« 1 ... 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 ... 163 »


La catastrophe dramatique survenue en Vendée lors de la tempête Xynthia reste dans toutes les mémoires. Le procès concernant cet événement aura lieu du 15 septembre 2014 au 17 octobre 2014 aux Sables d’Olonne.

L’Union Nationale des Associations de Lutte contre les Inondations ( UNALCI – France-Inondations ) qui fédère des associations représentant les victimes d’inondation réparties sur l’ensemble du territoire français assistera à ces débats afin de mieux comprendre la genèse d’un tel désastre.

L’UNALCI attend un procès exemplaire.

2014 08 28 Atlantes

001

Une partie de La Faute-sur-Mer avait été submergée par la mer déchaînée. - Une partie de La Faute-sur-Mer avait été submergée par la mer déchaînée.

Une partie de La Faute-sur-Mer avait été submergée par la mer déchaînée.

Vingt-neuf habitants de La Faute-sur-Mer avaient péri pendant Xynthia. Cinq prévenus vont être jugés à partir du 15 septembre. Dont le maire de l’époque.

Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia dévastait le littoral charentais et vendéen. A La Faute-sur-Mer, en Vendée, où la mer déchaînée avait passé les digues, le bilan était particulièrement dramatique puisque vingt-neuf personnes avaient péri noyées, sept cent soixante-sept avaient été évacuées, quarante-sept blessées et trente-trois autres hospitalisées.

Les dommages matériels étaient également conséquents. Selon un rapport publié en juillet 2012 par la cour des comptes, Xynthia a endommagé en Vendée soixante-quinze kilomètres de digues, cent vingt kilomètres de côtes. Cent soixante exploitations agricoles, quarante kilomètres de voiries, 4.800 habitations avaient été inondées.

Après le drame de La Faute-sur-Mer, le parquet des Sables d’Olonne avait d’abord ouvert une enquête préliminaire pour homicides involontaires. Puis, fin novembre 2010, une information judiciaire. Ce travail d’enquête a débouché sur le renvoi en correctionnelle de cinq personnes. Leur procès aura lieu aux Sables d’Olonne du 15 septembre au 17 octobre (*).

Seront appelés à la barre :

>> René Marratier. 62 ans, garagiste de profession et à l’époque maire de la Faute-sur-Mer, prévenu d’homicides involontaires aggravés et de mise en danger. La justice lui reproche de ne pas avoir, malgré les rappels de la préfecture, informé la population sur les risques de submersion, de ne pas avoir mis en œuvre un plan communal de secours et d’avoir accordé des permis de construire en zone inondable et pour des maisons de plain-pied, alors que le code de l’urbanisme prescrivait que les maisons aient un étage sur ce secteur.

>> Françoise Babin. 70 ans, à l’époque des faits première adjointe au maire de La Faute-sur-Mer et présidente de la commission de l’urbanisme, prévenue d’homicides involontaires aggravés et mise en danger. On l’accuse d’avoir signé des permis de construire en zone inondable et pour des maisons de plain-pied au mépris du code de l’urbanisme.

>> Alain Jacobsoone. 56 ans, à l’époque directeur départemental adjoint des territoires et de la mer de la Vendée, poursuivi pour homicides involontaires aggravés. On lui reproche de ne pas avoir, malgré la demande du préfet, contacté le maire de La Faute-sur-Mer pour lui conseiller de surveiller la vulnérable digue Est alors que la tempête approchait.

>> Philippe Babin. 43 ans, agent immobilier et, au moment des faits, président de l’Association syndicale des marais de la Faute, prévenu d’homicides involontaires aggravés et mise en danger. On lui reproche de ne pas avoir organisé la surveillance de la digue qui, la nuit de la tempête, avait partiellement rompu.

>> Patrick Maslin. 65 ans, patron des entreprises Les Constructions d’Aujourd’hui et Technique d’Aujourd’hui, quatrième adjoint et membre de la commission Urbanisme au moment des faits, prévenu d’homicides involontaires aggravés et de mise en danger pour avoir construit une maison de plain-pied (au lieu d’une maison à étage comme l’exigeait le code de l’urbanisme). Dans cette maison, quatre personnes d’une même famille avaient trouvé la mort. Dont une jeune fille de 13 ans. Toutes noyées.

Sur le banc des parties civiles, cent vingt-trois personnes ainsi que l’association de défense des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer et la Fédération nationale des victimes d’accidents collectifs (Fenvac).

(*) Ce procès exceptionnel se tiendra non pas au palais de justice mais au centre Les Atlantes.

2014 08 14 le havre

Sans titre-2Sans titre-1

La Vendée se prépare à un procès hors normes, celui de la tempête Xynthia : il aura lieu à partir du 15 septembre… Mais en attendant les 1ères audiences, le combat des sinistrés se poursuit à l’Aiguillon/Mer.

Les habitants de la Pointe refusent toujours d'être expropriés © France 3
© France 3 Les habitants de la Pointe refusent toujours d’être expropriés

Le combat des pointus

Dans la commune de l’Aiguillon/Mer, il n’y a eu aucun mort, contrairement à la Faute/Mer. Pourtant les habitants de la Pointe refusent toujours d’être expropriés .Clément Massé et Elodie Soulard sont allés à leurs rencontres.

Rappel des faits

La tempête Xynthia, qui balaye l’Europe les 27 et 28 février 2010, tue 47 personnes en France, dont 29 à La Faute-sur-Mer. Sous la force du vent, la digue qui protège la petite commune des eaux de la rivière du Lay cède, provoquant notamment l’inondation de deux lotissements récents situés sous le niveau de la mer. La plupart des victimes de La-Faute-sur-Mer sont mortes chez elles.

Où aura lieu le procès ?

Les victimes et familles de victimes attendent cela depuis 3 ans et demi. Il débutera le 15 septembre 2014 et devrait durer au moins 4 semaines. La difficulté dans cette affaire est de trouver un lieu pour cette audience exceptionnelle. La salle du tribunal des Sables d’Olonne est trop petite pour accueillir avocats, plus de 100 parties civiles et public. C’est pourquoi, l’éventualité de dépayser le procès dans un tribunal comme celui de Nantes avait été imaginé. Finalement, il semble que l’audience aura lieu dans une salle polyvalente, probablement à Olonne-sur-Mer.

Qui va comparaître ?

Dans cette affaire 2 personnes morales et 5 personnes physiques sont appelées à comparaître. Parmi elles, le maire de la ville, René Marratier, comparaîtra pour « homicides involontaires »

Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Loading

Vigilance

Détail Vendée

Agrandir et historique
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Auto Promotion
AlertOmatic

AlertOmatic

Pour Android et bientôt Iphone
par Glooton.com un produit pur souche
Com. récents
Sondage récent

Le changement de nom de la commune en "La Faute-sur-Mer la Presqu'île"

  • Je suis contre (84%, 213 Votes)
  • Je suis pour (12%, 31 Votes)
  • Je n'ai pas de position (4%, 10 Votes)

Total Votants: 254

Loading ... Loading ...
Historique
décembre 2014
L Ma Me J V S D
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci