« 1 ... 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 ... 150 »

Après 21 mois en Vendée, Jean-Jacques Brot rejoint le Finistère. Au cours de cette période, il aura dû faire face à l’exceptionnelle tempête de février 2010.
Entretien 

Si vous deviez garder une image de la Vendée, ce serait laquelle ?

Une image liée à Xynthia. Ça ne peut pas être autrement. C’est un drame qui marque une existence. Il a été psychologiquement éprouvant et professionnellement prenant. Depuis le 28 février 2010, il ne se passe pas une journée sans que nous ne consacrions du temps à cette tempête et à ses développements. Et c’est très loin d’être terminé.

Avec le recul, est-ce que vous referiez la même chose ?

Pendant la période de préalerte, oui. Je ne vois pas ce que je pouvais faire de plus compte tenu des éléments que j’avais en ma possession à ce moment-là. Si on devait envisager des changements, c’est en terme de pédagogie dans la communication, concernant l’après-secours. On a agi dans un temps extrêmement précipité. Je pense que les grandes réunions publiques, comme nous l’avons fait pour annoncer les zones noires, ça n’a pas été une réussite.

Est-ce que vous avez été soutenu pendant cette période par le gouvernement ?

Oui. Ce soutien n’exclut pas un sentiment de solitude. Mais je le répète, le soutien, de la part du gouvernement, ne m’a jamais fait défaut. Il m’a aidé pour que je puisse tenir un langage de fermeté et de vérité aux habitants. Je peux comprendre qu’il subsiste chez certains des sentiments de frustration, d’incompréhension, voire même d’injustice. Mais je peux leur assurer que nous n’avons agi que pour créer les meilleures conditions de sécurité.

Est-ce que vous diriez que les populations sont aujourd’hui à l’abri ?

Non. Plusieurs Plans de prévention des risques d’inondation (PPRI) sont en cours mais il manque des plans de communaux de sauvegarde (PCS). On a fait des progrès considérables, mais c’est encore insuffisant.

Est-ce que la « jurisprudence » Xynthia a fait son effet dans l’esprit des élus, ceux de la côte en particulier ?

Il y a une prise de conscience objective et déterminée des élus. Mais je suis parfois frappé par la capacité d’oubli de certains, voire de déni. Il faut des piqûres de rappel. Ça s’appréciera dans la durée.

L’enquête est toujours en cours. Il y aura un procès ?

Oui, je pense. La justice ira au bout du processus, avec des conclusions qui seront proportionnées au drame vécu. De nombreuses personnes seront appelées à la barre, car cette affaire touche à beaucoup d’intérêts. Je suis impliqué en qualité de témoin et je serai amené à prendre la parole le moment venu. Je considère cette échéance avec beaucoup de sérénité.

Est-ce qu’on exerce son métier de préfet de la même manière après avoir vécu Xynthia ?

Non. Il y a eu 29 morts, plus de 750 personnes sauvées, des responsabilités multiples. Je n’avais jamais connu pareil événement, avec une telle intensité. La sécurité civile est devenue une obsession. A mon arrivée dans le Finistère, j’ai d’ailleurs l’intention d’organiser des exercices pour vérifier si tout est opérationnel sur le plan de l’alerte et des secours.

Vous pensez avoir restauré l’image de l’État ?

On a cultivé l’impartialité républicaine et l’application du droit, dans le respect des personnes. J’ai appliqué la politique gouvernementale avec une marge d’appréciation que je revendique. Le gouvernement apprécie qu’on dise la vérité. La loyauté ne veut pas dire déférence ou servilité. On peut faire de grandes choses dans la franchise et en étant soi-même.

Au cours de votre passage, la Vendée a connu un autre événement, politique celui-là, avec la « démission » de Philippe de Villiers de la présidence du conseil général. Vous avez été surpris ?

Oui. C’est la première fois dans ma carrière, et sans doute la dernière, qu’un président du conseil général me remet sa démission. Qui plus est un homme politique de la dimension de Philippe de Villiers. Ça n’est pas banal, venant de quelqu’un qui a été candidat deux fois à la présidentielle. Lui et Bruno Retailleau, avec leurs différences, ont essayé de faire naître une culture du risque après Xynthia.

Est-ce que la Vendée, avec ce changement à la tête du Département, a changé d’époque ?

C’est plus l’époque qui a changé. Cela dit, qui dit changement d’homme dit changement de style. Les deux hommes ne sont pas de la même génération, ils sont très différents, et ils ont une intelligence hors pair.

Quel conseil vous donneriez à votre successeur ?

(Silence). Je me demande si la règle qui s’impose n’est pas de s’abstenir de donner des conseils. Surtout quand on a vécu un événement aussi tragique que Xynthia.

Recueilli par Jean-Marcel BOUDARD et Philippe ECALLE.
  • Xynthia : « Il y aura un procès », affirme le préfet de Vendée.

    Xynthia : « Il y aura un procès », affirme le préfet de Vendée.

    Philippe Chérel

«Oui, je pense qu’il y aura un procès». Pour Jean-Jacques Brot, préfet de Vendée, il y aura bien des suites judiciaires au drame de Xynthia, qui a fait 29 morts en Vendée.

 

Actuellement, l’instruction est toujours en cours. Cinq personnes ont été mises en examen. «La justice ira au bout du processus, avec des conclusions qui seront proportionnées au drame vécu », estime le préfet de Vendée, dans un entretien à paraître demain dans Ouest-France.

 

« De nombreuses personnes seront appelées à la barre, car cette affaire touche à beaucoup d’intérêts. Je suis impliqué en qualité de témoin et je serai amené à prendre la parole le moment venu. Je considère cette échéance avec beaucoup de sérénité.»

Compte rendu sommaire du conseil muncipal du 16 novembre 2011

Le Conseil municipal à :

  1. Effectué divers virements de crédits.
  2. Fixé les tarifs de la taxe de séjour : 4 étoiles 0.88 € – 3 étoiles 0.66 € – 2 étoiles 0.51€ – 1 étoile   0.51€ -sans étoile 0.40 € – Camping 1 et 2 étoiles 0.22 € La perception sera du 1er avril au 30 septembre à compter du 1er janvier 2012.
  3. Fixé le taux de la taxe d’aménagement communale à 4.5 % sur l’ensemble du territoire. Cette nouvelle taxe remplaçant la taxe locale d’équipement et la participation pour aménagement d’ensemble sera applicable à compter du 1er mars 2012.
  4. Accepté de verser l’allocation en centre de loisirs pour les enfants des employés communaux ayant fréquenté le centre aéré.
  5. désigné un avocat afin de représenter les intérêts de Mr le Maire dans le cadre des procédures prises à son encontre suite à la tempête. Il est rappelé que la commune est tenue d’accorder sa proctection au maire. Il est accordé à M. le Maire le bénéfice de protection fonctionnelle. Une partie de la facturation sur la procédure sera prise en charge par l’assurance. Une conseillère (Mme TARRERY) demande des informations sur la procédure et l’engagement fiancier de la collectivité. Vote 11 voix pour et 3 absentations.
  6. Approuvé une motion concernant le fonctionnement de la TNT. Plainte des fautais. Un recueil est ouvert à la mairie. Solliciter l’intervention des services techniques compétents.
  7. Accepté la participation financière de la commune dans le cadre de l’intégrationà la Communauté de Communes du Pays Né de la Mer en 2013. La C.C. du Pays Né de la Mer sera le maître d’ouvrage. La participation financière sera de 50% pour la C.C. du Pays Nés de la Mer et 50% à raison de 1/3 pour les communes de La Faute sur mer, l’Aiguillon sur Mer et la Tranche sur mer.
  8. Demandé la participation financière de l’ASVL à l’étude « disgnostic des digues » et ouvrages de proctection. Présentation d’une modélisation fermeture de la presqu’île, digue en pierre en facade de l’Atlantique (Propriété de la Vallée du Lay). La facture d’élève à 44 371.60€TC. Il est redemandé 11 481 €TC pour le compte de la Vallée du Lay.
  9. Adhéré au Parc Interrégional du Marais Poitevin. Présenté par M. HELARY le 12 octobre 2011. Il consiste  à préserver le Patrimoine naturel, assister les collectivités , conduire à des opérations de restauration de patrimoine. La commune peut bénéficier des services du Parc.
  10. Décidé de transmettre le mémoire dans le cadre du l’enquête publique préalable à  l’approbation du Plan de Prévention du Risque  Inondation aux services de l’Etat et aux différents partenaires concernés ainsi q’uaux commissaires enquêteurs pour manifester son opposition au projet PPRI tel que présenté par les services de l’Etat dans le cadre de l’enquête publique du 17 octobre 2011 au 18 novembre 2011.

ENTENDU DIVERSES INFORMATIONS :

 
– Information: Prévention de la délinquance. Présence de Messieurs PIQUANT et JOSSIEN. Une réunion publique sera à envisager (dossier à suivre)

– M. CLAVEAU revient sur les abstentions concernant la délibération de la désignation d’un avocat. Il signale pour sa part qu’il n’est pas question d’un refus mais se pose des questions quant aux facturations à parvenir.

– Ré intervention de Mme TARRERY concernant la facturation.

– Si le PPRI est attaqué Monsieur le Maire ajoute que les attaques au Tribunal Administratif seront prises en charges par la SMACL.

– Communiqué de Mme PECHEUX. Elle demande des volontaires pour la banque alimentaire les 25 et 26 novembre prochain pour le Proxi et Super U. Voir avec Mme PECHEUX.

– Le 8 janvier 2012 -Repas des aînés.

– TELETHON le vendredi 2 et samedi 3 décembre prochain.

  • Loto vendredi soir, possibilité de restauration
  • Marché samedi matin
  • Jeux de société samedi après-midi.

René Marratier, le maire de la Faute-sur-mer (85)

La commune de la Faute (85) paye les frais de justice du maire mis en accusation pour sa gestion de la tempête Xynthia.

Le vote du conseil municipal de La faute sur mer (85) n’est pas passé inapercu. La commune a été durement éprouvée lors de la tempête Xynthia et son maire a été pointé du doigt. Des procédures judiciaires sont en cours, ce qui engendre forcément, des frais d’avocats.

Et pour les payer, le conseil municipal à la quasi unanimité a décidé de voter une enveloppe de 200.000 euros.

Cliquez ici pour voir la video »

Délibération du conseil municipal à propos de :

« Désignation d’un avocat afin de représenter les intérêts de Monsieur le Maire dans le cadre des procédures prises à son encontre suite à la tempête Xynthia. »

Montez le son de votre ordinateur pour une meilleur audition.

Cliquez ici pour voir la video »

Le Président de l’AVIF et deux membres de l’association ont été reçus de façon informelle le 15 novembre par Monsieur Yannick Le Goater, Juge d’Instruction  et  Monsieur Thierry Dran,  Procureur de la République.

Une réunion d’information pour les plaignants est en préparation et devrait se dérouler un vendredi après midi de fin janvier ou début mars 2012 aux Sables d’Olonne. Afin d’en assurer le bon déroulement, l’AVIF regroupera par avance les questions des personnes concernées et les transmettra au Juge d’Instruction et au Procureur.

Nous avons obtenu que deux responsables de l’AVIF, partie civile dans cette affaire, puissent avoir accès au dossier pénal sous engagement personnel écrit de ne pas en divulguer le contenu.

Ils nous ont assurés que l’enquête avançait vite et que le dossier d’instruction contient aujourd’hui 20 tomes de documents dont les derniers sont en cours de numérisation.

D’autres enquêtes sont en cours à l’initiative de l’Etat.

Les représentants de l’AVIF gardent de cet entretien cordial la certitude que le travail d’investigation mené par les enquêteurs mettra rapidement en lumière la vérité sur le drame qui a endeuillé notre commune.

Xynthia, le PPRI toujours pas concrétisé

Cliquez ici pour voir la video »

Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Vigilance

Détail Vendée

Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Sondage récent

Le changement de nom de la commune en "La Faute-sur-Mer la Presqu'île"

  • Je suis contre (84%, 213 Votes)
  • Je suis pour (12%, 31 Votes)
  • Je n'ai pas de position (4%, 10 Votes)

Total Votants: 254

Loading ... Loading ...
Historique
octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci