(historique écrit avant la parution de ce blog)

La FAUTE est une jeune commune d’environ 1000 habitants, le Hameau du même nom s’est séparé de la Tranche, le 18 Décembre 1953 pour devenir la 307 ème commune de Vendée. Il s’était implanté il y a moins de 400 ans, sur des terrains occupés autrefois par un vaste marais de 3.000 Ha d’où émergeait 16 îlots: La Dive, St Michel-en-L’Herm, La Dune, Triaize, Le Vignaud, St Denis du Payré, L’Ile de la Bretonniére, Champagné, Puyravault, Ste Radégonde, Moreilles, Chaillé, Le Sableau, Vouillé, Maillezais, L’Ile d’Elle.

LA FORMATION DE LA FAUTE

 

 

Ces îlots étaient habités par des Gaulois, puis des Gallo-Romains. On a retrouvé dans leur sol de nombreux vestiges de cette époque, alors que le sous-sol de La FAUTE n’en possède aucun. La presqu’île de La FAUTE a été conquise par assèchement dans sa partie Nord bordant La Tranche et Angles, alors que la Pointe D’Arçay est une flèche littorale oeuvre de la mer et du vent.

Ces îlots émergeaient sur le pourtour d’un vaste marais complètement envasé et nauséabond par où s’écoulaient les différents cours d’eau. Des seigneurs habitaient les plus importants et les plus hospitaliers de ces îlots; les autres avaient à leur tête un prieur ou un abbé ( vassal du seigneur). Ils vivaient là assez pauvrement à la manière des marins. Bien vite et par intérêt, ils eurent l’idée d’assécher ce vaste territoire.

Les premiers travaux remontent jusqu’au 12ème siècle par l’établissement du canal de Luçon et en 1217, le canal des 5 Abbés. Les premiers dessèchements importants furent réalisés par Siette et Filatre, ingénieurs de la Flandre Hollandaise. Bien conçus et bien conduits, ils servirent de modèles à tous les autres entrepreneurs. Les premières lois sur assèchement parurent en 1595 approuvées plus tard par Henri IV. La compagnie de dessèchement de Moricq fût créée en 1724.

Ce fût un travail de géant qui dura plusieurs siècles. Il fallut supprimer les différentes branches de la rivière pour n’en conserver qu’une seule qui se déversait dans la rivière de St Benoît et qui petit à petit devint notre Lay actuel. Les moines de St Michel, le Seigneur de Talmont (Savary de Mauléon ) furent très actifs à cette époque et donnèrent exemple et courage. Ils rencontrèrent beaucoup d’obstacles: digues détruites par les tempêtes, les raz de marée, les guerres, mais sans se décourager, il y eut toujours quelqu’un pour relancer les travaux.

Tout le Sud-Vendéen en bordure de l’Océan a été ainsi conquis sur les éléments à partir du XI ème siècle sous l’impulsion des abbayes de St Michel en l’Herm et de Maillezais. Conquête fragile qu’il a toujours fallu préserver en raison de l’action des vents et des courants qui tantôt charriaient des milliers de tonnes de sable, dressant des dunes, tantôt, et parfois en quelques marées, détruisaient tout l’acquis de plusieurs décades de calme.

En 1910, la route de la Tranche est coupée à la belle Henriette et la mer va se déverser dans le Lay. La Faute est devenue, pour peu de temps une île. Des travaux, importants pour l’époque, seront faits. Mais vingt ans plus tard, de nouvelles attaques, plusieurs hivers de suite provoque pendant les hivers 1928/29 I’envahissement de la mer jusqu’au Lay, à proximité du village de la Faute.

Plusieurs digues seront construites successivement avant que l’ont puissent se rendre maître de la situation. Au ras de la digue en pierre, à même de l’Avenue de la Plage, un chenal profond de 4 à 5 mètres subsistera longtemps. Pendant une quinzaine d’années les choses resteront en l’état.

L’occupation de la Côte par les Allemands, des moyens d’entretien insuffisants feront, qu’après la guerre, une longue passerelle devra être construite pour accéder à la mer. En Février 1973, en moins d’un mois, un chenal de prés de 4 mètres de profondeur se creusait à l’entrée de l’Avenue de l’Océan. Grâce aux travaux faits par le service Maritime de l’Equipement et par la Commune, la plage a pu être à peu prés reconstituée. Il reste encore une lagune dont la surface se réduit peu à peu. Dans le même temps le rivage de la plage des Chardons avait reculé de plus de 25 mètres.

Bien d’autres agressions, plus où moins spectaculaires, pourraient être mentionnées. Toutes apportent la preuve que malgré les protections déjà établies La Faute reste toujours  » au péril de la mer  » . Une vigilance constante et des travaux d’entretien rapidement exécutés sont donc indispensables puisque notre sécurité dépend de leur efficacité. Ce bref résumé a montré quelles ont été les vicissitudes des rivages Fautais dans le passé.

Pour y remédier, L’Association Syndicale de la Vallée du Lay a été créée en 1931 et compte tenu de l’importance financière des travaux à entreprendre, 23 communes de la basse vallée du Lay seront groupées dans ce Syndicat. Après la guerre, en 1947, l’Association Syndicale de la Vallée du Lay décide de modifier ses statuts pour les adapter à une situation économique nouvelle. De grands travaux sont alors projetés: La fermeture de la Baie de l’Aiguillon qui doit améliorer considérablement le régime des eaux dans les marais du Sud-Vendéen et permettre la création d’un immense parc ostréicole. Le financement en sera fait par l’état, le Département et les propriétaires d’exploitations agricoles et puisque les agriculteurs paieront les améliorations à venir, les propriétaires Fautais devront payer, eux aussi, la protection qui leur est assurée par le Syndicat.

ORIGINE DU NOM LA FAUTE

Il y a plusieurs versions sur l’origine du nom LA FAUTE, je vous en citerai au moins 4, vérité où légende ? c’est à vous de choisir laquelle vous parait la plus probable.

1) Des marins Romains avaient appelé une pointe du promontoire des Pictons Pôs, déformation de Paos qui en grec signifie la brillance. Les gaulois et leurs descendants ont, en parlant, déformé le mot Pôs qui est devenu Fôs puis au fil des siècles Faute

2) Sous la révolution, lors des Guerres de Vendée, le général Hoche préférait s’en prendre aux biens des insurgés plutôt qu’à leur vie, d’où ce titre « Pacificateur de la Vendée » les biens étaient vendus aux enchères sur les marchés de Vendée.

Et c’est ainsi qu’a une grande vente, aux Moutiers les Mauxfaits, certains habitants de notre village firent l’achat de quelques uns de ces bien confisqués. Et cela malgré l’intervention formelle de l’état-major des Chouans Faute il y avait aux yeux de ces derniers et une expédition punitive fût organisée. La légende dit qu’il ne devait rester du village que deux survivants… Ancêtres des vieilles familles de notre village La Faute, à nos yeux, nous parait maintenant bien léger, mais le village y trouva son nom de baptême.

3) Pourquoi La Faute? La Faute à qui? La légende apporte une réponse. On dit que le seigneur de Talmont ayant eu des relations amoureuses avec une jeune fille, lui donna en dot, pour l’enfant qui devait naître, une surface importante de terrains qui constituèrent une partie du village.

4) Le grand LAY, rivière et le petit LAY, affluent, aurait donné leur nom au département

(département des Deux-Lays) sans la susceptibilité de ses deux représentants, remarquablement laids aux yeux de leurs contemporains, qui auraient pu y voir une allusion à leur commune disgrâce physique.

Le quartier de Claire Joie en 2003

Photo de 2003 des zones les plus touchées

La Faute sur mer en 1920

La Faute sur mer en 1920 – Le centre ville

Tabl. 1 : les événements de submersion marine sur le secteur nord de la baie de l’Aiguillon, Vendée.

1738

Submersion de terres entre Saint-Michel-en-L’Herm et L’Aiguillon-sur-Mer.

1740

Tempête qui conduit à une inondation jusqu’à Luçon.

1850

Un raz de marée provoque la submersion de centaines d’hectares à L’Aiguillon-sur-Mer et Saint-Michel-en-l’Herm.

27 octobre 1882

Submersion des digues des prises à La Faute-sur-Mer

1906

Submersion au nord de La Faute-sur-Mer.

21 mars 1928

Submersion au nord de la Pointe d’Arcay dans les secteurs de la Vieille Prise et de la Jeune Prise sur 120 hectares. Le village de La Faute-sur-Mer est alors une île.

1930

Fortes attaques de la mer détruisant une digue sur 800 m à La Faute-sur-Mer.

14 mars 1937

Rupture de la digue de protection du hameau de la Faute, des digues de l’Aiguillon-sur-mer et de Triaize.

16 novembre 1940

Rupture de la digue des Wagons à Triaizé, 3000 ha de terres cultivées submergées avec un coefficient de marée de seulement 88.

27 décembre 1999

Rupture d’une digue de protection à L’Aiguillon-sur-Mer submergeant environ 30 ha de terres agricoles avec un coefficient de marée de 77.

28 février 2010

Submersion d’une partie des communes de La Faute-sur-Mer et de L’Aiguillon-sur-Mer ainsi que la majeure partie des terres agricoles de la Baie de L’Aiguillon.

Une vidéo faite par un lecteur du blog (jean pierre)

Un petit passage de l’écho Fautais de 2005

(cliquez sur l’image pour agrandir)

N’oubliez pas en 2008 qu’il se disait…:

Et…

25 réponses à to “Historique”

  • […] La Faute sur Mer: Historique – (historique écrit avant la parution de ce blog) La FAUTE est une jeune commune d’environ 1000 habitants, le Hameau du même nom s’est séparé de la Tranche, le … […]

    Thumb up 2

  • gisèle arnault says:

    merci à july com du 4 mars 2014 ‘109 pages je crois » je ne vous avais pas vus , mais e viens de finir de lire et tous ces documents sont vraiment très instructifs
    car tous ces mémoires de 1700 sont très violents par leurs catastrophes , ces écrits nous témoignent de leur achargnement à vuloir faire une terre un lieu dit une commune , ce sont des magnifiques écrits de l’époque

    Thumb up 8

  • crevette 85 says:

    bonjour, à tous les fautais.
    nouveau maire et avenir devant nous et de couper les mauvaises herbes qui nous empêcherons de marché sur notre terre de la faute et au tribunal les fautifs qui ont abimé l’image de notre belle commune de la Faute sur mer.
    rendez-vous pour le 14 juillet 2014 a la grande plage.

    Thumb up 13

  • July says:

    Bonjour,
    j’ai lu tout vos commentaires attentivement et je pense que ceci pourrait intéresser certaines personnes, surtout vu le dernier commentaires !
    J’ai de la famille qui a été touchée par xynthia et je pense que si TOUS savaient ce qui est écrit là dedans, nous ne serions pas rester !
    Même à l’époque les gens commençaient à déménager, mais comme toujours deux ou trois « érudits » ont du se dire qu’il y avait de l’argent a faire, et comme début 1900, le tourisme a commencer a rapporter, ils se sont dit, tant pis, ce sera l’affaire de quelques pieds dans l’eau et tout ira bien, seulement les mer est dévastatrice et imprévisible !
    Malheureusement, nous le payons TOUS !
    Je vous conseille de lire attentivement ce PDF
    (énumération des faits depuis 1730, la liste est plus que longue !)
    Attention, je ne met pas ce document pour faire peur aux gens, juste pour les INFORMER, ce qui je pense nous manque beaucoup dans ce pays !!!!!!!!!!!!!!
    Je vous souhaite a tous une bonne journée et bon courage pour la suite des évènements qui ne seront jamais fini !

    http://www.vendee.gouv.fr/IMG/pdf/Annexe_A-Fiches_Tempetes_cle54525f.pdf

    Thumb up 23

  • fauteterre says:

    Même 7 ou 8 Moïse n’ont pas suffit pour être sauvés des eaux.

    Thumb up 2

  • kiwi says:

    ERREUR MUSETTE

    Mme Babin est sortie la deuxième fois après que j’ai fait action auprès du tribunal administratif pour vif de forme ayant voté à ce conseil municipal pour son lotissement puisque elle avait procuration
    Un deuxième tour a donc été obligatoire à cette bande de gens de mauvaise augure et je ne suis pas peu fière de les avoir retardé pour construire leur lotissement (de mémoire 7 ou 8 Moïse je ne me souviens plus) mais la nouvelle liste le saura car c’est allé à la préfecture pour le premier compte rendu.
    >Hélas j’ai du m’en aller travailler à la roche et ne me suis plus occupé de ces malhonnêtes gens.
    J ai été poursuivie par la mairie et son avocat!!! Tiens n’était ce pas un lotissement privé?????
    L’histoire m’a hélas rattrapée puisque des gens sont morts sur ces lotissements et je regrette tellement d’avoir laissé L’histoire s’écrire.

    SOUVENEZ VOUS TOUS LES VACHES AVAIENT L ÉTÉ DE L EAU AUX GENOUX Il faudrait des photos pour le prouver quelqu’un en a t il cela serait peut être utile

    Thumb up 12

  • Musette says:

    Cher Jean-Luc Orand,
    je vous remercie à titre personnel pour votre post, pour vos propos et pour l’hommage que vous avez bien voulu rendre à ce blog et que je partage entièrement ; en effet, je crois que les contributeurs ont réussi à faire un blog de très bonne tenue et à (presque) éviter les dérapages que l’on trouve actuellement dans les réseaux sociaux. Vous posez par ailleurs une question importante concernant la prise illégale d’intérêt ou conflit d’intérêts dans les votes d’un conseil municipal. L’histoire que vous racontez semble tout à fait correspondre à une transgression de la loi. Cependant, nous avons appris dans l’affaire concernant la municipalité de La Faute-sur-Mer qu’il avait suffi que Madame Babin, première adjointe à l’urbanisme, sorte de la salle du conseil au moment du vote concernant l’urbanisation de ses terrains par son fils promoteur, pour que ça l’innocente d’un certain point de vue d’un mélange des genres. Elle devra cependant répondre devant la justice pour d’autres faits également très graves. Personne n’est dupe. Mais il semble que formellement, on ne peut rien lui reprocher. Lorsque des faits de ce genre se produisent, on peut être sûr que d’autres encore se cachent..
    Dans ce genre de dossiers et ce genre de municipalités, il faut que vous-même et vos amis s’emparent des dossiers et vous trouverez ce que vous cherchez. Il a fallu à La Faute-sur-Mer la tempête Xynthia, pour que le pot au rose soit découvert. Les manquements à la loi sont très nombreux et l’ensemble de la tête du conseil municipal actuel devra répondre de ses actes et de ses manquements aux prochains procès qui se passera aux Sables d’Olonne Vous aurez l’occasion de le suivre car les journalistes seront nombreux lors de ce procès annoncé comme le plus important de l’année. Nous continuons sur ce blog à informer non seulement nos amis victimes de la tempête, mais tous ceux qui ont une certaine idée de la démocratie et du travail que peuvent faire des citoyens de bonne foi.
    La constitution d’un blog est un bon moyen pour contraindre certaines municipalités déviantes à une meilleure observance de la loi, car elles aiment l’obscurité et l’entre soi, et qu’un blog les dérange en mettant en lumière leurs sales petites affaires.
    Je vous souhaite bon courage. Tenez-nous au courant.
    Bien cordialement à vous.

    Thumb up 16

  • kiwi says:

    Merci pour cette rétrospective JE PLEURE. SUR QUOI SUR QUI?. SUR TOUT CECI SUR CE GÂCHIS ALORS QUE TOUT AURAIT PU ÊTRE ÉVITE

    Cela fait trop mal et merci à Orand de nous soutenir car de soutiens nous avons encore besoin la fracture n’est pas encore refermée. Le sera t elle un jour? Et encore j ai eu la chance de me sortir ce soir là de cette boue de cette eau glacée dans laquelle beaucoup sont morts. Comment encore peut on douter aujourd’hui que quelqu’un pouvait prévenir la population
    PRÉ VENIR. Serait ce VENIR PRES de. Être près de sa population voilà ce qui nous a manqué et qui a fait tant de mort avant et après Cynthia car d’autres morts ont été victimes de d’après et le seront encore dans les quelques mois à venir du fait qu’il va falloir encore remettre cela sur la tapis et souffrir du passé
    On ne se reconstruit pas de Xynthia , on vit, c’est tout.
    Pensez à ceux qui seront au procès car ce ne sera pas facile, les étatiques de la justice , nous ont prévenu, certains ne s en remettront pas. Il suffit d’une vidéo ci dessus qui était dans un petit côté de notre mémoire, enfoui, et sui fragile dès ces vidéos.
    Soyez indulgents pendant ces élections virulentes que vous soyez d’un côté ou l’autre et souvenez vous qu’il a fallu de peu pour qu’aujourd’hui vous n’ayiez été de l’autre côté, celui du POURQUOI

    Thumb up 11

  • orand says:

    Bonjour,

    Je trouve les démarches de votre association très essentielles pour garantir le respect de l’intérêt commun.
    Personnellement je m’intéresse à un cas rencontré dans un village proche de chez moi. Je m’interroge sur la légalité d’une transaction immobilière consistant de la part d’un conseiller municipal à vendre des terrains personnels à un lotisseur pour un projet qui intéresse directement la commune. Le conseiller en question ayant fait une plus-value très importante lors de cette opération, n’y a t-il pas constitution d’un conflit d’intérêt ? D’autant plus que cet élu c’était opposé à la création d’une association qui proposait de reprendre la gestion de la cantine scolaire communale, abandonnée au profit d’un prestataire avec pour argument, parmi ceux permettant de justifier cette décision, qu’il n’y avait plus de maraîchage local pour fournir la restauration scolaire ! Entre le bitume et les légumes, certains ont choisi. Dans l’intérêt des habitants et des enfants de l’école ? C’est beaucoup moins évident.
    Pour cette raison, êtes vous en mesure de me conseiller pour faire la part des choses dans cette affaire personnelle qui impacte directement de nombreux habitants ?

    Vous savez plus que quiconque jusqu’où peut aller la folie de l’argent, et votre histoire est un exemple qui sert de leçon de beaucoup de citoyens honnêtes, révoltés par ce qui s’est passé mais confiant dans l’avenir.
    Merci encore à vous pour ce blog plein de vie.
    Pour finir, je tenais à préciser que je me permets de faire irruption dans les lignes de ce blog avant tout par solidarité, par devoir de mémoire et par respect de toutes ces personnes énergiques qui se reprennent en main pour avancer.

    Bien cordialement.
    Jean-Luc Orand
    Militant pour les circuits courts et le respect de l’intérêt général.

    Thumb up 20

  • BRISTIEL DENIS says:

    A voir à partir de la 21 mn commentaires sur Xinthia
    surtout soyez attentifs aux projets futurs exposés par notre maire ………

    http://videos.arte.tv/fr/videos/x-enius–7073296.html

    Thumb up 6

  • THEBEAUD says:

    Bonjour,

    J’ai l’honneur d’annoncer la parution d’un ouvrage intitulé: « Quelques traditions de Noël en Poitou Charentes Vendée ».

    Cet ouvrage est sur le catalogue du site THEBOOKEDITION:

    http://www.thebookedition.com/quelques-traditions-de-noel-de-thebeaud-pascal-p-85074.html

    La bûche de Noël , les rituels de bénédiction au coin du feu, les superstitions liées à Noël, les soins apportés aux animaux, les gâteaux de Noël, les proverbes et la météo…rapportés par nombre d’érudits locaux: l’abbé Noguès en Charente, l’abbé Lalanne en Poitou, le préfet Dupin pour les Deux-Sèvres, etc…

    Un ouvrage simple accessible à tous pour nous replonger dans les Noëls du 19°…Un cadeau de Noël qui sent bon les anciens usages…

    L’ouvrage existe sous forme pdf ou sous forme reliée.

    Noël vient toujours trop vite…

    Et quand il est arrivé, il est déjà passé…

    Bien cordialement

    Pascal

    Thumb up 4

  • BRISTIEL Denis says:

    Communique de la prefecture à propos du PPRI
    attendons le 1er juillet
    à moins que Notre mairie ne les mettent sur son site avant !!!

    http://www.vendee.pref.gouv.fr/sections/actualites_et_pu/communiques_de_press/projets_de_plan_de_p/downloadFile/file/Projets_de_plan_de_prevention_des_risques_d_inondation_-_L_Aiguillon-sur-Mer_-_La_faute-sur-Mer.pdf?nocache=1308820091.24

    Autres info :
    le PCS doit avancer mais sans informer les humbles concitoyens : apparition de grosses pancaretes Point de rassemblement N° 2 en haut de la rue des Glaieuls sur le mur de l hotel de la Plage

    Thumb up 7

  • Fôtason says:

    SVP : vous pourriez tout mettre en français pour les explications de la notification des commentaires. Nous sommes en France !

    Thumb up 14

  • Fôtason says:

    Dans cette page d’histoire les photos semblent conformes, mes dans les textes de LA FORMATION DE LA FAUTE et l’ ORIGINE DU NOM LA FAUTE sont à reprendre. Ils ne représente pas toute la réalité de notre presqu’Il. Ils sont à reprendre. De plus votre système pour ajouter ici des photos ne fonctionne pas et semble très compliqué à utiliser. Ou alors expliquez nous comment faire. Merci !

    Thumb up 14

  • Bénevole says:

    Merci à tous ceux qui ont créé ce Blog.
    Enfin l’expression est devenue possible, mais uniquement pour ceux qui disposent d’une ligne Internet. Et les autres ?
    Cette page étant celle de l’histoire, c’est l’occasion de rappeler que les trois mois que nous venons de vivre sont une copie conforme de fin 1940 et début 1941 , où dans le vieux village l’eau est arrivée également à la même hauteur.Un grand nombre d’habitants avait tous pris un bon bain de pieds. Après un bon nettoyage des lieux la vie avait repris son cours.Les générations suivantes ont très vite oubliée… Mais voilà, cette fois , le 28 février dernier,l’océan ne nous a pas oublié… Vingt neuf de nos concitoyens ont payé de leurs vies cet oubli de l’histoire par l’homme ! Grave… Je reviendrai certainement m’exprimer sur ce qui à mon sens pourrait bien recommencer…

    Thumb up 13

  • escabourg says:

    Pour Zarzu,
    écrivez- le dans « à propos » et « messages de soutien », c’est là qu’il y a le plus de messages et cela est bien un message d’à propos!
    Vous pouvez aussi dans face book si vous êtes inscrit ou trouvez autour de vous quelqu’un qui y est, il y a un site pour la Faute, beaucoup de jeunes s’y retrouvent mais pas qu’eux!!
    Vous pouvez aussi l’envoyer directement à l’association « contact@lafautsurmer.net » qui peut relayer l’info sur place et en discuter.
    Cordialement,
    escabourg

    Thumb up 1

  • zarzu says:

    bonjour à tous,

    je ne sais pas dans quelle rubrique écrite ce message, je viens d’entendre à la télévision que le pont de l’aiguillon-la faute sera bloqué dimanche, ne pourrait-on pas à la place bloqué le rond-point à la ferme des Chaux, cela aurait peut-être un impact plus important, qu’en pensez-vous?

    Thumb up 5

  • escabourg says:

    Pour éclairer certains commentateurs d’articles de journaux (lus dans home):
    il faut rappeler que si beaucoup de vacanciers et de résidents actifs ou retraités viennent de Paris ou de sa banlieue; c’est qu’historiquement les congés payés et la démocratisation de la voiture ont permis aux travailleurs d’aller un peu plus loin que les bords de Marne ou que la Normandie, accessible rapidement en train.Pas seulement pour se reposer de la vie stressante des villes, c’était une recommandation de santé: la tuberculose et le rachitisme étaient entre autres bien favorisés en ville par le manque de lumière, d’air, de nourriture saine et des conditions de travail confinés.
    Aujourd’hui encore,c’est une vrai cure de santé et tout le monde n’a pas les moyens de faire des cures et des « thalassos » ou de découvrir les merveilles autour du monde!
    Beaucoup de gens quittent leur immeuble ou leur hlm où ils sont locataires et où ils sont restés parce qu’ils avaient du travail et des enfants à élever et souhaitent aller là où ils ont tissés de vrai liens dans un cadre de vie agréable et où ils ont investi toujours au prix de sacrifices pour avoir un chez eux qu’ils arrangent à leur façon et où ne les délogera pas(?)Peut-on reprocher ce qui est humain? Ou est-ce de la jalousie mal placée?
    Les autres sont nés sur place, en Vendée ou en Charentes,est-ce drôle d’y vivre et d’y travailler? Est-ce bizarre d’être pêcheur de père en fils au bord de mer?
    Alors, commentateurs et journalistes soyez toujours contents de manger du poisson, des huitres, des moules et des fruits de mer, des mogettes et de la brioche vendéenne! c’est du phosphore et de l’iode qui pourraient se retrouver aussi dans vos commentaires!!
    Je rajouterai une pensée pour tous les campeurs qui sont forts nombreux dans cette région et à tous nos disparus qui aimaient sincèrement leur pays.

    Thumb up 24

  • escabourg says:

    Oui c’est dans la bonne rubrique mais on peut facilement le transporter dans une autre!

    Un petit clin d’œil littéraire

    Vive la littérature française… !

     » Que peut-il ? Tout.

    Qu’a-t-il fait ? Rien.
    Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l’Europe peut-être.
    Seulement voilà, il a pris la France et n’en sait rien faire.
    Dieu sait pourtant que le Président se démène :

    il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c’est le mouvement perpétuel ; mais, hélas ! Cette roue tourne à vide.

    L’homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse étrangère
    est un carriériste avantageux. Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.

    Il a pour lui l’argent, l’agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort. Il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse.

    Quand on mesure l’homme et qu’on le trouve si petit et qu’ensuite on mesure le succès et qu’on le trouve énorme, il est impossible que l’esprit n’éprouve pas quelque surprise. On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds, lui rit au nez, la brave, la nie, l’insulte et la bafoue !

    Triste spectacle que celui du galop, à travers l’absurde, d’un homme médiocre échappé  »

    
    Victor HUGO, dans  » Napoléon, le petit  »
    Réédité chez Actes Sud

    Vous pensiez à qui ?…

    Thumb up 21

  • Jean E. says:

    Cartes
    L’Aiguillon
    http://www.vendee.pref.gouv.fr/workspaces/partage/tempete_xynthia/cartes_des_zones_de/downloadFile/file/Cartes_L_Aiguillon_presse.pdf
    http://www.vendee.pref.gouv.fr/workspaces/partage/tempete_xynthia/dispositif_d_informa/downloadFile/file/Document_d_information_L_Aiguillon-sur-Mer.pdf
    La Faute
    http://www.vendee.pref.gouv.fr/workspaces/partage/tempete_xynthia/cartes_des_zones_de5101/downloadFile/file/Carte_La_Faute-sur-Mer_presse.pdf
    Tout ceci ce jour est en tête du site de la Préfecture http://www.vendee.pref.gouv.fr
    en plus des documents suivants::
    «  »Des guichets uniques pour prendre en compte les demandes des sinistrés
    Afin d’aider les sinistrés de la tempête Xynthia, des guichets uniques ont été mis en place pour pouvoir répondre à leurs questions et prendre en compte leurs demandes en faisant le lien avec les différents partenaires et intervenants apportant leur concours.
    ► Pour les questions relatives aux assurances, un n° vert 0 811 00 06 85
    ► Pour les aides aux particuliers, cliquez ICI*
    ► Pour les aides aux entreprises, cliquez ICI*
    ► Pour les aides aux collectivités locales, cliquez ICI*
    ► Retrouvez les recommandations sanitaires faisant suite à une inondation en cliquant ICI*
    ► Téléchargez le guide « Inondations – guide de remise en état des bâtiments » en cliquant ICI*
    ► Pour plus d’informations, consultez les derniers communiqués de presse en cliquant ICI*
    (>> ICI* >> tout ceci est actuellement en tête de http://www.vendee.pref.gouv.fr/

    pour info le site remarquable:: http://www.cartes-topographiques.fr de topographie (?indicative, ?précision) en France et limitrophe et surtout le portail des Risques http://www.prim.net/

    à se demander pourquoi ne pas avoir arrêté tout aussi vite outre l’arrêté prescrivant si ce n’était déjà fait un nouveau PPRI de ces communes tout en enclencheant aussitôt un ‘PPRI par Anticipation’ – ça existe et c’est le but – qui aurait finalement tout aussi bien classé en rouge ou rouge ‘foncé’ au moins ces zones dites ‘noires’ et qui aurait eu le mérite de figer la situation, de faire les études plus poussées que ceci et surtout de permettre la concertation/mitigation absolument nécessaire entre-temps. Tandis que là la précipitation qui n’st pas la raison fiche la panique et crée des centaines de futurs recours au Tribunaux Administratifs. Pauvre Préfêt sous la botte de la mediA-politique + médOcrité = mediOcratie, pas bonne pour un Etat pris au sérieux, encore une fois.

    Thumb up 5

  • arnault says:

    pourquoi ne parlez vous que des zones noires rouges oranges , moi aussi jai été sinistrée avec mon amri et mes deux enfants, de plus jai perdue mon papa , moi aussi la vie cest arreter au 28 février , jétais présente lors de la réunion au casino des dunes, mais personne na donc une pensée pour les décès quil y a eu ???? pourquoi le préfet a dit quil y avait eu 5 alertes et après il na pas voulu en dire plus , alors ??????? pourkoi ne nous avons pas fait évacuer ????? tout ca tombe aux oubliettes ????? tout le monde savait kil se préparait quelque chose de pas sain ……. les disparus sont vite oubliés et cest triste personne ne se bat pour eux !!!!

    Thumb up 10

  • lafaute says:

    bonjour coutelier,

    vous trouverez sur ce site, la carte diffusée par la préfecture (zone noire uniquement) ainsi que la carte des inondations et une carte topographique complétée d’un lien vous permettant d’évaluer l’altitude de votre adresse. Nous n’avons rien de plus… nous en sommes tous au même point !
    cordialement

    Thumb up 14

  • coutelier says:

    tout le monde parle des zones noires et chacun y va de son appréciation. Or, quand je cherche à m’informer sur la situation géographique de ces zone, je ne trouve aucun plan ni carte (avec le date de validité, si la définition de ces zones est susceptible d’évoluer…) pour les situer.
    Si quelqu’un a une adresse URL où je pourrais les trouver, merci de me l’indiquer.

    Thumb up 3

  • Je n’ai pas réussi à voir si le camping du Grand R -route de la Tranche – LA FAUTE SUR MER fait partie de la zone noire, ceci avait été annoncé dans un précédent article…. Car même si le nettoyage s’effectue rapidement… (à dégager, vous aviez encore des objets perso… TANT PIS !) il ne faudrait pas que les autorités oublient, qu’il a été inondé par l’eau de mer, et la digue qui en constitue une limite…et protection prêterait presque à sourire (mais hélas c’est trop grave) On comprend bien que l’économie vendéenne est constituée de tourisme, donc n’importe quoi pour attirer les clients et construire des mobil homes QUELLE INDUSTRIE ! ….. MAIS AU DETRIMENT DE LA SECURITE…. ! ! !

    Thumb up 19

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion

Merci de répondre à la question *


Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Loading

Vigilance

Détail Vendée

Agrandir et historique
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Trouvez vous judicieux l'implantation d'un golf à la Faute sur Mer dans la cuvette ?

  • Non (53%, 117 Votes)
  • Oui (45%, 98 Votes)
  • Pas d'avis (2%, 4 Votes)

Votants: 219

Loading ... Loading ...
Historique
décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci