néanmoins je suis tout à fait favorable à une stèle dans le quartier des voiliers lorsqu’il aura rendu une partie de son espace à la nature.
    Ce pourrait être un lieu de calme et de recueillement pour les familles alors que le rond-point fleuri ne me parait pas être si tranquille et propice à la sérénité et à la méditation.

    Thumb up 5

  • jacquotte says:

    entièrement d’accord, ils auraient du demissionner depuis longtemps.
    qui ne dit mots consent, ils sont donc tous solidaires avec le maire.
    moi aussi je pensais qu’il y en avait 2 ou 3 un peu plus intègres
    grosse déception finalement ils sont tous à mettre dans le même sac, et à tepondre de leur actes devant la justice

    Thumb up 11

  • bercat44 says:

    A brigitte DEVILEZ
    Bonjour.Vous parlez de l’intégrité supposée d’une minorité de conseillers municipaux!!!.Faites-vous de l' »humour »?.S’ils n’étaient pas tous solidaires du maire et de la famille babin,ils auraient du démissionner en bloc…

    Thumb up 8

  • Musette says:

    Alix… Vous êtes formidablement claire et précise !
    Gina … Y a plus qu’à ! …
    Allez ! Courage …

    Thumb up 2

  • alix2013 says:

    Gina,
    Un complément d’explication à mon précédent message s’agissant de la mise en oeuvre de votre protection juridique par votre assureur :

    Le gestionnaire en charge de votre dossier doit vous indiquer, par écrit, si vous avez subi une atteinte dans vos droits ou, comment il peut donner suite à votre réclamation auprès de la direction du camping.
    Le rôle de l’assureur est de gérer le litige à l’amiable avec possibilité de rédiger une transaction de règlement de litige.

    En cas de désaccord entre l’assuré et l’assureur, ce dernier doit lui proposer l’application de la clause de l’arbitrage, à savoir saisine d’une tierce personne afin de lui demander un avis. Ce point est important d’où l’utilité d’écrire

    Si le désaccord persiste, l’assuré peut former un recours judiciaire contre son assurance.

    L’assuré est en mesure, en tout moment, de demander à ce que son dossier soit confié à un avocat de son choix. En cas d’échec de la voie transactionnelle amiable, l’assureur prendra en charge les frais relatifs à une procédure judiciaire, comme les frais d’huissiers de justice, d’avocats, d’expert judiciaire par exemple.

    Thumb up 4

  • alix2013 says:

    Gina,
    Que d’énergie perdue!
    Quand on saisit son assureur pour obtenir la stricte application de son contrat, on ne se contente pas de paroles, on lui écrit par lettre recommandée en faisant référence à l’article du contrat qui vous « offre » cette protection juridique. Il n’est pas trop tard pour le faire en lui demandant, en plus, la référence contractuelle qui lui permet de vous refuser cette prestation. Car tout refus doit être argumenté en référence aux éléments du contrat. Qui est votre assureur, certains sont spécialistes de l’esquive !
    Par ailleurs, Gina, dans mon message du 21/05 j’ai donné le mode opératoire pour la saisine simplifiée du tribunal d’instance.
    L’avez-vous lu et compris ?
    C’est simple. Dans un premier temps, allez aux consulations gratuites d’avocat qui ont lieu régulièrement dans chaque tribunal d’instance, avec un résumé de vos question et votre contrat.
    Ensuite, allez au greffe de ce même tribunal, les greffiers sont des gens compétents pour vous aider à rédiger votre requête (c’est gratuit). En plus du non respect du contrat (s’il y a lieu) vous pouvez invoquer également les troubles de jouissance comme les propriétaires des maisons et demander le remboursement des sommes versées et un dédommagement que le greffier vous aidera à calculer. Mais agissez ! Rester dans la plainte ne sert à rien. Personne ne peut agir à votre place mais des moyens simples existent pour ce faire…
    Si tout le monde, dans son coin, fait la même démarche (gratuite, je le répète)le directeur du camping va avoir pas mal de difficultés à justifier tout cela et préfèrera la trasaction amiable à une condamnation qui peut lui coûter très cher si on addtionne toutes les requêtes susceptibles d’être déposées. Le mieux serait aussi de déposer non pas une requête mais plusieurs, individuellement pour chaque plaignant. Les associations de consommateurs que je cite dans mon message du 21/05 ont aussi des représentations régionales et locales. Faites la démarche ! Agissez !

    Thumb up 5

  • Alix, RE – MERCI

    J’ai voulu dès le constat d’évacuation du mobil home, déposer plainte, j’ai demandé l’avis de mon assureur…(protection juridique) qui m’a conseillé de ne pas le faire, il ne me suivrait pas, la « valeur » n’en valait pas le coup… et de plus j’allais ainsi bloquer 800 dossiers… – L’expert m’a précisé, lui, qu’il ne s’occupait « que du matériel »… voilà où j’en suis…. ! ! c’est pour ça que j’avais émis le souhait d’une action « groupée »…. mais vous avez constaté….. rien… ou si, on m’a appelée pour me dire, tu t’en occupes ? ? comme je l’ai déjà mentionné, nous sommes dispersés aux 4 coins de la France… comment faire suivre même une pétition ? et Peut-être que certains ont déjà été remboursés de la location du terrain ? ? ?

    Thumb up 2

  • alix2013 says:

    Gina,

    Vous avez peut-être droit à l’aide juridictionnelle : vous pouvez obtenir les barêmes auprès du greffe du tribunal d’instance de votre domicile.
    Vous pouvez aussi faire un recours par le biais de votre assureur. Enfin, si vous adhérez à une association de consommateurs, (Que Choisir ou 60 millions de consommateurs) ils peuvent vous aider pour la procédure (ils ont des avocats pour cela. Mais renseignez-vous !

    Thumb up 4

  • alix2013 says:

    A Sauvion

    Dans le cadre d’un recours contre les autorités (déjà évoqué) le trouble de la jouissance (jurisprudence européenne à ce sujet) et la perte de la valeur vénale de vos biens sont des motifs qui peuvent être invoqués… Mais je suppose que l’avocat que vous avez reçu vous a déjà expliqué tout cela.
    Pour les dommages corporels et moraux repris sous l’expression : « Pretium doloris » qui l’expression d’allure latine désignant une cause de préjudice en réparation de laquelle la victime obtient un compensation financière pour les souffrances qu’elle a ressenties ensuite des blessures subies et ce, que ces souffrances aient été ou non la conséquence directe ou indirecte d’un fait accidentel pas.

    Cette réparation se cumule avec l’indemnisation des autres chefs de préjudice tels que le préjudice physique, le préjudice moral, ou le préjudice matériel.

    Thumb up 4

  • A ALIX, tous mes sincères remerciements,

    SI SI, j’ai bien fait allusion à notre contrat de location… du style notre emplacement nous « appartient toute l’année 2010… etc… on se contacte d’une façon plus perso etc…. nous sommes anonymes » — Mais les frais d’avocat à moi toute seule….! !(environ 400 €) je souhaitais un « regroupement »…. un soutien et je vous assure on m’a fait la remarque : HOU ! ben dis donc, t’es gonflée, tu n’as pas peur d’être reconnue, « ils » ont ton adresse… ! ! OMERTA ! ! ! Alors engager des frais…. pour être utile à des gens qui s’en f… de moi ??? Mais hélas, ceci ne rapporte qu’à certains qui se moquent de TOUT LE MONDE (de moi et des AUTRES)– Comment se sont comportés les propriétaires des autres campings, vis à vis des propriétaires des mobilhomes ? ? et je rappelle le mien a été évacué sans MON ACCORD et sans en avoir été informée… par contre j’ai reçu la facture d’évacuation et de destruction… — Alors ADIEU LA FAUTE ! !

    Thumb up 3

  • alix2013 says:

    A l’attention de Sauvion

    Les assurances du type multirisques habitations ne couvrent, généralement, pas le préjudice corporel et moral d’une catastrophe. Cela peut être reconnu devant un tribunal dans le cadre d’un recours contre les autorités administratives qui vous ont délivré un permis de construire en zone inondable.
    Par ailleurs, il existe aussi des contrats d’assurance « accidents de la vie » qui prennent en compte un certain nombre de dommages corporels préalablement définis par le contrat.

    Thumb up 2

  • Dominique says:

    Encore une fois, » BRAVO LES COMMERCANTS DE LA FAUTE » . Après la pétition de soutien au Maire, ils font enlever la banderole…
    Il n’y a pas de petit profit et au diable la compassion …
    Pour ma part je n’y met plus les pieds !

    Thumb up 6

  • Musette says:

    Chers tous,
    c’est à vomir ! la banderolle n’est elle pas la propriété des sinistrés ? Les fleurs enlevées au bout de 2 jours !
    Brigitte a raison dans son diagnostic et j ‘ajouterai pervers pour faire bonne mesure !
    Que compte faire l’ AVIF pour riposter contre cet acte infâme. Et que dit la loi amis juristes ? Que les sinistrés sachent clairement aujourd’hui où sont leurs boureaux et où sont leurs amis.

    Thumb up 10

  • escabourg says:

    Grand Merci Alix2013 des indications très concrètes pour les campeurs, j’espère que Ginacourtepattes est encore sur le blog!!
    _____
    pour sauvion, j’avais cru comprendre aussi qu’il n’y aurait pas de franchise…?
    _____
    La banderole ne gêne pas ceux qui veulent rendre hommage aux disparus alors pourquoi gênerait- elle d’autres? ils se sentiraient responsables de quelque chose?et la voir tous les jours devient insupportable?ou est-ce par peur du pas vendeur…argent toujours…??

    Thumb up 3

  • sauvion says:

    Bonsoir …aux sinistrés !

    je viens de recevoir le courrier de mon assurance pour le dédommagement de mes biens matériels perdus durant la tempête et quel fut mon étonnement de voir que la franchise a bien été déduite du montant ! n’y avait il pas eu engagement des assurances ,voire fort écho de certains politiques de dire que compte tenu de l’ampleur de la catastrophe, il serait fait un effort sur le montant de cette franchise !

    Bien sûr j’ai appelé mon assurance , réponse :  » les assurances se sont entendues , compte tenu de l’état de catastrophe naturelle , a maintenir cette franchise  »

    De plus , nous avons fait état de nos soucis de santé ( mon épouse blessée et hospitalisée , mon fils de 10 ans choqué , etc … ) mais à aucun moment notre assurance de nous parle de nous dédommager du Corpus Doloris subit …nous n’attendions pas vraiment ce soutien financier mais un peu de …compassion face à notre sinistre . Cela fait beaucoup pour une journée si je rajoute le mauvais coup de la banderole , je suis heureux d’avoir été présent samedi car c’est doute le seul geste que nous pourrons faire pour nos morts face à l’ignominie de certains …je suis vraiment très triste ! nous n’avions pas besoin de cela !

    Soyons tous solidaires chers sinistrés !

    Thumb up 16

  • alix2013 says:

    A tous les « campeurs »

    Je suis assez étonnée, à la lecture de vos différents messages, de constater qu’aucun de vous ne fait référence au contrat que vous avez dû signer avec la direction du camping pour l’occupation d’un emplacement dévolu à un mobile home.
    Selon le code civil, le contrat fait toujours loi ; s’il y a dénaturation du contrat, je juge tranchera en votre faveur. En la matière, beaucoup de contrat pour des emplacements de mobile home ont été sanctionnés par la commission des clauses abusives… Ce que je vous suggère :
    1)lisez attentivement vos contrats et vérifiez si les agissements du directeur du camping sont conformes aux dispositions contractuelles que vous avez signées.
    2)vérifiez notamment dans quelle mesure, la direction du camping pouvaient évacuer votre mobile home (par ex :la notion d’urgence doit être définie)sinon, il ne peut déplacer votre mobile home qu’avec votre accord.
    3)vous avez certainement un contrat d’assurance pour votre habitation légère de loisirs. Exploitez-le !
    4)Avec votre assurance multirisques habitation/responsabilité civile, vous avez, également, une protection juridique : relisez votre contrat pour vérifier ce qu’il en est.
    Dans tous les cas, si vous êtes assurés, saisissez votre assureur des problèmes que vous avez pour récupérer vos loyers. Si votre agent d’assurance ne répond pas, saisissez la représentation régionale de votre caisse d’assurance et, en dernier recours, la commission de contrôle des assurances…
    5)tous les tribunaux d’instance ont, une à deux fois par mois, des consultations gratuites faites par des avocats. Téléphonez au greffe du tribunal pour connaître les jours de consultation. Allez-y en ayant fait, au préalable, un résumé de votre situation, une lecture de vos contrats et en ayant listés les pratiques qui vous paraissent contestables tant de la direction du camping que de votre assureur.
    6)si les sommes à récupérer ne dépassent pas 4000 € : vous avez la possibilité :

    – d’une saisine simplifiée du tribunal d’instance
    (Décret n° 88.209 du 4/3/1988 – article 847.1 et article 847.2 du NCPC)

    Elle est possible lorsque les sommes en jeu sont chiffrables et n’excèdent pas 4 000 euros, quel que soit l’objet du litige (exemple : demande de remboursement d’un appareil défectueux). Jusqu’à cette limite de 4 000 euros, le tribunal d’instance est toujours compétent en dernier ressort, même si certains textes spécifiques limitent ce taux de compétences à des sommes inférieures.

    Il convient de s’adresser au secrétariat du tribunal d’instance (greffe). (compétence : art. 42 , art.43, art.44 et art.46 du nouveau code de procédure civile)

    Vous aurez à indiquer l’objet de votre demande, ainsi que les nom, prénom, profession et adresse des personnes en cause.

    Votre déclaration sera enregistrée. Cet enregistrement permettra de ramener les délais pour agir à leur point de départ. Si l’interprétation de vos contrats vous pose problème, faites-vous aider par un avocat (sur la base du prix d’une consultation)pour rédiger votre requête. Si vous souhaitez que l’avocat vous assiste devant le tribunal, exigez une convention d’honoraires pour bien cerner la dépense. Vous avez intérêt à vous regrouper pour agir. Pour ceux qui bénéficie d’une protection juridique, saisissez-là avant d’entamer votre procédure.

    Le greffe se chargera ensuite de vous convoquer devant le tribunal, ainsi que votre adversaire, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception doublée d’une copie envoyée par lettre simple ou verbalement contre émargement.

    Le jugement

    Devant le juge, vous exposerez oralement votre affaire. Un avocat n’est pas nécessaire. Si le défendeur est absent et vous-même présent, le jugement sera rendu sur la base de vos déclarations. Si vous êtes absent, ce sont les déclarations du défendeur présent qui seront prises en compte. En principe, les décisions rendues ne sont pas susceptibles d’appel.

    Au-delà de 4 000 euros, le Tribunal d’Instance est encore compétent (cette fois en premier ressort et à charge d’appel), mais vous devez convoquer votre adversaire vous-même, par l’intermédiaire d’un huissier (assignation).

    Au-delà de 10 000 euros, c’est le Tribunal de Grande Instance (TGI) qui est compétent (sauf pour quelques litiges particuliers : crédits, baux…). Devant le TGI, vous devez vous faire assister d’un avocat.

    Voilà, il ne vous reste plus qu’à agir…
    Bon courage.

    Thumb up 10

  • jacquotte says:

    je suis passée cet après midi vers 17h15 avec nanou au rond point fleuri. oh rage oh desespoir ils ont osé : la bandorole en hommage aux victimes a disparu.
    elle gênait qui? le conseil municipal ou les agences immobilières toutes proches??
    Je suis révoltée. non seulement ils sont incompétants devant les risques mais ils n’ont pas de coeur. Déjà qu’ils avaient fait enlever les fleurs après 2 jours…..
    mais il parait que tout va bien à La faute sur mer

    Thumb up 16

  • MChristine says:

    pour cochard

    nous pouvons communiquer ensemble sur la POINTE DE L AIGUILLON
    ici :

    mcmkays@free.fr
    a +

    Thumb up 3

  • lafaute says:

    Les conseils d’Alice sont toujours excellents
    Merci encore, ce n’est pas la première fois que nous vous lisons.
    Revenez plus souvent sur ce blog pour nous conseiller.

    Thumb up 2

  • cochard says:

    A alix2013

    Merci pour tous vos renseignements.
    Effectivement si la proposition ne nous convient pas, nous la refuserons.
    cordialement

    Thumb up 2

  • alix2013 says:

    Bonjour,
    En réponse à Cochard (21 mai à 14h51)
    S’agissant d’un expert des Domaines qui aurait déclaré qu’il n’y avait pas de marché à la Pointe…
    Dans le cadre d’une expertise faite par les Domaines, que ce soit pour une vente/achat amiable ou une expropriation, la notion de marché doit être prise au sens large et la situation des maisons « délocalisables » doit être examinée en comparaison du marché existant, à l’échelle régionale… Toute autre approche doit être contestée et, vous avez la faculté de renoncer à la transaction amiable pour demander à être exproprié (si c’est ce que vous souhaitez, bien sûr.)Le juge de l’expropriation procède de manière plus précise : la théorie du bilan (qui serait trop longue à développer ici) permet de faire clairement la part des choses et d’indemniser plus justement les propriétaires…

    Thumb up 7

  • cochard says:

    MChristine et Malvi,

    Bonjour,
    je suis également résidente à La Pointe.
    Il y a t-il un blog pour discuter ?
    Mon mari a vu l’expert des domaines, on attend de voir ce qu’ils nous proposent, mais, il y a un mais, car d’après lui (l’expert) il n’y a pas de marché à La Pointe… mon mari est revenu du rendez-vous plutôt « très en colère ».
    Si il a un blog vous voudrez bien m’en informer s’il vous plait. sinon, je veux bien communiquer mon adresse sur facebook si des personnes souhaitent echanger directement. Merci de me répondre.

    Thumb up 1

  • Murielle says:

    A Brigitte

    Je suis choquée moi aussi par les propos du maire.
    Je suis simple touriste et je dois venir en août à la Faute sur mer. C’est plutôt le contraire qui me choquerait c’est à dire qu’il n’y ait aucun signe (banderole, ou autre…) en mémoire des victimes de Xynthia.
    Je suis d’accord avec vous. Personne ne doit oublier les victimes que ce soit en période estivale ou pas.

    Thumb up 15

  • Brigitte Devilez says:

    J’ai oublié : ce qui motive mon coup de colère c’est l’article de Ouest France ce matin qui dit que le maire aurait décrété « que la banderole dérangeait les gens et qu’il fallait l’enlever »!!!
    Non, Monsieur le maire, vous faites erreur. Les touristes apprécieront qu’à la Faute, on ne s’intéresse pas qu’à l’argent et ils comprendront qu’on sait aussi pleurer nos disparus!

    Thumb up 18

  • Brigitte Devilez says:

    à Nanou et à Musette,
    Moi, je me pose une question en boucle : comment se fait-il que les quelques (ils se comptent sur les doigts d’une main) conseillers municipaux qui ont un tant soit peu de bon sens et d’honnêté puissent encore se montrer solidaires d’un tel maire? Combien étaient présents pour rendre hommage aux personnes décédées? Pourtant, certains étaient leurs amis… Je crois qu’il est grand temps pour certains de se reveiller, de se poser les bonnes questions et d’arrêter de se faire manipuler par un personnage narcissique et parano qui ne cesse de se poser en victime.

    Thumb up 10

  • escabourg says:

    A Ginacourtepattes,
    Je suis bien triste d’apprendre qu’il ne se passe pas grand chose pour les campeurs et je ne sais pas ce qu’il faut faire.
    Je n’ai pas de compétence pour une aide pratique, je suis loin, pas à la Faute, ni au camping ni en maison mais en location l’été.
    Je soutiens l’AVIF à ma façon en transmettant des infos, dans l’espoir que tout le monde puisse être écouté et aidé.
    J’espérais que votre appel suscite des réactions de la part des campeurs et amis des campeurs pour se réunir et échanger les adresses , les tél et sur l’avancement des situations.
    Avez-vous tél à L’AVIF pour avoir une réponse?
    Bien à vous, en attendant de meilleures nouvelles.

    Thumb up 4

  • CRIMO, NINI, ESCABOURG, JULIOBONA ET LES AUTRES… (GD R, RTE DE LA TRANCHE -LA FAUTE S/MER)-
    Bon ! n’ayant pas de réponse à mes questions…. (je sais que mes interventions ont pourtant été lues…) Le courrier commun (Nini et moi) à l’AVIF : sans réponse, j’ai signé « personnellement » la pétition….: sans suite… — A toutes fins utiles je vous informe que les professionnels qui gérent nos dossiers… (pour uniquement du matériel, je précise, du petit matériel puisque nous sommes propriétaires que de « mobilhomes »…) surnomment les propriétaires du Gd R « les COW BOYS » — YES ! — Si vous avez regardé les INFOS hier soir, les vacanciers sont invités à La Faute ! Vous avez été contactés pour une solution de remplacement pour vos vacances à LA FAUTE S/MER ? ? Nous sommes là aussi anonymes, nous ne sommes que des occupants du n° 000X de tel terrain… pas de nom, pas d’adresse…. Pourtant pour cet emplacement à la Faute, uniquement en frais (je ne compte pas le capital mobilhome) j’ai déjà dépensé presque 2 000 € (dont les 525 € de location de terrain…) et pas perçu un centime de mon assurance, par contre j’ai payé la cotisation 2010… -Tout le monde s’en moque ?? OUI ? ? – Je décide de ne plus du tout communiquer sur ce blog, je vais agir pour moi UNIQUEMENT.

    Thumb up 5

  • Musette says:

    Ben, ma bonne dame, ça rapporte rien de reloger des sinistrés ! Mais faire des travaux,… Qui c’est qui remporte les marchés publics? Si vous le savez, dîtes le moi…
    Indécrottablement cynique, ce conseil municipal ..

    Thumb up 4

  • lafaute says:

    j’ai enfin reçu le questionnaire… par courrier postal !
    j’ai pourtant fourni une adresse mail… le principal c’est de l’avoir

    Thumb up 2

  • MChristine says:

    bonsoir
    le questionnaire émane bien de l AVIF.
    pour MALVI
    En ce qui concerne LA POINTE ..DE L AIGUILLON, nous sommes plusieurs à communiquer ensemble sur internet, nous avons fait 1 grand pique nique le 02/05 pour faire connaissance. 1 petit pique nique sympa le 15/05 pour connaitre d’autres voisins et nous voulons continuer ainsi…CERTAINS VEULENT RESTER D AUTRES VEULENT PARTIR…C’est leur choix, mais on se sent moins seuls et ça fait du bien…alors bienvenu(e)..il y a des gens sympa à La Pointe…^même si c’est la « zone » comme ils disent!

    Thumb up 5

  • Nanou says:

    Infos municipales du 17 mai dernier.

    On amènage l’accès aux plages… bien
    On répare le port… bien
    On refait les routes… bien

    On reloge les habitants… 5 mobil-home !…..
    Tout va bien !!!

    Thumb up 15

  • escabourg says:

    oui, c’est avant fin mai.

    Thumb up 0

  • lafaute says:

    à Escabourg,

    Bien sûr je l’ai demandé hier par mail et je suis adhérent !
    Je vais téléphonner ! car je n’ai toujours rien…
    merci pour votre réponse
    J’avais cru comprendre que c’était urgent !

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    Bien d’accord avec musette de 10h 25 ce jour,
    La charge de travail est énorme et d’importance…
    et ses petites distensions prouvent au moins la liberté de parole et l’écoute au sein de l’association.
    Nous ne remercierons jamais assez tous les bénévoles qui sont mobilisés.
    Qu’ils puissent ajuster leur communication avec les « réflexions » des « extérieurs ».
    Merci encore à l’AVIF.

    Thumb up 4

  • lafaute says:

    à Malvi,

    Ne soyez pas désolé, les informations n’arrivent pas plus vite sur La Faute !
    Je pense simplement qu’il y a moins de blogueur sur l’Aiguillon !

    Thumb up 2

  • escabourg says:

    A lafaute,
    Oui, j’ai bien reçu le questionnaire par mail à « cliquer » en bas de la lettre effectivement le 17 mai.
    Demandez directement à l’AVIF.
    Etes-vous bien inscrite?

    Thumb up 1

  • Malvi says:

    Ce qui me désole un peu c’est que le blog est uniquement sur la Faute et que vous ne parlez jamais de la Pointe de l’Aiguillon (l’Aiguillon fait est dans l’AVIF). Alors pourquoi jamais de nouvelles de ce lieu? Nous n’avons jamais de bonnes informations.

    Thumb up 6

  • lafaute says:

    à tous !
    Avez-vous reçu le QUESTIONNAIRE ?
    Cochard en parle dès le 17 mai. A ce jour (à cette heure) je n’ai rien reçu !
    Et vous ?

    Thumb up 0

  • Musette says:

    Chers tous ,
    d’accord avec Alouette, on a perçu des tensions. Mais, l’énormité du travail à faire bénévolement et en plus de son activité professionnelle, doit être épuisant ; sans compter ce que tous les contacts avec les sinistrés charrient d’angoisses, de tensions, de malheurs… L’amélioration va se faire, les régulations nécessaires, aussi.. C’est vrai, comme dit Alouette, que certaines choses peuvent être dites hors du blog. Je viens de le faire avec Brigitte à qui je voulais dire quelque chose.
    Moi, je reste ravie de ce blog qui a permis un dialogue formidable, un retour â la démocratie participative, totalement bannie dans la commune depuis 20 ans !Merci encore à Renaud qui en a pris l’initiative et la responsabilité. J’y ai retrouvé Brigitte Devilez dont j’avais aimé le style et l’humour de temps de « tous ensemble ».. Et j’ai appris à repérer, sous les pseudos, des interlocuteurs nouveaux que j’espère connaitre un jour  » pour de vrai » !!!
    Le malheur qui s’est abattu sur notre petite commune a permis le regroupement des gens solidaires et démocrates. C’est formidable tout de même. Allez, courage à tous ! Bien à vous tous.

    Thumb up 2

  • Jean-Pierre says:

    Effectivement, le blog est indispensable pour « communiquer » avec tous ceux qui suivent avec attention l’évolution de l’actualité liée aux différents dossiers qui préoccupent tous les sinistrés. Ceci peut inciter les « visiteurs » de ce blog à adhérer à l’AVIF et ses démarches.

    Comme je l’ai lu quelque part dans les pages de ce blog, il serait bien, que l’association qui dispose d’une liste des adresses mail de ses adhérents, « affine » sa communication sans pour autant tout « étaler » sur un blog par définition ouvert à tous.
    En effet il serait bien que nous ayons par exemple la constitution du bureau, Conseil d’Administration, et aussi des commissions ou groupe, de travail de façon que nous ayons de façon explicite une visibilité de l’organisation et ainsi mieux se repérer, et repérer les divers interlocuteurs et faciliter les échanges.
    J’ai lu aussi que les adhérents aimeraient que la communication fonctionne, notamment sur la diffusion des comptes rendus des diverses réunions du bureau.

    Je sais que la tâche entreprise pour faire fonctionner l’AVIF est considérable, et le rodage est en train de se réaliser…

    Thumb up 10

  • Alouette, bonjour !
    Mais je suis complètement d’accord avec vous, nos messages sont trop « anonymes », là où nous en sommes dans nos « formalités », il nous faut absolument un contact fixe, je veux dire un nom et une adresse… J’étais prête à le faire à foncer…. mais je sens tellement de…. prudence, de réticence… que je me suis mise à faire… la même chose, (bien que nous soyions 2 à avoir eu des félicitations pour notre courage à dévoiler certaines choses…) Mais je vous assure que « grâce » à ce jeu là, certains s’enrichissent et savent très bien EN jouer et se moquer ET PROFITER de cette situation… De plus, la difficulté est notre éloignement géographique, je m’interroge s’il ne faudrait pas que nous FASSIONS L’EFFORT DE NOUS REUNIR A UN CERTAIN ENDROIT, UN MEME JOUR… Eh oui, désolée, mais je ne crois pas à un courrier, une pétition à faire suivre SERIEUSEMENT chez 70 personnes, en Normandie, en Picardie, en Bretagne… etc…. Donnez moi, votre avis….NOUS PERDONS DE L’ARGENT, SANS PARLER DU MOBILHOME… MAIS EUX EN GAGNENT… Il paraît qu’ils sont étonnés (quand même) que les sinistrés ne réinvestissent pas chez eux… ET ONT CHOISI DE DIRE ADIEU A LA FAUTE… quoique…nous pouvons camper sur notre emplacement…. MERCI DE ME REPONDRE ! ! Amitiés à tous et à bientôt ? ?

    Thumb up 5

  • Alouette says:

    Bonjour à tous.

    A Cochard, Escabourg, Kiwi et les autres membres de l’Avif.

    Pourquoi communiquer par le biais du blog, plutôt que de le faire entre membres par e-mail, perso ou de l’AVIF, pour des sujets qui ne concernent que son fonctionnement et ses adhérents. Vu de l’extérieur cela donne une mauvaise impression de l’organisation de l’Association. Cela laisse apparaître un manque de communication et parfois des dissensions entre les membres. Les détracteurs et autres Cassandre sont légion et donner l’impression de discorde parmi les membres peut apporter de l’eau à leur moulin. Cela peut même décourager de futurs adhérents.
    Je ne fais pas parti de l’Association, n’étant pas résident permanent ni occasionnel à La Faute, ce qui ne m’empêche pas de m’intéresser de près à ce qu’il s’y passe. Je lis tout ou presque tout ce qui se dit dans le blog et notamment les échanges entre membres de l’AVIF. J’aurai volontiers apporté ma contribution si je ne me trouvais pas à plus de 800 km de La Faute. Je ne voudrais pas passer pour un donneur de leçons, mais simplement faire œuvre utile.
    Bien à vous

    Thumb up 4

  • lafaute says:

    à Cochard,
    Bonjour
    Merci pour votre réponse.
    Je pense que l’AVIF devrait communiquer un peu plus à ce sujet !
    Cordialement

    Thumb up 4

  • cochard says:

    A Lafaute
    Bonjour,
    Je suis aussi résidente secondaire (à La Pointe de l’Aiguillon).
    Vous allez sans doute le recevoir très prochainement, je viens d’aller poster le questionnaire.

    Thumb up 2

  • lafaute says:

    Je n’ai toujours pas reçu le questionnaire dont cochard parle dans son message du 17 mai 2010 à 16 h 44 min. Est-il réservé aux résidents « principaux » ?

    Thumb up 0

  • cochard says:

    A Lafaute
    Nos ecrits viennent de se croiser.
    Effectivement ce n’était qu’une qustion, et j’ai été très surprise que l’on me reponde aussi durement. Merci de votre soutient.

    Thumb up 4

  • cochard says:

    Merci de votre réponse, au moins les choses sont claires.

    Comme me repondait hier « Lafaute » , pourquoi ne pas mettre le questionnaire en ligne, afin de toucher le plus grand nombre.
    Des personnes hesitent encore à être membre de l’AVIF, et je pense que ce celui-ci pourait leur donner envie de le faire.

    Mais biensur ce n’est que mon avis.

    Thumb up 7

  • lafaute says:

    à Brigitte DEVILEZ, KIWI, COCHARD

    Je ne comprends pas les propos de KIWI concernant ceux de COCHARD. Je n’ai pas lu de reproches et encore moins de sous-entendu concernant l’intégrité des membres des commisions et de l’administrateur du site; ce n’était à mom avis qu’une simple interrogation.
    Etant adhérent de l’AVIF, je n’ai toujours pas reçu ce questionnaire ! je reçois par ailleurs les autres communiqués.
    Enfin, je précise à KIWI que si j’étais sur place, je participerai bien volontiers au fonctionnement de l’association, malheureusement mon éloignement (500 kms) ne me permet pas de le faire. Par contre lors de mon prochain deplacement à la Faute un samedi, je me permettrai de faire votre connaissance à la permanence.
    Bien à vous et bon courage.

    Thumb up 4

  • Brigitte Devilez says:

    à KIWI,
    effectivemet, on peut avoir confiance dans les informations données sur le site mais, attention, il est visible par tous et toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ici! certains échanges devraient se faire directement par la boite aux lettres contact@lafaute.net.
    Quant au blog, il est ouvert à tous, il n’est pas contrôlé systématiquement par l’administrateur et on peut y écrire n’importe quoi sous un pseudo. Soyons raisonnables sans être parano!

    Thumb up 10

  • escabourg says:

    Comme le dit cochard, on peut avoir le nom des membres du « bureau » dans info aux sinistrés, et il y aussi 14 membres en tout dans le « conseil d’administration » dont on n’a pas tous les noms sur le site.
    Contacter directement le bureau: il y a une adresse mail et un n° de tél.

    Thumb up 3

  • kiwi says:

    A M COCHARD

    Il ne faut pas voir le mal partout demandez à brigitte devilez elle sait qui je suis (membre de l’avif)et notre questionnaire est rédigé par nos soins et le site est protégé puisque fait par un membre du CA qui a lance site qui nous a bien aidé, pourquoi nous tromperait il à présent. C’est parce que je voulais savoir que je suis rentrée dans le CA Si vous mettez des doutes dans la têtedesq adhérents on ne va pas avancer dans la révision des zonages et votre décision et choix est important pour attaquer. Certains(beaucoup ont baissés les bras et je les comprend (rés. principale) ils en ont assez, mais si d’un coup de gomme on effaçait le trait noir ils rentreraient pour certains chez eux, donc faîtes vite merci et venez donc nous rejoindre pour aller encore plus vite car ça n’a que trop duré et le temps travaille contre nous. Tous les week end nous essaierons d’avoir une permanence (moi) pour vous recevoir et vous nous connaitrez alors. Le travail est énorme et nous travaillons la semaine,. Après la marche samedi nous avons eu 2 réunion, une à 17H30 et l’autre et à 21H. LE LENDEMAIN, à 10 H L’ASOCIATION AZF (qui nous a aidé de 1500 euros) voulait voir des victimes pour discuter et ce fût fait. Pour ma part j’ai arrêté là. Donc on a besoin que les questionnaires qui ont pris du temps aux commissions, arrivent vite Merci

    Thumb up 0

  • MChristine says:

    Bonsoir
    Je confirme:
    ce questionnaire est bien 1 envoi de l AVIF pour défendre nos intérêts
    je participe aux commissions zones noires, c’est la raison pour laquelle, je me permets de vous répondre.
    MC

    Thumb up 5

  • cochard says:

    Pour voir qui sont les membres du bureau il faut cliquer sur :

    MESSAGES DE SOUTIEN

    puis sur :

    INFORMATIONS AUX SINISTRES

    puis sur :

    LE BUREAU DE L’AVIF (dans le cadre rose).

    Je veux bien mettre en ligne le questionnaire, mais j’aimerais d’abbord m’assurer que c’est bien un envoi de l’Avif.

    Thumb up 2

  • cochard says:

    Merci de votre réponse, je vais poser ma question au membre du bureau. J’attends qu’ils me répondent pour renvoyer le questionnaire.

    Thumb up 3

  • lafaute says:

    à cochard,

    C’est vrai nous devrions avoir la liste des personnes qui ont la gentillesse de participer aux commissions de l’AVIF; je n’ai d’ailleurs par souvenir d’avoir reçu ou vu sur le site le compte rendu de l’assemblée du 2 mai dernier !
    Par ailleurs à cette heure je n’ai pas reçu ce mail !
    Pourquoi ne pas le mettre directement en ligne ? Cela permettrait peut-être aux non-adhérents d’adhérer à l’association…

    Thumb up 3

  • cochard says:

    Bonjour,

    je viens de recevoir l’ e-mail qui suit accompagné d’un questionnaire, l’avez-vous reçu également ?
    Je suis étonnée de l’adresse ou il faut renvoyer le questionnaire rempli, et les noms également ne sont pas des personnes faisant parti du bureau de l’A V I F.
    Pouvez-vous me dire si se sont bien des personnes faisant parti de l’avif qu’ils l’ont envoyé.
    Merci, de votre réponse.

    Madame, Monsieur,

    Dans le cadre de l’action de l’AVIF en faveur des sinistrés de l’Aiguillon sur Mer et de La Faute Sur Mer, nous vous adressons le questionnaire ci-joint élaboré conjointement par les commissions Zones Noires et Technique, constituées au cours de la dernière Assemblée Générale de L’AVIF qui s’est tenue à La Faute sur Mer.

    Ce questionnaire a pour but de recueillir le plus grand nombre de données et avec le plus de précision possible et au vu de vos réponses, de dresser un état des lieux à l’issue du passage de la tempête Xynthia et en même temps recueillir votre avis concernant les mesures administratives qui en ont suivi.

    Toutes les données collectées seront transmises au CA de L’AVIF, ceci afin de lui permettre de se déterminer au mieux au niveau de sa stratégie future et notamment en concertation avec le cabinet d’avocats Huglo-Lepage.

    Il est primordial que chacun d’entre vous puisse consacrer les minutes nécessaires pour renseigner ce document et nous le renvoyer au plus vite. Les données que nous recueillerons seront d’autant plus précises et l’analyse qui en découlera d’autant plus pertinente, que le nombre de questionnaires remplis sera élevé.

    Certains d’entre vous connaissent peut être des sinistrés qui ne sont pas membres de l’AVIF. N’hésitez pas, si vous en avez le temps, à leur proposer ce questionnaire. Plus nombreux nous serons à y répondre, plus loin notre voix portera.

    Il est impératif que toutes les réponses nous soient parvenues avant le samedi 29 mai afin de pouvoir les exploiter avant le 8 juin, date butoir pour le recours contre les « zones noires ». Toutefois, pour ceux qui ouvriraient cet email trop tard, envoyez-nous tout de même votre questionnaire rempli, les informations recueillies seront toujours très utiles par la suite.

    D’avance nous remercions de votre participation et vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de nos sentiments dévoués

    Raymond Roucheyrolle Eric Racofier

    Commission Zones Noires Commission Technique

    Mode d’emploi :
    Ce questionnaire est joint à cet email, il suffit de l’ouvrir (cliquez sur la pièce jointe) et de l’imprimer. Une fois rempli à la main, retournez-le nous à l’adresse suivante :
    Raymond Roucheyrolle, AVIF ZN
    2 rue des passereaux
    17290 Aigrefeuille d’Aunis

    Thumb up 2

  • Dominique says:

    Je suis riveraine du « lac aux cygnes » à La Faute et je voudrais remercier les personnes qui ont ramassé les plastiques autour de la lagune .
    Si j’avais été informée, je les aurais aidé avec plaisir car j’envisageais de contacter mes voisins pour réaliser ce travail .
    Merci de tout coeur .

    Thumb up 2

  • Musette says:

    Chers tous,
    lorsque je suis arrivée au point de rassemblement au pavillon des dunes, et que j’ai vu les banderolles avec tous les noms et les âges de tous les morts, reproduits sur les petites pacartes, j’ai été très émue. Je suis venue par solidarité, avec mes fleurs. Je n’ai perdu aucun être cher, mais je reste bouleversée sans doute parce que mon indignation reste totale.Je n’arrive pas à me calmer. En revisitant la pointe d’Arçay, que je n’avais pas revue depuis début avril, j’ai trouvé les lieux très dégradés, les arbres sont brûlés par le sel, les barrières se sont écroulèes, ça m’a serré le cœur…
    Au delâ du chagrin pour tant de morts et de dévastations, il reste une colère inextinguible contre ceux qui en ont pris le risque pour arranger leurs misérables petites affaires de fric !

    Thumb up 15

  • kiwi says:

    A TOUS

    Merci de consulter l’organisation de la marche de Samedi dans informations aux sinistrés et réception des vicitimaes AZF qui viennent nous aider et rencontrer les familles des victimes A 15h casim

    Thumb up 2

  • lafaute says:

    OUPS
    …vous conseiller ! …désolé !

    Thumb up 1

  • lafaute says:

    à Alouette
    A Gina, Nini, Juliobona et autres propriétaires ou ex-propriétaire de Mobil home
    Vous avez loué une parcelle sur laquelle était placé votre mobil home, c’est en fait un peu comme lorsque l’on loue une maison pour les vacances. Faites donc part de vos tracas à « 60 millions de consommateurs »… Ils pourront certainement vous conseillers !

    Thumb up 3

  • Alouette says:

    A Gina, Nini, Juliobona et autres propriétaires ou ex-propriétaire de Mobil home

    Bonjour à tous,

    A tous les campeurs et propriétaires de Mobil Home, essayez de ne pas rester les bras croisés. Je suis entièrement d’accord avec Musette qui préconise:
    PORTEZ PLAINTE. Cotisez-vous, prenez un avocat. Si une section « Campeur » n’existe pas dans l’AVIF, il faut en créer une. En vous regroupant vous pèserez un poids bien plus important. Seuls vous n’obtiendrez pas de résultats probants. Ne croyez pas que le « Roi René » va venir à votre secours. Plus il entretiendra la confusion et la division entre les sinistrés, et plus cela sera facile pour lui de tirer son épingle du jeu.
    Quant au responsable du camping concerné, il vaut mieux éviter de transiger à l’amiable, à moins de rentrer dans TOUS vos frais. Si, comme je l’ai lu, il a encaissé des chèques après la tempête, il est dans l’illégalité et ce de mauvaise foi. Vous ne pouvez pas continuer à vous laisser spolier sans réagir.
    Ne perdez pas courage et restez unis. C’est à mon avis, le seul moyen faire face.

    Thumb up 10

  • prevert says:

    je viens de lire un article ancien concernant le camping municipal , son évacuation , la « prise en charge » de certains frais par la commune ! es ecxact ?
    cet article dit aussi qu il y a un président de l association des campeurs ? cette personne peut elle se manifester pour d éventuels renseignements ?
    a l avance merci

    Thumb up 5

  • escabourg says:

    A Nini, Gina et les autres campeurs,

    Musette propose: » porter plainte »!
    Je trouve que effectivement c’est le plus court chemin (peut- être?) pour arrêter les agissements de ce personnage plus qu’indélicat!

    Mais un avis de spécialiste du droit serait bienvenue, avec des actions concrètes à proposer.Allo? vite!!y -a t- il quelqu’un qui pourrait nous aider??

    Tenez nous au courant.
    Sympathiquement à vous tous.

    Thumb up 10

  • Musette says:

    A Gina et les autres … D’abord, plus le temps passe, plus je constate que les gens se parlent entre eux et essaient de s’entraider. Un air de solidarité bien agréable . On s’était habitué à ce que seul l’térêt personnel règne dans cette commune, l’exemple venant de haut!..
    Pour ce que vous racontez des dirigeants de camping. Il y a un truc sImple, efficace, un truc inouî ! PORTER PLAINTE !!! Empêcher les de se foutre de vous et de s’enrichir à vos dépends.
    Allez courage !

    Thumb up 13

  • Crimo, Nini, Escabourg, Juliobona et les autres….

    Merci à vous, je me sens moins seule…. – OUPS ! pour la terrasse revendue…. oui j’avais même appris que les propriétaires l’avaient déjà vendue via internet et même en possession du chèque de leur « client », mais lorsque ce dernier est venu la chercher…. les Propriétaires du Gd R, l’avaient déjà VENDUE, mais ils auraient donc… encaissé le chèque pour se dédommager….. et même pas d’excuses…! ! J’ai appris également qu’une personne avait règlé dès janvier la TOTALITé de la location du terrain, c’est-à-dire 2 100 €, (selon le bail, à payer en 4 fois soit le 1/4 = nos fameux 525€), donc bien sûr elle a demandé à être remboursée = REFUS… – une autre a envoyé un chèque de 1 000 € qui a été encaissé courant mars, oui oui après XYNTHIA… – Voilà ! ! Mais elle est où la justice ? où, le respect de l’autre…? ? certains pleurent, d’autres se frottent les mains et remercient XYNTHIA…car grâce à Xynthia, ils s’enrichissent sur le DOS DES SINISTRéS – Mais là, constatons que pour certains c’est-à dire pour NOUS, le budget VACANCES 2010 est déjà atteint, voire dépassé…. et sans bouger de chez NOUS ! ! ET les assurances espèrent nos dédommager quand ? ? nous sommes le 12 mai, je ne sais même pas, combien je peux espérer…..

    Thumb up 8

  • escabourg says:

    A Nini et à l’AVIF:
    Comment peut -on connaître les différentes commissions de l’AVIF?
    Y en a t-il une spéciale pour les camping?ou faut- il en créer une?
    ou faire un collectif qui réunit toutes les infos des campeurs et adresses et les pbs que cela pose?Peut être tout cela existe?
    Je ne suis pas sur place et ne suis pas campeur mais j’ai très à coeur que personne ne soit oublié.Les campeurs sont tous aussi malheureux que les habitants des maisons s’ils aiment la Faute et l’Aiguillon.
    Bien sûr pour les résidents à l’année il y a urgence de débloquer la situation , mais les assurances et tout l’administratif font que tout le monde doit faire évoluer les situations et il n’y pas de raison d’être gruger de réparations quelques se soient le montant, et d’être respecter dans ces droits de citoyens pour peu qu’on en respecte les devoirs.
    Nini cela ne vous ne donne pas de réponse mais peut être quelqu’un va vous entendre? continuez d’appeler !!et tenez nous au courant.
    bien à vous.

    Thumb up 11

  • nini says:

    a escabourg !
    oui un mail a ete directement envoyé a l avif pour qu on nous donne au moins des renseignements , des conseils : a ce jour sans reponses
    bien sur on comprends que le probleme des maisons est + urgent , important mais on demande et on espere une petite aide tout de meme !!

    Thumb up 6

  • escabourg says:

    crimo ,nini
    avez -pris contact directement avec l’AVIF?
    contact@lafautesurmer.net

    Thumb up 4

  • nini says:

    pt message a crimo !
    super !
    qui va nous dire et qui peut nous renseigner pour le remboursement des 525 euros ?
    quelqu un peut il nous aider ou nous indiquer la marche a suivre ?????
    les sinistres oublies …………….

    Thumb up 6

  • crimo says:

    du nouveau sur le camping « du grand r »
    le gérant vend la terrasse d’un propriétaire d’un mobil pour sois-disant se dédommagé des détritus que la mer a amoncelée sous celui-ci sans pour autant l’avertir et ce n’est pas le seul a être spolié
    incroyable! le petit profit n’existe pas . la tempête rapporte quand même mais nous on nous oublie on attend toujours nos 525 euros!!!!!!!

    Thumb up 7

  • A JULIOBONA,

    J’ai bien noté, ce sera avec plaisir et avis à tous : SOYONS UNIS…

    A bientôt

    Thumb up 5

  • Juliobona says:

    à Ginacourtepattes

    J’essaierais de vous contacter prochainement par l’intermédiaire d’un ami commun
    pour en savoir plus.

    Thumb up 4

  • Pourquoi n’oblige-t-on pas, les propriétaires de certains campings qui ont évacué les 3/4 des mobils home en place (70 exactement au Gd R -Rte de la Tranche, peut-être même plus, si on prend l’exemple de Juliobona…) de rajouter à leur documentation, très radieuse et optimiste…. à 500 m de la plage… il y a eu mieux le 28 février, en quelques heures la MER est venue à eux…. sur une hauteur de 2 m à certains endroits… pendant au moins 5 jours – PUBLICITE MENSONGERE… ! ! ! EN TOUT CAS PAS HONNETES — Certains de leurs collègues, sur d’autres communes, ont immédiatement précisé sur leur doc, qu’ils n’ont pas été concernés par la catastrophe.

    Thumb up 11

  • BAFFOUX KAYS MChristine says:

    MANIF DU 08/05/2010

    Nouvelles qui semblent rassurantes…mais j’aurais aimé entendre parler du secteur de LA POINTE DE L AIGUILLON pour être encore mieux rassurée.

    Est ce que les habitants de la Pointe de l’Aiguillon seront considérés de la même façon que les Aiguillonnais et les Fautais : ils doivent les mêmes droits .

    Thumb up 10

  • Jean-Pierre says:

    Vidéos de la manifestation des sinistrés de Xynthia en Vendée
    Rencontre d’une délégation et de Mr DEVILLIERS au conseil Général de la Vendée à La Roche sur Yon le 7 mai 2010

    Vidéo en deux parties…

    La première vidéo, images d’ambiance, et interview de synthèse pour TF1.

    http://www.youtube.com/watch?v=SCLlVMjW1bY

    La deuxième vidéo, le compte rendu de l’entrevue aux manifestants, par la délégation.

    http://www.youtube.com/watch?v=wKZybS_GL6c

    Bon visionnage, Jean-Pierre.

    Thumb up 5

  • nini says:

    j ai voulu mettre une photo des mobilhomes sur un camping rte de la tranche et donc 5 jours + tard : j ai pas reussi ! dommage
    quelque chose nous echappe , il n est pas en zone noire et va rouvrir !

    Thumb up 7

  • nini says:

    5 jours + tard ![/img]

    les grands oublies ! et pourtant !

    Thumb up 5

  • lafaute says:

    à Laurent et Escabourg
    Je suis assuré à la MAAF.
    Comme les dégats sont supérieurs à 2000 euros (ils me l’ont quand même demandé !)
    ce n’est pas leur expert qui passe mais un cabinet d’experts indépendants (de Nantes)
    Il est donc passé le 15 mars et depuis nous n’avons rien payé !

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    A Laurent,
    Sous toutes réserves,c’est non, nous n’avons pas à payer le second expert indépendant, vu qu’il fait le travail qu’aurait fait l’expert de l’assurance.Mais certainement que les frais de la première visite et le début du dossier sont répercutés sur les cotisations!!Pas forcément à nous directemen
    Je pense que l’assureur demande le passage d’un expert indépendant qui est « assermenté » par la profession des experts (comme les médecins..)ce n’est pas l’intérêt de l’expert indépendant à marcher de mèches avec un assureur, il n’est pas crédible longtemps ! Il est sûrement aussi contrôlé et éventuellement dénoncé!!
    Il faudrait qu’un expert indépendant nous éclaire ou rechercher sur ternet!
    Je n’ai pas le temps ce soir , j’irais voir demain si je trouve qq chose.
    Comment savoir la réputation d’un expert?Vu qu’ils sont venus de toutes la France…
    Posez si c’est possible la question autour de vous : quel assureur , quel nom de L’expert? ont vos voisins, vos amis et à l’AVIF..
    Que de soucis je vous l’accorde.
    Tout mon soutien du mieux que je peux à vous.

    Thumb up 1

  • Laurent says:

    escabourg

    merci de toutes ces précisions

    Nous, on nous avait dit que cet « expert indépendant  » était toujours a notre charge lors de l’évènement « catastrophe naturelle », contrairement à l’incendie ou des fois , c’est pris en charge.

    Au fait, comment un expert peut il etre indépendant quand c’est l’assureur qui l’envoie.. ??? ( je parle du « deuxième expert »; pas celui de la compagnie qui bien sur est lié avec elle !)

    ..et ce n’est pas donné…!! Êtes vous sur que cela n’a pas été déduit de vos indemnisations ?

    Y a t’il des recommandables ou d’autre pas ? comment savoir ?
    notre dossier est un peu planté à ce niveau là et on ne voudrait pas rajouter de la confusion …

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    A Laurent,
    Voilà ce que je peux te dire sur les experts indépendants:
    Nous avons eu un premier expert par notre assureur qui a fait son travail et après l’assureur nous a prévenu d’une deuxième visite par cette fois par un expert indépendant.
    Nous n’avons pas compris pourquoi sur le moment et étions inquiets de savoir s’il allait revoir à la baisse toutes les propositions du premier ou autres choses qui nous échappaient… ou s’il attendait d’avoir plus de précisions sur les zones?

    En fait, le premier est rattaché directement à l’assureur et le second est « vraiment » indépendant.

    Ce deuxième expert reprend le dossier (constatation de l’état des lieux, photos , factures, devis..)dans le but qu’il n’y est pas d’abus de la part des assureurs,experts d’assurances, des artisans…donc pour protéger le sinistré.

    C’est notre assureur qui a demandé cette contre visite indépendante car ce n’est pas un simple « dégat des eaux » et ce en vue de se protéger de réclamation.
    Je suppose qu’ils font une demande auprès d’un groupement d’experts indépendants?

    Apparemment, des copains qui ont d’autres assurances n’ont pas eu forcément de contre visite,(il faut que l’assureur la paie?)mais dans ce cas il peut il avoir des contestations de la part du sinistré? Mais la même assurance que nous , sûrement un autre bureau, n’a pas demandé de contre expertise, le cas était peut être plus évident, il ne gardait que les murs et le toit…

    C’est ensuite uniquement avec le second expert que nous avons affaire , c’est lui qui fait le dossier pour l’assureur.
    Au final, il nous a précisé les démarches qui restaient à faire (devis , estimations, factures) et a constaté plus clairement les besoins que nous avions trois semaines après les dégâts.(dans la boue et le chantier, il n’était pas évident de savoir ce qui pouvait être récupéré,de lister ses affaires, de retrouver le prix des choses , d’évaluer des travaux …)
    Pour nous, je pense que cela a affiné le dossier et que notre assurance était « correcte »…???on n’est jamais sûr de rien mais faut bien avoir confiance..il n’y a pas que des escrocs!!
    Enfin pour avoir fait le tour des copains et comparer, vite fait, les propositions(c’était au début)pour des maisons à « réparer » et remeubler, il ne semblait pas y avoir de grandes différences , il faudrait maintenant revoir dans les fait et remboursements…Je crois que les assurances ont vite compris que les gens échangeaient leurs infos ..ne nous leurrons pas au final ils font bien un pe ce qu’ils veulent…Mais continuons de nous défendre s’il y a lieu!!

    Ceci n’est que du vécu et de ce que j’ai compris.

    A noter que les experts de l’APAVE étaient demandés par la Ddass et n’avaient pas de lien avec les assureurs.Ils informaient le sinistré du caractère de dangerosité ou non de l’habitat et ne faisait de rapport à la DDASS que s’il y avait un danger « imminent » ou à venir.(explication d’agent de l’apave).

    Bien à vous tous, et encore courage et patience..

    Thumb up 2

  • HA says:

    France-domaine a renforcé les équipes d’évaluateurs début mai. Certains RDV ont pu être avancés.

    Thumb up 0

  • JL says:

    Nous avions un RV avec les Domaines fin août. Il a été impossible de l’avancer, alors que mon mari leur avait signalé qu’il venait dimanche dernier et qu’il est reparti ce matin de la Faute (2è visite expert) … et nous habitons à 700 km …
    Ils ont appelé cet après-midi, mais ma fille ayant décroché, je ne sais pas pour quelle raison. Je les soupçonne fortement de vouloir avancer le RV en mai ou juin.
    (nous ne devions pas revenir avant juillet !).
    Quelqu’un a t-il eu aussi un appel aujourd’hui ?

    Thumb up 0

  • Laurent says:

    bonjour,

    nous avons rendez vous avec l’agent des domaines le 15 juin pour l’evaluation de notre maison , avez vous deja eu ces visites ? donnent ils le chiffre de suite?

    d’autre part, notre dossier d’assurance n’avance pas très vite , ( c’est un euphemisme) , que pensez vous des experts independants ?, cela aide t’il vraiment ? en avez vous fait l’experience ?

    Par avance merci de ce partage et retour d’experiences multiples
    bon courage a tous

    Thumb up 0

  • A JULIOBONA et peut-être d’autres qui n’osent pas se manifester….
    J’ai eu hier un appel du cabinet d’expertise….. et selon les questions et les justificatifs que je leur ai immédiatement expédiés…. Je pense que nous avons intérêt à nous regrouper…. A mon avis, les propriétaires du GD R, (encore un peu de pub…) vont peut-être bien avoir quelques soucis………! !
    A VOTRE DISPOSITION POUR TOUT RENSEIGNEMENT….

    Thumb up 5

  • Jean-Pierre says:

    Bonjour « Kiwi »,… le montage d’un film n’est pas de tout repos, et c’est tard dans la nuit, ou plutôt de bonne heure les lendemains après deux nuits presque blanches que j’ai pu réaliser ces RESUMES.
    Pour que ce document ne devienne pas rapidement « soporifique », il faut réaliser une synthèse de tous les thèmes qui ont été abordés et rester pragmatique.
    Dans le cas du thème du « barrage », nous avions affaire à un sujet à controverse, qui mériterait d’être abordé de façon à mettre en avant tous les tenants et les aboutissants…!!!??? Je vous fais confiance pour nous tenir au courant sur ce sujet, Madame LEPAGE n’avait pas la possibilité d’apporter une réponse dans l’immédiat…
    Je confirme donc que pour réaliser une synthèse la plus objective possible… « bin.. !! Faut faire des coupures »… C’est un art difficile et personne n’est parfait,.. désolé.
    Quoi qu’il en soit la version INTEGRALE sera bientôt mise en ligne par l’administrateur.

    Thumb up 9

  • kiwi says:

    Cher jean pierre you tube, comment faites vous pour couper en partie les vidéo et les sujets qui dérangent auriez vous trouvé mon intervention sur le fait que le barrage du lay fùt fermé le jour de la tempête afin de ne pas inonder les terrains agricoles. Une dame nous a bien pourtant confirmé que celui ci éxistait contrairement à ce que disait Monsieur x (celui ci ayant confondu avec le barrage de moricq angle Je trouve qu’io serait intéressant que des hommes de l’art ou des spécialistes nous informent du bien fondé de l’ouverture ou de la fermeture du barrage car il paraitrait que l’eau serait venue se buter pour revenir en courant inverse s’ajouter à la bèche de la belle henriette car on parle de digues cassées, mais c’est bel et bien aussi du coté de la mer que l’eau est venue.

    Thumb up 4

  • Jean-Pierre says:

    Je viens de finir de rendre « lisible » la vidéo que j’ai réalisé de la réunion du 2 mai 2010.
    J’ai scindé cette vidéo (très longue ; 1h42) en Sept extraits que j’ai essayé de rendre les plus Courts, Clairs, Concis…
    Voici donc ces sept liens « Youtube » de la réunion de l’ AVIF en présence de Madame C. LEPAGE…. Bon visionnage… !!!

    Jean-Pierre.

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°1):
    RESUME, Présentation de la situation par Madame C. LEPAGE.
    http://www.youtube.com/watch?v=MCZqGjYkmH4

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°2):
    Réponses aux questions des adhérents.
    http://www.youtube.com/watch?v=udDtCsXKDAs

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°3):
    Réponses aux questions des adhérents.
    http://www.youtube.com/watch?v=3iK5h-F_SDE

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°4):
    Réponses aux questions des adhérents.
    http://www.youtube.com/watch?v=ff2gELSESWA

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°5):
    Réponses aux questions des adhérents.
    http://www.youtube.com/watch?v=ctQR67amtRE

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°6):
    Réponses aux questions des adhérents.
    http://www.youtube.com/watch?v=Rj6IAn46l6k

    Sinistrés de Xynthia, Réunion AVIF, C.LEPAGE.( Extrait N°7):
    Réponses aux questions des adhérents, et les derniers conseils avant la fin de la réunion. http://www.youtube.com/watch?v=U84Y5Iziynw

    Thumb up 4

  • escabourg says:

    D’accord avec Brigitte , il faut absolument que les campeurs se réunissent et soient défendus : l’association AVIF est celles de Toutes les victimes des inondations.
    Que les campeurs ne croient pas les résidents « en dur » indifférents, je puis vous assurer que bon nombre de personnes ont pleurés en voyant « l’exode  » du camping municipal et partagent leur détresse et leur colère.
    Mais cela ne saurait suffir il faut agir ensemble pour défendre le droit de chacun.
    Prenez contact avec « Contact@lafautesurmer.net » ou directement sur place(voir adresse)ou tél.
    Vous n’êtes pas seul,faites passer le message ;Ne baissez pas les bras!!
    Cordialement à tous.

    Thumb up 7

  • Juliobona bonjour ! donc nous sommes dans la même situation, JE N’AI TOUJOURS PAS LA REPONSE DE MON ASSUREUR… la petite agence a transféré mon dossier à la DIRECTION « SERVICE SINISTRES » qui attend le rapport de l’expert… ET pour ceux qui nous conseillent d’adhérer à une asso., j’ai contacté d’autres propriétaires de mobils au Gd R à La Faute sur Mer (un peu de pub), alors il y a de telles différences, entre ceux qui ont été immédiatement remboursés par leur assureur, ceux qui ont eu une certaine somme…pour les 1ers frais, ceux qui pour un vieux mobil, reçoivent une indemnité pratiquement plus élevée que pour un récent, on me fait comprendre, … « démerde toi »… Mais vous comprenez ma colère, on ne me rembourse pas le 1er 1/4 de location du terrain (525€) les propriétaires du camping ont fait évacuer mon mobil… je répéte sans autorisation… et j’ai reçu la facture PROLIFER… ET j’avais donc signé le bail du terrain pour TOUTE l’année 2010…..comme vous alors POURQUOI ONT ILS IMPOSé UNE DATE D’EVACUATION ! Par contre au camping municipal les mobils ont été évacués pour 600 € mais à qui peut bien aller la différence ? ? ? ? Bon courage !

    Thumb up 12

  • lafaute says:

    à B. DEVILEZ
    et aux propriétaires de Mobil home
    voir ce que je disais à ce sujet le 3 mai 2010 à 11 h 15 min;

    Thumb up 6

  • JL says:

    Y a t-il moyen d’avoir une carte détaillée, maison par maison, de la zone noire ?
    Ne serait-elle pas si homogène que ça, finalement ?

    Thumb up 1

  • Brigitte Devilez says:

    Aux détenteurs de mobil home,
    Puisque vous êtes nombreux dans le même cas pourquoi ne pas vous regrouper en association? Je n’ai entendu personne dans votre cas s’exprimer lors de l’assemblée générale de l’AVIF. Avez-vous écrit un mail ou autre à ses responsables pour qu’ils créent une commission pour vous défendre? N’attendez pas tout des autres et mobil…isez-vous, je pense que c’est la seule solution pour vous.

    Thumb up 12

  • Juliobona says:

    A Ginacourtepattes et autres détenteurs de mobil home

    Mon assurance n’a pas encore donné son accord pour enlever le mobil malgré plusieurs relances et maintenant il serait trop tard d’après qui vous savez…
    Je comptais m’inscrire à l’association mais d’après ce que je lis ‘de Gina…, nous ne serons pas défendus.
    Alors quoi faire ????

    Thumb up 6

  • lafaute says:

    Sur France info ce matin, « on » aurait annoncé qu’une maison de la Faute aurait échappée à la zone noire car elle appartiendrai à quelqu’un du conseil général !
    Etes-vous au courant ?

    Thumb up 3

  • Jean-Pierre says:

    Voici trois autres liens « Youtube » de la réunion de l’ AVIF en présence de Madame C. LEPAGE.

    -1er lien : RESUME, Présentation de la situation par Madame C. LEPAGE.
    http://www.youtube.com/watch?v=MCZqGjYkmH4

    -2ème et 3ème liens : Réponses aux questions des adhérents.
    http://www.youtube.com/watch?v=udDtCsXKDAs

    http://www.youtube.com/watch?v=3iK5h-F_SDE

    -A suivre dans la journée, d’autres condensés de la réunion….
    JP

    Thumb up 2

  • kiwi says:

    a POULUN si le PPRI n’a pas été adopté en tempos voulu c’est parce que ç’a arraneait out le monde si nous étions si en danger pourquoi la préfecture qui sait nous interdire nos maisons n’a t elle pas représenté ‘Etat à ce moment là et nous sachant en danger n’a t elle pas pris les décisions de nous prévenir du danger. C>’eest trop facile de critiquer à présent qu’est ce que vous croyez qu’on va avoir réellement 250000 EUROS POUR MA PART LE CALCUL EST FAIT ET C’EST 235000 MAXI QUE L’on va me verser et pourtant elle vaud 280000 avec le prix du terrain que vendait la mairie à la faute avant la tempête, il y a d’autre solutions que de passer un coup de crayon sur une carte, on voit bien que vous n’êtes pas concerné, vous me mettez en colère combien va verser l’etat pour avoir (visionnez sur ce blog la commission de M.BROT) perdu pour certains d’entre nous des parents de la famille des amis des voisins que pensez vous des gens qui sont en location alors qu’ils étaient confortablement installés et qui déménageront car cet été les propriétaires reviennent chez eux.C’est l’Etat qui nous a laissé mourir en ne nous prévenant pas la veille au soir à 17H30Les journalistes étaient prévenus que ça allait pèter à l’aiguillon c’est un scandale ils étaient là de bonne heure(ils me l’ont dit) alors que moi je pouvais rentrer chez moi à la roche, et peut etre ce monsieur medecin qui a perdu ses deux enfants sa femme et sa mère lui aussi pouvait partir chez lui, et surement les deux Dubois qui avaient les moyens de se transporter ailleurs aussi ils n’ont rien demandé que de vivre en paix ici comme les autres personnes que je ne connais pas e qui sont morts, oui on devrait tous porter plainte pour la peur que nos enfants auront toute leur vie mais on est faible et vous pourquoi ne portez pas plainte vous en avez le droit aussi contre X Arrêtez tous de parler comme des livres ouverts vous qui ne pouvez pas savoir ce que c’est d’attendre de voir la marée s’arrêter de monter et le plaisin d’entendre le pin pon des pompiers comme ce chant est mélodieux à mes oreilles à présent et comme ils ont été exemplaires. Alors tous les donneurs de leçons arrêtez de poluer ce blog qui est fait pour nous aider et non pas pour aller dans l’opposé de ce que l’on ressent. Ceux qui veulent partir n’ont pas non plus que vous leur donniez des leçons je les respecte dans leur choix et ils me respectent ZUT ALORS Si c’est pour nous critiquer les uns les autres ce blog finira sa vie ici on a besoin de conseils et pas de vos ressentis

    Thumb up 11

  • kiwi says:

    SALUT MARIE CRISTINE BK tU M4AS DONN2 PLUSUEURS CH7QUE DE L4AVIF DIMANCHE TU ME REMETS? Je crois qu’il faut que la Faute et l’aiguillon ne fasse plus qu’un dans l’âme, il faut oublier ce ponsVa voir dans constitution du bureau ce que je propose et aussi benoist apparu et vien nous aider quand tu seras là Super l’idée du pic nic Il y aura le roller pour avoir des petitions le 5 et 6 Juin venon les voir pour qu’ils reviennent l’an prochain ils sont sympas et ils feront porter la bonne parole sur toute la france donc il faudra les accueillir dignement et venir les voir courir après la réunion hebdomadaire du dimanche.

    Thumb up 3

  • BAFFOUX KAYS MChristine says:

    pour désapoint
    bonjour,
    Merci de nous en dire 1 peu plus sur vous.résidents? depuis quand? sinistré,…

    .
    la plupart des habitants de la Pointe ont adhéré à l’AVIF lors du pique nique que j’ai lancé le
    02/05/2010.
    Il faut rester solidaires et unis tous ensemble.
    MC

    Thumb up 9

  • D’accord avec toi NINI, et précisons en plus que le prix d’un mobil home neuf varie entre 25 000 – 30 000 € et même plus….-eh oui! En ce qui concerne les « associations », c’est peut-être une erreur de ma part, mais je me suis sentie « indésirée »…. « différente »…..je n’étais propriétaire QUE D’UN MOBIL HOME….du petit matériel, Donc, une toute toute petite petite chose, comparée à une PROPRIETAIRE de maison….. la preuve que je ne suis pas la seule à éprouver ce sentiment, car en totalité, il y a eu combien de mobils home détruits par XYNTHIA ? 800 – 1 000 même peut-être plus…. et VOUS constatez que ces gens là, sont restés muets, car on ne nous répond pas……ET de plus nous habitons aux 4 coins de la France et même pour récupérer quelques objets, certains ont réservé des hôtels…presque 1 000 km dans une journée, soyons francs, il y a plus de retraités PROPRIETAIRES de mobil home que des jeunes ménages ! – Mais ça risque de faire 2 000 à 3 000 BONS consommateurs en moins à LA FAUTE SUR MER ! !

    Thumb up 7

  • nini says:

    a laurent !
    sais tu que pour nous mobilhome neuf a peine 5 ans , nous avons 45% de vetuste !a cela s ajoute aussi 380 eu de franchise , et puis les 1er 525 eu de loyer !!!
    il faut savoir aussi que nous rencontrons tous des difficultes avec nos assurances !!! meme si ce ne sont que des mobilhomes et lieu de vacances !!

    Thumb up 5

  • escabourg says:

    A désapoint:

    Il faut contacter directement à « contact@lafautesurmer.net ».

    Ceci étant, il me semble que l’initiatrice du pique-nique à la Pointe de L’Aiguillon en appellait à se réunir, à être solidaire dans la diversité de chacun.
    Ce qui n’est pas le plus facile.
    Je ne connais pas vos motivations et chacun est libre d’adhérer ou non à l’association.
    cordialement.

    Thumb up 6

  • escabourg says:

    A Désapoint:
    Envoyez directement votre message à « contact@lafautesurmer ».
    Ceci étant, il me semble que l’initiatrice du pique-nique d’hier à la Pointe de L’Aiguillon a déclaré que vu l’ampluer de la tâche , il serait bon de rester solidaire ,tous ensemble.
    Il me semble que chacun est bien conscient les problèmes que ch

    Thumb up 3

  • lafaute says:

    Je constate que bons nombre de propriétaires de mobil home ont eux aussi de gros soucis avec les assurances et/ou les gérants de camping. Pourquoi ne pas en avoir parlé hier avec Me LEPAGE ? Lui demander quel était « le droit » dans votre situation ?
    A la fin de son intervention, elle à demandé aux personnes qui avaient des questions de les faire transiter par le biai de l’association.
    Vous aussi battez-vous ! Et adhérer si ce n’est pas déjà fait !
    cordialement

    Thumb up 8

  • OK OK ! Laurent, je suis entièrement d’accord avec toi, la valeur « je veux dire marchande », n’a rien de comparable, mais j’attire ton attention et l’attention des « autres », sur le côté SENTIMENTAL bien sûr, dès que l’on vit dans un endroit, il y a des souvenirs…., mais surtout le RESPECT de l’autre, je veux même incister sur des conversations téléphoniques qui ont été à la limite de l’insulte…. avec moi, mais aussi avec l’assureur qui m’a précisé que dans sa vie elle en avait entendu de toutes sortes, mais là, c’était…. surprenant… C’était le jour, où l’assureur confirmait qu’il était obligatoire d’attendre le rapport d’expertise…. ILS n’ont pas eu le courage d’avouer que MON mobil home était déjà vidé et évacué…..depuis au moins 8 j, tu vois ce que je veux dire en parlant de RESPECT de l’autre…….! ! petit rappel, notre bail de location de terrain pour TOUTE l’année 2010, était signé depuis janvier (auquel nous avons tous joint un chèque de 525 €) avec bien noir sur blanc, nos DROITS….(très restreints) MAIS ONT-ILS DES DEVOIRS ? ? ? ? Je répète le RESPECT EST LE 1er….DEVOIR – qui dit mieux ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

    Thumb up 8

  • désapoint says:

    Bonjour,

    Je ne veux plus recevoir de courriel du site de la Faute sur Mer. Celui qui m’intéresse est l’Aiguillon sur Mer (La Pointe de l’Aguillon). Merci de bien vouloir en prendre note et de faire le nécessaire.

    Thumb up 1

  • Juliobona says:

    Bravo à Nini et à Ginacourtepattes pour dire tout haut ce que pensent beaucoup de clients du Grand R.
    Moi je n’ai pas pu prendre un décision car je suis toujours dans l’attente de l’assurance.
    Peut-être que tous les gens touchés devraient établir une pétition.

    Thumb up 7

  • Musette says:

    Il en est au moins un des responsables de camping qui n’a pas hésité à lancer une pétition contre une autre commerçante, elle aussi fortement endettée en demandant de ne pas aller chez elle : ce qui est formellement interdit par la loi! Et qui aurait dú être en tant que telle sanctionnée par la mairie et la gendarmerie (On peut rêver !). C’est terrible de découvrir que derriére la façade aimable, vous n’êtes humainement pas grand chose seulement du FRIC ! Symptôme d’une politique générale où l’intérêt de quelques uns et le cynisme ont depuis longtemps pris le pas sur l’intérêt général ! Si vous ne leur rapportez plus, vous voyez apparaitre un solide mépris. Dure désillusion! Pourtant, je reste persuadée que tout cela pourrait être autrement , y compris avec les commerçants, Mais, c’est une autre histoire, moins bling bling, celle là ! Que les maisons soient petites ou grandes, mobiles ou fixes, elles sont aimées comme les nids de nos vies. Certains l’ont seulement vu comme des bénéfices économiques, précipitant leurs occupants dans un malheur insupportable. Quel gâchis que d’avoir laissé ces supposés responsables agir de la sorte depuis 20 ans !

    Thumb up 4

  • Laurent says:

    a gina, nini et d’autre

    nous avons tous des problèmes , petits ou grands , il serait dérisoire d’en faire une hiérarchie, alors n’accablons personne

    Simplement pour certain, c’est une question de survie économique et d’autre de la fin d’un certain bonheur en vacances.

    C’est dur mais ce n’est pas exactement la même chose..

    Alors, perso, je ne suis pas propriétaire ou gérant d’un camping , mais je sais que certain d’entre eux ont à faire face a des problèmes considérables

    Les contrats d’assurances ,ne couvrent pas tout dans un camping et ils ont en plus une franchise de 10% , donc au final des pertes de plusieurs dizaine de milliers d’euro voir pour certain plus de 100000€.

    cela ne les autorise pas a faire n’importe quoi, mais là ou vous avez un problème avec eux , eux en ont 100 ou 200…
    Et encore une fois , ils ne roulent pas tous sur l’or , pour certain, c’est une question de survie

    Thumb up 3

  • Dis moi NINI ? Nous nous connaissons ? ? tu étais au grand R ? ? mais j’ai moi aussi reçu la facture PROLIFER, Je leur ai répondu qu' »ils » devaient me faire parvenir l’autorisation de : destruction et d’évacuation de MA propriété, afin de fournir un dossier complet à mon assureur (puisque le conseil de mon assureur est : ne règlez aucune facture, vous nous l’expédiez…) et j’attends la réponse de Prolifer…. – Quant à notre part concernant la location du terrain c’est à dire 525 €…. (qui a accompagné le bail de location au mois de janvier, donc un droit d’occupation…..) Bizarre quand même on reçoit déjà une facture mais pas de remboursement….. Quand je pense que les propriétaires du Grand R…. refont leur terrain….. grâce à XYNTHIA….. Que les Fautais sont gentils ! ! certains pleurent et d’autres se frottent les mains….. « AH BEN OUI HEIN NOUS, C’EST NOTRE OUTIL DE TRAVAIL… VOUS UNIQUEMENT DU LOISIR….. » eh oui, il existe 2 sortes de larmes, celles du bonheur et celles du chagrin (mais pour ces dernières, nous devons nous cacher, elles « emmerdent » et sont soit-disant très choquantes…car chacun à ses malheurs). M. le Propriétaire du camping, reconnait-il SES PROPOS ? ?

    Thumb up 5

  • nini says:

    a david

    pour enlever le mobil : a 1 pt km de ton camping nous on nous demande 1016 eu et a regler au + vite , sans attendre les conclusions d assurance !
    camping du gd r route de la tranche !

    Thumb up 5

  • nini says:

    tout a fait d accord avec toi ginacourtespates:
    nous avons ete mis de coté des le départ , aucun respect pour nous ,aucune considération, on nous a vite chassé : vite on nettoie tout et on reprend une clientele coute que coute . en ce qui concerne le gd r : nous avons baigné et j espere que ces nouveaux  » campeurs » sont avertis des risques !!!
    effectivement quel dommage de devoir quitter la faute , ses bons souvenirs , les amis fautais et l aiguillon mais doit on a nouveau prendre le risque de s installer dans ces campings ou on est vite passé a autre chose !!!!
    quelqu un peut dire si notre 1ere
    echeance de loyer va etre remboursée ou ça s ajoute a tout le reste

    Thumb up 6

  • Je suis très étonnée de ne pas avoir de commentaires des Propriétaires de mobil home….! Dites moi je ne suis pas seule ? Vous savez je suis celle qui a passé ses vacances à LA FAUTE depuis 28 – 29 ans, propriétaire d’un mobil home depuis 1998, Camping du Grand R, route de la Tranche. – Donc depuis tout ce temps, les FAUTAIS étaient nos amis, on a pleuré les 29 morts, pleuré en disant ADIEU à certains souvenirs…. Mais, le « propriétaire du camping » a VIDé (Oh! surement récupéré certains objets….(table, chaises…..)… DETRUIT , EVACUE mon mobil home SANS AVOIR MON AUTORISATION, PUISQUE JE N’AVAIS PAS ET TOUJOURS PAS LE RAPPORT D’EXPERTISE…. ETONNEMENT JE PEUX LE CONFIRMER DE MON ASSUREUR- Je suis OUTREE, mais comme il (le propriétaire) m’a dit, moi ce n’était que du matériel… et de plus mon mobil home, qu’est ce que je voulais en faire ? ? c’était une merde…. ALORS ! mon étonnement, le Grand R, n’est pas classé en zone noire ? donc il fallait évacuer vite fait les traces de XYNTHIA…. Mais… prévient-on, ceux qui vont installer leur mobil home là où était le mien, que l’eau y a stagné au moins 5 jours……? ? ? – ATTENTION DANGER…!! lors de la grande marée qui a suivi XYNTHIA, la mer est venue jusqu’à la route de la Tranche… M. le Préfet était présent….. — Je suis très en colère, (Je dis JE, j’ai hélas perdu mon mari, il y a quelques mois…) pourtant,(NOUS) j’ai consommé à LA FAUTE : ALIMENTATION, RESTAURANTS, COIFFEUR, PHARMACIE….NORMALEMENT, comme les propriétaires de Maisons, sommes nous différents ? ON NE PARLE PAS DE NOUS… au total, il y a eu combien de mobils home ? 800 – 1 000 ? – Au fait amis FAUTAIS, je me renseigne pour racheter un autre mobil home, mais PAS AU GRAND R, ROUTE DE LA TRANCHE – LA FAUTE SUR MER…

    Thumb up 11

  • LE BIGOT says:

    Bonjour,

    Je viens d’apprendre aujourd’hui que Monsieur le Maire MILCENT, faisait des promesses à certains sinistrés de la Pointe de l’Aiguillon sur Mer (qui engage un procès contre l’état) qu’ils « pourraient profiter de leur maison secondaire et que l’eau et l’électricité leurs seraients remises! Que devons nous penser, nous qui demandons un réglement à l’amiable, puisqu’on ne nous a laissé aucun espoir (représentant DDE) quant à la remise en réseaux pour pouvoir retourner au moins sur nos terrains et continuer à en profiter. Nous sommes vraiment perplexes et ces dernières informations sément le doute dans nos têtes.

    Comité de personnes qui étaient résignées!

    Thumb up 5

  • BAFFOUX KAYS MChristine says:

    PIQUE NIQUE DU 2 MAI 2010

    C’est à LA POINTE DE L AIGUILLON SUR MER …..il EST CONSEILLe DE PASSER

    PAR LA ROUTE DE LA DIVE

    Thumb up 5

  • FwP says:

    @ Marco

    J’ai eu la cellule de la préfecture
    Résultat, ils expliquent que mon assurance va me dédommager rapidement (après nouvelle expertise commandée par l’état) et que pour le rachat, il ne faut rien espérer avant fin 2010 début 2011 car même si nous sommes d’accord avec l’évaluation des domaine (pas avant Septembre de toute façon) il faut passer devant notaire, et l’état est en appel d’offre pour choisir les notaires (sic)

    Bref quand le 1er ministre explique que les indemnisation seront en Aout … c’est une vision non pragmatique

    Thumb up 7

  • lafaute says:

    à admin
    où pouvons-nous retrouver le lien qui permettait de préciser la topographie de La Faute ?
    En effet, très souvent on parle de raser les maisons construites en lotissements dans la cuvette, sous le niveau de la mer .
    Et les autres ? celles contruites il y a plusieurs années et hors lotissement et au-dessus du niveau de la mer ! Elles sont aussi dans la zone noire malgré cela.
    Il serait bon que chacun puisse vérifier la topographie de son quartier !
    merci de nous redonner ce lien.

    Thumb up 7

  • NADBOR says:

    A Marco,

    As-tu pris contact avec la mairie ? Apparement la seconde étape c’est celle-ci.

    Cdlt.

    Thumb up 0

  • marco says:

    bonjour, le temps passe et plus rien, depuis réception lettre de la pref. qq’un a-t-il reçu une proposition officielle de rachat de sa maison pour expropriation?????
    – suis tous les jours sur le blog et j’ai adhéré à lassoce, mais nous habitons en seine st denis, bien loin du super ciel bleu de La FAUTE où nous copmtions nous retirez d’ici 2/3 ans, vils spéculateurs que nous sommes, tout à refaire, mais on a le MORAL.GARDAREM la Casa.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    A Didier. Je suis vraiment contente que ce blog nous permette de nous parler. Nous voilà finalement d’accord sur l’essentiel. Bien à toi!

    Thumb up 3

  • lecointe didier says:

    A musette,

    Bien sur accord sur un minimun mais depuis que je connais la faute la mer recule de 1cm par an et je sais que certains voudraient déja construire dans terrain ou le mer s’est retirée, alors tu vois ok sur le min et Xhyintia ets revenu leur rappeller que la nature reprend ses droits tant mieux

    Thumb up 3

  • NADBOR says:

    Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi les maires sont toujours dans l’exercice de leur fonction. C’est vraiment scandaleux. En gros, personne n’est responsable. Cette situation me choque beaucoup…

    Thumb up 16

  • Maryline says:

    Merci Jean-Pierre pour ces vidéos !

    Ou comment l’on voit, si l’on ne le savait pas déjà, que les 2 maires sont complètement à côté de leurs pompes, qu’ils n’ont aucun respect pour les sinistrés, que tout ce qu’ils veulent c’est sauver leur peau. Bravo messieurs les élus.

    Mr Milcent, plus faux cul que lui, difficile à faire ! Pathétique sa façon d’essayer de « récupérer » les morts à son avantage. Indécent !

    Thumb up 14

  • lecointe didier says:

    Oui ce soir mes enfants et ptits enfants viennent d’arriver à la Faute,pour deuxieme semaine de vacances de paques, bien sur ils sont tristes car nous maison à la limite mais ils aiment le Faute et l’Aiguillon.Ils vont me tenir au courant, ils ont dit a papy et Mamy nous on est l’avenir, je ne sais quoi ajouter, sauf qe meme en résidence secondaire, on est tout coeur avec vous résident, non nos etions pas les envahisseurs, mais ceux qui ont toujours aimé la vendée et ce paradis.
    Demain j’irai au boulot comme d’habitude !
    Vive la Faute et l’Aiguillon mais l’épisode Xynthia a rappeller à tous precautions
    Alors chers belges vos conseils sont bon a prendre
    Car oui la nature a dit son mot et vous E état E élus et tout ce que vous rechercher comme responsable comme si il fallait tjrs expliqué une colére venu de D
    oui arretons de faire n’importe quoi, l’heure n’est plus à la division mais à celui de se tourner vers l’avenir

    Thumb up 4

  • Jean-Pierre says:

    Bonjour à tous,
    Je viens de voir que ce que j’ai « posté » ce matin, c’est à dire, des liens à des vidéos a été supprimé « après attente de modération »…!!!??? où alors est-ce « rangé » sous une autre rubrique…!!!???
    Je n’ai pas de don particulier pour l’écriture, alors je film ce que je vois, et le partage sur ce site. Si c’est le cas, j’aimerai savoir ce qui ne plais pas dans ces reportages qui reflètent ce que tout à chacun à pu vivre ce dimanche.
    -Les arguments contradictoires de l’orateur au porte voix…???
    -La vue sur l’ensemble du cortège qui démontre la mobilisation des Aiguillonnais et des Fautais… et des sympatisants…??
    -L’intervention des Maires à la fin du cortège qui n’appelle pas à commentaire…???

    MERCI AU MODERATEUR DE ME REPONDRE. (J’ai déjà eu l’occasion d’écrire à cette adresse: catastrophe@lafautesurmer.net … Sans réponse.)

    Message perdu, ou disparu ci-dessous:

    Vidéo de la manifestation du 25 avril 2010 à La Faute sur Mer et L’ Aiguillon sur Mer…
    Scindée en trois thèmes… au choix.
    1/ Une vue sur le nombre des participants… comptez -vous…!!!
    2/ Résumé de la manif… des arguments…!!!
    3/ L’intervention des maires….. no comment…!!!
    http://www.youtube.com/watch?v=_7pXjT8L2YI
    http://www.youtube.com/watch?v=gzSx95si9xI
    http://www.youtube.com/watch?v=YK4IRZiKkSU
    Un lien avec la manif des Charentais Maritimes au pont de l’Ile de Ré le 24 avril 2010..
    http://www.youtube.com/watch?v=zfozDl4fIng
    « A FAIRE CIRCULER SANS MODERATION… »
    Bon visionnage… @+ JP

    Thumb up 6

  • Musette says:

    A Didier : le développement de La Faute ? Des youccas, des palmiers, des petites fleurs, des jets d’eau…tout cela n’effacera pas les morts, juste derrière l’épicerie dont vous parllez, dans les zones noires qui sont la vaste urbanisation de l’actuel maire et de son conseil municipal Comme vous, on a vu la mer beaucoup plus haut à l’endroit du casino actuel. Mais le front de mer est sur les points hauts de La Faute, les plus anciennement construits par les pêcheurs et du coup épargnés par la tempête. On ne peut pas en dire autant des zones dites noires, construites sur les points les plus bas. A partir de là que le maire repeigne la mairie couleur caca d’oie, ou qu »il plante des baobabs sur la rue principale, la belle affaire ! L’essentiel de ses missions n’ayant pas été respecté : Que l’enrichissement de quelques uns ne se fasse pas aux dépends de la sècurité des autres. Un minimum sur lequel j’espérais que nous soyons d’accord !

    Thumb up 10

  • Brigitte Devilez says:

    Nicolas,
    Si vous avez de l’au et de l’électricité chez vous, rien ne vous empêche de venir passer les vacances à La faute. On ne vous chassera pas comme cela.

    Thumb up 5

  • lecointe didier says:

    Merci à ce site de laisser exprimez notre amour pour la Faute et l’Aigullon même si on choisit pas la bonne rubrique pour s’exprimer
    J’avais 3 ans à la Faute la mer était la ou li y a le casino des dunes
    le manége oh quel souvenir était au campinf des fleurs face à l’épicerie
    aujourdh’ui 57 ans je suis en résidence secondaire et j’ai vu le dvp de l Faute a qui voulez vous le reprocher aujourd’hui, et oui cette tempete me rappelle à mon humilité

    Thumb up 3

  • nicolas says:

    je me passerai pour ce jour de faire un commentire mais j’ai juste une question simple a poser.
    Ma famille a une maison a la faute sur mer qui se trouve dans la zone noire.Je n’habite plus dans la région dans la région depuis longtemps mais y suis toujours très attaché.

    Ma question est simple :j’ai l’intention de venir passer quelque jours cet été a la faute sur mer,ai-je le droit de résider dans ma maison qui de surcroit est parfaitement habitable mais malgré tout dans la zone noire,alors ces autorisés,interdit??????

    MERCI DE ME REPONDRE

    Thumb up 0

  • escabourg says:

    Résumé en deux parties et un extrait de la prise de parole des maires sur Youtube.

    Thumb up 1

  • lafaute says:

    Quoi qu’en pense les uns et les autres, le Maire est encore le représentant de l’Etat dans ce village. C’est le seul interlocuteur face aux pouvoirs publiques.
    Qu’il soir laché par les politiques, c’est un fait ! On voit bien, qu’aucun ne s’engage dans la bataille. Je trouve cela honteux, les politiques sont toujours là pour les élections et aujourd’hui plus personne. Alors qui d’autre officiellement que le Maire peut « monter au créneau » et essayer de sauver ce qui l’être encore ?

    Thumb up 2

  • Brigitte Devilez says:

    Oui, la manifestation qui avait bien commencé s’est terminée par un couac! De la négligence, vingt neuf morts, aucune empathie, une gestion déplorable des événements : on se demande vraiment comment on peut encore applaudir le maire de La Faute! De plus les gens n’ont pas compris qu’il n’avait plus aucun poids face à l’Etat et qu’il était lâché par les politiques. C’est donc une très mauvaise manoeuvre de l’associer à ces revendications.

    Thumb up 15

  • Musette says:

    Oui, Pachan, je suis d’accord avec vous ! Le lien entre le zonage et le nombre de morts est patent ! Mais , deux mois après 29 personnes mortes dans des conditions atroces, ce quii me hante et me hantera longtemps, les Fautais ont oublié à qui ils devaient AUSSI cette carastrophe avec les conséquences sur leurs biens qu’on sait !!! Réveillez vous Fautais et trouvez vos alliés ailleurs . Tout cela est douloureux, mais ne vous laissez pas une fois de plus abuser !

    Thumb up 12

  • pachan says:

    Nous sommes à la faute pour quelques jours. Passant par là, nous avons malheureusement entendu les remerciements et applaudissements adressés aux deux maires à l’issue de la manifestation sur le pont. Quel scandale ! C’est plus qu’on ne peut entendre !
    Qui réveillera les Fautais ? N’ont-ils pas compris que l’étendue des zones noires était la conséquence des 29 morts de la cuvette mortifère, et donc la responsabilité du maire et de madame Babin.
    Quel malheur !

    Thumb up 15

  • pachan says:

    Nous sommes à la faute pour quelques jours. Passant par là, nous avons malheureursement entendu les remerciements et les applaudissements adressés aux deux maires à l’issue de la manifestation sur l. quel scandale ! c’est plus qu’on ne peut entendre !
    qui réveillera les fautais ? n’ont-il spas compris que l’étendue des zones noires était la csq des 29 morts de la cuvette et donc la responsabilité du maire et de madame Babin

    Thumb up 5

  • escabourg says:

    Brigitte,
    Je n’ai pas trouvé comment regarder sur internet les émissions de Ushuaia tv mais je ne suis pas pro en la matière…Si quelqu’un peut explorer?
    Sinon il faudra trouver des voisins avec la télé satellite ou câblée…

    Thumb up 0

  • Brigitte Devilez says:

    j’ai l’horrible impression que ma petite commune est devenue un lieu d’expériences : on déplace les populations pour expérimenter la dépoldérisation, on sonde les habitants pour étudier leurs réactions, on appelle les scientifiques un peu tard pour justifier ou non les décisions prises. Il serait temps que tous les « spécialistes » se réunissent et que la « malade » ait connaissance de son état de santé.
    Escarbourg,j’espère qu’on peut voir cette émission sur internet.

    Thumb up 6

  • escabourg says:

    A voir très très intéressant:

    « Villes côtières, villes englouties » D’Ellen Davis 2009

    Jakarta, Rotterdam, New York…
    La communauté scientifique ne parle à aucun moment de raser les villes, mais toujours de partage des connaissances et des façons de faire suivant les situations propres à chaque région en incluant tous les aspects des problèmes…géologie, climatologie, urbanisme, économie, sociologie,…
    Souvent cités les barrages anti-tempêtes, les habitats adaptés, le temps d’adaptation aux réalisations….

    rediffusion sur Ushuaia tv :
    le mercredi 05 mai à 18h25
    le dimanche 09 mai à 19h
    l e mardi 11mai à 23:15
    le lundi 17 mai à 18h40

    Si quelqu’un peut inviter Nicolas,Jean Louis et co à le regarder…? ça pourrait leur éviter de s’enfoncer encore plus et pas que dans la vase!

    Programmes – Ushuaia TV.htm

    Thumb up 6

  • Jean-Pierre says:

    Un texte paru sur le blog de Christophe BARBIER de l’Express, en réponse à son éditorial « A L’ETAT BRUT » du 15 avril 2010… bonne lecture…

    Le Citoyen Lambda – 19/04/2010 08:14:27

    Votre propos dans « A l’Etat Brute » est d’une incroyable pertinence !!! les mots sont choisis et trouvent un incroyable écho auprès de ceux qui, comme moi, ont vécu dans leur chair le drame du 28 février… Avec le recul, la tempête ne serait rien si le féroce et l’absurde rouleau compresseur de l’Etat ne s’était mis en marche… Ici en Vendée du Sud, la stupeur est totale et l’incompréhension absolue… C’est le principe de la double peine infilgée aux victimes qui l’emporte… Au delà d’être arrogant, cruel et lâche, l’Etat cultive l’injustice et le chantage. L’injustice et l’inéquité prévalent en sacrifiant les vendéens du sud, catalogués comme non VIP, et donc populaires, au profit des VIP de l’Ile de Ré, touchés par Xynthia mais épargnés et protégés par l’Etat… Le chantage, la plus odieuse des méthodes, est désormais utilisé pour faire céder les citoyens résistants : « prenez l’argent que nous vous proposons généreusement ou perdez tout » nous lancent les voix sirupeuses des représentants de la nation… l’Etat ne cherche qu’à se protéger à postériori de la cascades des erreurs, des carences et des insuffisances accumulées dans cette affaire… c’est un scandale d’Etat de plus… Nous ne demandons que la liberté de choisir notre vie. Pour aider les victimes, il suffirait de leur laisser le choix : d’aider ceux qui veulent partir à partir avec un accompagnement juste et équitable et d’aider ceux qui veulent rester à poursuivre leur vie dans un environnement sécurisé. Nous avons aussi le sens des responsabilité, l’inconscience n’est pas forcément là où on veut nous le faire croire aujourd’hui. ENCORE MERCI, monsieur Barbier, pour votre prise de parole forte, juste et presque politiquement incorrecte… nous avons encore besoin de vous pour continuer à nous battre pour vivre là où nous l’avons choisi… pour que La Faute sur Mer ne devienne ni un cimetière, ni une ville fantôme… parce que comme vous l’avez si justement conclu, c’ess la même chose.

    Thumb up 10

  • Brigitte Devilez says:

    Non, Musette, je pense que le syndicat d’initiative c’est tout simplement l’ancien nom de l’office du tourisme!!! Le syndicat des marais (ex chaveau) propriétaire de la digue le long du Lay voulait depuis longtemps transférer ses biens à la commune. Le problème était que ce syndicat était propriétaire de terrains et de chemins qui risquaient de tomber dans de bien mauvaises mains, si vous voyez ce que je veux dire. Pour éviter le bétonnage, Messieurs Girard et Altier ont donc intenté un procès pour reculer le plus possible l’échéance. Ils ont jeté l’éponge en juillet dernier et le syndicat des marais a pu voter sa dissolution. Pour l’entretien des digues, c’est toujours le Syndicat de la vallée du Lay qui officie. Mais au fait, on n’en entend pas beaucoup parler ces temps ci!
    Se cacherait-il?

    Thumb up 7

  • Musette says:

    Merci à loutron pour sa réponse. Ma question implique aussi de connaitre les raisons de ce transfert et la transformation d’un honnète syndicat des marais en .. Syndicat d’initiative qui permet aux agences immobilières de se promotionner !!! Quid du financement sur nos impôts de ce syndicat d’initiative ? Est ce le cas ?

    Thumb up 0

  • molliere says:

    je viens d’avoir une reponse de mr peter von leuven bravo si un expert holandais vient a la faute sur mer je crois que nos compatriotes holandais connaissent bbien le sujet
    que ceux qui veulent partir de la faute le fasse c’est leur droit mais si les autres veulent rester c’est leur droits la solution n’est pas dans la destruction et la demolition ,la solution de sagesse c’es de de rehausser les digues faire des enrochements et des epis pour casser les vagues bravo a vous tous sinistres je suis de tout coeur avec les habitants de La Faute
    Gerard Molliere 52 allée des genets « le moulin Roux »83310 La mole
    gmolliere@neuf.fr

    Thumb up 5

  • Peter van Leeuwen says:

    Mollière, vous êtez toujours là?
    J’ai lu enfin votre commentaire du 12 avril et je suis parfaitement d’accord.
    J’ai mis plusieurs idées de projets sur ce blogs, mais dans d’autres lignes de commentaire, entre autres dans: « digues, des procédures plus rigoureuses dit Borloo », mais je n’ai pas réussi à aligner les gens sur ces idées.
    Je continue de penser que la meilleure méthode pour combattre les zones noires est d’exiger d’être protégé, (ce qui aurait dû être le cas depuis longtemps), tout en retardant les démolitions par des procédures judiciaires. Pour exiger d’être protégé il faut aller au-devant et proposer des projets. Plusieurs variantes sont possibles. Une comparaison économique entre protection et démolition est évidemment nécessaire.
    Au JT de ce jour, 21 avril, il était annoncé que des experts hollandais allaient venir pour regarder la situation. Vont-ils être écoutés?

    Thumb up 6

  • Loutron says:

    L’association syndicale des marais de La Faute, dite « association des Chauveau », a été dissoute en octobre 2009. Ses compétences et ses missions ont été transmises à la commune de la Faute-sur-Mer.

    Thumb up 3

  • Musette says:

    Est ce que quelqu’un peut me dire ce qu’est devenu le syndicat des marais, chargé de l’entretien des digues et de l’équilibre hydraulique des marais ? Je ne le retrouve plus ..J’ai trouvé le syndicat d’initiative à sa place… Est ce une erreur ?

    Thumb up 1

  • lafaute says:

    A Alix de Wurth

    Merci pour ces informations précises.
    L’administrateur du site devrait vous attribuer une rubrique spéciifique !

    Thumb up 4

  • vennettilli marc says:

    Bonjour à tous, et ne vous en faites pas, que vous vouliez rester ou partir, pas de problème car tel que c’est parti,
    – pas de consensus sur ce qui doit etre fait
    – pas d’accord concernant les « zones » noires, blanches, gris clair ou autre
    – PAS D’ARGENT de toute façon, – pas de pouvoir de nuisances pour les sinistrés
    – moi je passerais mes vacances à la FAUTE!
    – et comme on gouverne au son des sondages!!!!! bon courage.
    – Xynthia : enterrement de premère classe, à moins qu’ un volcan ne s’éveille au PUY DU FOU???????

    Thumb up 4

  • FwP says:

    A Alix de Wurth

    Merci beaucoup pour ce retour d’expérience.

    De façon complémentaire, dans votre cas les domaines ont procédé à l’achat intégral ou une parie était couverte par vos assurances?

    Thumb up 1

  • Alix de Wurth says:

    La différence entre « délocalisation » et « expropriation »
    D’après mon vécu, dans le département du Gard en 2005, le service des Domaines peut être diligenté par la Préfécture dans un délai de 15 jours/3semaines.
    Vous devez insister pour que cette évaluation ait lieu en votre présence de façon à mettre en exergue les points positifs que possédait votre habitation avant sinistre. EX.: aménagagements récents, qualité de la construction, vue sur mer. et, avant la rencontre avec l’agent des Domaines, vous devez vous renseigner sur le marché de l’immobilier pour un bien ayant une situation géographique comparable (sans tenir compte de la notion de zone rouge ou noire) puisque l’évaluation est faite dans un contexte dit « normal », de sorte que vous pourrez contester certains commentaires réducteurs…
    Sachez également que l’évaluation des Domaines est toujours faite dans une fourchette basse et que votre marge de négociation est d’environ de +15%…
    Je vous conseille de vous faire assister à l’occasion de ce rendez-vous, comme je l’ai fait lorsque j’ai été confrontée à cette situation.
    La procédure de délocalisation s’apparente malgré tout à une procédure de vente amiable (c’est un contrat de droit privé. Même si l’agent de la Préfecture « joue » sur les mots et vous laisse penser que vous n’avez pas le choix (c’est ce qu’il m’est arrivé), ce n’est pas vrai : vous avez la possibilité de refuser ou d’accepter. Dans certaine commune du Gard, une municipalité qui comptait beaucoup de « délocalisés » à créé un lotissement pour eux et les terrains leur ont été vendus au prix de 2€/m² ce qui, ajouté à l’indemnisation du fonds Barnier et au remboursement des assureurs, a permis à certains d’accepter cette solution et de faire reconstruire dans des conditions tout à fait acceptables. Encore faut-il que les communes aient une réserve foncière suffisante… qui parfois, nécessite une modification partielle du POS ou PLU pour rendre les terrains constructibles si tel n’est pas leur cas. Il faut savoir que les négociations sont faites à l’occasion de rendez-vous individuels et que chaque personne qui trouve une solution acceptable dans la procédure de délocalisation, se désolidarise du groupe, ce qui finit par isoler les « résistants ».Enfin, dans le Gard il n’y a jamais eu d’expropriation pour une raison simple: ça revient beaucoup plus cher à l’Etat. En effet, le prix de la maison à exproprier est fixé par le juge de l’expropriation et il est très souvent supérieur à ce que les Domaines vous proposeront. Ensuite,à ce prix s’ajoutent des « indemnités de remploi » qui couvrent de manière à la fois objective et subjective des préjudices divers : le coût du relogement, le coût du déménagement, la perte d’un bien familial et la douleur qui s’y attache, la recherche d’un logement voire d’un terrain si vous devez faire reconstruire, les frais de notaire etc… Ces indemnités de remploi se négocient : elle peuvent atteindre jusqu’à 25% du prix fixé pour l’expropriation, auquel elles viennent se rajouter…
    Si vous avez besoin de renseignements complémentaires, je reste à votre disposition.
    Bon courage à tous.

    Thumb up 14

  • lafaute says:

    à Bosco
    suite à votre commentaire du 10/04

    Avez-vous compter le coût de la démolition, de l’évacuation des gravas, de la remise en état du site pour le rendre à la nature (destruction des routes, des éclairages, des réseaux divers, et mise en place de plantations pour faire plus joli !) ?

    Thumb up 4

  • JL says:

    Je n’avais pas terminé mon message…. comment les premières reventes pourraient avoir lieu aussi vite …
    Quelqu’un a t-il déjà eu un RV avec eux ? Combien de temps leur faut il pour donner une évaluation ? Y en a t-il déjà eu ?

    Thumb up 2

  • JL says:

    Pour l’instant nous n’avons qu’un RV téléphonique samedi prochain, lors duquel on doit nous expliquer les modalités de la revente / expropriation. C’est après qu’ils fixent un RV avec d’autres services (Domaines?) chargés de l’évaluation. On m’a dit samedi que ces RV sont actuellement fixés en juin. Je me demande comment les premières reventes pourra lieu aussi vite

    Thumb up 1

  • FwP says:

    Bonjour,

    Etant sinistré en attente du rendez-vous avec les services de la préfecture, quelqu’un a-t-il déjà eu ce rendez-vous et me dire de quoi il retourne?

    Merci

    Thumb up 2

  • Musette says:

    Mettre 2 « L » à alouette, ne la fera pas voler plus vite ! Aìe !

    Thumb up 2

  • escabourg says:

    Quel chantage!!
    « vite faites racheter votre maison , après il n’y aura plus de sous!! »(il n’y en a déjà pas!!)
    « après vous serez dans un labyrinthe judiciaire et tout le monde vous aura oublié! »(c’est fort probable.)
    Quelle honte!!

    Il y a d’autres solutions que la précipitation, une fois de plus proposée par le gouvernement!
    Bien sûr les sinistrés doivent savoir au plus vite quelle vie ils peuvent avoir maintenant mais pas n’importe comment et pas n’importe quoi!!

    Bravo les vendéens, enfin dans les traces des charentais!tenez bon!

    Thumb up 3

  • ELECTEURS DE LA FAUTE SUR MER, – M O B I L I S E Z – V O U S ! ! N’oubliez pas que le ROI RENE (j’ai trop aimé, cette « remarque ») perçoit un salaire mensuel, ainsi que SES adjoints…… c’est-à-dire « grâce » à vos impôts…. et quand un salarié fait une c… il est viré…. ET CELLE LA, elle est de taille ALORS ! ! !

    Thumb up 10

  • Musette says:

    Oui ! Bravo allouette. ! Bien envoyé …
    Le bon roi René a tout détruit, même lui même ! Il est très fortiche…
    Merci à Renaud pour son formidable blog. Sans doute le premier espace démocratique authentique dans cette commune, depuis « Tous ensemble ». On n’est pas prêt de le lâcher .Bon courage â tous. On est pas sorti d’affaire : C’est pas on « rase tout », mais on est en « zone solidaire », mais c’est pareil, sauf que ça sera chacun son tour et en même temps, la même loi pour tous ! Et la dessus, Ségo débarque avec son humanitude… Allouette. Fais nous vite rire et pleurer à nouveau !

    Thumb up 6

  • Brigitte Devilez says:

    De nombreux Fautais sinistrés cherchent à acquérir un bien dans la commune pour remplacer leur maison en zone noire. Il devient urgent que les services municipaux leurs viennent en aide. Ne serait-il pas possible :
    – de répertorier les biens actuellement en vente sur la commune,
    – de faire en sorte que les prix ne flambent pas (c’est ce qui est en train de se produire),
    – de prendre des droits de préemption sur les quelques terrains qui restent en zone non inondable.
    Oui, cela serait possible mais la sacro sainte loi du marché, si bien défendue jusqu’ici par cette équipe municipale qui nous a menés dans la panade, continue de régner !
    Mesdames et messieurs les commerçants, c’est aussi dans votre intérêt ! Bougez-vous..
    Je rappelle aux Fautais et Aiguillonnais qu’il y a une manifestation devant la préfecture ce vendredi 16 à 15 heures pour protester contre le zonage

    Thumb up 13

  • NADBOR says:

    Excellent tes commentaires Marc et tellement vrai.

    Thumb up 1

  • lafaute says:

    à bercat44
    Même si on n’y comprend pas grand chose, ils sont en train de louvoyer sec !
    Ne pas désavouer les uns et contenter les autres sans dire que l’on a eu tord !
    Voilà le discours.
    Il faut continuer le combat.

    Thumb up 6

  • il est gentil BOORLO mais il va encore prendre un aller et retour dans la tete comme la taxe carbone, quand zébulon y va rentrer des states.Un jour ils vont l’attacher sur une roue à aubes ou sur une éolienne.
    – remarquez que comme tous les membres du gouvernement donne un avis différent, tant que tout cela ne parlera pas d’une seule voix on peut toujours attendre les dédommagements…….ça s’rait fait exprès???? non je n’ose le penser.

    Thumb up 4

  • vite la communauté de communes( tranche, faute, aiguillon) et du balai les petits barons, mais tout va bien pour eux,leurs potes sont aux commandes.
    – si t’es pas sur d’etre ok sur certains permis t’as qu’à étendre ta zone noire foncée et hop, ni vu ni connu, heureusement le grand ingénieur civil il a tout vu depuis son hélico. et tout compris, on aurait eu tort de pas l’élire!les mecs du BRGM leur a fallut 57 pages et de vnir sur le terrain pour dire que rien n’était prévu,mais avec les éconlos,ça va bouger, y’a qu’à supprimer l’espèce humaine pour sauver la planète et rendre à la mer ce qu’on lui a prit. vite un impot digue, la digue la digue, de nantes à montaigu on sait jamais?désolé mais ça commence àm’gonfler sérieux.

    Thumb up 3

  • bercat44 says:

    Avez vous compris ce que signifie le communiqué de Mr BORLOO? moi pas…

    Thumb up 4

  • SEGO? on est sauvés, Vite un VENDEETHON, on annonce Kouchner avec du riz pour les sinistrés,et un disque par les enfoirés, eh, attendez c’est pas sec encore !attention mesdames et messieurs, jusqu’à la prochaine catastrophe!souris coco t’es une vedette.Maratier l’a fait exprès de ne pas relever les digues, maintenant on parle de la faute,manque plus que le Tour de France passe à nouveau et que D.BOON fasse un film avec Dubosc( il reste des camping) , et oubliés les CHTIS. ça c’est de la com’, on avait pas prévu les Morts.

    Thumb up 3

  • Ouah ! ALOUETTE ! toutes mes félicitations ! ! de l’humour certes ! mais je suis sure que tu as pleuré….— RE FELICITATIONS

    Thumb up 3

  • Alouette says:

    Dormez en paix braves gens,
    Tout est tranquille,
    Le ROI RENÉ veille sur vous

    et le réveil fut dramatique.

    Bonjours à tous,
    C’est la première fois que j’écris dans ce blog, et avant toute chose, je tiens à compatir. Mes pensées vont aux victimes, à leur famille à leurs amis et à tous ceux qui, de près ou de loin, ont été concernés par ce séisme. Si seulement la tempête n’avait fait que des dégâts matériels !!! Je pense à ces hommes, ces femmes, ces enfants, ces papis et mamies qui, dans leur sommeil ont été surpris par la montée des eaux. Je pense à toutes ces familles meurtries par cet épouvantable drame. Je leur adresse mes condoléances attristées.
    Quelle tristesse !!! Quel gâchis !!!!
    Voilà plus d’un mois que la catastrophe a frappé ce petit bout de paradis que je connais depuis 1980 et où je passais mes vacances jusqu’en 1992. J’y ai gardé beaucoup, beaucoup de souvenirs. Les images de ce petit coin de paradis me reviennent fréquemment, mais des image ravagées, meurtries, souillées, par la cupidité, la mégalomanie, la toute puissance de certains, qui comme la grenouille ont voulu devenir aussi grosse que le bœuf.

    …Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages,
    Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
    Tout petit prince a des ambassadeurs,
    Tout marquis veut avoir des pages….

    Dormez en paix braves gens,
    Tout est tranquille,
    Le ROI RENÉ veille sur vous

    Mais Dame nature est cruelle. Elle a repris ses droits. Seuls des esprits sans conscience peuvent penser qu’ils sont en mesure de rivaliser avec elle, de lui imposer ses droits.
    Depuis 1989 le ROI RENÉ veille sur vous, sur vos biens, sur vos vies, sur celles de vos enfants de vos parents …Par quatre fois, Le ROI RENÉ a sollicité vos suffrages, afin de pouvoir continuer encore et encore à veiller sur vous, car pour le ROI RENÉ, le bien être de ses administrés est devenu un sacerdoce. Et par quatre fois vous lui avez renouvelez votre confiance et remis votre avenir entre ses mains.
    Pour l’aider dans son immense et lourde tâche, il s’est adjoint des compétences notoires ; à l’urbanisme, aux affaires sociales, à la communication, aux travaux, camping, animation etc…
    Plus d’un mois et demi après la catastrophe, ou est le ROI RENÉ ???… Face à ce drame, que dit le ROI RENÉ. Pas un mot, interpellé par la presse, le ROI RENÉ reste hautain, distant, méprisant, muet. Son silence est assourdissant.
    Et pourtant … les questions, auxquelles il doit une réponse à ses administrés, sont nombreuses.
    Doit-on se poser la question de savoir s’il y a eu concussion, prévarication, conflit d’intérêt, dans l’attribution des autorisations de lotir et de construire et délivrer des certificats d’urbanisme ?
    Peut-être est-ce à la justice de se prononcer ?

    Dormez en paix braves gens,
    Tout est tranquille,
    Le ROI RENÉ veille sur vous

    Le ROI RENÉ a commencé à allumer un contre-feu. Une pétition circule en sa faveur. ? Les trompettes de la bien-pensance ont commencé à faire entendre leur voix.
    Il fait appel à un ténor du barreau, et ce probablement, avec vos impôts, amis Fautais.
    Quelle désinvolture ! Quel mépris pour ses concitoyens. Aurait-il quelque chose à se reprocher ?…

    Dormez en paix braves gens,
    Tout est tranquille,
    Le ROI RENÉ veille sur vous

    Dès 1990, un collectif, contre le bruit et les nuisances sonores, s’était constitué. Consulté, et sollicitant son aide en tant que premier magistrat de la commune, Le ROI RENÉ a balayé d’un méprisant revers de main, les doléances qui lui étaient adressées. Avec sa moustache au vent, sa chaîne en or autour du cou, sa toute puissance, sa délicatesse, sa courtoisie bien connue, il s’est esclaffé :
    « Vous n’allez pas m’apprendre mon métier… Et puis ne venez pas me faire Ch… avec ces conn… J’ai d’autres chats à fouetter ».
    En effet, il avait du pain sur la planche…
    Il est unitile bien sur de dire que tous les efforts faits pour obtenir gain de cause sont restés vains : Constat d’huissier, dossier en préfecture, à la Dass est …

    …A ces mots on cria haro sur le baudet.
    Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
    Qu’il fallait dévouer ce maudit animal,
    Ce pelé, ce galeux, d’où venait tout leur mal.
    Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
    Manger l’herbe d’autrui ! quel crime abominable !
    Rien que la mort n’était capable
    D’expier son forfait : on le lui fit bien voir.
    Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir…

    S’il m’était permis d’émettre un souhait pour La Faute sur Mer, ce serait que la commune soit placée sous tutelle, pendant une période à définir. Que le ROI RENÉ se retire pour enfin se reposer de tous les tourments qui le tracassent et afin de pouvoir méditer et faire le bilan des ses quatre mandats municipaux.
    Amis Fautais, je suis un anonyme pour tous ceux qui vont me lire, mais sachez que vous ne l’êtes pas pour moi. Je suis très souvent en pensées avec vous et m’associe à votre chagrin.
    Pardonnez moi, les uns et les autres de m’être laissé aller ! Est-ce une attaque ? Un pamphlet ? Une diatribe ? Je l’ignore, peut-être simplement l’expression d’un dégoût profond, et comme je l’ai déjà lu dans le commentaire d’un blogueur, je crois que moi aussi je vais aller vomir.

    NB. Les parties en rouge sont extraites des poésies de J. de la Fontaine :
    La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf.
    Les animaux malades de la peste

    Merci au créateur de ce lieu de libre expression.

    Thumb up 20

  • escabourg says:

    bravo Nicolas du 11/04 à 16h23!d’accord avec vous.

    Thumb up 2

  • Julielola says:

    Mes parents sont résidents à la Faute sur mer. Ils ont été sinistrés dans le cadre de la tempête Xynthia dans la nuit du 27 au 28 février 2010. Ils ont été évacués le dimanche matin par bateau. Nous n’avons pu accéder à la maison qu’à partir du mercredi 3 mars 2010, le temps que l’eau soit retirée à l’aide des pompes (l’eau est donc restée 4 jours dans la maison).
    L’expert est passé dès le samedi : la quasi-totalité de ce qui était dans la maison a été détruit (seuls sont récupérables quelques meubles qui devront être restaurés, de la vaisselle et des documents placés en hauteur dans un meuble qui n’est pas tombé…). Il va falloir démolir tout l’intérieur : les doubles cloisons sont imprégnées… La maison est donc inhabitable, et ce pour plus d’un an…
    Leur habitation n’est pas située en zone noire, elle serait en zone jaune… Pas de confirmation officielle dans ce sens pour le moment…
    …. Ouf dirons certains… que de questions pour nous ???
    Des aménagements vont donc être nécessaires… car il s’agit d’une maison basse… mais lesquels ??
    Quand en connaitrons la nature ?
    Qui va en supporter les coûts ?
    Et surtout, quelles dispositions vont être prises pour protéger ces habitations ???
    Car eux, n’ont pas le choix, ils doivent réintégrer leur maison… enfin quand elle sera habitable… car pour le moment d’autres questions se posent :
    1. Trouver un logement : de préférence à proximité, car il faut gérer les devis et les contacts avec les artisans
    a. pas simple dans une zone touristique : et oui, il y a des logements vides… mais qu’il faut libérer pour les touristes donc disponibles jusqu’au 15 juin et à partir du 15 septembre…. Et entre temps, où aller ??
    b. la prise en charge des loyers par les assureurs est limitée dans le temps (6 mois pour la majorité), or les maisons seront-elles habitables d’ici là ??
    2. Constituer le dossier pour les assurances : pas facile quand on a tout perdu (voiture, documents…) et pas accès aux outils de communications. A titre d’exemple une facture de téléphone portable de 240 € sur le mois de mars… pour contacter les experts, garagistes, assureurs, artisans… et oui pas de maison donc pas de ligne de téléphone fixe

    L’objet de mon propos est d’attirer votre attention sur ces sinistrés, les résidents principaux qui ont été inondés, qu’ils soient en zone noire ou pas et qui eux n’ont pas le temps de faire parler d’eux et qui se battent pour essayer de réorganiser leurs vies…

    Ces derniers n’ont pas le temps, l’énergie pour exprimer leurs doutes… et pourtant ils en ont.

    S’il vous plaît ne les oubliez pas au profit de la polémique… Ils ont besoin de vous et de votre soutien…

    Thumb up 15

  • JL says:

    Certains maires savent se bouger: voir les journaux de TF1. Celui des Portes en Ré ne nie pas qu’il y a eu des négociations (« no comment… ») et celui des Boucholeurs a apparemment réussi à faire sacrément diminuer le nb de maisons à détruire !

    Thumb up 3

  • NADBOR says:

    Ah bah si une pétition il y en avait une chez les commerçants, mais pas la bonne. Celle pour apporter soutien au maire. Le pauvre….

    Thumb up 1

  • jigaleon says:

    Un article éclairant sur la façon dont Mr Marratier est perçu à la préfecture:
    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Deux-maires-dans-la-tourmente-185112/

    Thumb up 3

  • Brigitte Devilez says:

    Lafaute, je n’ai vu aucune pétition chez les commerçants Fautais. Sans doute y en aura-t-il une qui circulera lors de la manifestation de vendredi.
    jigaleon, vous avez raison, je vois mal M Marratier avoir une quelconque écoute de la part du Préfet!Sera-t-il à la manifestation de vendredi? Il y aura sans doute des membres du conseil municipal..

    Thumb up 2

  • goldberg says:

    les familles des victimes pourraient se rassembler pour déposer une plainte contre le manque de prévention le principe de précaution aurait du être pris.pas la moindre sirène pas le moindre avertissement uniquement la télé;a quoi cela sert de regarder les dégâts des pays voisins pour aussi peu prévoyant.
    je suis partie de la faute le samedi matin jai laissé mes parents pour une semaine de vacances supplémentaire je ne les verrai plus ils auraient du être mis en lieu sur;

    Thumb up 4

  • jigaleon says:

    Brigitte a sans doute raison , cela dit pour régler le problème de la zone noire , il vaudra mieux avoir à nos cotés des élus crédibles et réspectés par les autorités ; Hors cela n’est plus du tout le cas et au delà des polémiques c’est une réelle difficulté.

    Thumb up 2

  • lafaute says:

    à Brigitte Devilez
    Ce n’était en aucun cas une attaque contre vous. Je souhaitais comprendre simplement. Je pense que nous souhaitons tous sauver ce qui peu encore l’être.
    Avez-vous des nouvelles de cette pétition ?

    Thumb up 0

  • han says:

    je suis bien d accord que ce n est pas le moment , et que le Maire est bien sur attaquable pour ceux qui ont les boules et qui veulent un résultat: il suffit de porter plainte (lui meme l a compris avec son avocat de renom) : je dis ca depuis le début…… le reste c est de l énergie pour rien .

    Et par contre comme contribuable lambda , j ai du mal à passer à la caisse de la meme façon que ceux qui ont joué du crayon sur le POS…..

    Thumb up 1

  • Brigitte Devilez says:

    lafute, les caisses sont (ou étaient)pleines. Construire des maisons ça rapporte en impôts, un casino aussi. Une majorité des habitants étaient très contents que leurs impôts locaux n’augmentent pas et comme le dit han, difficile d’être entendu dans ces conditions. Je pense que la préfecture ne voyait pas un danger aussi imminent… Elle a tout de même exigé des réparations sur la digue… Mais un peu tard!Ils venaient juste de commencer.
    Quant au Maire, ce n’est pas parce qu’il avait une majorité de Fautais derrière lui qu’il est inattaquable aujourd’hui! Han, vous attaquez bien ceux qui se sont remplis les poches…je crois que ce sont les mêmes.
    Mais le moment n’est pas venu pour les polémiques internes, il faut régler le problème de la zone noire et nous nous égarons…

    Thumb up 7

  • han says:

    Nous sommes encore en démocratie , (encore que à voir les réformes actuelles ….)et le Maire a été élu à une forte majorité , des centaines d électeurs l ont soutenu en manifestant pour le terrain de camping etc etc , donc imaginer l opposition le virer avant Xynthia , c est juste n importe quoi.

    Par contre , il y a eu beaucoup de fautes ( pour etre gentil…) et aussi 29 MORTS donc au lieu de toujours revenir sur les querelles pour ou contre le Maire , que ceux qui ont les boules portent plainte ,et que les autres réfléchissent bien à qui tout cela a profité ???
    Comme contribuable , je vais passer à la caisse : quid de l enrichissement de ceux dont le glissement du POS et autres manips pour rendre les zones inondables en zones constructibles
    ca m énerve de vous entendre parler des riches de l ile de ré : vous ne pensez pas que les vasières transformées en lotissement n’ont pas fait quelques riches à la Faute? au prix auquel beaucoup estiment leur maison?

    Thumb up 3

  • lafaute says:

    pour Brigitte Devilez
    J’habite en région parisienne. Dans un village voisin mondialement connu, le maire a pendant quelques années fait n’importe quoi (sans entrer dans les détails, simplement des erreurs de gestion !) Plus un sous ! Impossibilité de voter le budget !
    L’opposition au Maire s’est plainte auprès de la Préfecture. Mise sous tutelle du village. Démission du maire puis élection anticipée.
    Pourquoi l’opposition à la Faute n’a pas aboutie dans ses démarches puisqu’il y avait mise en danger des habitants. Le Préfet de l’époque était ami avec le Maire ???

    Thumb up 10

  • NADBOR says:

    Je vous prie d’accepter mes excuses pour cette incompréhension.

    Thumb up 0

  • Brigitte Devilez says:

    Narbor, vous m’avez mal comprise!Loin de moi l’idée de trouver des excuses au Maire, au contraire! Les écrits en question n’étaient pas du tout du gout de M Marratier! C’était simplement pour dire : on pouvait prévoir, on pouvait être sur ses gardes. Je suis tout à fait d’accord avec vous sur la responsabilité du Maire et j’espère que les tribunaux la reconnaitront.

    Thumb up 6

  • JL says:

    A Nadbor

    Si je comprends bien Brigitte, elle ne défend pas le maire. Elle parle au contraire de l’opposition qui a soulevé le problème des digues et des risques, mais n’a pas été entendue !

    Thumb up 3

  • NADBOR says:

    Pour répondre à Brigitte Devilez.

    Si je comprends bien vous défendez le maire et ses administrés en vous appuyant sur le fait qu’à plusieurs reprises et durant plusieurs années des écrits ont été effectués auprès de la préfecture pour dénoncer notamment les infiltrations d’eau en pied de digue et que vous n’aviez jamais pu vous faire entendre.

    Je suis vraiment très en colère de lire ce genre de chose, ceci prouve une fois de plus l’irresponsabilité de la commune, vous rappelant que beaucoup de personnes y ont laissé de leur vie. Je réponds simplement que si des requêtes auprès de la préfecture n’ont jamais abouti il en tient de la responsabilité du maire. On ne continue pas à constuire à tout va dans un tel cas de figure !!! A force de déboiser, assécher les marais etc… un jour ou l’autre la nature reprend ses droits. Je le dis et le redis tout ceci est une question de gros sous, plus y’en a et plus il en faut, c’est connu.

    De toute façon tout le monde se renvoit la balle !!! Arrêtez tous de faire la politique de l’autruche et prenez vos responsabilités !!! Je suis vraiment écoeurée…

    Thumb up 1

  • Un fautais aleatoire says:

    J’ai entendu M. Maratier déplorer la perte de revenus occasionnée par la fermeture du camping municipal situé ma foi bien près du pont et au ras de l’eau. Certes 800 000 euros en moins vont certainement inciter à une hausse des impots locaux.
    Aussi pourquoi, dans la mesure ou la circulation dans La faute sur mer est un vrai casse-tete l’été, ne pas créer un parking avec navettes régulières (et payante)en direction des plages, ce qui aurait pour bénéfice de désengorger les axes aux alentours de 18h00 chaque week-end et.

    Une idée à creuser (sans jeu de mot aucun)…

    Thumb up 2

  • Brigitte Devilez says:

    De 2001 à 2008, un jounal d’opposition, l’Echo Fautais, a dénoncé sans relâche l’inaptitude de ce conseil à gérer les problèmes. A plusieurs reprises, en 2002, 2003,2004,2005,2006 et 2007, il a tenté d’expliquer aux Fautais l’importance de l’entretien de la digue, de la prise en compte des risques majeurs,de la mise en place d’un plan de sauvegarde communal(la Faute sur Mer est la SEULE commune de Vendée soumise à 3 risques majeurs feux de forêts, inondations maritime, inondations terrestre). Certains de ses membres ont même écrit à plusieurs reprises à la préfecture pour dénoncer le peu de cas fait par les responsables d’infiltrations d’eau en pied de digue. La seule chose que nous puissions nous reprocher est de ne pas avoir su nous faire entendre! J’en suis sincèrement désolée. On a toujours utilisé contre nos propos la « technique de l’épouvantail » et les Fautais ont fait leur choix en 2008. Nous nous sommes inclinés devant la majorité. Nous n’avons pas voulu réanimer les polémiques par respect pour les sinistrés et aujourd’hui c’est en à titre personnel que je vous réponds.
    Un maire élu avec 60% des voix, et 15 conseillers sur 15 est en position de force. Jamais une voix discordante dans ces conseils depuis des années.

    Thumb up 14

  • Musette says:

    Chers tous,
    la publication – tardive – des critères qui ont présidé aux mesures prises par l’État, permettent d’éclairer les situations ressenties comme injustes. La méthodologie de l’annonce des destructions avant la publications des critères pose un problême aigü de méthodologie ! Que dire d’un maire qui publie précipitamment un arrêté permettant de construire 3 semaines, avant les mesures protectrices de l ‘État, courcicuitant ce qui aurait protégé nos concitoyens, avec les conséquences que l’on sait. Ce maire a toujours cherché à contourner la loi, qui , de fait , limitait son pouvoir, mais protègeait ses administrés. C’est la définition même de la loi tout de même ! il a voulu le pouvoir, tous les pouvoirs, sans aucune contre partie. Il fait écrhire dans ce blog , dans le style pétitionnaire qu’il affectionne tant, des propos visant à justifier l’injustifiable : Le maire de L’Aiguillon, commune 3 fois plus importante que La Faute, est omni présent et serre la main de ses administrés ! Bien sûr qu’il devra répondre de ses actes avec son conseil municipal. Il s’entête dans une posture d’hostilité envers l’État, alors que l’on en voit les conséquences ! Cette posture lui permet de détourner l’agressivité qui devrait se porter sur lui du fait de ses accablantes responsabilités, et de faire de l’ Etat le seul responsable ! Quel courage! Sa supposée prestance dissimule de plus en plus mal, couardise et perversion, indignes de ses fonctions ! Car c’est dans l’adversité que l’on voit les qualités d’un homme…Il a voulu jouir de tous les pouvoirs sans limites, sans contradicteurs, sans opposition, qu’ il en assume les conséquences….

    Thumb up 17

  • NADBOR, je suis tellement d’accord avec toi ! depuis ce 28 février je lui souhaite de beaucoup aimer les oranges….Je suis étonnée qu’il n’y ait pas eu de DEMISSION. Mais pour avoir « un peu » d’expérience administrative, il faut reconnaître que le Maire ne peut pas signer d’autorisation de construction etc etc… sans avoir au préalable (réunion du conseil) informé TOUS SES ELUS…. et soumettre au vote…Donc….. ils sont 15 je crois à La Faute…. et de plus toutes les décisions concernant les constructions sont affichées je crois 2 MOIS, et là….. les ELECTEURS de La Faute…. sont, moins qu’eux mais quand même un peu responsables……! ! D’ailleurs lors d’ une récente conversation avec des « Fautais », j’ai été très étonnée que l’on me parle QUE de manque à gagner… de taxes d’habitation, foncière en moins….touristes partis – MAIS MERDE ! IL Y A EU 29 MORTS….STOP ! ! —- GERER : C’EST PREVOIR…. alors ASSUMEZ !

    Thumb up 15

  • NADBOR says:

    Je ne sais pas si je suis débile ou quoi, si quelqu’un pouvait répondre à ma question ça m’aiderait peut-être à calmer ma colère. Pourquoi le maire notamment de la FAUTE continue t-il d’exercer ? Pourquoi aucune sanction n’a été prise ?
    Il fallait plus de morts, plus de personnes dans le malheur ? Je suis vraiment écoeurée.

    Thumb up 19

  • molliere says:

    je trouve scandaleux qu’on veuille vous demenager la Holande a eu une catastrophe similaire elle n’a pas pour autant chasse les habitants elle a reconstruit ses digues en hauteur en largeur avec des enrochements et des brise-lame il faut se battre contre les expulsions reconstruire les digues d’une maniere serieuse et permettre aux habitans de rester c’est leur droit le plus absolu
    Gerard Molliere
    courage a tous

    Thumb up 19

  • nicolas says:

    JE VIENS DE CONSULTER LA PAGE D’INFO EXPLIQUANT LES CRITERES SUR LESQUELS SE SONT BAsés nos théoriciens de la destruction massive de maison.C4EST PAS EU QU4ON BOSSER POUR CE LES PAYER.
    Je ne vais parler de mon cas ,en effet ma maison se trouve chemin des pensées a la Faute et selon la carte topographique le terrain se trouve a environ 5,50 m au dessus du niveau de la mer,mais néanmoins nous avons eu de l’eau car notre terrain fait environ 2000m2 et la maison est en contre-bas de celui ci mais l’eau est venu que parce que la cuvette du lotissement voisin a déborde et le phénomème d’infiltration et de remonter des eaux par des puits car effectivement nous avons 2 puits sur notre terrain a l’époque et jusqu’a l’année 1998,nous n’avions pas leau courante, mais en aucun l’eau est arrivé du Lay qui se trouve a environ 400 metres de notre maison pour preuve les maison voisines non pas eu une goutte d’eau.
    Alors demain on nous dit qu’il faut nous mettre en conformité avec les régles de sécurité,moi on me dit Monsieur il faut remettre un étage a votre maison !pas de problème je fait les travaux.
    Mais en aucun cas j’accepterais de me faire foutre dehors comme un malpropre moi et toutes ma famille,on fera ce qu’il faut,mais a chacun de prendre ses responsabiltés.
    On ne peut pas accepter ce discours nous disant presque que nous sommes hors la loi d’avoir construit dans cette partie de la faute,que nous sommes responsables a la place de nos soi disant décideurs,un élu qui accepte de donner un permis de construire alors qu’il ne le devrai pas ne le donne pas pour rien,si des préssions on exister a la Faute ,ce ne sont surement pas les habitants qui les ont faites mais plutot les promoteurs ou autre donneurs d’ordre qui on forcement directement ou indirectement des interets d’une manière ou d’une autre et ce sont ces meme donneurs d’ordre qui aujourd’hui viennent faire la morale et les bons samaritains ! a d’autres on a passer l’age des pris pour des imbéciles!!
    L’union fait la force ,ne baissons pas la tete et il faut que la commune ,l’état etc.. prennent leurs responsabilités .
    on doit cela a toutes les victimes.
    Ces gens la vivaient ici pour certains depuis toujours ,moi je trouve que les méthodes qui sont employés ne respectent mes pas le décès de ces victimes.

    Thumb up 16

  • Bertrand GILLIOT says:

    « Assez parlé d’égalité, il est temps de faire des égaux » (Jean Jaurès)
    Solidarité et soutien aux sinistrés, exclus par l’Etat.
    Les préfets passent, les victimes demeurent. Où sont les responsables ?
    Bertrand GILLIOT, élu municipal à Gravelines (littoral Nord)

    Thumb up 8

  • Bosco says:

    Bon soir à toutes et tous,

    Suite à mon dernier commentaire, j’avais calculé la somme globale des indemnisations qui « devraient » être versées aux sinistrés se trouvant en zone noire. Le ratio étant d’environ 250.000 euros par maisons à détruire, j’avais occulté les 241 habitations de l’Aiguillon. Cette somme s’élève à 228.750.000 euros.
    Après quelques recherches sur internet concernant la construction et renforcement des digues,(2 millions/Km.)j’ai consulté les plans de la Faute/ L’Aiguillon et j’en arrive à 22 kilomètres de digues, y compris la digue actuelle de l’Aiguillon pour que les deux communes soient en sécurité. Coût total: 2 millions x 22 km = 44 millions d’euros. Il reste donc 184 millions et des poussières.
    J’espère que l’association AVIF prendra en compte le coût de ces travaux qu’elle pourra mettre en avant le moment venu. Ce n’est pas grand chose, mais c’est déjà des biscuits pour pouvoir négocier.
    En tous cas: il ne faut en aucun cas qu’une seule maison soit rasée. Il y a encore d’autre « biscuits » à apporter, notamment dans la sécurité individuelle et collective des maisons.
    Il ne faut pas baisser les bras, certainement pas et surtout se serrer les coudes.
    Et, pour terminer, une petite anecdote! j’ai appris de la bouche d’un commerçant Fautais, que les toilettes édifiées Place Dudit, auraient couté à la commune quelques 45.000 euros. J’ai donc mesuré l’embase de ce prestigieux monument et j’ai trouvé 25 m2 d’emprise au sol…(2 wc, 2 urinoirs et un lavabo)je vous laisse calculer le prix de revient au mètre carré…A+ Bosco.

    Thumb up 16

  • escabourg says:

    Connaissez -vous les projets et réalisation de Natura 2000?
    Vaste entreprise…qui concerne aussi la Faute et L’Aiguillon…
    Peut être des réponses à nos questionnements?
    http://www.natura2000.fr

    Thumb up 3

  • nicolas says:

    Tout d’abord une pensée a toutes les familles qui ont meurtris par cette catastrophe naturelle.

    Ecouter dire que l’état ni est pour rien me fait bien rigoler,je crois que vous avez quelque wagon de retard!!qu’est ce vous croyer que c’est gens la sont blanc comme neige!!
    Tout le monde sait!!les communes,la dde,le conseil général,l’état,l’appat du gain passe au dessus de tout considération humaine,comprenez le bien!!
    Pourtant le role premier de l’état est d’etre garant des biens et des personnes alors la il est ou l’état dans sa responsabilté de protéger ses citoyens ,il laisse faire tant que sa rapporte et puis quand sa dérange on balaye et on recommence!!

    Ma famille a une maison depuis 1950 a la pointe d’arcay,chemin des pensées pour etre plus précis!! et effectivement aussi loin que mes souvenirs me ramène ,c’est a dire il y a une bonne quarantaine d’années a la Faute sur Mer ,et avant moi ma mére et ma grand -mère!!donc 3 générations et on a vu les maisons arrivées les unes aprés les autres ,puis d’une maison des lotissement entiers etc etc…et jamais au grand jamais cela n’a posé de problème a qui que ce soit,ni les maires successifs,ni les président de conseil généraux,les ministres et compagnie et aujourd’hui il faut un drame pareil pour que l’on se dise qu’il ne fallait pas et vous appeler ca des gens responsables!! ILS ONT EN TOUT CA S EMPeCHER LES IMPOTS de
    TOUT CES GENS QUI ONT PARFOIS FAIT D’ENORMES SACRIFICES POUR SE PAYER UNE MAISON ,une vie parfois de boulot en pensant laisser cela a leur enfants et il faut rien dire!!
    NOS POLITIciens AURAIS LE DROIT DE SE PLANQUER COMME CA et de déresponsabiliser aussi facilement.

    Ces principes existes partout,aller un exemple!!Chamonix ,j’y est vécu 10 ans ,cette vallée magnifique est devenu en quelque année une usine a promoteur immobilier ,a gros 4×4 etc… sans aucun respect de l’environnement et tout le monde sans fou!!!! l’avalanche du Tour ,moi j’y etais et bien croyer moi les chalets qui on été balayer par l’avalanche n’avais rien a faire ici et bien il y étais quand meme et aujourd’hui presque 10 ans après !!il y a quoi des chalets a nouveau.Ca dérange quelqu’un

    A la FAUTE SUR MER DANS MOINS DE 10 ANS IL Y AURA AUTRE CHOSE SUR SES 10 HECTARES ,un port Bourgenay n2,pour désenclaver les Sables,La Rochelle etc..et vous croyer que qui que ce soit aura des scrupules a faire cela mais vous rigoler !!regarder dans quel monde on vit
    Ma maison finira peut etre en un tas de cailloux mais en tout cas ,mais porter plainte bien sur on va se gener tiens!!
    Tout ce que l’on aujourd’hui n’ai que travail !!on ne traite pas les gens comme ca!
    Mr de villiers c’est tres vite planquer en disant qu’il fallait rendre a la nature ces terres construites et prises sur la mer et il étais ou toutes ces années ,a d’autre qu’il n’étais pas au courant ici et ailleurs ,ils savent tout mais le fauteuil est trop confortable pour le quitter ces gens n’ont aucun scrupules
    Je rappel qu’il y a aujourd’hui 770000 habitations sur le littoral Francais potentiellement en danger!alors on fais quoi!on rase et on bétonne tout!! DES LA fAUTE SUR MER?IL Y EN A PARTOUT EN FRANCE ALORS CES FACILES DE SE DONNER BONNE CONSCIENCE APRES.

    Désolé pour le coté redactionel de mon propos mais je parle avec mon coeur et n’accepte en rien la maniere avec laquelle tout cela se passe alors arreter d’accuser les contribuables qui ne sont que des pompes a fric pour alimenter le système.
    Il y a eu effectivement

    Thumb up 14

  • JULIE says:

    patience, poulun. Pour le moment les sinistrés et expropriés sont sous le choc. Ils s’intéressent au remboursement de leur bien et sont hébétés par ce qui leur arrive. Mais les plainte viendront car tout le monde a besoin de savoir pourquoi il y a eu un tel désastre.

    Thumb up 10

  • poulun says:

    A Maria casa
    Une décision réfléchie et raisonnée, bravo madame.
    Vos enfants vous remercierons.
    L’état doit assumer seul son erreur dîtes vous.
    En quoi l’état seul devrait être responsable ?
    Qui sont les signataires du P.P.R.I ?
    Ce sont ces gens là qui sont sûrement responsables, qui a décrété que ces marais pouvaient être constructibles ? .
    A l’époque personne, à part 2 écologistes, n’a levé le petit doigt pour dénoncer ce qui allait être fait.
    Adresser à tous
    Arrêtez d’accuser l’état, il vous propose le prix de vos pavillons pour partir, auriez vous préféré passé par 15 années de procédures judiciaires pour un hypothétique résultat.
    Je suis malgré tout conscient que le découpage ne doit pas être plus réfléchi que la décision de rendre ses terres constructibles.
    Si vous souhaitez que les coupables soient reconnues comme tels, il n’y a qu’une seule solution:
    – les sinistrés doivent porter plainte, une seule personne l’a fait à ce jour.
    — cré vin diou, cé pas beaucoup —

    Thumb up 7

  • Maria Casia, Félicita ! ton courrier m’a beaucoup émue, je suis complétement d’accord avec toi. Je te félicite QUELLE GRANDE SAGESSE, mais hélas, il est certain LA VERITE EST LA, attention DANGER…. je souhaite que tu sois « bien » remboursée et surtout beaucoup beaucoup de bonheur. Oh les enfants, quelle chance vous avez d’avoir une telle MAMAN. FELICITATIONS ! ! !

    Thumb up 5

  • maria casia says:

    Bonjour,

    Je fais parti des sinistrés qui possède un terrain avec habitation pour les vacances sur la pointe de l’aiguillon s/mer
    Aujourd’hui mon choix est fait , je veux partir, pas parce que l’état m’y oblige, mais parce qu’il y a réellement dangers , la mer a repris son territoire et rien ne l’empêchera de recommencer , elle est entrée par le fronde de mer mais également par les marais salant et le Lais en nous encerclant
    Aujourd’hui je remercie le ciel d’avoir pu éviter cette catastrophe car je ne sais si j’aurais pu m’en sortir avec mes 3 enfants…
    Cette terre que je croyais un petit îlot de paradis c’est transformée en épée Damoclès sur ma tête et celle de ma famille , je ne peux ignoré encore plus longtemps ce fait
    Pour moi la pointe de l’aiguillon doit retrouvé sa fonction d’origine c’est à dire en terre sauvage que la mer peut reprendre a tout moment
    L’état prend enfin s’est responsabilité afin de réparer les erreurs du passé , elle décide de racheté ces terres qu’elle a laisser vendre alors qu’elle savait les risques, je ne sais si je m’y retrouverais coté financier , mais il est sur que j’aurais la conscience plus tranquille de savoir cette terre invendable
    Ce que j’espère c’est que l’état assume seul son erreur et qu’elle fasse payer les vrais coupables en cas de besoin et non encore les contribuables,mais ca c’est encore une autre histoire …

    Thumb up 10

  • Jacques Ghémard says:

    1 million d’Euros le km de digue selon Chantal Jouanno

    http://www.latribune.fr/depeches/reuters/le-plan-digues-presente-dans-deux-mois-promet-chantal-jouanno.html

    Donc 100 km de digues coutent 100 millions d’Euros et il reste 68 millions pour réparer des maisons, les équiper en moyen de sauvetages et indemniser ceux qui veulent partir. Et avec 100 km on doit couvrir toute la région, donc merci pour les autres, dont moi à Ste Radegonde.

    Thumb up 7

  • Bosco says:

    Bonjours à tous, c’est la première fois que j’écris, je fais partie des sinistrés qui ne se retrouvent pas dans la zone noire. J’étais présent lors de la réunion publique tenue par Mr.BROT, Préfet de la Vendée. J’ai donc appris en direct que 674 maisons serait détruites et que les propriétaires seraient indemnisés à hauteur de 250 000 euros environ. Si nous faisons le calcul: cela fait 250000 fois 674 = 168.000 000 d’euros. Je ne sais pas à combien revient le kilomètre de digue, mais je pense que notre gouvernement fait une grosse erreur et qu’il est pret à jetter l’argent par les fenêtre…( s’il y en a ???) Il y a donc certainement moyen de refaire entièrement la digue de la Faute, et une digue digne de ce nom, c’est à dire sans passages pour les véhicules, quitte à faire des tobogans pour la circulation de ces derniers,afin que cette digue soit hermétique. Et enfin, laissons les sinistrés décider de leur avenir, nous n’avons qu’une vie et elle passe vite. Concernant le Lay, là aussi il y a eu un sacré laissé aller, aucun désenvasage…ça devient l’histoire du verre que l’on rempli à ras bord et dans lequel on insiste à mettre des glaçons, vous connaissez la suite! et bien là c’est pareil, on laisse la vase, elle s’accumule et elle prend la place de l’eau. Voilà ce que je dis là, maintenant, il y a plusieurs années que j’en ai fait les constatations, et je suis loin de sortir de St Cyr. A très bientôt.

    Thumb up 25

  • Vous savez je suis celle qui « avait » un mobil home au grand R ! (détruit et évacué sans mon autorisation) – Est-il normal que dans la documentation du camping il ne soit pas mentionné : « terrain inondé le 28 février 2010 par une vague venant de l’Océan… et terrain situé d’un côté de la digue tant CONTESTEE » et on va y « mettre » 600 personnes l’été ! ! ! ! — Futurs vacanciers, relisez bien vos contrats d’assurance-vie et établissez une liste de vos bénéficiaires ! !

    Thumb up 11

  • Alix de Wurth says:

    Bonjour,

    J’ai été « délocalisable », comme vous tous aujourd’hui, à la suite des inondations qui se sont produites dans le Gard en 2002 et dans la vallée du Rhône en 2003.
    Dans le Gard, les délocalisations ont concerné plusieurs communes et, tout comme vous, les gens se sont retrouvés désemparés devant les procédures, sans concertation, mises en oeuvre par l’Etat.
    Heureusement, une association qui a changé de nom depuis et qui se nomme maintenant « Prévirisques » a pu nous aider en nous informant tout d’abord sur nos droits, en produisant un certain nombre de rapport d’expertise qui ont permis à beaucoup de conserver leurs maisons et à ceux qui ont voulu ou dû s’en aller, de négocier au mieux de leurs intérêts. Nous leur devons beaucoup.
    Depuis 2006, cette association Prévirisques regroupe un certain nombres d’experts indépendants français et étrangers.
    Elle s’est spécialisée dans le contentieux des PPRI et des inondations en général, dont les délocalisations. Elle ne fait pas de publicité car le bouche à oreille fonctionne bien… Et la publicité s’accomode mal avec la déontologie des experts.
    Vous pouvez les joindre de plusieurs façon, en appelant de ma part si vous le souhaitez :
    previrisques@wanadoo.fr ou president-previrisques@sudinondation.com
    ou au 06 30 64 63 28
    En ce moment, elle agit beaucoup dans les Pyrénées Atlantiques (contentieux des PPRI) où l’association des Riverains du Béarn a fait appel à ses services : ils pourront sans doute vous donner leurs appréciations récentes sur la qualité de leurs prestations. Le président de cette association est M. Lacoste-Séris : 06 14 48 76 82
    Vous n’êtes pas seuls… Ne perdez pas espoir, il y a des solutions. Cette association peut sans doute vous aider.
    Courage.
    Alix

    Thumb up 18

  • zarzu says:

    apparemment, pour l’île de ré, cela a été vu au cas par cas, normal, c’est l’île des bobos et de la bande à nico…c’est vrai que la france d’en bas, vu du ciel, c’est bien peu d’intérêts pour notre président, en plus les caisses de l’état sont désespéremment vides mais quand même, je pense que la réfections des digues serait moins onéreuse et une bien meileure solution pour les habitants qui souhaitent vivre ici et bien sûr le cas par cas pour la satisfaction du moins partielle de chacun des sinistrés

    Thumb up 22

  • Musette says:

    Le maire de La Faute a trouvé un moyen de sortir par le haut ! Pompier pyromane et une nouvelle occasion de transgresser la loi, son sport favori, en s’opposant , »courageusement », au Préfet dès que celui ci a eu le dos tourné ! Ces pauvres gens ont intérêt à négocier, leur bien est devenu invendable et par voie de conséquence sans valeur pour leurs enfants. Aussi atroce que ce soit, il vaut mieux prendre le capital proposé et essayer de se reconstruire ailleurs, ne pas suivre une nouvelle fois un maire qui les a déjà conduits à la mort et la désolation. On pense à vous tous qui avez de si terribles décisions à prendre.

    Thumb up 22

  • D’accord avec toi David, il y a « pire » que nous, nous en sommes bien conscients, tu vois moi mon mobil est au grand R, pour l’évacuer on nous demande un chèque de 1 016,60… et comme mon assureur m’a demandé et bien spécifié au propriétaire du terrain qu’il fallait attendre le rapport de l’expert…. je viens de constater que mon mobil home a été évacué la semaine dernière…. sans être prévenue, ni interrogée pour éventuellement récupérer des objets… nous avons été informés par courrier que le 1er avril… tout devrait être DEGAGE..(je ne veux pas faire pleurer mais je précise que mon mari est décédé subitement au mois de novembre, donc seule pour gérer TOUT ça et devoir effacer… 1O ans de souvenir… ) Il faut prévenir les nouveaux propriétaires de mobil home, qu’ils ne seront jamais vraiment PROPRIETAIRES de leur BIEN, et dépendront du BON VOULOIR du propriétaire du terrain (interdiction de location à qui vous voulez, de vendre…. )

    Thumb up 13

  • Pachan says:

    Evidemment toutes ces maisons détruites, ça fait fait mal au coeur. Mais qui poussé à les construire ? Qui a attiré autant de monde dans ce petit village et incité les gens à s’installer dans ces quartiers pour faire marcher le commerce ? Le maire et son adjointe qui sont de vieux fautais savaient mieux que le préfet que les terrains concernés étaient dans des zones qui étaient tous les hivers inondés. Pourquoi ont ils exposé leurs administrés à de tels risques ?
    Si la tempête est un phénomène naturel, ses conséquences ne sont pas le fait de la nature seule. Nulle part ailleurs il n’ y a eu autant de pertes humaines.
    La municipalité en place depuis vingt ans devrait se poser des questions…au lieu de chercher à fuir ses responsabilités, même si pendant longtemps l’Etat a fermé les yeux.

    Thumb up 28

  • Musette says:

    A David.
    Il n’y a aucune raison de payer cette somme réclamée! Demandez des justificatifs. Et et si on ne vous en donne pas par écrit, refusez et portez plainte si on insiste !

    Thumb up 7

  • JULIE says:

    Certaines maisons qui vont être détruites existaient très légalement depuis plus de trente ans et personne ne s’était alors posé la question de savoir si elles étaient inondables. Environ 250 maisons ont été construites dans la fameuse cuvette de la faute avec, à l’époque, des réticences . En frappant fort le préfet veut sans doute « punir » les Maires mais ce sont les particuliers qui vont en faire les frais. Que M Marratier ne vienne pas se poser en victime même si sa maison fait partie du lot. Il porte effectivement une très forte responsabilité dans ce drame.

    Thumb up 17

  • Musette says:

    Les destructions annoncées sont inimaginables.. Mais ce qui est surréaliste, c’est que ces
    maisons aient pu être construites. Les maires ne sont pas contents ! Mais qu’est ce qu’ils ont dans le crâne ? Pas contents ! Quelle honte ! Mais qu’ on ne s’y trompe pas, ce ne sont pas les autorités et le Prefet qui sont responsables, mais bien les maires.
    Mes pensées vont vers ceux qui souffrent aujourd’hui.

    Thumb up 18

  • david says:

    propriétaire d’un mobilhome dans le camping municipal de la faute S/mer, on nous demande 900 Euros avant la fin avril pour l’évacuation et la destruction de ce dernier : est-ce bien l’urgence ? je sais qui a pire que nous…mais après nous avoir accueilli pendant des années sur ce terrain, aujourd’hui nous avons l’impression d’être des indésirables, il faut qu’on disparaisse et en plus en payant !!! j’éspère que les habitants de la Faute et/ou de l’Aiguillon ne sont pas traités comme cela…mais qu’est-ce qui se passe…on laisse le temps à personne de se retourner, notamment pour ceux qui habite loin et qui n’ont le temps et parfois l’argent de s’occuper de cette affaire…c’est scandaleux de traiter les gens comme cela…même si c’est du loisir, cela représente pour nous des années de travail avant de payer un tout petit coin de quiétude sans prétention…mais bon on n’est considéré comme des privilégiés alors il faut sûrement la fermer…mais que dire face aux pauvres gens qui ont tout perdu famille et toit…bon courage à tous

    Thumb up 22

  • MA says:

    A Admin,
    je n’arrive à visualiser que les 5 ou 6 derniers commentaires faits par les nombreuses personnes qui laissent des commentaires. il est donc qqfois difficile de suivre le fil .
    Comment puis je voir l’integralite des commentaires qui se rattachent à un article ?
    certes c’est un bon moyen de s’assurer de l’assiduité des lecteurs 🙂 mais je ne peux malheureusement pas me connecter en permanence …

    Et Merci encore pour cet excellent blog

    Thumb up 3

  • A la suite de la catastrophe XYNTHIA, mon mobil-home placé au Gd R est sinistré, mon assureur a désigné un expert qui n’a pas rendu son rapport écrit, très pressée par le propriétaire du camping, j’ai renouvelé ma demande de rapport d’expertise, et le service des sinistres a renouvelé son avis : PAS D’AUTORISATION D’EVACUATION SANS RAPPORT DE L’EXPERT ! la responsable de la Cie d’assurance a pris contact avec « le Gd R », pour CONFIRMER le pourquoi… Je viens de constater que MON mobil-home a été détruit, en partie évacué sans mon AUTORISATION, même pas informée… avais-je des objets à récupérer ? EST CE NORMAL ? ? J’ai prévenu l’assureur, très étonné, le propriétaire ne lui a rien dit et son contact avec le Gd R est d’hier…..???? (petit rappel : je suis propriétaire de MON mobil home depuis 10 ans) Je comprends le désarroi des propriétaires de camping, mais ils n’ont pas TOUS LES DROITS, ILS ONT AUSSI DES DEVOIRS ! et MEFIANCE aux nouveaux propriétaires de mobil homes… même si pour certains nous sommes des « petites » gens… certains y mettent une partie de leurs économies… mais vous voyez NOUS NE SOMMES PAS CONSIDERES COMME DES PROPRIETAIRES.

    Thumb up 5

  • Laurent says:

    @ Rousseau

    Je vous souhaite d’obtenir le plus rapidement possible des réponses et instructions précises de votre assureur concernant l’indemnisation et la prise en charge de l’épave de votre mobil homme
    Mes beaux parents ont déjà été indemnisé pour le leur et il sera enlevé avec concertation avec d’autres assureurs pour éviter de multiple passage de camion sur ces terrains ce qui n’arrangerai pas les choses sur les voiries.

    N’accablez pas les propriétaires de camping, eux comme nous ,doivent faire face à cette situation
    Et même si pour vous , votre mobil home représente beaucoup , ce n’est que du loisir
    Pour les propriétaires/gérants c’est leur gagne pains, leur patrimoine, mais aussi leur emprunt pour eux et leurs familles

    Certain bénéficient peut être de l’investissement et du travail de plusieurs générations, mais d’autre sont endettés !

    Les professionnels auront des pertes sèches très importantes plus une franchise 10%!
    10% sur 500000€ de pertes c’est 50000€ soit quelque fois plusieurs années de revenus pour eux..
    Sans compter , au cas pas cas, les choses qui ne seront pas pris en compte dans les contrats d’assurances au titre de la garantie cat nat ( haies végétales, frais de déblaies, voiries etc ) et pertes financières sur plusieurs années avant de retrouver le même niveau d’activité

    Alors ne perdons pas notre sang froid, restons vigilant mais egalement , comprenons que d’autre peuvent avoir des soucis que nous ne soupçonnions pas
    cordialement

    Thumb up 13

  • vennettilli marc says:

    certains maires son-ils plus courageux que d’autres?????
    celui de chatellaillon s’exprime
    – celui de la tranche sur mer dit qu’il se sent responsable auprès de ses concitoyens,
    – les autres se sentent-ils le nez moins propre ??????

    Thumb up 11

  • vennettilli marc says:

    bonjour, eh ben voilà comme vous nous sommes dans l’attente de savoir ce que nous allons perdre, en plus d’une partie de nos souvenirs familiaux. ce matin la presse annonce des avalanches, on doit donc interdire la NEIGE !! vite un impot sur les chalets.
    je vais de suite vérifier sur quelle base de valeur, j’ai été imposé à la FAUTE, valeur terrain et construction. ne laissons pas faire n’importe quoi, heureusement il y a des lois, à moins que se cache derrière tout cela une vaste escroquerie immobilière , je deviens parano.

    Thumb up 16

  • ROUSSEAU says:

    Comment faire ? Je suis propriétaire d’un mobile home installé sur un terrain de camping (gd R) déclaré inondé à 100 % enfin bref nous sommes plusieurs à avoir tout perdu,(presque 1 000 à La Faute sur Mer) le propriétaire du camping, a écrit mi mars (1ère « manifestation » de sa part) c’est à dire nous avons appris la catastrophe, par les médias….les voisins… enfin bref mi-mars, on nous a écrit pour nous dire de les informer car pour le 1er avril (1 mois après le passage de XYNTHIA) TOUS les mobil-homes déclarés EPAVES seront évacués…mais on ne peut pas s’approcher de NOTRE MOBIL, car terrain fermé c’est-à-dire accessible à pied seulement…propriétaire absent…. Enfin bref, nous dit-il les entreprises paysagistes etc… sont prêtes à intervenir pour démarrer la saison…. ils sont très pressés par le remplacement dudit matériel,NOUS N’AVONS PAS ENCORE LA REPONSE DE NOS ASSUREURS… certains sont même informés qu’il y aura une 2e EXPERTISE… et alors quand on ne donne pas l’ordre d’ACHAT,(ex de prix 30 000 €) les propos téléphoniques sont très LOIN de la gentillesse… vous voyez ce que je veux dire ! – L’expert que je presse de me confirmer sa déclaration verbale, m’a répondu que bien sûr sans certitude, mais normalement le Gd R, ne devrait pas réouvrir…. et pourtant la vente des Mobil-homes neufs comme d’occasions continue… ON LAISSE FAIRE ? ? ? – Mais nous, nous sommes loin des aides financière et psychologique ou alors celles-ci sont uniquement réservées AUX PROPRIETAIRES DES TERRAINS DE CAMPING… Je me permets de rajouter que chaque propriétaire de mobil home a déjà versé 1/4 de la location annuelle du terrain soit 525 €… notre « argent » ne doit pas avoir la même valeur que le leur…. serons-nous remboursés…. 1er avril ou ST glinglin….?

    Thumb up 15

  • JULIE says:

    Renaud, as-tu remarqué que ta pendule était encore à l’heure d’hiver? Oui, je sais, on devient exigeants!

    Thumb up 1

  • JULIE says:

    Il est dommage qu’on ne puisse pas revenir en arrière sur les commentaires plus anciens ( sauf dans info aux sinistrés,donc c’est possible). Il y a de plus en plus d’internautes qui s’exprimente sur ce forum et il faut vraiment être à l’affût pour arriver à tout lire. Merci Renaud!

    Thumb up 10

  • Marc SAINT-CYR says:

    Messieurs
    0 C’est réellement indécent cette pétition pour soutenir le Maire et son conseil . Le silence aurait été la moindre des choses Merci !
    1 Félicitations à la société Fautaise glooton.com pour la qualité de ce site.
    2 Votre société devrait faire des propositions à la ville de luçon pour updater ou mieux proposer un nouveau site réellement interactif et remplacer le « nul » de cette ville…..
    Slts respectueuses

    Thumb up 10

  • Mallouna says:

    Réponse à Renoux

    Oui il y avait des 3 mâts dans le port de l’Aiguillon. Mon grand père et mon arrière grand père en avait et ce jusqu’en 1930. Ils effectuaient le transport de charbon et de blé.

    Thumb up 1

  • renoux says:

    Nous nous posons depuis longtemps la même question que Zarzu. pourquoi le Lay reste-t-il envasé? N’était-il pas navigable jusqu’à Moricq autrefois, dit-on? On raconte qu’en 1891, on voyait des trois-mâts dans le port de l’Aiguillon… est-ce vrai?
    En tout cas merci aux militaires venus donner un coup de main le dimanche 7 et aux membres de la protection civile (La Roche sur Yon), le dimanche suivant§ le nettoyage de notre maison(avenue de la Brise) en a été grandement facilité, réellement et moralement.

    Thumb up 12

  • vennettilli marc says:

    Et le cap nègre c’est pas inondable???
    – mais non, Sainte Carla veille,

    et st Nicolas ne veut pas que les vagues inondent!!

    Thumb up 6

  • NG says:

    Merci Renaud pour la création de ce blog qui donne d’excellentes infos .Cette association est une très bonne initiative et j’espère que bon nombre de sinistrés pourront adhérer .
    Je suis outrée par la pétition pour le maire qui circule dans les commerces de La Faute ;soutenir un maire absent ,que les sinistrés n’ont jamais rencontré ,pas un mot de compassion,c’est une honte;c’est vrai que « le pauvre » est lui même sinistré …c’est tout ce qu’il trouve à dire …Affreux ;affaire à suivre .

    Thumb up 33

  • Musette says:

    Chers tous,
    C’est le cœur serré que nous allons revenir à La Faute pour les vacances de Pâques. On veut d’abord penser aux morts, se reccueillir et penser à leurs familles.
    Je voudrais dire qu’une pétition de soutien au maire est indécente. Les deux derniéres pétitions, à ma connaissance, visaient à soutenir le maire qui voulait contourner les lois contre le bruit et une autre contre les problêmes posés par l’illégalité du camping ! Ce que le maire, selon ces propres propos, appelle démocratie, c’est le droit de transgresser la loi si ça rapporte !
    On espère que cette année sera une année de silence et de reccueillement et que la municipalité s’abstiendra de nous infliger ces orchertres habituels.

    Thumb up 37

  • vennettilli marc says:

    hé les pisses froid, si le site ne vous plait pas, n’y venez pas, ras le bol de ces écolos donneurs de leçons mais qui roulent à vélo dans les couloirs de bus et emmmerdent 60 personnes en regardant bien si on les regarde.OUI la faute est inondable, et alors, Venise aussi, importons des Gondoles et apprenons à chanter au lieu de nous lamenter, par chance, pas de victimes dans mon entourage, respect pour les familles touchées,
    Bravo aux volontaires et tous ceux qui ont aidé. il reste des gens bien, et si Zébulon revient, balancez lui la boue dans la G…., marre des Faut qu’on!!

    Thumb up 12

  • zarzu says:

    bonjour à tous, et l’envassement très important du Lay, il joue sûrement un rôle dans cette inondation, et cela sera de plus en plus souvent qu’il débordera côté la Faute. Il y a eu , je crois, une offre hollandaise pour le déenvassement du Lay
    mais la mairie de la Faute voulait, parait-il vendre cette boue, j’ai peu d’éléménts par rapport à cel, si quelqu’un pouvait informer, je lui en saurais gré.

    Thumb up 15

  • Xavier MACHURON-MANDARD says:

    Merci pour la création de ce site, et ce qu’il permet, c’est-à-dire avoir une information centralisée et qui semble être a priori assez neutre (ceux qui veulent s’exprimer semblent pouvoir le faire assez librement). La force d’internet désormais est de pouvoir toucher beaucoup de monde. Il faut néanmoins penser aussi à ceux qui ne sont pas reliés à ce mode d’information… le bouche à oreille peut prendre le relai.
    Cela étant, il est vrai qu’en connaître plus sur les personnes qui ont eu le courage et le talent de créer ce site serait intéressant. L’initiative mérite d’être louée, et la qualité de la structuration du site aussi. Tout ceci demande beaucoup de travail, j’en suis sûr. Merci.

    Thumb up 35

  • admin says:

    Il n’y a pas de sélection des articles, tout ce qui est trouvé sur internet concernant la tempête sur La Faute sur Mer y est repris.
    Si vous voulez proposer des information, vous pouvez les envoyer à catastrophe@lafautesurmer.net ou bien venir nous voir à La Faute sur Mer, l’adresse et le téléphone sont sur le site http://www.glooton.com

    Thumb up 7

  • jean saurat says:

    qui êtes-vous? il me semble que l’hébergeur soit une société, mais qui sélectionne les articles et les médias? qui organise ce site? merci de me répondre: n’y voyez aucune malice, seulement le besoin de savoir.
    comment participer à votre site? comment proposer des informations?
    merci
    jean saurat
    24bis rue des prises
    85460 L’Aiguillon sur Mer
    un sinistré.

    Thumb up 9

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Connexion

Merci de répondre à la question *


Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Loading

Vigilance

Détail Vendée

Agrandir et historique
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci