Archive pour la catégorie ‘Informations’

« 1 ... 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 ... 186 »

Aujourd’hui, le procès de la catastrophe Xynthia arrive à son terme. Cinq semaines de débats pour comprendre l’enchaînement fatal des fautes des élus et des représentants de l’Etat, sous la pression des promoteurs immobiliers. France Nature Environnement et ses associations membres, la Coordination des associations environnementales du littoral vendéen (COORLIT 85) et Vendée Nature Environnement espèrent que cette chaine de responsabilités, avec ses dérives mises en lumière, servira au moins d’électrochoc pour mettre fin aux comportements irresponsables.

Le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL), systématiquement contesté, amodié et retardé

La restriction des espaces constructibles induite par un PPRL contrarie les intérêts privés, et ceux des municipalités favorables à l’accroissement de leurs ressources fiscales. C’est ainsi qu’à La Faute-sur-Mer, la « cuvette mortifère », classée initialement en zone inconstructible, a été révisée, sans raison, et est devenue une « zone constructible sous conditions ». Ce déni du risque et des atermoiements volontaires ont provoqué 29 décès à la Faute (47 décès sur le territoire national), des souffrances irréparables et des coûts collectifs considérables. Pour Yves Le Quellec, président de Vendée Nature Environnement : «Pourtant, même après la tempête Xynthia, les leçons n’ont pas été tirées : la mise en place de ces mesures de prévention continue de se heurter aux mêmes stratégies de retardement, on joue la montre notamment sur l’Ile de Noirmoutier».

Les digues, responsables d’un faux sentiment de sécurité

Les lotissements de la Faute-sur-mer étaient soumis à des risques de rupture et de surverse de la digue. C’était une réalité. Néanmoins, la présence de l’ouvrage associée à l’engagement des travaux ont minimisé le risque chronique existant et, de fait, rassuré les habitants. FNE, COORLIT 85 et VNE rappellent qu’aucune digue, même bien calibrée et entretenue, n’est insubmersible ou incassable. Pourtant, après le désastre de la tempête Xynthia, les collectivités ne cessent d’accélérer les projets de digues et d’enrochements. Certains sont certes nécessaires, d’autres ne sont que des moyens politiques pour dissimuler et minimiser la réalité de l’aléa de submersion marine. En cherchant à rassurer on pourrait, en réalité, augmenter le risque en donnant un faux sentiment de sécurité à ceux qui vivent en zone inondable.

Pour éviter un nouveau Xynthia, FNE et ses associations membres demandent avec force que l’ensemble des leçons soient tirées de cette catastrophe : la stricte application de la loi littoral, l’interdiction absolue de construire en zone inondable, la validation d’urgence des 750 PPRL des communes où les risques sont les plus forts, l’élaboration et la diffusion par l’Etat d’une culture du risque dans ces communes.

Pour Elodie Martinie-Cousty, responsable du réseau Océans, mers et littoraux, à France Nature Environnement : « La vie humaine ne se négocie pas. En France, la population des départements littoraux devrait croître de 4,5 millions d’habitants d’ici 2040. La montée du niveau marin est, simultanément, une réalité liée au réchauffement climatique, cumulée aux tempêtes plus fortes et fréquentes, elle érode inéluctablement le littoral. Pour faire face, nous devons nous adapter et rester humbles face aux éléments, l’arrogance est parfois criminelle. Repli stratégique ou défense contre la mer, le choix nous appartient, sans plus de faux semblant. »


19/20 Pays de la Loire

Thierry Sauzeau, Professeur d’histoire moderne / UFR-SHA Université de Poitiers (UP.), Centre de Recherches Interdisciplinaires en Histoire, Arts et Musicologie (CRiHAM EA 4270).

Frédéric Surville,  médecin à La Rochelle,  auteur notamment de «La tempête Xynthia face à lal Rochelle » et «Les colères de la nature» (éd. Le Croît vif)

Le procès Xynthia qui se déroule depuis cinq semaines au tribunal correctionnel des Sables-d’Olonne s’est achevé vendredi. Une peine de quatre ans de prison avait été requise mercredi à l’encontre de l’ancien maire de La Faute-sur-Mer, René Marratier. Ce vendredi, son avocat a défendu l’ex-édile en déclarant que son client n’était pas un monstre. « La compassion ne doit pas être plus forte que la loi », a-t-il ajouté. Le jugement est attendu le 12 décembre prochain.

2014 10 18 xynthia

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

Merci de répondre à la question *


Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Loading

Vigilance

Détail Vendée

Agrandir et historique
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci