Articles avec le tag ‘Hommage’

1 2 »

En hommage aux victimes, nous avons fait une banderole qui fût déposée sur le rond point fleuri suite à une marche silencieuse.
Nous avons retiré cette banderole ce matin suite à un vote hier soir du Comité d’Administration, et allons rapidement entrer en contact avec la Mairie de La faute sur Mer afin de faire faire une stèle qui permettra d’avoir le plus tôt possible un lieu de recueillement.
Nous insisterons sur le fait que l’emplacement de cette stèle devra être choisi avec concertation des familles de victimes.

L’association des victimes des inondations fautaises (Avif) a organisé une marche silencieuse ce samedi, à la mémoire des disparus. Une banderole portant les prénoms et âges des défunts, qui avait été installée bien en vue sur le rond-point Fleuri, avant d’être ôtée par les services communaux, a été remise en place sur le même rond-point, et des fleurs déposées au pied. « Nous ne voulons pas qu’on oublie ces 29 personnes disparues suite à des erreurs humaines », déclare Yannick Lange, président de l’Avif. Du côté de la mairie, c’est un autre son de cloche. « Les 29 victimes, des proches, des amis, nous ne les oublions pas, et nous ne les oublierons jamais. Mais la commune et ses habitants ont le droit de continuer à vivre, sans être en permanence dans une ambiance morbide, que cette banderole contribue à entretenir. »

Rappel : « Samedi 15 mai nous étions nombreux à honorer la mémoire des 29 disparus lors de la catastrophe qui a endeuillé notre commune.

La banderole installée par l’AVIF au Rond Point fleuri et déclinant les prénoms et les âges des victimes était une façon de rendre hommage à tous ceux qui ont souffert cette nuit là.

La mairie, s’arguant de quelques plaintes, a décidé de l’enlever moins de huit jours après la cérémonie.

C’est scandaleux !

L’AVIF et tous ses adhérents n’accepteront pas qu’on veuille ainsi tenter de faire oublier le drame qui a secoué toute une commune. Les familles endeuillées ne méritaient pas de subir un tel affront. »

C’est pour cette raison que l’AVIF organise en mémoire des victimes de Xynthia, un rassemblement

Samedi 29 Mai à 15 Heures

avec marche silencieuse du Pavillon des Dunes jusqu’au Rond Point Fleuri de la Faute-sur-Mer.

Cette marche silencieuse sera ponctuée de la remise en place de la banderole là ou elle était samedi 15 mai.

Venez nombreux pour soutenir cette action et si vous le souhaitez apportez des fleurs qui seront déposées solennellement sous la banderole.

Samedi 15 mai nous étions nombreux à honorer la mémoire des 29 disparus lors de la catastrophe qui a endeuillé notre commune.

La banderole installée par l’AVIF au Rond Point fleuri et déclinant les prénoms et les âges des victimes était une façon de rendre hommage à tous ceux qui ont souffert cette nuit là.

La mairie, s’arguant de quelques plaintes, a décidé de l’enlever moins de huit jours après la cérémonie.

C’est scandaleux !

L’AVIF et tous ses adhérents n’accepteront pas qu’on veuille ainsi tenter de faire oublier le drame qui a secoué toute une commune. Les familles endeuillées ne méritaient pas de subir un tel affront.

Sans un mot et avec dignité, entre 200 et 300 personnes ont  participé hier après-midi à la marche silencieuse organisée à La  Faute-sur-Mer.

Sans un mot et avec dignité, entre 200 et 300 personnes ont participé hier après-midi à la marche silencieuse organisée à La Faute-sur-Mer.

Xynthia, c’est un drame humain avant toute polémique. Pour ne pas l’oublier, entre 200 et 300 personnes ont participé à une marche silencieuse, hier, à La Faute-sur-Mer.

29 prénoms, 29 âges portés à bout de bras. Hier après-midi, dans les rues de La Faute-sur-Mer, 29 pancartes sont venues rappeler le drame qui s’est noué ici dans la nuit du 27 au 28 février. Une marche silencieuse voulue par l’Avif, l’Association des victimes des inondations de La Faute-sur-Mer et de ses environs.« Plus personne ne se soucie des victimes, tout le monde parle de finances, de zones noires », fulmine Jacqueline. « Mais les 29 victimes, c’étaient des voisins, des gens qui faisaient partie des mêmes associations que nous. Des gens qui n’auraient pas dû mourir », lâche-t-elle, résignée.

Hier, elle a donc tenu à se joindre au cortège silencieux, comme de nombreuses autres personnes. Un rassemblement à la fois digne et émouvant, chargé de symbole. « Avant d’aller jeter des roses dans le Lay, qui les a emportés, nous allons observer une minute de silence pour Maggy, Ismaël, Camil, Nora, Yamina, Patrice, Muriel » égrène le président de l’Avif. La litanie fait trembler quelques jambes, couler quelques larmes. Certains craquent, sans doute rattrapés par des images trop douloureuses.

Les autres se serrent un peu plus les coudes, avant de reprendre la marche jusqu’à ce pont qui enjambe le Lay, d’où sont jetées 29 roses blanches. « Si ça pouvait au moins servir d’exemple, prévenir d’autre catastrophe », soupire Marie-Madeleine, avant de retrouver le silence.

Les promeneurs attirés par le soleil

Mais curieusement, ce samedi est aussi celui de la vie qui reprend à La Faute-sur-Mer. Dans les ruelles, les promeneurs se laissent guider par les rayons du soleil. Quelques odeurs de gaufre s’échappent des échoppes estivales. Les maillots de bain ont retrouvé les portiques extérieurs. Quelques caisses de kiwis et tomates sont empilées sur le trottoir.

Mais l’équilibre est fragile. Quand le cortège passe, le silence contamine tous les recoins des magasins, se diffuse dans les cafés. « Papa, qu’est-ce qui se passe ? », interroge ce petit garçon. Lui n’a pas connu le drame.

D’autres s’en souviendront longtemps. « Les petits-enfants, les femmes, les parents des victimes ne pourront pas oublier. Ici, comme chez nous », conclut Guy Fourest, le président de l’association de défense des victimes de l’usine AZF de Toulouse, venu apporter son soutien et un chèque de 1 500 € à l’Avif.

Marylise KERJOUAN.

Marche en souvenir des victimes de Xynthia à La Faute sur mer le 15 mai 2010.
Minute de silence, puis remise d’un don à l’ AVIF par Le président du « Comité de défense des victimes de l’AZF », Monsieur Guy FOUREST.

Une marche silencieuse regroupant quelque 200 personnes s’est déroulée samedi après-midi à La Faute-sur-Mer (Vendée) en mémoire aux 29 victimes de la tempête Xynthia du 28 février.

Lire la suite de cette entrée »

L’AVIF organise en mémoire des victimes de Xynthia, un rassemblement

Samedi 15 Mai à 15 Heures

avec marche silencieuse du Pavillon des Dunes jusqu’au Rond Point Fleuri de la Faute-sur-Mer.

Édité le 11 Mai.

En intégralité, au sommaire les dispositions de l’état, hommage aux sauveteurs dont Samuel Veillard.

Lire la suite de cette entrée »

Ne pas oublier
(Environ 40 minutes de vidéo, 8 films) Passez en mode plein écran en cliquant dans le coin bas/droit de la vidéo
Voir directement sur Youtube
Connexion
Attention

Afin d'éviter tout abus, vous devez maintenant vous enregistrer sur le blog afin de pouvoir faire un commentaire.
Cliquez ici pour vous enregistrer
Cliquez ici pour modifier votre profil
Cliquez ici si vous avez oublié votre mot de passe
Stats
Précisions
Ce site n'est pas le site de l'AVIF, ni d'aucune autre association.
C'est un site qui appartient à une société privée et relate ce qu'il se dit dans la presse, associations, localement ... depuis le 28/02 en laissant la parole à chacun et ceci sans censure ni pression.
Si vous souhaitez accéder au site officiel de l'AVIF, veuillez cliquer ici
Faites un don
Aidez à l'hébergement de ce site sur serveur dédié.
Merci d'avance aux donateurs.

Com. récents
Historique
juillet 2019
L M M J V S D
« Mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Téléchargements
Voici les liens des plus longues vidéos concernant la tempête xynthia
N'oubliez pas de faire clic droit enregistrer sous:

Zone interdite (mkv)

Des catastrophes pas si naturelle que ça (flv)

Documentaire de l'agence CAPA diffusé sur FR3 (wmv)

Débat avec PPDA sur FR3 (wmv)

Audition du préfet au sénat (flv)

Vous pouvez lire toutes ces vidéos avec VLC
Vidéos
Suite à une mise à jour, certaines vidéos ne sont plus accessibles sur le site, nous y travaillons et rien n'est perdu. Si toutefois vous souhaitez en voir une en particulier envoyer l'adresse de la page concernée à contact@lafautesurmer.net nous la traiterons en priorité. Merci